Jordan Bardella : « Toutes les composantes de la NUPES ont appelé à voter Macron ! Mélenchon et ses amis ont fait réélire Emmanuel Macron, puis font mine de s’opposer à lui sur les plateaux »

Jordan Bardella : « Si aucune voix ne doit manquer à la République, alors il faut voter pour le RN. Entre la République McKinsey et la République Traoré, nous représentons la République Française »

Jordan Bardella à Olivier Véran : « Je pense d’abord aux familles françaises avant de vouloir faire de la France un guichet social pour la Terre entière »

Jordan Bardella à Gérald Darmanin sur l’immigration : « Avec vous, tout le monde rentre en France, mais personne ne sort ! »

Jordan Bardella : “Jean-Luc Mélenchon veut submerger mon pays et régulariser tous les clandestins. Je ne vais pas voter pour quelqu’un qui pourrait, demain, mettre des ministres islamistes au gouvernement”

Jordan Bardella : « Monsieur Macron, votre Europe est devenue l’arrière-cour de Washington, la proie de Pékin, le paillasson d’Erdogan et l’hôtel de l’Afrique.»

Jordan Bardella à la Guillotière ! Face aux militants d’extrême gauche, les tensions étaient présentes dans la rue

Régionales 2021 : Jordan Bardella et le voile islamique d’une assesseur du bureau de vote

« Trop d’immigration, trop de violence », les militants du Rassemblement National disent leur « ras-le-bol »

Jordan Bardella

« Trop d’immigration, trop de violence »: Lucien Félicité, militant de longue date au Rassemblement national, est venu samedi en Seine-et-Marne applaudir la tête de liste aux élections régionales en Ile-de-France, Jordan Bardella, qui a dénoncé avec force l’insécurité et la « barbarie » grandissantes à ses yeux.

Il s’agissait de l’unique grand meeting du parti d’extrême droite en France, contraint par la crise sanitaire ainsi que des finances dans le rouge, pour les élections régionales et départementales des 20 et 27 juin prochains.

Candidat aux départementales à Vigneux-sur-Seine (Essonne), en binôme avec l’ancienne suppléante de Nicolas Dupont-Aignan, Lisa Haddad, Lucien Félicité n’en peut plus des rodéos urbains dans sa ville, où « tous les voilés ont voté » pour le maire l’an dernier parce qu’il « va agrandir la mosquée », avance-t-il.

« On espère que ça va changer. Il y a trop d’immigration, trop de violence, ça n’existait pas comme ça avant », ajoute ce militant au RN depuis 32 ans, technicien à la mairie de Paris.

Sa fille a déchiré son affiche près de l’école en disant « on se tape la honte ». « Mais pourquoi je serais facho ? », demande-t-il en précisant qu’il vient de la Réunion.

« Il n’y a plus de mélanges, que des clans, des communautés », dit M. Félicité, qui trouve que le polémiste Eric Zemmour « a raison: c’est le grand remplacement dans le RER, on ne va plus être français ».

Il trouverait « logique » que les jeunes « dans les cités, qui brûlent le drapeau, retournent dans leur pays ». « Il y en a ras-le-bol », abonde sa voisine Suzanne.

Pour lire la suite, c’est ici !

Marion Maréchal et Jordan Bardella censurés par Facebook pour avoir défendu Génération identitaire

Au lendemain de la manifestation contre la dissolution de Génération identitaire, Jordan Bardella et Marion Maréchal se sont fait censurés par Facebook. En cause : des publications abordant justement le cas Génération identitaire. Un sujet qui semble interdit sur Facebook.

L’année 2021 devrait décidément être marquée par des discussions sérieuses autour des pouvoirs que sont arrogés les GAFAM (Google – Amazon – Facebook – Apple – Microsoft) depuis quelques années. Il y a quelques semaines encore, les polémiques autour du bannissement de Donald Trump de tous les réseaux sociaux secouaient l’Amérique. Dans la foulée, les GAFAM décidaient même d’empêcher purement et simplement l’accès au réseau conservateur Parler. En France, c’est plutôt le cas de Génération identitaire qui attire de plus en plus l’attention. En cause, outre les menaces de dissolution qui pèsent sur le mouvement de jeunesse, la censure qu’exerce sur lui Facebook sur tous ses réseaux. Et cette censure n’épargne personne, pas même des personnalités politiques de premier plan. Ce dimanche 21 février, Jordan Bardella et Marion Maréchal – respectivement vice-président du RN et directrice de l’ISSEP – se sont ainsi fait bloquer leurs pages Facebook. Le réseau social leur reproche d’avoir apporté leur soutien à Génération identitaire (GI).

GI persona non grata sur Facebook

« Facebook s’arroge le droit de supprimer mes publications défendant la liberté d’expression et dénonçant la dérive liberticide du gouvernement ! », a tonné Jordan Bardella sur son compte Twitter, craignant la « censure pure et simple de [sa] page sans recours possible ». Même colère pour Marion Maréchal, qui fusille des GAFAM engagés « dans une démarche de censure idéologique et politique en dehors de tout cadre judiciaire ». Dans les faits d’ailleurs, Facebook ne reproche pas exactement à ses victimes du jour d’avoir apporté leur soutien à Génération identitaire. Comme Valeurs actuelles le dévoilait en mai 2020, ce sont en réalité toutes les mentions faites à Génération identitaire qui enfreignent depuis près d’un an « les standards de la communauté Facebook ». Dans les faits, on peut donc désormais se faire bannir de Facebook pour avoir simplement partagé un article mentionnant Génération identitaire, sans même qu’il y ait une quelconque prise de position sur le sujet…

Texte repris du site Valeurs Actuelles

[vidéo] Projet de loi sur « les valeurs républicaines » – Pour Jordan Bardella : « On passe à côté de l’essentiel »

09/12/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Invité des « 4 Vérités » de France 2, mercredi 9 décembre, le député européen et vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, est revenu sur la loi présentée par le gouvernement pour « conforter les principes républicains ».


Jordan Bardella : « Le CCIF est le cheval de troie de l’islamisme en France »

18/02/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Voici un extrait tiré de l’émission « 19H Ruth Elkrief » (BFMTV) du 11 février 2020.

Dans un débat intitulé « La France est-elle menacée par le séparatisme ? », Jordan Bardella y déclare notamment : « Le CCIF est le cheval de troie de l’islamisme en France ».


Jordan Bardella sur la réforme des retraites : «On a le sentiment d’un amateurisme incroyable»

27/01/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement National et député européen, était l’invité de La Matinale.

Il a notamment évoqué la réforme des retraites. «On a le sentiment d’un amateurisme incroyable», a-t-il affirmé.

A propos d’Emmanuel Macron, l’homme politique a déclaré : «on ne peut pas imposer des réformes que les Français ne souhaitent pas, on ne peut pas gouverner éternellement contre son peuple».


Condamnation de Génération Identitaire : une justice à la dérive ?

Qui est Isabelle Defarge, la juge qui a condamné les militants de Génération Identitaire ?

NOVOPress – 06/09/2019 – Un tollé à droite, des réjouissances à gauche, c’est ainsi que l’on pourrait résumer le jugement, très politique et très politisé, qui a été rendu par le Tribunal Correctionnel de Gap à l’encontre de 3 militants de Génération Identitaire pour avoir mis en lumière les carences de l’État en matière de protection des frontières : 6 mois de prison ferme et 75.000 € d’amende. De LR au RN, en passant par des figures plus autonomes de la droite, les identitaires ont pu mesurer le soutien dont ils bénéficient.

Du côté des politiques, les députés européens Nadine Morano (LR, assez rares tout de même), Thierry Mariani (RN) et Jordan Bardella (RN) sont montés au créneau, prenant publiquement la défense des identitaires. C’est aussi le cas du Sénateur-Maire (RN) Stéphane Ravier et du député du Pas-de-Calais Ludovic Pajot (RN).

Du côté de la société civile, on peut lister l’avocat Gilles-William Goldnadel, Marion Maréchal nièce de Marine Le Pen et directrice de l’ISSEP ou encore Jean-Yves Le Gallou, président du think tank Polémia, qui s’est quant à lui prononcé pour une épuration du corps judiciaire.

https://twitter.com/_polemia/status/1169585472185733122

Le discrédit de la « Justice » et de la magistrature

L’essayiste Éric Zemmour, dans une tribune parue ce jour dans le FigaroVox, est lui aussi monté au créneau :

« Dans l’ancien monde, les jeunes gens qui défendaient leur frontière contre les envahisseurs étaient des héros. Nos monuments aux morts en sont pleins. Aujourd’hui, on les insulte, on les traite de racistes et on les met en prison. »

Plusieurs voix se sont étonnées de la lourdeur de la peine, caractéristique d’une magistrature à la dérive, soumise à l’idéologie de gauche, et ont mis en cause la partialité du juge, Isabelle Defarge. Cette dernière, qui s’était également illustrée dans la condamnation de militants d’extrême-gauche « pro migrants » en décembre 2018, a eu la main particulièrement lourde pour les militants de Génération Identitaire. Sa participation à un colloque « pro migrants » en 2017 à Toulon, l’étranger entre la loi et les juges, a été relevée, aux côté de membres de la Ligue des Droits de l’Homme et de la CIMADE, organisations promouvant l’invasion migratoire.

Pour Jordan Bardella, « la France a accueilli beaucoup trop d’étrangers »

04/09/2019 – FRANCE (NOVOpress)
L’eurodéputé du Rassemblement National Jordan Bardella, invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce mercredi, a souhaité que la France sorte de l’espace Schengen.

Celui-ci a notamment déclaré :

Il faut instaurer un principe de précaution, sortir de l’espace Schengen et mettre fin à l’immigration clandestine.