Islamophobie : les victimes de la Mecque se ramassent… au bulldozer

30/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
Responsable de plus de 700 morts à la Mecque, le pouvoir saoudien a une manière bien à lui de traiter les morts : au bulldozer et à la benne ! Pas sûr que ce soit très halal, tout ça…

Les premières photos de la tragédie qui a fait plus de 700 morts -certains bilans qui font surface parlent de 1000, voire 4 à 5000 morts- viennent d’apparaître sur les réseaux sociaux et montrent comment les autorités saoudiennes, toujours à la pointe de la défense d’un islam rigoriste, traitent les morts dont elles sont responsables.

Les corps ont été récupérés par des bulldozers et entassés comme des ordures dans une sorte de décharge en dehors de la place sacrée.
Les forces d’intervention sur place semblent avoir été dépassées par l’ampleur du désastre, mais comme les infidèles ne sont pas admis à la Mecque, l’Arabie Saoudite a dû se débrouiller seule avec un résultat douteux.

Si cette façon de faire avait eu lieu dans un pays non musulman nous aurions parlé de barbarie et une commission internationale aurait été dépêchée pour enquêter sur la mort de centaines de personnes venant du monde entier.

Les corps de victimes du mouvement de foule à la Mecque parmi les détritus.
Les corps de victimes du mouvement de foule à la Mecque parmi les détritus.

Mais dans ce cas nous avons à faire avec un pays allié et un simple numéro vert suffira pour réconforter les familles des victimes, comme celui mis en place par le Quai d’Orsay pour ceux qui sont sans nouvelles de leurs proches partis à La Mecque. Il s’agit du 01 43 17 56 46.
Le consulat dispose également d’une permanence téléphonique pendant le pèlerinage, le 00 966 11 434 41 00.


 

 

Michel Houellebecq : Islamophobe ? « Probablement ». Misogyne ? Non.

07/09/09/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Alors que son livre Soumission va sortir en Angleterre, Michel Houellebecq revient sur son rapport à l’islam dans un entretien accordé au Guardian. Il se dit « probablement islamophobe », mais craint plus les minorités agissantes que l’islam en lui-même.

Il ne craint pas la provocation, mais ne la cherche pas non plus, toujours « surpris » par les réactions après ses prises de position. Alors quand Michel Houellebecq déclare au Guardian qu’il est « probablement islamophobe », c’est juste ce qu’il pense. Le journaliste anglais insiste d’ailleurs « vous êtes probablement islamophobe ? » et l’écrivain de préciser : « Oui, probablement, mais le mot “phobie” signifie plus “peur” que “haine” » précise-t-il, évoquant la peur du terrorisme. Mais seul un infime pourcentage de musulmans se livrent au terrorisme, tente le journaliste, qui se fait couper :

très peu de gens peuvent avoir un impact énorme. Souvent, ce sont les minorités les plus résolues qui font l’histoire.”

Et s’il se dit en partie rassuré par la lecture du coran (point abondamment souligné par nos confrères des médias officiels), il estime qu’en réalité, le coran en lui-même a peu d’importance.

Ce qui compte, c’est le clergé, les intermédiaires, ceux qui interprètent [le livre sacré]. Et dans le cas de l’islam, c’est très ouvert.

Quant à savoir ce qu’il pense de Marine Le Pen, « je ne pense pas qu’elle aura mes voix, et de toute façon elle n’en a pas besoin », répond-il, laconique. Notant que les gens sont « toujours imprévisibles », il s’étonne de n’avoir pas eu plus de réactions des féministes aux propos parfois misogynes de son ouvrage, affirmant qu’

Il est possible qu’en réalité, il n’y ait pas tant de féministes que ça […] Cela fait longtemps que je n’ai pas vu quelqu’un exprimer une opinion féministe.

On voit par là qu’il ne fréquente plus guère les plateaux de télévision…

Crédit photo : Mariusz Kubik via WikiMedias (CC) = Michel Houellebecq, Warsaw (Poland), June 9, 2008


Incendie de la mosquée d’Auch : les indignations sélectives

26/08/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Certes, tout un chacun a le droit de pratiquer sa religion et l’incendie d’un mosquée est condamnable… et stupide, comme le souligne Dominique Jamet sur Boulevard voltaire. Mais, face au terrorisme islamique qui suscite des propos… prudents (le caractère islamique étant le plus souvent passé sous silence) ou aux profanations quotidiennes de lieux de culte ou de sépulture chrétiens, superbement ignorés, les indignations sélectives exaspèrent la population, comme le montre cette sélection de tweets.

Lire la suiteIncendie de la mosquée d’Auch : les indignations sélectives

Christianophobie : une quarantaine de tombes chrétiennes profanées

Profanation de deux cimetières en Provence

04/08/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Christianophobie : la litanie des profanations de tombes chrétiennes se poursuit, avec une quarantaine de tombes « dégradées » en Meurthe-et-Moselle, sans autre réaction du gouvernement qu’un communiqué de presse…

La Meurthe-et-Moselle est abonnée aux profanations : la quarantaine de tombes chrétiennes saccagées hier portent à cinq le nombre d’incidents de ce type dans le département depuis le début de l’année. Des crucifix ont été retournés ou brisés et une plaque funéraire a été abîmée.

Dans un communiqué paru sur Twitter, le ministère de l’Intérieur « condamne avec la plus grande fermeté » ces actes et détaille : c

Ce lundi après-midi, les policiers de Conflans-en-Jarnisy ont constaté la profanation d’une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de la commune de Labry (…) Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d’en poursuivre les coupables.

Progrès tout de même par rapport au silence radio auquel nous avait habitué Cazeneuve sur le sujet… Pourtant, en France, les profanations visant des sépultures ou lieux de culte chrétiens concernent 673 cas sur 807 en 2014 toutes les religions confondues. Parmi les 216 profanations de tombes comptabilisées, 206 concernaient des sépultures chrétiennes. Etonnamment, le gouvernement ne déplore que très rarement les profanations visant des sépultures chrétiennes, alors qu’elles sont surreprésentées dans les profanations totales.

De son côté, le procureur de Briey, Yves Le Clair, visiblement à la pointe du politiquement correct, a déclaré qu’il trouvait le terme de « dégradation » plus approprié que celui de « profanation ». De son côté, le maire de Labry a expliqué que

ces faits sont susceptibles d’être l’oeuvre de jeunes pour faire les idiots.

Naturellement, un tag sur une tombe musulmane ou juive, c’est une profanation à caractère islamophobe ou antisémite, une stèle ou un crucifix brisé, c’est une dégradation faite par des jeunes un peu joueurs…

Lire la suiteChristianophobie : une quarantaine de tombes chrétiennes profanées

Marche antiraciste à Toulouse: deux policiers par manifestant

Marche antiraciste à Toulouse: 2 policiers par manifestant

22/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Samedi 21 mars 2015, était organisée une marche « contre tous les racismes » (vraiment tous ?) et « l’islamophobie » dans les rues, notamment, de Toulouse.

Organiser une telle manifestation la veille d’élections départementales où le FN est donné favori, c’est certainement un hasard de calendrier.
600 policiers y encadraient 300 manifestants, soit 2 policiers par manifestant.

Ce n’est pas que nous ayons glissé dans un État policier, ni que les les manifestants des associations de gauche se mirent à être aussi maltraités que ceux de la manif pour tous, c’est simplement que les mouvements antiracistes n’attirent plus foule derrière eux. Et que la préfecture a dû largement surestimer dans ses prévisions l’ampleur de cette marche.

Il faut dire aussi que la ville rose était restée sur le mauvais souvenir d’une manifestation pro-zad qui avait été accompagnée de dégradations en centre-ville. Et qu’une gauche en perte de popularité n’avait certainement pas intérêt à laisser les casseurs des mouvements d’extrême-gauche ou des cités reproduire les mêmes méfaits.

Aussi, des fouilles au corps furent effectuées, et il ne fut pas permis à ce camp du bien qui a l’habitude de tout casser d’aller manifester en centre-ville.

« Toulouse, Toulouse, métisse et populaire », ont scandé les manifestants . Ont également résonné pendant deux heures les slogans « droit de vote pour tous », « Palestine vivra, Palestine vaincra » ou « Valls, Le Pen, c’est du pareil au même ».

Jackie, 63 ans, proche d’Attac, était venue marcher pour « être aux côtés de ceux qui sont contrôlés au faciès ». Évoquant les enjeux électoraux, cette infirmière a glissé: « Peut-être que la France n’ayant pas connu la dictature a envie d’essayer avec le FN. »

Il y a des gens, on sait, par avance, qu’il ne faut pas chercher à leur expliquer que toute menace fasciste en France n’a toujours été que du théâtre comme l’a avoué Jospin à Finkielkraut dans l’émission Réplique. Il se sont construits une imagerie de résistance fantasmée – dont ils sont les héros – qui leur est plus chère que le devenir de leurs enfants.

Un grand nombre de manifestants dénonçait la polémique sur la possible interdiction du voile à l’université :

Le vêtement ne fait pas l’étudiant, pourquoi ne pas interdire aussi la barbe ou certaines tenues ?, a demandé Laïla, Française de 28 ans, et aide à domicile, voilée.

Une douzaine de manifestants avaient remonté leur foulard sur le visage prêts à en découdre. «Mais face à un tel mur, on n’est pas kamikazes», glissait l’un d’eux.

« Aucun incident, aucune arrestation », a conclu la police. Avec 2 policiers pour un manifestant, encore heureux, pouvons-nous ajouter.

Quant à la marche antiraciste à Paris, Sihame Assbague, porte parole du Collectif Stop le Contrôle au Faciès, se vante de niquer la France. Tout un programme…

Crédit photo : ANFAD via Flickr (cc)

Angers : un élu musulman socialiste démissionne de son mandat pour protester contre la France « nation la plus islamophobe du monde »

Angers : un élu musulman socialiste démissionne de son mandat pour protester contre la France « nation la plus islamophobe du monde »

11/02/2015 – ANGERS (NOVOPress)
Abd-el Ramène Azzouzi (photo, en compagnie de son épouse – une Française convertie à l’islam, note de Novopress), conseiller municipal socialiste de la ville d’Angers, a démissionné de son mandat, décision qu’il motive par une tribune dans le Monde des Religions, où il dresse un ahurissant réquisitoire contre une France considérée comme « la nation démocratique la plus islamophobe du monde », rien que ça !

Selon M. Azzouzi, par ailleurs distingué professeur en médecine, chef du service d’urologie au CHU d’Angers, la laïcité constituerait en réalité « l’arme ultime et exclusive contre les musulmans de France ». Sous ce prétexte, la France de François Hollande et de Manuel Valls multiplierait ainsi « les lois d’exception visant implicitement les Français musulmans ». Ainsi l’ex-élu socialiste, souffrant manifestement de bouffées délirantes de persécution (peut-être devrait-il consulter ses confrères du service psychiatrie ?) dénonce « l’école de la République [qui] s’attaque avec violence à des enfants de 8 et 10 ans parce que musulmans » ou bien lorsque « une mère de famille, parce que musulmane, se voit retirer brutalement ces cinq enfants un matin, à 6h00, par ces mêmes forces de police qui vont jusqu’à refuser qu’elle allaite son bébé de 3 mois ». Bref, pour M. Azzouzi, nous voilà revenu aux-z-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire… Il en profite au passage pour régler son compte à la Police « institution républicaine où le racisme est endémique, tout comme dans l’armée française (…) ». Face à de telles accusations, on attend au passage les plaintes pour injure publique et diffamation des ministres de l’Intérieur et de la Défense…

L’élu musulman n’en reste pas là et fait dans le racisme anti-blanc et anti-français, dénonçant aux prochaines élections cantonales « la nuée de candidats et candidates locaux tous plus blancs les uns que les autres », mais aussi les Zemmour, Finkelkrault, Fourest et autre Pelloux qui saturent les plateaux télés et les salles municipales (M. Azzouzi souhaiterait-il interdire leurs livres ?) et s’indigne de l’ostracisation permanente de Tariq Ramadan, considéré comme un intellectuel contemporain hors norme, et accessoirement très proche du mouvement des Frères musulmans, dont son grand-père fut le fondateur…

Lire la suiteAngers : un élu musulman socialiste démissionne de son mandat pour protester contre la France « nation la plus islamophobe du monde »

L’islamophobie ou la quête du nouveau martyr ?

03/02/2015 – FRANCE (NOVOPress via FigaroVox)
Pour Natacha Polony, les accusations d’islamophobie qui ont fleuri sur la toile après l’affaire du petit Ahmed masquent en réalité des revendications communautaires.

Au départ, un gamin qui déclare devant son instituteur qu’il «n’est pas Charlie» et qu’il «est avec les terroristes.» Et puis, tout s’emballe. L’avocat de la famille dénonce sur Twitter l’audition de l’enfant pour «apologie du terrorisme», et le fonctionnement des réseaux sociaux fait le reste: embrasement, empoignades, considérations sur les excès de la justice et premiers articles reprenant la version de l’avocat. Libération précise même que l’enfant, «diabétique, aurait été privé de sa dose d’insuline». Mise en danger de la vie d’un enfant par l’institution scolaire: on attend les dénonciations de l’État fasciste. D’autant que s’ajouteront des accusations de brimades et de gifle de la part d’un «responsable» éducatif: le «martyre» d’Ahmed incarne sur la Toile l’islamophobie délirante qui se serait emparée de la France depuis le 7 janvier.

(…)

De même que l’interception de Leonarda Dibrani à la descente de son bus scolaire s’était transformée en rafle de la milice, l’audition du petit Ahmed par des fonctionnaires de police républicains devient un interrogatoire de la Gestapo: il est des journalistes qui ne tirent jamais aucune leçon de rien et des militants qui savent en user comme il convient pour servir leur idéologie et attiser les haines.


#islamophobie en quête du nouveau martyr: chronique de @NPolony

Bravo les frères Kouachi : le terrorisme cela paye ! – par Jean-Yves Le Gallou

Bravo les frères Kouachi : le terrorisme cela paye ! - par Jean-Yves Le Gallou

26/01/2015 – PARIS (via Polémia)
Les frères Kouachi et Coulibaly ont été enterrés seuls et dans l’anonymat… mais ils ont réussi leur coup et fait avancer leur cause : celle de l’islamisation de la France, de l’Europe et du monde.


• 1- Des foules immenses ont défilé pour condamner leurs actes : mais dans ces foules, à part quelques notables jouant la partition de la taqiya, leurs coreligionnaires et leurs « frères » étaient absents. En Ile-de-France, il y a plus de 20% d’immigrés dans la population mais les foules qui défilaient étaient de race blanche et de civilisation européenne. Les Kouachi et Coulibaly n’ont pas été désavoués par les leurs.

• 2- Pire, dans les écoles, les collèges et les lycées de banlieue, des centaines, voire des milliers d’incidents, ont eu lieu lors de la minute de silence : beaucoup d’immigrés noirs ou arabes (à la deuxième ou troisième génération !) ne se sont pas sentis « Charlie », Charlie, ce journal qui avait blasphémé leur prophète.

• 3- Allons plus loin : les manifestations et commémorations du 11 janvier 2015 ont eu pour thème « la liberté d’expression ». Et les semaines qui ont suivi ont été consacrées aux… limites à fixer à la liberté d’expression. Pour le double bénéfice des minorités musulmanes. Côté liberté d’expression, beaucoup de jeunes de banlieue demandent : Mais alors, s’il y a liberté d’expression, pourquoi n’a-t-on pas le droit de rire avec Dieudonné ? Pourquoi interdit-on ses spectacles ? Pourquoi ne peut-on pas critiquer Israël et les juifs ? Jouant les proviseurs de banlieue, le Premier ministre Manuel Valls s’est fait mettre en difficulté sur ces questions par des collégiennes en dreadlocks… Misère de l’Etat ! http://www.fdesouche.com/556687-pontault-combault-77-collegienne-interpelle-valls-dieudonne

• 4- Dans le même temps l’interdit du blasphème progresse. Pour une raison : la peur et le conformisme. Depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, on sait que représenter le prophète peut coûter la vie. Or la peine de mort, c’est dissuasif… D’ailleurs les Danois du Jyllands Posten (les premiers à avoir caricaturé Mahomet en 2005) se sont bien gardés de récidiver. Et le directeur pourtant courageux de ce journal reconnaît que la terreur cela marche ! http://www.fdesouche.com/551383-ces-gens-pretendent-defendre-liberte-dexpression-cest-du-vent-les-terroristes-gagne

Lire la suiteBravo les frères Kouachi : le terrorisme cela paye ! – par Jean-Yves Le Gallou

Yves de Kerdrel : “Nous dénonçons la soi-disante islamophobie des Français”

22/01/2015 – PARIS (NOVOPress)
Yves de Kerdrel, directeur des rédactions du groupe Valmonde, présente le nouveau numéro de Valeurs actuelles avec sa une consacrée à “La Tyrannie des tartufes”. Il en profite pour dénoncer “la soi-disante islamophobie des Français”.
En effet, alors que des islamistes ont tué des journalistes, certains sont en train d’essayer de nous faire croire qu’aujourd’hui, en France, les vraies victimes sont les musulmans…



Nice : une manifestation anti-islamophobie vire au rassemblement islamiste

Nice : une manifestation anti-islamophobie vire au rassemblement islamiste

18/01/2015 – NICE (via Nice-Matin)
Une quarantaine de manifestants s’est rassemblée ce dimanche dans le centre-ville de Nice, près de la place Masséna, brandissant une banderole “Non à l’islamophobie”. Le rassemblement a été perturbé par des personnes criant “Allahou Akbar”. Ces mêmes manifestants pro-islamistes ont perturbé la circulation du tram à Nice. On ya entendu les cris : “Racistes c’est vous les terroristes”.

Nice-Matin précise même que :

Les CRS sont rapidement intervenus afin de disperser la manifestation. La promenade du Paillon s’est vue entourée par les forces de l’ordre. Plusieurs personnes ont été interpellées: “Au moins trois interpellations de personnes ayant été identifiées comme des personnes ayant participé activement à l’attroupement”, rapporte le directeur départemental de la sécurité publique.

Pour le Parti socialiste, les djihadistes “français” seraient le fruit de… l’islamophobie

Pour le Parti socialiste, les djihadistes "français" seraient le fruit de... l'islamophobie

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Certains osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Aphorisme de Michel Audiard, parfaitement adapté pour François Kalfon, secrétaire national du Parti socialiste (PS) et membre du courant dit des “Frondeurs”, a osé donné comme explication à la présence d’un millier de “Français” parmi les djihadistes en Syrie et en Irak l’islamophobie d’une partie de la société française. En somme, si Hervé Gourdel a été lâchement assassiné, c’est parce que la société française ne va pas assez loin dans l’inclusion des populations musulmanes. Un raccourci pour le moins fallacieux de la part d’un socialiste, mais guère étonnant car depuis la fameuse de Terra Nova l’on sait bien que le PS n’a plus désormais que les populations immigrées comme clientèle électorale…

L’incroyable provoc christianophobe de Benjamin Biolay [Présent 8179]

L’incroyable provoc christianophobe de Benjamin Biolay [Présent 8179]

02/09/2014 – PARIS (NOVOPress)
Chuuuut ! Surtout ne manifestez pas votre indignation devant le martyre des chrétiens d’Orient. Ne vous dites pas horrifiés par la décapitation filmée de ce malheureux James Foley. Ne parlez pas non plus de ces centaines de Yazidis enterrés vivants par les barbares islamistes de l’EI… Sans quoi, Benjamin Biolay, artiste autoproclamé et grand ami du locataire de l’Elysée, vous dira, comme il l’a fait récemment avec ses abonnés Twitter, que « vous êtes juste pathologiquement islamophobes ».

Une du numéro 8179 de "Présent"
Une du numéro 8179 de “Présent”
Militant socialiste

Bien sûr, on savait depuis longtemps déjà que l’idole des bobos parisiens était un gauchiste pur jus. Celui qui déclarait au JDD, en décembre 2010, « je serais content que mon fils parle “rebeu” », avait même jugé indispensable de nous expliquer, lors de la primaire socialiste de 2012, pourquoi « en tant que citoyen et militant socialiste », il apportait son soutien à Hollande et voterait pour lui à la présidentielle. Chose dont tout le monde se fichait éperdument… On se souvient bien entendu de son consternant Vol noir, minable plagiat par un caniche du système d’un monument écrit par deux authentiques résistants, mis en ligne au lendemain des dernières élections municipales pour dénoncer la poussée historique du FN. Mais, au fond, tout cela pouvait presque paraître « normal », et même banal, de la part d’un individu désireux de faire carrière dans un show-biz entièrement aux mains de la gauche.

Ce qui l’est moins, en revanche, ce sont les propos intolérables qu’il a tenus fin août sur son compte Twitter. Voyant le fameux « noun » apparaître sur plusieurs messages qui lui étaient adressés, Biolay a demandé à ses abonnés ce que signifiait ce symbole de solidarité avec les chrétiens d’Irak. Une fois instruit, le chanteur déclara alors : « C’est juste une mode… Comme le pathétique ice bucket challenge. » Une réponse qui allait, à juste titre, scandaliser ses abonnés, l’un d’entre eux lui répondant même : « “une mode” ? On parle de gens qui se font massacrer, pas d’une mode ou fantaisie. Renseigne-toi un minimum. #inculte. » Allait s’ensuivre un échange animé, au terme duquel Biolay devait publier ce tweet : « La vérité c’est que vous en moquez comme d’une guigne des chrétiens d’Irak. Vous êtes juste pathologiquement islamophobe en autre » (fautes d’orthographe incluses).

Lire la suiteL’incroyable provoc christianophobe de Benjamin Biolay [Présent 8179]

Fille voilée et violée aux Mureaux : c’était faux !

Fille voilée et violée aux Mureaux : c'était faux !

08/11/2013 – 19h25
LES MUREAUX (NOVOpress) –
La jeune fille voilée de 17 ans qui affirmait avoir été victime d’un viol le 30 septembre dernier aux Mureaux, dans les Yvelines, a finalement reconnu avoir menti.
Cette adolescente avait alors prétendu avoir été agressée par trois personnes. Selon ses déclarations, le premier lui avait arraché son foulard islamique puis l’avait tirée par les cheveux tandis que les deux complices la violaient.
Des voix s’étaient élevées pour dénoncer un “acte islamophobe”.

Ces révélations interviennent quelques jours à peine après celles concernant une militante de l’UNEF qui avait inventé une agression à caractère raciste.

Lire la suiteFille voilée et violée aux Mureaux : c’était faux !

Homophobie, islamophobie… la psychiatrisation puis la criminalisation des normes populaires

Homophobie, islamophobie… la psychiatrisation puis la criminalisation des normes populaires

Ci-dessus : le “Centre Scientifique d’Etat Serbsky” à Moscou, un des principaux centres d’examen en URSS pour faire passer les dissidents pour des malades mentaux, et les hospitaliser en hôpital psychiatrique.

Le suffixe « phobe » est habituellement utilisé en chimie (aversion), en biologie (sensibilité réactive à un stimulus) mais surtout en psychologie et en psychopathologie (peur morbide, appréhension).

Nous avons assisté, ces dernières années, à son utilisation extensive à la vie sociale par des groupes de pression financés par des milliardaires (Bergé, Soros, etc.) et relayés par les médias et les politiques, pour désigner (stigmatiser dans les faits) des catégories d’opinion qui refusent ou critiquent le prosélytisme de ces normes.

Lire la suiteHomophobie, islamophobie… la psychiatrisation puis la criminalisation des normes populaires

Trappes : que cache la mobilisation contre « l’islamophobie » ?

Trappes : que cache la mobilisation contre « l’islamophobie » ?

25/07/2013 – 21h10
TRAPPES (NOVOpress) –
Les partisans de la femme voilée à Trappes (Yvelines), dont le contrôle par la police à déclenché de très violents affrontements le week-end dernier entre des centaines d’émeutiers et les forces de l’ordre, agitent le torchon de « l’islamophobie » pour défendre leur cause. Ainsi, mercredi, des membres du Collectif des citoyens de Trappes ont fait état d’une « islamophobie » en réclamant la tenue d’une table ronde avec le préfet, les élus et les citoyens afin de rétablir un « vrai » dialogue et « faire bouger les lignes ».

Lire la suiteTrappes : que cache la mobilisation contre « l’islamophobie » ?

Le Vlaams Belang rejette la proposition de loi visant à poursuivre l’islamophobie

Le Vlaams Belang rejette la proposition de loi visant à poursuivre l’islamophobie

13/05/2013 – 08h00
BRUXELLES (via le site de Lionel Baland) – Le Vlaams Belang (VB) rejette la proposition de loi visant à poursuivre l’islamophobie. Le VB entend défendre la liberté d’expression et affirme le fait que le terme « islamophobie » est conçu afin de pouvoir poursuivre toute critique de l’islam. Ensuite, il estime que l’islamophobie est un fait démocratique de résistance face à une religion totalitaire.

Lire la suiteLe Vlaams Belang rejette la proposition de loi visant à poursuivre l’islamophobie

Un membre du cabinet de Christiane Taubira s’insurge contre Manuel Valls et “sa cohorte d’islamophobes”

Un membre du cabinet de Christiane Taubira s'insurge contre Manuel Valls et "sa cohorte d'islamophobes"

23/03/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) – Le nom de Sihem Souid (ci-dessus) vous est encore inconnu, mais pourtant vous allez certainement en entendre parler de plus en plus. En effet, ce membre du cabinet du Garde des Sceaux Christiane Taubira vient d’attaquer, via la tribune dont elle dispose au Point, la réaction du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui s’était offusqué de la décision de la Cour de cassation quant à la crèche Baby-Loup.

Lire la suiteUn membre du cabinet de Christiane Taubira s’insurge contre Manuel Valls et “sa cohorte d’islamophobes”