Tag Archives: islamistes

Autoroutes bloquées, islamistes dans les trains, la révolte monte chez les Français … par Franck Guiot

31/08/2015 – FRANCE (NOVOpress) 4 morts dans une fusillade dans un camp de Roms, « gens du voyage » bloquant l’A1 un jour de rentrée de vacances dans une région encore sous le choc de l’attentat du Thalys, les militants de Génération Identitaire se sont faits les porte-parole du ras-le-bol des Français. La réaction du pouvoir ne peut que renforcer le dégoût des Français. Le 25 août 2015 avait lieu une fusillade dans un camp de gens du voyage à Roye dans la Somme. Fusillade au cours de laquelle un gendarme a été tué et un autre grièvement blessé. Par ailleurs, trois personnes membres de la communauté des gens du voyage, dont un nourrisson de 6 mois, sont décédées au cours de cette fusillade. L’auteur, un ancien forain a été interpellé. Des journalistes ont par ailleurs été agressés par les membres de cette communauté lorsqu’ils étaient sur place.

Roms Bloquant l'A1

Des Roms bloquent l’A1, déclenchant un chaos et l’exaspération des automobilistes.

Le 28 août 2015, jour de rentrée de vacances pour de nombreux automobilistes, les gens du voyage réclamaient qu’un homme, actuellement en prison, puisse assister aux funérailles de son père, ont alors décidé de bloquer l’Autoroute A1, opération qui a immédiatement déclenché un chaos provoquant l’exaspération des automobilistes. Le plus surprenant est le silence du gouvernement et des autorités. La sous-préfète de la Somme allant même jusqu’à déclarer :

une intervention aurait pu entraîner des débordements et mettre en danger la population de la Ville de Roye

Déchiffrage : les gens du voyage (communauté au-dessus des lois) auraient pu s’en prendre à la population de la ville par représailles. Un tel niveau de laxisme et de peur de la part de l’état de s’attaquer à la délinquance provoquée par certaines communautés renforce l’idée qu’une guerre civile est à nos portes, comme je le mentionnait déjà le 15 juin dernier. Que doivent ressentir la famille et les proches du gendarme tué lors de la fusillade devant une telle démission de l’état face à la violence de ces gens du voyage ? Cette région était déjà sous le choc de l’attentat islamiste du Thalys d’Arras survenu le vendredi 21 août. C’est pourquoi les jeunes identitaires de la région Nord ont décidé d’apporter leur soutien à une population sous le choc d’un attentat islamiste en érigeant une banderole « EXPULSONS LES ISLAMISTES » sur le toit de la gare d’Arras le samedi 29 août vers 10 h 30 afin de demander à l’état de prendre des mesures fortes pour lutter contre le terrorisme (date à laquelle l’autoroute A1 était encore bloquée et dégradée par les gens du voyage) tout comme Marine Le Pen l’a réclamé lors de son discours prononcé au même moment à Brachay.

Les militants de GI qui ont dressé une banderole au-dessus de la gare d’Arras

Les militants de GI qui ont dressé une banderole au-dessus de la gare d’Arras

L’action s’est très bien déroulée, mais a éveillé le deux poids deux mesures de la justice socialiste qui a fait mettre en garde à vue durant 21 heures les 9 militants de Génération Identitaire qui devront comparaître prochainement devant la justice… Lire la suite

Le frère de Tariq Ramadan s’en prend aux héros du Thalys

29/08/2015 – SUISSE (NOVOpress)
Dans un article intitulé “De qui se moque-t-on?“, Hani Ramadan s’en prend aux héros du Thalys en dénonçant une “mise en scène aux proportions extraordinaires et planétaires“.

Le directeur du Centre islamique de Genève va plus loin :

On trompe l’opinion publique en donnant à des actes isolés des proportions gigantesques et des interprétations précipitées, voire erronées (…) Cet événement va rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d’une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend.

En 2005, Hani Ramadan avait publié dans Le Monde une tribune intitulée «La charia incomprise», où il expliquait que la lapidation était une punition, mais aussi “une forme de purification”…


Marine Le Pen porte haut les ambitions du FN

31/08/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
À Brachay (Haute-Marne) ce village qui lui a offert son plus haut score au premier tour de la présidentielle 2012 (72 %), Marine Le Pen est revenue samedi dernier sur des sujets d’actualité, l’immigration et le terrorisme.

À quelques mois des régionales, la tête de liste FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie n’a pas caché ses ambitions.

Dès décembre prochain, nous pouvons préparer l’avenir et montrer la voie, transformer les élections régionales en aurore du renouveau national. Après, il restera 16 mois avant la mère de toutes les élections pour que le peuple français redevienne maître chez lui, le seul et véritable acteur de son destin.

a jugé Mme Le Pen. Concernant la « déferlante migratoire » qui s’abat sur l’Europe, « Tout a été fait sous Sarkozy et Hollande pour que cette vague grossisse » pour Marine Le Pen.

Ils ne vous le disent pas et pourtant la situation de l’immigration est aujourd’hui en France totalement hors de contrôle. L’immigration était déjà gigantesque sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy (…), tout a été fait sous Nicolas Sarkozy et François Hollande pour que cette vague grossisse, prenne du corps et aujourd’hui déferle à pleine vitesse sur notre pays.

À propos de la vague de terrorisme islamique qui frappe la France, elle

demande que l’on mette l’islam radical à genoux, et je le ferai toujours. Expulsons les étrangers islamistes, fermons les mosquées radicales. Et nous expulserons les imams étrangers qui sont à leurs têtes.

Elle n’a pas oublié de fustiger Hollande, « Président fainéant ». « La situation de la France sous la présidence Hollande ce n’est plus la simple dégradation : c’est la déchéance complète. Ce n’est plus la France des oubliés, la France elle-même est oubliée » a lancé la dirigeante du FN, qui s’est aussi attardée sur la crise agricole, avec les « agriculteurs asphyxiés, une concurrence étrangère féroce, des prix qui ne permettent plus de vivre, des travailleurs détachés venant de l’Est », mais aussi une critique contre la politique de sanctions envers la Russie.



Vu sur Twitter

Action de Génération Identitaire à Arras : Expulsons les islamistes !

Publié le

Migrations. Nadine Morano a dit ce qu’il fallait

Source : Polémia

Nadine Morano s’est fait vivement critiquer par le maire de Calais (Les Républicains) quand elle s’est demandé pourquoi les centaines de milliers de migrants qui sont arrivés depuis le début de l’année en Europe ne prennent pas les armes pour se défendre chez eux contre les quelques milliers d’islamistes qui les terrorisent, de même que les résistants durant la Seconde Guerre mondiale avaient pris les armes contre l’occupant allemand.

Nous ne sommes pas nécessairement ici du bord politique de la députée européenne, mais il faut bien reconnaître qu’elle a parfaitement raison. Il semblerait que ces migrants trouvent le moyen de verser des sommes de plusieurs milliers d’euros aux passeurs qui les conduisent jusqu’aux portes de l’Europe ; on se demande pourquoi, s’ils disposent de telles sommes, ils ne se procurent pas des kalachnikovs pour se défendre contre les islamistes qui les terrorisent, comme l’ont fait en leur temps les Kurdes dont on ne saluera jamais assez le courage. Les Kurdes ont des femmes et des enfants, néanmoins ils se battent chez eux, y compris avec femmes et enfants, pour rester maîtres de leur territoire.

On dira que l’on ne devient pas combattant expérimenté sans disposer de la longue expérience acquise par les djihadistes. Néanmoins, il n’est pas possible de prétendre que, sur les centaines de milliers de migrants qui fuient lâchement, il ne pourrait pas se trouver quelques milliers d’hommes courageux capables de tenir tête aux quelques milliers d’islamistes qui les égorgent comme des moutons.
Lire la suite

Vu sur Twitter

Charlie Hebdo : Après Luz, Riss renonce à dessiner Mahomet

Publié le
[Mise à jour] Catastrophe annoncée. Par Vincent Revel

[Mise à jour] Catastrophe annoncée. Par Vincent Revel

17/07/2015 – FRANCE (NOVOpress) – Censure du Ministère de l’Intérieur, qui ne souhaite pas voir circuler les images de la guerre qui se déroule sur notre sol. – NOVOpress a reçu en date du 16 juillet 2015 le message ci-dessous, d’un service du Ministère de l’Intérieur, nous informant que l’image qui servait à illustrer l’article nous mettait hors la loi. Cette image, choquante certes, ne montrait rien d’autre qu’un aspect de la guerre qui a commencé dans notre pays, et que nous souhaitions porter à l’attention de nos lecteurs. Force est de constater que de montrer la réalité est devenu illégal et serait faire “l’apologie du terrorisme”. Dans la même veine, c’est ainsi qu’une Ségolène Royal peut déclarer avec aplomb que “la piste terroriste n’est pas privilégiée” pour l’explosion du site pétrochimique de Berre-L’Étang. Circulez, rien à voir…

Expéditeur: OCLCTIC-PHAROS <xxxxxxxxx@interieur.gouv.fr>
Date: 16 juillet 2015 09:49:24 UTC+2
Destinataire: contact@novopress.info
Objet: Détection d’un contenu contraire à la loi – URGENT
Répondre à: xxxxxxxxx@interieur.gouv.fr

Bonjour,

L’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) a constaté la présence d’un contenu qui contrevient aux dispositions de l’article 227-24 du code pénal : Diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine […] lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur.
En l’espèce, il s’agit de la photographie de la tête décapitée de la victime de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier.

Ce contenu est visible à l’adresse suivante : https://fr.novopress.info/190383/catastrophe-annoncee-vincent-revel

En conséquence, et conformément à l’article 6 de la LCEN, nous vous avisons de la présence de ce contenu en date du 16/07/2015 à 09h30.
Dés lors, votre connaissance des faits litigieux est présumée acquise.
Merci de bien vouloir nous informer, par retour même voie, de la suite que vous donnerez à cette notification.

Cordialement.


10/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Parallèlement au train à grande vitesse (TGV), qui nous a propulsés dans le monde moderne des nouvelles technologies, nous avons eu aussi, en France, le GMC (Giscard-Mitterrand-Chirac) qui nous a plongés dans la névrose et l’immobilisme.

L’historien Jacques Marseille avait déclaré au début du quinquennat de Sarkozy que « ce qui avait plombé Jacques Chirac était précisément de n’avoir rien fait. » Il avait aussi ajouté, avec un espoir mal placé, « que Nicolas Sarkozy, soit en recul dans les sondages devrait l’inciter, compte tenu de son tempérament, non pas à faire du Jacques Chirac, ce qui serait dramatique pour le pays mais à opérer la grande rupture en matière d’éducation, d’emploi et de dépenses publiques. »

Aujourd’hui, en 2015, nous savons tous, sauf les inconditionnels de Sarkozy, que ces souhaits n’ont pas été entendus. Nos hommes politiques, à l’image de François Hollande, manquent de plus en plus de charisme, de volonté. Ils n’ont plus la réalité du quotidien. Leurs connaissances en Histoire et en géopolitique sont faibles pour ne pas dire nulles. Je ne cesse de répéter qu’ils ne possèdent plus l’attachement charnel à leur patrie. Ils appartiennent à une oligarchie, déconnectée des intérêts des peuples et de la vraie vie. Ils ne souhaitent plus se prétendre les héritiers d’une tradition.

Bien au contraire, en bons petits soldats du politiquement correct, ils espèrent mêmes être les premiers de la classe dans la déconstruction des nations. C’est sans doute l’une des raisons qui les empêche de se confronter à la dure réalité du choc des civilisations et du problème majeur de l’immigration de masse qui enracine durablement l’islamisme dans nos vies. Aujourd’hui, nous construisons l’avenir de nos enfants sans se soucier de notre héritage et des intérêts de notre nation. Cela équivaut à donner de la vitesse à notre ancien GMC pour le lancer droit dans le mur !
Lire la suite

Le financement de l’Aïd Fitr par les fonds publics, c’est maintenant à Étampes !

15/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Franck Marlin, dhimmi du mois ? Qu’est-ce qui pousse le député-maire « Les Républicains » d’Étampes à tant de complaisance et de soumission envers les musulmans de sa commune ?

Alors même que les islamistes commettent des attentats sanglants en France, en Tunisie, en Egypte ou au Koweït, sans parler des massacres de grande ampleur de l’État Islamique, Franck Marlin s’apprête à littéralement servir la soupe aux musulmans de sa commune aux frais de ses administrés.

Franck Marlin, député-maire « Les Républicains » d’Étampes

Franck Marlin, député-maire « Les Républicains » d’Étampes

Nous apprenons avec stupeur qu’Étampes a débloqué 20 000 euros de crédit pour célébrer la fin du ramadan et un autre évènement musulman prévu à l’automne 2015.

La municipalité va ainsi offrir le 18 juillet 2015, de 20 h à 23 h, un buffet gratuit à quelque 1 200 musulmans au stade du quartier sensible de la Croix de Vernailles, à l’occasion de la fête de l’Aïd Fitr, qui marque la fin du traditionnel mois de jeûne religieux, au mépris évident du principe de laïcité.
S’agissant d’une fête à caractère religieux, les prescriptions d’abattage halal se devraient d’être respectées. Là aussi, nous osons espérer que la municipalité n’aura pas contrevenu aux règles de laïcité, d’hygiène publique et de respect des animaux en effectuant elle-même ou en cautionnant l’abattage d’animaux suivant ce rite cruel. La seule solution pour respecter la loi serait alors de présenter un buffet végétarien. La municipalité y a-t-elle seulement pensé ou est-elle tellement enferrée dans sa logique de complaisance qu’elle est prête à bafouer la loi républicaine par communautarisme servile ?
Lire la suite

Terrorisme : la France toujours en état d’alerte maximale… pour quel résultat ?

11/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
La France déploie de plus en plus de policiers et militaires dans la prévention des attentats, son arsenal législatif se renforce au point de faire peser de graves menaces sur les libertés publiques… et jamais autant d’attaques terroristes islamiques ne sont succédées. Et s’il était temps de changer de paradigme ?

Depuis l’attentat commis fin juin à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), la vigilance a redoublé en région Rhône-Alpes. À Andrézieux-Bouthéon, l’entreprise SNF Floerger (Sévéso) et l’aéroport, considérés comme des cibles potentielles, sont sous étroite surveillance. Des cibles potentielles qui s’ajoutent aux sites déjà sous surveillance, des lieux touristiques aux gares et aéroports, en passant par les bâtiments publics… sans compter les sites religieux des communautés juives, musulmanes et accessoirement catholiques. Depuis les attentats de janvier 2015, Hollande avait décidé le déploiement de 10 500 soldats, en appui des dizaines de milliers de policiers et gendarmes déjà sur le pont pour le plan Vigipirate.
Une mobilisation sans précédent, baptisée Sentinelle, qui s’est inscrite dans le temps. Adapté depuis janvier, le dispositif compte aujourd’hui 7 000 hommes chargés de sécuriser les sites sensibles, épuisant policiers et militaires dans d’inutiles et coûteuses gardes statiques, parfois remplacées par des patrouilles, dont l’effet est plus psychologique – rassurer les populations — que véritablement opérationnel.
Lire la suite

Vu sur Twitter

Le dhimmi du jour est Anne Hidalgo pour qui le ramadan fait partie du patrimoine culturel Français

Publié le

Boko Haram : pendant ce temps, les massacres continuent…

07/07/2015 – MONDE (NOVOpress)
On les disait moribonds, les islamistes de Boko Haram viennent de prouver leur capacité de nuisance : une série d’attentats ont fait 44 morts au Nigéria.

C’est à frontière entre le sud du Nigeria, majoritairement chrétien, et le nord du pays, peuplé essentiellement de musulmans, que Boko Haram a frappé : la ville de Jos, au centre du pays est l’une des cibles favorites de la secte islamique. Cette fois-ci, ce sont des attentats à la bombe, à l’arme automatique et au lance-roquette qui ont frappé la ville en deux points, l’une près d’un centre commercial, l’autre près d’une mosquée.

C’est un signal fort qu’envoient les islamistes qui font l’unanimité contre eux. Ils ont subi de sérieux revers infligés par les armées coalisées nigériennes, nigérianes, camerounaises et tchadiennes, qui vont déployer une Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) composée de 8 700 militaires et policiers.

Ce drame nous rappelle que la guerre que mène le terrorisme islamique ne connaît ni frontières, ni répit et ne se réglera pas à coups de bonnes paroles.

Crédit photo : Diariocritico de Venezuela
via Flickr (CC) = attentat de Boko Haram dans la ville de Jos, le 20 mai dernier

Poussée salafiste dans les mosquées françaises

01/07/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Les services de renseignements français ont mis en avant les chiffres suivants : 89 lieux de culte musulmans contrôlés par les salafistes et 41 approchés par ces islamistes en France.
Sur les plus de 2 000 lieux de culte français, un peu plus de 6 % sont donc des viviers du djihadisme. Le plus inquiétant est le doublement de ce taux entre 2010 et 2014.
Le compte rendu pour le ministère de l’Intérieur ajoute que le salafisme désire que ses adeptes se coupent totalement du monde en leur interdisant toute soumission aux lois de la République.
Affaibli par une direction floue, le conseil français du culte musulman semble incapable d’endiguer l’offensive des radicaux.

Manuel Valls s’est dit prêt à fermer les mosquées salafistes en France :

toutes les solutions sont explorées et mises en œuvre pour entraver l’action des terroristes. Et il faut empêcher d’agir les associations qui encouragent ou diffusent les appels à la violence (…) le ministre de l’Intérieur agira avec d’abord les armes du droit (…) pour fermer les mosquées quand il faut les fermer, s’attaquer aux commerces qui alimentent financièrement ce terrorisme.

Qu’attendez-vous, Monsieur le ministre ? Pensez-vous que vos effets de manche suffiront à rassurer les Français ?


Opération Barkhane ! Tribune libre par Vincent Revel

Opération Barkhane ! Tribune libre de Vincent Revel

Sacré général Hollande ! Souvenez-vous, février 2013, notre chef de guerre, qui aujourd’hui a endossé le costume du sauveur du monde libre, nous expliquait avec le plus grand sérieux, au début de l’Opération Serval au Mali, que nos hommes étaient présents au Sahel pour une durée de deux mois. En juin 2013, en fin spécialiste de l’Afrique et de la géopolitique, il certifiait : « nous voyons que nous sommes maintenant dans la dernière phase de l’opération. » Juin 2015, c’est-à-dire deux ans plus tard, nous pouvons logiquement constater que la situation est évidemment toute autre avec l’Opération Barkhane.

La zone de tension s’est considérablement agrandie. Les islamistes sunnites ont la capacité de fragiliser plusieurs pays. Le Centrafrique, le Mali, le Niger, le Cameroun, le Nigéria sont régulièrement touchés par des attaques terroristes. La Lybie sombre dans un chaos qui nous rappelle celui de la Syrie. Mais rassurons-nous, le général Hollande et son ministre des Affaires étrangères Fabius gèrent formidablement bien le secteur. Il était tout à fait sensé d’être aussi optimiste en 2013 avec une zone à contrôler grande comme huit fois la superficie de la France ! Nos hommes, seuls soldats européens sur le front, avancent à l’aveugle avec du matériel vieillissant (certains engins ont plus de 40 ans !) et doivent obéir à des politiques qui étaient quand même prêts, faut-il le rappeler, à armer les djihadistes en Syrie ! Nous envoyons nos soldats combattre sans réellement prendre conscience ce que nous combattons et sans réellement leur donner les moyens d’accomplir leurs missions. Nous ne nommons pas explicitement nos ennemis.

En employant le terme de terroristes nous esquivons maladroitement et dangereusement nos responsabilités en ne pointant pas distinctement du doigt les véritables causes des conflits. Pourtant, les événements parlent d’eux-mêmes ! L’Islam sunnite connaît sur tous les continents un réveil violent et conquérant et une grande partie de ses croyants se radicalisent.

Lire la suite

Ils projetaient d’assassiner des identitaires, ils passent devant la justice

Source : Boulevard Voltaire
Pendant que certains tentent de nous endormir à coups de « Pas d’amalgame », d’autres rêvent de détruire notre civilisation. Nous sommes en guerre.

Les islamistes de Forsane Alizza (« Les Cavaliers de la fierté », en langue en arabe) avaient défrayé la chronique à partir de l’année 2010. Ce groupe radical adepte d’un islam fondamental s’était surtout fait connaître par une agit-prop intensive à base de vidéos chocs et d’actions coup-de-poing. L’on se souvient notamment de leur leader, Mohammed Achamlane, brûlant un Code civil en plein centre de Limoges, pour dénoncer l’interpellation d’une femme en niqab à Aulnay-sous-Bois. Ou encore du soutien apporté à Lies Hebbadj, le musulman de Nantes soupçonné de polygamie et de fraudes aux allocations familiales. En 2012, lorsque le groupe avait été dissous, Mohammed Achamlane s’était montré menaçant en affirmant qu’il n’excluait pas la lutte armée « si l’islamophobie [s’intensifiait] de jour en jour ».

Finalement, les principaux responsables du groupe ont été interpellés puis écroués quelques jours après que Mohamed Merah a été abattu par le RAID. La justice leur reproche d’avoir fomenté des actions terroristes sur

Fabrice Robert : “les islamistes n’ont pas gagné” (Présent 8272)

Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, cible de terroristes islamistes

le territoire national. Parmi les cibles, le journal Libération, dont le seul tort avait été d’héberger, un temps, la rédaction de Charlie Hebdo… Nous sommes en 2012, soit 3 ans avant l’attentat meurtrier perpétré par les frères Kouachi. Mais ce n’est pas tout. Un appel de la DCRI m’avait annoncé que je faisais partie – avec d’autres – des cibles potentielles du groupe islamiste en tant que président du Bloc identitaire. Une information qui m’avait été confirmée dans les bureaux d’un juge antiterroriste.
Après plusieurs années de procédure, le procès va enfin avoir lieu. Les audiences se tiendront du 8 au 23 juin devant le tribunal de grande instance de Paris (16e chambre correctionnelle). 15 personnes sont ainsi poursuivies. On leur reproche « d’avoir participé à un groupement formé ou une entente établie en vue de la préparation caractérisée par un ou plusieurs faits matériels d’un des actes de terrorisme mentionnés à l’article 421-1 du Code pénal ». J’ai également reçu ma citation à comparaître en tant que partie civile et je compte bien m’y rendre pour voir de plus près ces fous d’Allah qui rêve d’instaurer la charia en France.
Lire la suite

La Turquie a livré des armes à l’État islamique en Syrie

02/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Les services occidentaux s’en doutaient depuis longtemps, le journal d’opposition Turc Cumhuriyet l’a prouvé, photos et vidéos à l’appui : le gouvernement islamo-conservateur d’Ankara a livré des armes aux rebelles islamistes syriens en guerre contre le président Bachar el-Assad. Les images montrent des obus de mortier dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire, mais appartenant en fait aux services de renseignements turcs. La nouvelle a été aussitôt censurée en Turquie, une cinquantaine de personés placées en détention, le journal fait lui l’objet d’une enquête pour terrorisme



Progression de l’État islamique en Libye

01/06/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Un attentat-suicide revendiqué par l’État islamique a frappé dimanche la ville portuaire de Misrata en Libye. Cet attentat s’inscrit dans l’expansion du territoire de l’organisation, qui a pris d’assaut ce samedi la ville d’Hassaké, au nord-est de la Syrie, et dans le renforcement de ses positions à Raqqa par exemple.

En quoi cette attaque est-elle particulière ?
Elle intervient dans une zone censée être sécurisée, entre Tripoli et Misrata, et donne ainsi l’impression de la toute-puissance de l’État islamique. Le groupe s’affirme de plus en plus en Libye. Selon un haut fonctionnaire libyen, « ils ont reçu des armes par la mer. Maintenant, Misrata a du mal à les contenir, ils sont trop puissants. Le risque est énorme ». Faute de soutien, les forces de Misrata ont dû abandonner l’aéroport de Syrte, aussitôt tombé aux mains des islamistes qui poursuivent depuis son avancée.
Cette attaque semble d’ailleurs être le coup d’envoi d’une offensive de grande envergure de l’État islamique en Libye, comme le montre la multiplication des actions terroristes dans le pays.

Comment réagit la communauté dite internationale ?
L’organisation islamique semble bénéficier d’une totale impunité. Face à la menace croissante d’un État islamique qui selon certains analystes serait bientôt en mesure de se doter d’armes de destruction massive, la communauté internationale reste inactive, quand elle n’est pas complice. L’Organisation semble avoir toute liberté d’action en Arabie Saoudite et le rôle de la Turquie dans la livraison d’armes à l’EI est désormais clairement établi. Ce qui apparaît comme des anomalies dans la lutte contre le djihadisme prend un sens clair selon le directeur de l’École de guerre économique. Christian Harbulot dénonce l’implication directe des États-Unis dans la constitution de l’État islamique et montre ainsi la contradiction inextricable dans laquelle la France se trouve vis-à-vis de sa politique extérieure. Si le terrorisme issu de celle-ci tue des citoyens sur le territoire français, l’Élysée continue à suivre aveuglément les directives de la Maison-Blanche.


Pédagogie dite « moderne » ! Tribune libre de Vincent Revel

Pédagogie dite « moderne » ! Tribune libre de Vincent Revel

Que l’on soit à Mossoul ou à Paris, la même logique domine les esprits. Comme le dit Vincent Badré, dans sa chronique qu’il réserve à La Nouvelle Revue d’Histoire, pendant que « les islamistes crient leur victoire et détruisent les statues de l’ennemi » (photo au musée de Ninive, Irak) nos penseurs modernes et leurs sbires « étouffent l’enseignement du latin et négligent le patrimoine historique ».

Avec quelques nuances dans les moyens adoptés, une volonté de destruction anime les politiques entreprises aussi bien sur les bords de Seine que sur ceux de l’Euphrate et du Tigre.

En Irak et en Syrie, les islamistes ne font qu’assumer pleinement la loi coranique et, malgré les indignations des uns ou des autres, appliquent scrupuleusement, sans tromperie et sans hypocrisie, leur programme de remplacement pour laisser place au pire régime théocratique.

C’est bien pour cette raison que l’attitude de la France, en tant que co-responsable de la situation dramatique en Syrie, est inacceptable. Il était prévisible qu’en fragilisant l’autorité légale de la Syrie la menace islamiste sunnite, déjà présente en Irak, ne pouvait que se renforcer dans la région. Les indignations et les craintes vis-à-vis de Palmyre et de son passé romain et grec proviennent aujourd’hui des mêmes autorités qui voulaient, il y a de ça moins de deux ans, armer les djihadistes en guerre contre les soldats de Bachar el-Assad. Cette irresponsabilité et cet amateurisme sont révoltants.

Lire la suite

Vu sur Twitter

Islamistes : les futurs Merah et Kouachi passent tous par l’Algérie !

Publié le