Tag Archives: islamiques

Elle dénonce les islamistes : elle est condamnée à mort

Source : Boulevard Voltaire
Elle a reçu sur sa boîte émail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. »

Laurence Marchand-Taillade est membre du PRG et présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise (rien à voir avec l’organisme qui a presque le même nom et qui est dirigé par Jean-Louis Bianco, l’Observatoire du Val-d’Oise lutte réellement contre les atteintes islamistes à la laïcité !).

Elle a dénoncé publiquement la venue de trois prédicateurs sulfureux au congrès de l’UOIF à Lille, prédicateurs qui avaient soit tenu des propos antisémites, soit préconisaient de tuer tous les homosexuels, y compris les enfants victimes de satyres ! La polémique a obligé les organisateurs à décommander les orateurs suspects. Madame Marchand-Taillade est allée également le 6 février au rassemblement de l’UOIF qui se tenait porte Maillot. Elle souhaitait y porter la contradiction, mais elle a été vite expulsée par le service d’ordre dès qu’on l’a reconnue.
Elle a reçu sur sa boîte mail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. C’est désormais une question d’heure (sans “s ” à la fin). »
Lire la suite

Tariq Ramadan est contre la mixité dans les piscines [vidéo]

Tariq Ramadan annonce qu’il va demander la nationalité française

05/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Il l’a annoncé sur sa page Facebook. En plein débat sur la déchéance de la nationalité, Tariq Ramadan va demander la nationalité française.

A l’heure où l’on parle, avec quelque désordre et fracas, de la déchéance de la nationalité, je pense qu’il est bon de donner un exemple concret et positif d’adhésion aux valeurs de la République. Suisse toujours, et français bientôt, je n’en poursuivrai que mieux mon engagement pour le vivre ensemble, pour ce « nouveau nous » que j’appelle de mes vœux.

Reste à savoir si Tariq Ramadan relancera en France sa proposition de “moratoire” sur la lapidation des femmes…


 

 

 

Michel Onfray : nous vivons déjà sous le régime de la soumission

05/02/2016 – CULTURE ([NOVOpress avec le bulletin de réinformation]

À la veille de la parution de son livre « Penser l’islam » en Italie, Michel Onfray a accordé un entretien au Corriere della Sera. Alors que le journaliste lui demande quelle a été sa réaction aux agressions sexuelles du 31 décembre, à Cologne, il répond « Je trouve sidérant que notre élite journalistique et mondaine, intellectuelle et parisienne, si prompte à traiter de sexiste quiconque refuse d’écrire professeure ou auteure, n’ait rien à dire au viol de centaines de femmes par des hordes d’émigrés ou d’immigrants, comme on ne dit plus, car le politiquement correct impose migrants ».
Il ajoute encore :

La France a renoncé à l’intelligence et à la raison, à la lucidité et à l’esprit critique. Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission.

8250 : Le nombre de musulmans radicalisés a doublé en moins d’un an

8250 : Le nombre de musulmans radicalisés a doublé en un an
03/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Ce sont près de 10 000 personnes signalées comme musulmans radicalisés qui circulent en France. Des chiffres qui représentent simplement les cas connus des autorités, donc bien en dessous de la réalité. Après avoir longtemps minimisé ces chiffres au nom du PADAMALGAM, le gouvernement joue maintenant sur la peur pour appuyer la prolongation de l’état d’urgence.


jihad

Publié le
Benoît XVI remercié par les traditionalistes et par les Arabes d’Italie

Pour le droit à l’islamophobie, polémiques autour d’une controverse

02/02/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Rappelez-vous, en septembre de l’année 2006, le pape Benoît XVI avait tenu une conférence à l’université de Ratisbonne. Il avait repris dans son discours, à l’attention d’universitaires, une controverse opposant, en 1391, l’empereur byzantin Manuel II Paléologue à un Persan lettré. Il s’agissait de définir les rapports entre la raison et la foi. De cette discussion lointaine, mais toujours d’actualité, était ressorti que le christianisme, au contraire de l’islam, accordait raison et foi. Propos islamophobes ? si l’on veut… Elisabeth Badinter et Régis Debray ont réclamé encore récemment le droit à l’islamophobie, ou ce que l’on appelle ainsi : une critique argumentée de cette religion.

À l’époque, tout ceci provoqua un véritable scandale qui, une fois de plus, déclencha des émeutes ultraviolentes et habilement orchestrées par certains pays musulmans. En Somalie, une religieuse italienne fut tuée en signe de protestation. Le groupe islamiste Asaeb en al-Irak al-jihadiya appela tous les musulmans à s’en prendre directement aux « chrétiens et juifs, dont les religions sont hostiles à l’Islam. » De simples paroles, pouvant être logiquement discutées et contredites, mais soigneusement enlevées de leur contexte, avaient réussi, une fois de plus, à embraser le monde musulman. De cette façon, nous avions pu réellement constater, avec consternation, que la controverse de 1391, affirmant que l’Islam ne laissait aucune place à la raison dans l’expression de la foi de ses croyants, était juste et fondée non seulement au XIVe siècle, mais aussi au XXIe siècle !
Lire la suite

Le préfet de Saint-Brieuc interdit la manifestation contre l’islamisation et l’immigration

Source : Boulevard Voltaire
« L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante », écrit le Préfet Lambert pour interdire la manifestation du 6 février à Saint-Brieuc…

« L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante », écrit le préfet Lambert pour interdire la manifestation du 6 février à Saint-Brieuc…
Dans notre belle République française sous gouvernement socialiste, l’arbitraire semble être en vogue chez les représentants de l’État que sont les préfets. On se souvient du préfet de police de Paris qui a lancé ses policiers contre les paisibles manifestants LMPT. Un peu plus tard, c’est le préfet de l’époque, Pierre de Bousquet, qui tentait d’arracher son discours des mains du maire de Beaucaire, Julien Sanchez, pour l’empêcher de parler. On a aujourd’hui Pierre Lambert, préfet des Côtes-d’Armor, qui vient d’interdire la manifestation que PEGIDA avait souhaité organiser contre l’islamisation et l’immigration.
Lire la suite

Congrès de l’UOIF : interdisons les prêcheurs islamistes haineux

Source : Boulevard Voltaire
En plein état d’urgence, va se tenir le 7 février 2016 au grand Palais de Lille le congrès de l’U.O.I.F.

En plein état d’urgence va se tenir, le 7 février 2016 au Lille Grand Palais de Lille, le congrès de l’UOIF.
Le principe d’une telle réunion ne pose aucun problème, car les musulmans ont, bien entendu, comme tous les citoyens français, le droit de se réunir et de tenir meeting. Mais certains invités étrangers (pas tous, heureusement) sont sulfureux et le ministre de l’Intérieur pourrait très bien leur interdire de venir en France au vu de leurs opinions extrémistes !
Lire la suite

Zoom : Ghislaine Dumesnil – l’ islamisation de la RATP‬

29/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Ghislaine Dumesnil a travaillé 16 ans à la RATP. Dans un témoignage poignant, elle raconte comment son entreprise a évolué au gré des « plans banlieues » et de l’arrivée d’employés islamistes. Brimades sexistes, refus de prendre un bus derrière les femmes… son quotidien l’a poussé à quitter la RATP … et la région parisienne. Un témoignage de TV Libertés qui complète et confirme celui que nous avions recueilli à propos de l’islamisation la SNCF.

Publié le

Statues couverte à Rome pour plaire à l’Iran: la civilisation européenne trahie

29/01/2016 – EUROPE (NOVOpress via FigaroVox)
Des statues ont donc été camouflées pour la visite à Rome du président iranien. Louis Manaranche, agrégé d’histoire et président du laboratoire d’idées Fonder demain, revient sur ce scandale qui a provoqué une vive polémique en Italie.

Cacher, chez soi, des statues antiques au motif qu’elles ne sont pas tout à fait conformes à la tradition culturelle de l’hôte que l’on accueille, c’est trahir l’identité européenne. Il ne s’agit pas seulement du reniement d’un rapport hérité à sa culture. Il s’agit aussi d’un signe de soumission à l’idée que la culture de l’autre peut légitimement être un absolu à visée hégémonique.


Chambray: elle abandonne son bébé pour partir en Syrie

28/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Une jeune femme de 20 ans, convertie depuis l’âge de 14 ans, confie son enfant de deux ans à sa mère pour partir faire le djihad en Syrie. Derrière cette histoire, on évoque un milieu désocialisé et une histoire d’amour avec un djihadiste qui l’a convaincu de la rejoindre en Syrie.

Publié le

Italie : Le vinaigre, « interdit par l’Islam », supprimé à la cantine

26/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
Toujours plus. Avant-hier, c’était le porc qui était banni des cantines, tandis que le crucifix disparaissait des salles de classe italiennes, pour ne pas offenser les musulmans. Hier, c’était au tour des cours de natation ou des instruments de musique. Aujourd’hui, la nouvelle victime des interdits, réels ou supposés, de l’Islam, n’est autre que le vinaigre.

À Vérone, la ville de Roméo et Juliette, la régie des services municipaux, l’Agec, a envoyé lundi 11 janvier à la Sodexo (la société titulaire du marché des cantines scolaires), un ordre de service sur « les dispositions relatives à l’administration du vinaigre dans les réfectoires pour l’assaisonnement des crudités ». Dorénavant, les crudités doivent être assaisonnées à l’huile seulement ; une bouteille de vinaigre sera placée sur les tables ou sur un chariot « pour que les élèves puissent éventuellement s’en servir ». Les cuisiniers ont ordre « de se confirmer rigoureusement aux susdites instructions ». Le motif, « selon la rumeur qui circule avec insistance parmi les enseignants : le vinaigre de vin est haram, interdit par la religion musulmane ou, du moins, il est considéré comme tel par plusieurs jurisconsultes. Certains parents musulmans auraient protesté parce qu’on administrait à leurs enfants des doses infimes d’alcool sous forme d’assaisonnement ». On rappellera que le maire de Vérone, Flavio Tosi, longtemps membre de la Ligue du Nord, en a été exclu l’année dernière : il s’opposait à la ligne « lepéniste » de Matteo Salvini et prônait « une alliance avec les modérés ».
Lire la suite

Luton (Angleterre) : Patrouille chrétienne de Britain First qui défile dans un quartier musulman

26/01/2016 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Ils sont Anglais, chrétiens et tiennent à le faire savoir à leurs compatriotes de papiers. Le groupe Britain First se promène croix en tête dans le quartier de Bury Park, à Luton, célèbre pour sa concentration de salafistes.  Les réactions des musulmans sont violentes, comme on s’en doute, mais révélatrices. S’ils en brillent pas par sur finesse, ces activistes ont le mérite de tenir tête au Grand Remplacement et d’affirmer leur identité face aux populations musulmanes qui se considèrent, de leur propre aveu, en terrain conquis. attention, la vidéo est en anglais non sous-titré. 

Publié le

L’islamisme et/ou la haine de la France s’imposent aux heures de grande écoute à la télévision

Source : Boulevard Voltaire

Salafistes et radicaux sont devenus les ambassadeurs officieux de certains quartiers dits « populaires ». Ces quartiers où l’État n’existe plus.

Si les mal-pensants, selon les normes en vigueur du PAF, font figure de dahus médiatiques, il n’en va pas de même pour les islamistes et les gens qui haïssent la France du plus profond de leur être. Récemment, deux émissions ont fait vivement réagir les internautes. Elles étaient exemplaires, à plus d’un titre, de cette « soumission » qui vient, selon le titre désormais fameux du dernier roman de Michel Houellebecq. Côté pile, une jeune professeur d’anglais, à l’apparence plutôt avenante. Côté face, un homme portant barbe et kami. Les deux faces d’une même pièce : le multiculturalisme qui génère des conflits multiples sur notre territoire.

Jeudi dernier, le philosophe Alain Finkielkraut était apostrophé par une enseignante lors de l’émission « Des paroles et des actes ». Immédiatement, la jeune femme, appelée Wiam Berhouma, a cherché à en découdre. Elle a d’abord commencé par qualifier le professeur de philosophie de l’École polytechnique de « pseudo-intellectuel », puis a assené avec un sourire carnassier qu’Alain Finkielkraut était un « semeur de haine et de discorde ». La jeune hystérique a terminé son intervention en posant la question suivante : « Monsieur Finkielkraut, êtes-vous conscient de faire mal à la France ? » en se positionnant arbitrairement dans un camp du bien indéfini. Sans jamais argumenter ses propos, Wiam Berhouma a déversé un torrent de haine particulièrement gênant : « Là où votre rôle d’intellectuel était d’éclairer les débats, vous avez, au contraire, obscurci nos pensées, nos esprits, avec tout un tas de théories vaseuses et très approximatives. »

Lire la suite

Le dhimmi du jour est le préfet du Var qui autorise l’ouverture de la mosquée de Fréjus

25/01/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose l’association musulmane et la municipalité FN de Fréjus au sujet de l’ouverture de la mosquée, le préfet a donc pris les devants avec un arreté pour octroyer à celle ci son ouverture provisoire.


Publié le

Juppé dans la course à la présidentielle : quand Ali perce sous Alain

Source : Boulevard Voltaire
Alain Juppé est, décidément, prêt à tout pour être élu.

Alain Juppé est, décidément, prêt à tout pour être élu. Coqueluche des médias « mainstream », il cultive tranquillement son image de futur père de la nation, en endossant le costume rapiécé pour l’occasion d’un De Gaulle ultra-light effectuant son retour au pouvoir à soixante-dix ans passés. Assurément, il n’a déjà aucun mal à se démarquer d’un Sarkozy frénétiquement compulsif et agité, comme du synthétique et apathique Guimauve le Conquérant, actuellement à l’Élysée.

Mais Alain Juppé, ci-devant Premier ministre de Chirac, anciennement frappé d’inéligibilité pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux et prise illégale d’intérêts dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris – infamie civique qui le força à un lointain exil québécois —, est aussi maire de Bordeaux, une ville bien connue de l’auteur de ces lignes (qui y a vu le jour) dont l’évidente transfiguration – lui valant d’être, aujourd’hui, classée au patrimoine de l’UNESCO – a contribué, hélas, à sa « boboïsation ».
Lire la suite

Mensonge sur l’islamophobie

22/01/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Isabelle Kersimon, auteur du livre Islamophobie : la Contre-Enquête dénonce les chiffres falsifiés du collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). En effet, il semble que le rôle de ce collectif soit « D’alimenter le sentiment de persécution des musulmans par les non-musulmans et de faire entériner le concept d’islamophobie pour imposer l’interdit de “diffamer les religions, surtout l’islam”. Cette affirmation de la journaliste suit la déclaration de Bernard Cazeneuve qui affirme que les actes antimusulmans ont triplé en 2015. Le porte-parole du CCIF évoque des chiffres beaucoup plus élevés, ce qui semble étrange.

Mais qu’est-ce qu’un acte islamophobe pour le CCIF ?
Une question posée à une jeune femme voilée pendant un entretien à l’ANPE, des infractions relevant du simple droit commun, des propos jugés insultants voire des expulsions de prédicateurs violemment antisémites et appelant au djihad contre l’Occident : voilà ce qu’est un acte islamophobe selon le collectif. Le CCIF voudrait accréditer la théorie selon laquelle l’islam serait plus touché que les deux autres religions monothéistes. On assisterait ainsi à une sorte de “concurrence victimaire”.

Qu’advient-il des Chrétiens et des Juifs ?
La journaliste constate que les chiffres sont aveugles et ne prennent pas en compte la gravité des infractions, toutes mises sur un même pied d’égalité. Le ministre de l’Intérieur note que les attaques antisémites ont diminué de 5 % en 2015. En revanche, les attaques chrétiennes ont augmenté de 20 % et les chiffres n’ont pas été falsifiés ! Derrière ces statistiques et ces mensonges se cache cependant une réalité inquiétante : l’État est incapable de répondre aux attaques antireligieuses quelles qu’elles soient et trouve pour seule réponse une laïcité utopique.


Molenbeek : zone islamique de non-droit au cœur de Bruxelles

22/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
Pour le sénateur belge, Alain Destexhe, l’agression de journalistes de France 3 et de la chaîne belge RTL-TVI est révélatrice de la conception du territoire qu’ont de nombreux “jeunes” de Molenbeek.

Insultes, crachats, coups de pied sur leurs voitures, menaces, font désormais partie du lot quotidien de policiers qui, souvent, reçoivent des consignes de modération afin de ne pas “jeter de l’huile sur le feu”.

Certains quartiers de Bruxelles – douze selon un journal local – sont devenus peu à peu des zones de non-droit. Où la police ne va plus qu’en force. Où les agents des compagnies de gaz ou d’électricité hésitent à couper les compteurs des mauvais payeurs. Où les contrôleurs de la STIB – la RATP bruxelloise – se font régulièrement attaquer. Dernièrement, ce fût le cas à Laeken – un quartier autrefois huppé qui jouxte Molenbeek, où, dans son château entouré d’un vaste parc à la Downton Abbey, le roi des Belges vit à deux pas de ses nouveaux sujets d’origine immigrée. Cinq des agents qui se livraient la semaine dernière à une opération à hauts risques de contrôle des titres de transports, se sont retrouvés à hôpital. L’année dernière, c’était le commissariat du quartier qui était attaqué avec des cocktails Molotov.


En 30 ans, le nombre de lieux de cultes musulmans a été multiplié par 5

21/01/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

La progression de l’islam s’observe à travers celle de ses lieux de culte. 913 en 1985, 2034 en 2005 et 4987 en 2016.
Ces données proviennent du site Internet https://muzulmania.wordpress.com/.

Ces chiffres semblent supérieurs aux données qui circulent habituellement dans les médias
On parle d’environ 2 200 mosquées. La source est le ministère de l’Intérieur. Néanmoins, et c’est là la subtilité, les lieux de culte ne se résument pas aux mosquées.

L’auteur du site a comptabilisé tous les lieux et aussi les adresses physiques des associations qui remplissent le rôle de « mosquée ». À savoir les mosquées, centres cultuels, salles de prière, lieux de culte, instituts, centres éducatifs, écoles coraniques et associations culturo-cultuelles islamiques. D’où le nombre plus élevé.

C’est pourtant ce chiffre officiel qui est repris par les musulmans eux mêmes
Cela leur permet de revendiquer plus de constructions de mosquées.
C’est le cas de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris. Il déclarait le 4 avril 2015, au 32e rassemblement des musulmans de France, organisé par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) : « Nous n’avons que 2 200 mosquées pour les 7 millions de musulmans de France, ce n’est pas suffisant. Il en faut le double d’ici deux ans ».
Il peut être heureux, ce chiffre est déjà dépassé.

Que disent les Français de cette explosion du nombre de lieux de cultes musulmans ?
D’après un sondage IFOP-Valeurs Actuelles publié en avril 2015, 45 % des Français interrogés étaient opposés à la construction de nouvelles mosquées en France. Alors qu’à l’exception du FN, aucun parti ne milite en faveur de l’arrêt de la construction de mosquées.
Après les attentats islamistes de novembre et les vagues de « migrants » violeurs en Allemagne, nul doute que cette proportion a dû fortement augmenter.