Tag Archives: islam

Islamisation : Dewsbury, 4033 habitants, 38 Anglais de souche

18/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le Daily Mail nous présente la déchéance de Dewsbury, une ville de 4033 habitants où il ne reste plus que 38 Anglais de souche, devenue fameuse 
outre-Manche

Dewsbury, ou plus précisément le quartier de Savile town, est connu comme étant la ville d’où viennent trois des quatre kamikazes qui ont tué 52 personnes à Londres en juillet 2005, comme le quartier général de Tablighi Jamaat un mouvement missionnaire mondial salafiste dont la pratique religieuse austère, ultraconservatrice, entretient la croyance que les valeurs britanniques constituent une menace pour les musulmans et comme la ville de naissance de Talha Asma, plus jeune kamikaze a s’être fait explosé en Iraq à 17 ans.

talha_asma

Talha Asma, le plus jeune auteur d’un attentat-suicide, originaire de Dewsbury

Cette ville du nord de l’Angleterre était autrefois dominée par les usines textiles qui avaient assuré la prospérité de la région.
À la fin des années 50, des immigrés, essentiellement musulmans, arrivèrent pour prendre part au développement industriel. Ils travaillaient dur et purent bientôt s’acheter quelques maisons et ouvrir leurs propres commerces.
Mais dans les décennies suivantes, la mondialisation ralentit l’activité locale et le travail devint plus rare. Et les nouvelles générations de musulmans établies dans la ville ne semblaient pas non plus désireuses de travailler à tout prix.
Ils furent aussi influencés par les mosquées et le dogme du multiculturalisme mis en avant par les politiciens libéraux blancs de la région.

Ils n’attendaient pas des nouveaux immigrants de respecter les manières britanniques ou les valeurs occidentales, mais les encourageaient à développer leur propre culture sans poser de questions,

explique Danny Lockwood, un ancien habitant. Il cite l’exemple des deux élus torys locaux qui, cherchant un soutien de la communauté musulmane, avaient annulé une kermesse d’été, car une tente à bière offensait les sensibilités musulmanes au sujet de l’alcool, et admettaient que les infirmières de l’hôpital local déplacent les lits des patients vers la Mecque pour qu’ils puissent prier correctement.

Lire la suite

Cinq ans après l’apéro saucisson-pinard, c’est ramadan

Source : Boulevard Voltaire
Comment mieux résumer le choc civilisationnel que constituent ces deux symboles totalement antagoniques ?

Il y a 5 ans, toute la caste médiatique était en émoi devant « une insupportable provocation ». Des républicains jacobins venus de la gauche avaient osé s’allier avec des identitaires régionalistes venus de la droite de la droite, pour boire du vin et manger du cochon dans le quartier islamisé de la Goutte-d’Or !

Encore plus intolérable, ils signifiaient que, soixante-dix ans plus tôt, autour du général de Gaulle, des personnes issues d’horizons politiques tout aussi différents que ceux de Riposte laïque ou des Identitaires s’étaient regroupées pour sauver la France.

Le succès médiatique de l’apéro saucisson-pinard fut énorme. Le préfet interdira l’initiative à Barbès, pour risque de troubles à l’ordre public, des gauchistes et des musulmans ayant fait savoir qu’ils réserveraient un mauvais sort aux participants s’ils osaient venir.

Nous avions donc fait le choix de nous replier sur les Champs-Élysées, devant un autre lieu symbolique : la plaque du 11 novembre 1940, célébrant une marche d’étudiants parisiens défiant courageusement l’occupant nazi.

Les patriotes avaient répondu en nombre à cet appel. Un millier de manifestants s’étaient retrouvés, ravis de communier, en ce jour historique, autour de symboles incarnant notre mode de vie.

Lire la suite

Strasbourg_manifestation_Charlie_Hebdo_11_janvier_2015

Exclusif — Interview de Serge Federbusch 3/3 : Charlie et l’esprit munichois face à l’islam

18/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dernier volet de notre entretien avec Serge Federbusch. Cette fois-ci, c’est l’auteur de La Marche des lemmings, ouvrage consacré à la manipulation politico-médiatique des attentats de janvier, qui évoque avec nous cette question révélatrice de la complaisance vis-à-vis de l’islam.

Petit détour par la politique politicienne. NKM, que vous appelez Nathalie Fiasco Morizet, se présente malgré sa campagne calamiteuse en leader de l’opposition municipale. Son arrogance, sa méconnaissance flagrante des dossiers et la désaffection de ses partisans la rendent pourtant bien peu crédible.

NOVOpress : De l’extérieur l’opposition municipale semble inaudible : qu’en est-il réellement et pourquoi une telle absence de mobilisation politique sur des projets controversés comme le financement d’associations communautaristes ou la carte citoyenne ouvrant tous droits aux immigrants sur Paris ?

Serge Federbusch : La droite ne croit plus à ses chances de reconquérir Paris. Elle l’a donc laissé à cette incompétente et mégalo notoire. Mais le jour où elle dévissera au niveau national, les quelques ambitieux qui souffrent dans son sillage la dévoreront toute crue !

Cette soi-disant opposition a justement été totalement transparente lors de la mise en scène des hommages « je suis Charlie » organisés par la Mairie de Paris dès le surlendemain des attentats. Pourtant comme vous le décrivez très bien dans votre dernier livre « la marche des Lemmings » la récupération était évidente. Il fallait éviter tout doute et toute réflexion sur l’attitude du pouvoir avant et pendant ces massacres et surtout toute désignation de coupable.

NOVOpress :: Est-ce comme pour le PS une volonté de chercher les voix du vote musulman au prix d’une lâcheté politique totale ?

Serge Federbusch : Le clientélisme est évident comme cause explicative de l’indulgence coupable dont l’islam régressif jouit en France.
Lire la suite

Transformer des églises en mosquées ? Et pourquoi pas en… églises ?

18/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le « ballon d’essai » lancé par Dalil Boubakeur continue de faire réagir. La transformation d’églises en mosquées ? Les prêtres répondent : pas touche à nos églises, lieu de culte et de mémoire, sauf pour les transformer… en églises!

Il y a ceux qui s’indignent, il y a ceux qui se laisseraient bien tenter par un peu de dhimmitude, comme Mgr Michel Dubost, évêque d’Évry, qui dans une interview au Figaro, indique préférer que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants.
Et puis il y a les prêtres de terrain, que le bon sens n’a pas quitté. Ainsi de l’abbé de Tanoüarn, qui répond à Mgr Dubost :

Cher Mgr, comme je vous comprends : des églises en trop ça doit être crucifiant. Si vous avez une église en trop dans votre diocèse, avant d’en faire une mosquée, pensez à moi et à mes fidèles du Centre Saint-Paul : je dis la messe dans 100 mètres carrés, un magasin de fripes transformé en chapelle comme dans la primitive Église… Je suis sûr que beaucoup de prêtres des communautés nouvelles sont dans mon cas…

Interrogé par Valeurs Actuelles, l’abbé Pierre-Hervé Grosjean, curé de Saint Cyr l’École, abonde dans le sens de faire des églises des lieux de culte chrétiens, apostrophant les Français :

S’ils tiennent à leur église, il faut aussi qu’ils en reprennent le chemin… Il faut que ces églises soient des lieux vivants. Il y a eu là comme un sursaut instinctif, bien au delà du cercle des pratiquants : « ne touchez pas à nos églises ! » Je m’en réjouis. Il faut maintenant aller plus loin, plus en profondeur, et que chaque français puisse redécouvrir l’église de son quartier, de sa ville, de son village. »

Au delà de la dimension cultuelle, l’abbé Grosjean pointe la dimension identitaire de ces lieux, que l’on soit croyant ou non :

On ne joue pas avec le sacré, les symboles et l’histoire. Des générations ont prié là, dans ces églises… ces clochers sont les témoins et les signes de l’histoire de notre pays, de notre mémoire, de nos racines, de notre culture. C’est notre identité. On doit la respecter.

On ne saurait mieux dire sinon de renvoyer M. Boubakeur dans ses buts, comme le fait l’abbé Grosjean en posant la question de la réciprocité de la pratique religieuse en terre d’islam, soulevée notamment par le pape François dans son encyclique Evangelii Gaudium (novembre 2013) :
« je prie et implore humblement ces pays [de tradition islamique] pour qu’ils donnent la liberté aux chrétiens de célébrer leur culte et de vivre leur foi, prenant en compte la liberté dont les croyants de l’Islam jouissent dans les pays occidentaux » (EG §253).

Crédit photo : kristobalite via Flickr (CC) = Collégiale Saint-Martin à Etampes

Le président de l’UOIF veut que deux fêtes de l’islam deviennent des jours fériés en France

17/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Lors de la première réunion de l’”instance de dialogue” avec l’islam en France, qui s’est tenue le 15 juin, Manuel Valls avait été très clair : “L’islam est en France pour y rester. Il faut donc mener le combat des consciences, et faire jaillir au grand jour ce qu’est la réalité de l’islam de France”.

Message reçu cinq sur cinq par Amar Lasfar, le président de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France). Ce proche des Frères musulmans a, dès le lendemain, demandé que l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Adha soient fériés en France.

J’aimerais que les deux grandes fêtes musulmanes soient des jours fériés dans notre pays.

Nous le demandons non en tant que musulmans mais en tant que citoyens de notre pays“, a précisé Amar Lasfar, évoquant une “demande légitime” en phase avec “l’importance de l’islam” en France.

Pour rappel, Dalil Boubakeur avait proposé lundi dernier de transformer des églises en mosquées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les représentants de l’islam n’avancent plus à visage couvert pour accélérer l’islamisation de notre pays.


Thibault De Montbrial : lame de fond djihadiste en France et dans le monde

16/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Sur le plateau de LCI, le président du centre de réflexion sur la sécurité intérieure, Thibault De Montbrial, revient sur la lutte anti-terrorisme depuis les attaques de janvier dernier.

Selon Thibault De Montbrial, “ce sont des Français qui attaquent la France… L’ennemi vient de l’intérieur”. Il parle de lame de fond, précisant qu’en deux ans, on est passé de quelques dizaines de djihadistes français à plusieurs milliers. Il ajoute que ces attaques se situent dans le contexte plus large d’un islam sunnite conquérant, qui veut imposer le califat partout, y compris en Europe. L’interview était donnée dans le cadre de la sortie de son ouvrage Le sursaut ou le chaos, paru chez Plon. A voir aussi son intervention sur la matinale de TF1.

Crédit photo : capture d’écran de l’interview de Thibault De Montbrial sur LCI le 15/06/15
Continue reading

Publié le

Clandestins : de l’aide, oui, mais pas de n’importe qui

15/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Alors que les clandestins refusaient jusqu’alors toute aide de la part des Croix-Rouge française et italienne, ils acceptent désormais nourriture et vêtements de la part de musulmans français. La distribution est en cours. Certains d’entre eux jouent même le rôle de meneur en distribuant billets de train … Ce qui était jusque là un problème humanitaire devient une affaire religieuse.

Crédit photo : capture d’écran de la vidéo tournée lors de la distribution d’aide alimentaire à Menton le 14/06/15

Publié le
50 000 terroristes islamiques en France selon les calculs de Dalil Boubakeur

Boubakeur propose de récupérer des églises vides pour les transformer en mosquées

15/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman et recteur de la grande mosquée de Paris, était l’invité de Jean-Pierre Elkabbach ce lundi.

Interrogé sur la mise en place d’une “instance de dialogue” sensée mieux défendre les intérêts des musulmans en France, celui-ci a notamment déclaré : “Diverses formules ont été essayées. Actuellement, on veut faire intervenir en plus du CFCM d’autres personnalités, d’autres mosquées qui n’étaient pas présentes dans le CFCM. C’est une recherche d’efficacité”. Plusieurs questions seront abordées lors de cette première réunion : “la sécurité des lieux de cultes, la lutte contre les actes antimusulmans et l’image de l’islam”, “la construction et la gestion des lieux de cultes”, “la formation et le statut des aumôniers et des cadres religieux” ainsi que les “pratiques rituelles” comme la viande halal, la fête de l’Aïd, et le pèlerinage à la Mecque. En revanche, les personnes présentes se garderont bien de traiter de la radicalisation des musulmans en France…

Mais Dalil Boubakeur a surtout proposé de récupérer des églises pour les transformer en mosquées :

A l’heure actuelle, il existe 2.500 mosquées en France et 300 sont en construction. Un chiffre bien trop insuffisant selon lui.
Pour pallier à cette pénurie, le recteur de la grande mosquée de Paris suggère de récupérer “des églises vides” pour servir le culte musulman. “C’est un problème délicat mais pourquoi pas” ?



Boubakeur : "Des églises vides pour servir au… par Europe1fr

Homophobie : un clandestin turc poignarde son ami qui l’avait traité de gay

13/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Drame de l’homophobie, curieusement passé sous silence par les associations had hoc. Un clandestin turc tue son ami pour l’avoir traité d’homo : 16 ans de réclusion.

Un clandestin turc de confession musulmane âgé de 31 ans a été condamné à 16 ans de réclusion criminelle par Cour d’assises de Créteil pour avoir mortellement poignardé un compatriote résidant dans le même foyer. Motif : il pas supporté qu’il le fasse passer pour un homosexuel. « Je n’avais pas toute ma tête, j’ai frappé au hasard, a-t-il déclaré. Il avait joué avec mon honneur. » Mustapha Y. assumait très mal son orientation sexuelle, qu’il a niée à la barre, tout en admettant s’être rendu « deux fois par le passé dans un sauna où un homme lui avait pratiqué une fellation ». De plus, le casier judiciaire de Mustapha Y. fait mention d’une condamnation par la cour d’assises de Créteil à 7 ans d’emprisonnement et interdiction définitive du territoire français, prononcée en janvier 2014 pour des faits de viols sur un codétenu.
Concernant ses tendances homosexuelles, le condamné a affirmé

Avant tout, ce n’est pas compatible avec la nature de l’humain. C’est une maladie physique. Mon corps a toujours voulu ce type de relation, mais avec ma tête j’ai toujours empêché cela.

Le verdict ne faisait guère de doute, Mustapha Y. ayant admis les faits, corroborés par les relevés d’empreintes génétiques sur la victime. Au cours des débats, l’accusé a évoqué sa terreur que son homosexualité soit dévoilée au grand jour et que les rumeurs atteignent son entourage, en particulier son père.
On le comprend, ce dernier ayant affirmé au juge d’instruction que

l’homosexualité était incompatible avec la religion musulmane

et que « Les homosexuels, il faut leur tirer une balle dans la tête direct ». Une position que l’amour paternel n’a pas adoucie, puisque le père a aussi clamé

Si mon fils est homosexuel, qu’on lui fasse une injection létale ou qu’on lui tire dessus !

Bien qu’aucun média ni lobby toujours à la pointe de la défense de la cause homosexuelle n’aie repris l’affaire, ne doutons pas qu’il s’agit bien là d’une conséquence de la libération de la parole homophobe causée par la Manif Pour Tous.
La famille de la victime peut aussi remercier la politique pénale de Mme Taubira, le coupable étant en liberté alors qu’il était sous le coup d’une peine de prison de 7 ans, prononcée en 2014.

Crédit photo : I, Sam67fr via WikiMedias (CC) = Creteil – Palais de Justice


Bernard Lugan

Bernard Lugan : « Le drame, c’est que nous avons renversé les islams « sous contrôle »

Source : Boulevard Voltaire Un entretien avec Bernard Lugan qui analyse les raisons de l’expansion de l’islamisme

Comment analysez-vous les vagues de migrants qui déferlent en Europe et l’expansion de l’islamisme ?

Ce sont, entre autres raisons, les conséquences de décisions géopolitiques absurdes. Sous l’influence des États-Unis, les dirigeants occidentaux ont commis une suite d’erreurs fondamentales : Sarkozy et son ministre des Affaires étrangères BHL, ont fait tomber Kadhafi. La Libye, en pleine anarchie, est donc devenue l’entonnoir où s’engouffrent les flux qui, auparavant, étaient bloqués. On notera qu’a contrario, le Maroc, vieille monarchie, tient encore son rôle de barrage. D’autre part, l’expansion islamiste est favorisée parce que nous avons arrêté de soutenir les régimes durs « nationalistes ». On a lâché Ben Ali, alors que la « révolution » tunisienne n’était qu’une affaire de petits-bourgeois. On a ensuite tenté de faire chuter Assad en Syrie, comme on l’avait fait pour Saddam Hussein. Problème : ces dictateurs formaient un glacis empêchant l’islamisme universaliste de sortir de sa tanière. Heureusement, en Égypte, l’armée a joué finement, et a su reprendre le contrôle, après avoir laissé les islamistes se ridiculiser au pouvoir.

Est-il possible que l’État islamique se soit infiltré parmi ces « migrants » ?

C’est une certitude, nos services sont au courant. Des agents « dormants » sont déjà chez nous. Le drame, je vous le répète, c’est que nous avons renversé les islams « sous contrôle ». L’islam universaliste propose un rêve : le retour à la Oumma mythique des premiers siècles. Et les musulmans aiment qu’on leur raconte de belles histoires. Seul les nationalistes à la Nasser freinaient cette tendance. Daech veut détruire les « nations » arabes car ce concept même leur est odieux.

L’Iran a-t-il un rôle à jouer dans l’immense partie d’échecs ?

Absolument. Les chiites ne sont pas nos ennemis. Et il faut garder à l’esprit que nous vivons une lutte entre musulmans avant tout ! Un Iran puissant en finirait rapidement avec le Qatar ou l’Arabie saoudite, qui sont des régimes fantoches ayant financé le radicalisme sunnite. Un grand rééquilibrage est possible.

Propos recueillis par Joris Karl

La France à l’heure du ramadan pour tous – Par Fabrice Robert

Source : Boulevard Voltaire
Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

C’est bientôt parti pour un mois de prosélytisme islamique en Europe : le ramadan devrait débuter aux alentours du 18 juin si les astronomes musulmans se mettent d’accord. Cette islamisation de la sphère publique est aujourd’hui largement relayée par les médias et l’industrie de la grande distribution. Pour eux, seuls comptent l’audience et le business. Et qu’importe si ces initiatives mercantiles révèlent, avant tout, la réalité de l’immigration massive qui frappe le continent européen.
Difficile, donc, d’échapper à ces opérations commerciales qui donnent l’impression de vouloir nous faire vivre à l’heure du ramadan pour tous. En France, Leader Price publie, à nouveau, un catalogue estampillé « spécial ramadan » et annonce vouloir frapper fort sur les prix des produits halal. Mais nous pouvons compter sur l’ingéniosité des professionnels du marketing pour trouver de nouvelles idées susceptibles d’attirer la clientèle musulmane.

Fabrice Robert entendu par la police suite à une plainte de SOS Racisme
Monoprix avait bien proposé un Quizz spécial ramadan avec des publicités sur lesquelles étaient représentés des mosquées et des minarets. De son côté, le magasin Carrefour de Flins-sur-Seine, à quarante kilomètres de Paris, n’a pas hésité à habiller ses mannequins d’un voile islamique. Quant à Auchan, les clients auront peut-être encore la chance d’assister à des spectacles de danse orientale ou de déambuler autour de stands facilement identifiables grâce à la présence d’un chameau en peluche.

Cette année, la marque espagnole de prêt-à-porter Mango a décidé de fêter le ramadan à sa manière, en lançant une collection limitée baptisée « Invitée spéciale » – dont le catalogue complet a été mis en ligne le 8 juin —, et qui propose des tenues adaptées aux « soirées spéciales ramadanesques » avec « des robes longues délicates, élégantes et riches en détails », pour des « looks à la fois stylés, décontractés, sophistiqués et soignés ». Dans sa communication, Mango n’hésite pas à écrire que « la mode arabe est témoin d’une révolution sans précédent ».

En 2013, la chaîne britannique Channel 4 avait fait sensation en diffusant chaque matin l’appel à la prière pendant le jeûne du ramadan. Il s’agissait, bien évidemment, d’une première au Royaume-Uni pour une chaîne grand public. Faut-il s’attendre à subir le même sort un jour en France ?
Malgré toutes ces initiatives, les médias musulmans demeurent assez critiques, notamment en ce qui concerne la grande distribution. Si, pour le portail d’information Al-Kanz, « Leader Price continue d’afficher clairement son intérêt pour les consommateurs musulmans, auxquels l’enseigne s’adresse sans hypocrisie », certains industriels ne vont pas assez loin, axant leurs campagnes sur les « saveurs orientales » plutôt que sur la fête religieuse du ramadan. Le lobbying musulman en veut toujours plus.
Dans une société en quête de repères, s’il y a au moins quelque chose qui ne ment pas, c’est bien le commerce. Les produits semblent bien se vendre. C’est certainement parce que des gens sont là pour les acheter. Ainsi, la multiplication des campagnes promotionnelles autour du halal en dit long sur l’état de la France. Pour mieux s’intégrer à une nouvelle clientèle, les enseignes n’hésitent pas à opter pour une stratégie commerciale islamocompatible.
Il y a quinze ans à peine, ce type de campagnes n’existait pas et pour cause : la population musulmane n’était pas aussi importante qu’aujourd’hui. Et dire qu’il y en a encore pour nous expliquer que le Grand Remplacement et l’islamisation de l’Europe relèvent d’un simple fantasme dénué de sens…

Fabrice Robert
Président du Bloc identitaire. Fondateur de l’agence Novopress.info

Crédit photo : Otto J. Simon via WikiMedias (CC) = Dîner de Ramadan connu sous le nom de “iftar” au Caire, Egypte

Robert Chardon, un retour qui soulève bien des questions

11/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Celui qui appelait à interdire le culte musulman en France est de retour après une disparition d’un vingtaine de jours. Robert Chardon entend bien assumer ses responsabilités municipales, malgré les pression d’une partie de son équipe et de celles de son parti. Mais la confusion règne quant à ses propos sur l’islam. A-t-il écrit la lettre de repentance qui aéré diffusée aux venellois ?

Robert Chardon est de retour après une absence qui a suscité les plus vives inquiétudes. Il a été vu sur un marché de Venelles et a repris ses fonctions à la mairie, a détaillé le journal « La Provence » du 10 juin. L’article mentionne les pressions que subit le maire pour quitter ses fonctions, ce qu’il n’entend pas faire. Par ailleurs, dans un courrier à ses administrés, à en-tête de la municipalité, il revient sur son état de santé, sa disparition et ses propos sur l’islam. Il y explique ainsi la gravité de son état de santé et sa volonté de se faire soigner dans un « dans une sphère totalement privée ». Revenant sur ses fameux tweets appelant à interdire le culte musulman, il affirme

Ma volonté n’était de tenir des propos ni xénophobes, ni islamophobes. […] Il me semble indispensable et légitime de présenter ici mes excuses à tous ceux qui ont souffert, de près ou de loin, à la suite de l’expression de ces propos.

Il les justifie par un « épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur » dû à la lourdeur de son traitement et explique que

Dans ce contexte, j’ai fait l’objet d’une hospitalisation à l’Hôpital Général d’Aix. Cette hospitalisation n’a, à aucun moment, été faite sous contrainte.

Et conclut en prenant

l’engagement vis-à-vis de vous [administrés de Venelles, NDLR] de ne plus évoquer publiquement les sujets concernés par mes propos sur les réseaux sociaux lors de ce week-end.

Bref, ce courrier accrédite de la plume de l’intéressé la thèse du dérangement mental, il demande pardon et dit qu’il ne le fera plus. Tout est bien qui finit bien au pays du politiquement correct ?
Sans doute, sans doute. Quelques questions demeurent pourtant :

• L’article de la Provence indique que la rédaction a joint Robert Chardon au téléphone la veille de la publication. Le maire, nous citons nos confrères « affirme ne pas avoir “entendu parler de ces bruits-là” (la lettre et la réunion, NDLR ». Diantre, il n’a pas entendu parler de la lettre qu’il aurait écrite ? Soit il n’est vraiment pas bien, soit il y a baleine sous gravillon.

• Le coup de folie passager qui justifie son appel à l’interdiction du culte musulman cadre assez mal avec les propos constants, posés et argumentés tenus par Chardon à l’époque. Il expliquait alors être traité pour une grave maladie et que c’est au cours de ce traitement qu’il « avait pris le temps de réfléchir ». Réitérant son souhait d’interdire le culte musulman en France au micro d’Europe 1, il avait aussi expliqué qu’il fallait pour ce faire modifier la Constitution et fait appel à Nicolas Sarkozy.

• Lorsque Robert Chardon écrit dans son (?) courrier que son « hospitalisation n’a, à aucun moment, été faite sous contrainte », cela vient aussi à l’encontre des informations qui avaient circulé à l’époque. L’AFP avait alors appris « d’une source proche du dossier » que « cette demande d’hospitalisation a été formulée par “un tiers compte tenu de l’incohérence de ses propos”. »

• En passant, le courrier ne nous explique pas pourquoi tous les réseaux sociaux du maire ont été fermés après son internement, ni par qui.

• Enfin, les deux courriers postés sur le site de la mairie de Venelles (le courrier aux habitants et le communiqué de presse annonçant le précédent) portent des signatures différentes. Ressemblantes, certes, mais pas identiques. Un détail, bien sûr, mais qui s’ajoute à tant d’autres.

Voudrait-on une fois de plus nous faire prendre des vessies pour des lanternes ? Devant ce véritable exercice d’autocritique à la soviétique, on reste perplexe.
Lire la suite

Pour ne pas choquer les musulmans, Tourcoing annule le spectacle «Boudin & Chansons»

11/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
La municipalité de Tourcoing, qui organise ce samedi une fête de la musique, a préféré annuler un spectacle de la compagnie belge Thank You For Coming. La raison ? le groupe devait interpréter un titre intitulé « Boudin & Chansons »…

Didier Droart, le premier adjoint au député-maire Gérald Darmanin (Les Républicains), confirme que le cochon peut être tabou :

Pour cet élu, il faut surtout éviter de choquer une partie de la population de confession musulmane tout en évitant de faire l’amalgame « avec les apéritifs organisés par l’extrême droite ».

Crédit photo : capture d’écran du clip « Boudin & Chansons » du groupe belge Thank You For Coming


 

Forsane Alizza : les cavaliers de la haine (Présent 8371)

09/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Appels au meurtre, listes noires, stocks d’armes, manuels terroristes… Alors que les éléments à charge s’accumulent contre lui, Mohammed Achamlane, jugé depuis lundi avec 13 autres membres du groupe islamiste Forsane Alizza (« Les cavaliers de la fierté »), se défend aujourd’hui de toute « inspiration terroriste » et affirme avoir juste voulu défendre un « islam décomplexé ». Un « islam décomplexé » façon État islamique…

« Apprendre à être des moudjahidin »8371-P1

Au centre de ce procès, Forsane Alizza, créé en 2010 par ce Franco-Tunisien aujourd’hui âgé de 37 ans. Un groupe qui a rapidement attiré l’attention de la DCRI, dont l’enquête allait établir qu’Achamlane recrutait des « lieutenants » régionaux afin de leur « apprendre à être des moudjahidin ». Accusé de faire « la promotion de la lutte armée », le groupe allait être dissous en janvier 2012. Ce qui ne l’a pas empêché de poursuivre ouvertement ses activités. En mars 2012, Achamlane s’est même félicité des carnages commis par Merah, en jurant que « par Allah tout-puissant, on va lui mettre des cicatrices à la France » ! Ce qui, tout de même, a conduit les enquêteurs à interpeller une vingtaine de membres du groupe, dont son chef.
Lors des perquisitions menées chez celui-ci, ils ont mis la main sur un véritable arsenal, des guides de fabrication d’explosifs ainsi que plusieurs fichiers sur lesquels figuraient une dizaine de commerces juifs, ou encore les adresses et numéros de téléphone de nombreuses personnalités politiques et médiatiques. Certains mis en examen ont même affirmé qu’Achamlane, outre une attaque contre Libération, projetait d’éliminer deux magistrats lyonnais et le responsable du Bloc identitaire, Fabrice Robert.

« On ne va pas laisser nos femmes et nos enfants se faire égorger ! »

Bref, un fou d’Allah pur jus, qui n’a toutefois pas hésité à expliquer lundi que Forsane Alizza avait pour seul but « l’autodéfense » face à la multiplication des « attaques islamophobes ». En effet, a déclaré très sérieusement Achamlane, « on ne va pas laisser nos femmes et nos enfants se faire égorger ! » On croit rêver… Quant à sa pratique religieuse, il a expliqué – très justement – « qu’il n’y a pas d’islam radical ou modéré, il y a l’islam authentique, décomplexé ». Façon EI, quoi.
D’ailleurs, l’un des sympathisants du groupe, Omar Diaby, s’est depuis illustré en devenant le principal recruteur de « Français » pour Al-Nosra. Quant au seul mineur de la structure, Reda Bekhaled, il a été, lui, mis en examen en juillet dernier pour avoir organisé le départ de jeunes filles vers la Syrie.

Franck Delétraz

Procès Forsane Alizza, parole à la défense

09/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Second jour du procès de Forsane Alizza. Le leader du groupe suspecté de visées terroristes se défend, sans convaincre de sa bonne foi.

Ils se présentent comme victimes de l’islamophobie, simplement soucieux de se défendre. Le but de Forsane Alizza, explique Mohamed Achamlane, « l’Émir » du groupe, était simplement

de riposter si, d’aventure, on nous déclarait la guerre.

La riposte logique à un acte de guerre étant… étant… oui, un autre acte de guerre et non un lâcher de chamallows. Il est vrai « qu’il n’était pas pour l’islam Bisounours », comme le rappelle son avocat. Le prévenu principal confirme d’ailleurs, quand on lui demande s’il défend un islam radical :

Il n’y a pas d’islam radical, il y a un islam authentique, c’est celui qu’on prône, un islam décomplexé…
Pas celui de cet à-plat-ventriste de Dalil Boubakeur. Forsane a plus de soutien que cette serpillière.

Continue reading

Publié le

Le double discours de Cazeneuve sur l’immigration

07/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Bernard Cazeneuve choie les instances représentatives du culte musulman, estime que l’islam est nécessaire à la france, soutient qu’il n’y a pas d’explosion des demandes d’asile en France, est contre la politique des quotas, mais encourage les clandestins à demander asile en France… Il est pour la laïcité, mais “inclusive” et donc regrette qu’on s’en prévale pour les questions de voile ou de menus de substitution. En clair, ce monsieur essaie d’endormir la méfiance des Français pendant qu’il encourage par tous les moyens l’immigration et l’implantation de l’islam dans notre pays.



Ramadan : Le ministre Cazeneuve recommande le… par oumma


Lire la suite

À Noisy-le-Grand, les habitants face aux prières de rue musulmanes

05/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Pour protester contre la fermeture d’un lieu de prière, installé dans un foyer d’immigrés, les musulmans de Noisy-le-Grand ont décidé, depuis un mois, de prier dans la rue.

Les musulmans reprochent au maire PS, Michel Pajon, ne de pas leur avoir trouvé lieu de prière contrairement à une promesse qu’il leur aurait faite.

Ces prières de rue apparaissent surtout comme une provocation de la part de populations qui jouent sur la victimisation pour mieux faire progresser l’islamisation.



Noisy-le-Grand : privés de lieu de culte, les… par leparisien