Tag Archives: islam

Qu’est-ce qui est vraiment en cause : la laïcité ou bien l’autorité ?

Source : Boulevard Voltaire
Ce n’est pas le refus de la laïcité qui nous tue, c’est notre lâcheté !

L’école hier, aujourd’hui l’hôpital : tous les jours, les « institutions » de la République et leurs représentants (pompiers, policiers, magistrats) sont en butte à une contestation de plus en plus décomplexée et même revendiquée de ce qui fait les fameuses « valeurs de la République ». Celles que, par ailleurs, on nous serine tant – en tête, la laïcité. Alors on pond des textes, des manuels, des « aides à… », des chartes, comme celle qui est proposée aujourd’hui aux hôpitaux français.

Des textes au kilomètre, depuis des années, et qu’on se garde bien d’appliquer, la France étant ce pays fort prétentieux où l’« on ne cesse de voter des lois au nom des grands principes qu’on refuse d’appliquer au nom des grands sentiments ».

Christian de Moliner rapportait fort bien ici même, hier, les résultats de l’enquête (c’est-à-dire les faits) qui ont conduit nos crânes d’œuf à rédiger ce nouveau Guide de l’Observatoire de la laïcité censé porter assistance à des hospitaliers qui n’en peuvent, mais. Foutaise, une fois de plus, car le mal qu’on a laissé métastaser dans tous les rouages de nos vies est devenu intraitable.
Lire la suite

Prêtre censuré, entretien avec l’abbé Guy Pagès

19/02/2016 – FRANCE (Présent 8550)
« On prétend lutter contre le terrorisme islamique, et on vient supprimer mon site ! »

Auteur de Interroger l’islam, 1501 questions à poser aux musulmans (DMM) et animateur du site www.islam-et-verite.com, l’abbé Guy Pagès, du diocèse de Paris, est l’un des rares responsables catholiques à oser présenter l’islam sous son vrai visage et à mettre en garde nos compatriotes contre le péril musulman. Cependant, à l’heure où l’État prétend mobiliser l’ensemble de ses moyens pour lutter contre l’islamo-terrorisme, c’est à lui que s’en est pris mardi la police, en perquisitionnant son hébergeur et en fermant son site internet. Une atteinte très grave à la liberté d’expression que l’abbé Guy Pagès a accepté d’évoquer dans Présent.
8550_Une
Présent : Pouvez-vous raconter à nos lecteurs ce qui s’est produit exactement le 16 février ?
Abbé Pagès : à la suite du piratage le 13 novembre 2015 du site www.islam-et-verite.com et devant le refus de l’hébergeur de continuer son service « à moins de modifier chaque page du site » (!), nous avions trouvé un hébergeur plus courageux. Péniblement, depuis lors, article après article, vidéo après vidéo, nous reconstruisions notre site.
Or voilà que ce 16 février, sur réquisition judiciaire, la police, sans aucun préavis, est venue saisir chez notre nouvel hébergeur les serveurs et toutes les données et sauvegardes de www.islam-et-verite.com, au motif des nouvelles dispositions légales relatives à la lutte contre le terrorisme, et des articles 227-24 et 225-17 du Code pénal incriminant respectivement la « diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine (…) lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur » et « l’atteinte à l’intégrité du cadavre » ! C’est hallucinant, ce discernement ! Confondre l’auteur de la violence et celui qui la dénonce. Il n’y a pas de doute, on ne peut que féliciter les services de renseignements et de police pour leur flair manifestement infaillible dans la traque des terroristes et des ennemis de la France !

Présent : N’est-ce pas là, en réalité, la réponse de Manuel Valls à la lettre ouverte que vous lui avez récemment adressée, et dans laquelle vous reprochiez au gouvernement de cacher aux Français le vrai visage de l’islam (1) ?
Abbé Pagès : Je ne sais pas. Peut-être, effectivement, est-ce là une façon pour Manuel Valls de répondre à la lettre ouverte que je lui ai récemment adressée ?
Lire la suite

Plus de serveurs pour l’abbé Guy Pagès

19/02/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
En plus de la brève de nos confrères du Bulletin de réinformation, nous vous conseillons de lire sur le même sujet l’article paru ce matin sur Boulevard Voltaire et surtout la lettre ouverte de l’Abbé Pagès à Manuel Valls, paru sur Nouvelles de France et que nous reproduisons ci-dessous. rien à enlever, rien à ajouter à ce texte sur le danger de l’islamisation et la complicité de nos “élites” dans ce processus.

Le 16 février, sur réquisition judiciaire, la police, sans préavis, est venue saisir les serveurs et toutes les données et sauvegardes du site de l’abbé Pagès Islam et Vérité. Pourquoi ? En raison de la lutte contre le terrorisme, et des articles du Code pénal incriminant la « diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine […] lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur et atteint au respect dû aux morts ». Mais que reproche-t-on à l’abbé Pagès ? Sa volonté de convertir les musulmans par des vidéos sur YouTube, sa lucidité sur l’islam et sa dénonciation du terrorisme. C’est pourquoi l’abbé dénonce l’actuelle « situation de schizophrénie » des Français : ceux-ci doivent rejeter d’un côté l’islam synonyme de terreur, de l’autre l’idéologie libertaire, relativiste et nihiliste qui lui fait face. Le plus grand reproche que le gouvernement fait au prêtre est sans doute son regard réaliste face à l’actualité.

Lire la suite

Le dhimmi du jour est le maire de Courbevoie, Jacques Kossowski

17/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Pendant la menace d’attentats islamistes et l’état d’urgence, l’islamisation continue. À Courbevoie, les habitants ont pu découvrir leur future mosquée, sur terrain municipal bien sûr.

Le bail emphytéotique de 80 ans pour un terrain communal de Courbevoie pour la construction d’une mosquée d’une surface au sol de 680m2 avait été signé fin juin. Ce week-end, les Courbevoisiens ont pu découvrir leur future mosquée lors d’une journée portes ouvertes de l’actuelle salle de prière dirigée par l’ACMC, l’association Cultuelle des Musulmans de Courbevoie. Le bâtiment pourra recevoir environ 1 800 fidèles, avec salles de prière pour femmes séparées, bien entendu. Si le style est bien d’inspiration orientale, il ne comporte pas de minaret, c’est toujours ça.
courbevoie_mosquee
Il faut croire que ce projet était d’une grande importance puisque la présentation des maquettes et plans s’est faite en présence du préfet des Hauts-de-Seine, Yann Jounot, du président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech, de militants de gauche, en passant par les adjointes de droite de Courbevoie, Aurélie Taquillain et Puteaux.
Le parisien relève aussi la présence de « riverains, un peu sur la réserve ». Ce délicat euphémisme dit bien la joie des voisins d’entendre bientôt l’appel à la prière.

Si la laïcité suppose le respect de tous les cultes, elle n’implique pas d’en favoriser une par l’octroi de conditions particulièrement favorables pour l’implantation de ses lieux de culte, faut-il le rappeler une nouvelle fois. Par l’octroi d’un bail emphytéotique dont le montant des loyers reste mystérieux, la présence de son adjointe à cette journée portes ouvertes, consacrant l’importance que le projet revêt à ses yeux, Jacques Kossowski mérite bien son titre de dhimmi du jour.

Crédit photo : Agence XXM architecturesvia


« Calais est condamné » : le cri de désespoir d’une habitante

16/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Simone Héricourt, une habitante de Calais, explique à quel point la vie des Calaisiens s’est dégradée depuis que la ville est devenue une ligne de front dans l’invasion migratoire. Elle s’insurge contre le « deux poids, deux mesures » de la police, dure avec les Français qui manifestent, laxiste quant il s’agit des clandestins. « On a condamné Calais, on va laisser les migrants là et on va nous laisser nous débrouiller avec », conclut-elle, désabusée.

Publié le

Elle dénonce les islamistes : elle est condamnée à mort

Source : Boulevard Voltaire
Elle a reçu sur sa boîte émail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. »

Laurence Marchand-Taillade est membre du PRG et présidente de l’Observatoire de la laïcité du Val-d’Oise (rien à voir avec l’organisme qui a presque le même nom et qui est dirigé par Jean-Louis Bianco, l’Observatoire du Val-d’Oise lutte réellement contre les atteintes islamistes à la laïcité !).

Elle a dénoncé publiquement la venue de trois prédicateurs sulfureux au congrès de l’UOIF à Lille, prédicateurs qui avaient soit tenu des propos antisémites, soit préconisaient de tuer tous les homosexuels, y compris les enfants victimes de satyres ! La polémique a obligé les organisateurs à décommander les orateurs suspects. Madame Marchand-Taillade est allée également le 6 février au rassemblement de l’UOIF qui se tenait porte Maillot. Elle souhaitait y porter la contradiction, mais elle a été vite expulsée par le service d’ordre dès qu’on l’a reconnue.
Elle a reçu sur sa boîte mail le message suivant : « Le décret est tombé. Vous êtes condamnée à la peine capitale. C’est désormais une question d’heure (sans “s ” à la fin). »
Lire la suite

‪Manif pour défendre les libertés publiques‬ : les discours

13/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Retrouvez les principaux discours des intervenants à la manifestation pour défendre les libertés publiques, à Paris le jeudi 11 février 2016.
‪Béatrice Bourges,‬ Jean-Yves Le Gallou, Christine Tasin, Frédéric Pichon, Karim Ouchikh et Robert Ménard on évoqué le Général Piquemal, envoyé au ballon et qui se déballonne (peut-être sous pression), le recul des libertés publiques, le totalitarisme mou de la clique de Hollande… laissons conclure Jean-Yves Le Gallou, citant Hélie de Saint Marc : « un homme doit garder la capacité de résister, de s’opposer, de dire non. Ensuite il n’a pas à s’excuser. »






[Tribune libre] Mon Général, vous n’avez pas le courage civil

12/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)

La scène, racontée par Barrès dans L’Appel au Soldat, est inoubliable. Le parti boulangiste en complète déroute au premier tour des élections municipales de 1890, les animateurs du Comité politique vont en délégation à Jersey, où Boulanger s’est enfui parce qu’il avait peur d’être arrêté. Ils veulent convaincre le Général Revanche de rentrer en France : « Son arrestation sensationnelle peut seule galvaniser les électeurs pour le second tour. Son procès, où nous serions impliqués, ressusciterait le parti. » Ils plaident en vain pendant des heures : Boulanger refuse de quitter son confortable exil, auprès de la femme qu’il aime. « Dieu lui-même, vous m’entendez, messieurs, viendrait me chercher que je ne rentrerai pas ». C’est alors que Déroulède, désespéré « et peut-être heureux de blesser », jette au héros déchu :

Général, on vous sait le courage militaire, mais vous manquez du courage civil.

Il était difficile de ne pas penser à ce mot terrible en voyant des généraux en retraite se hâter de prendre leurs distances avec le général Piquemal, puis surtout, hélas, en écoutant les palinodies du général Piquemal lui-même. Le grotesque (quand le brave général explique s’être trouvé à la manifestation de Calais par « une rencontre fortuite ») l’y dispute à l’odieux (quand il dénonce comme « racistes, xénophobes, islamophobes », « extrêmement intolérants voire un peu fascistes » ceux qu’il avait encouragés à manifester derrière lui). Mais le sommet de la lâcheté est ce mensonge délibéré, ce déni froid et conscient, de ses propres propos et de la réalité – à Jean-Jacques Bourdin qui lui reprochait d’avoir parlé « d’immigration de peuplement et de remplacement » : « On est très loin du Grand Remplacement, c’est une évidence ».
Lire la suite

Interview du général Piquemal lors de la manifestation interdite de Calais

Source : Boulevard Voltaire
Le général Piquemal, général de corps d’armée quatre étoiles (de réserve) a commandé la Légion étrangère pendant cinq ans de 1994 à 1999. Il a tenu à être présent lors de la manif interdite de Calais, durant laquelle il s’est fait arrêter par les forces de l’ordre de la république de manière assez musclée. Juste avant son arrestation, il a accordé un entretien à Boulevard Voltaire durant lequel il parle de défense de la grandeur et de l’identité françaises. Il s’insurge contre le traitement que des gendarmes infligent à des patriotes qui défendent la France, qu’il qualifie « d’inacceptable ».


Publié le

PEGIDA: 5000 personnes rassemblées à Dresde

07/02/2016 – EUROPE (NOVOpress)

Environ 5 000 personnes se sont rassemblées samedi à Dresde en Allemagne, dans le fief historique de PEGIDA. Une foule dense, mais bien moins nombreuse que les 15 000 manifestants attendus par les organisateurs.
PEGIDA a organisé ou coordonné ce samedi des rassemblements dans 14 pays européens, dont la France. Mais chez nous, ces manifestations étaient interdites, au nom de la sauvegarde de l’ordre public comme à Calais ou parce que le préfet était en désaccord politique avec elles, comme à Saint-Brieuc.

Publié le
Tariq Ramadan est contre la mixité dans les piscines [vidéo]

Tariq Ramadan annonce qu’il va demander la nationalité française

05/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Il l’a annoncé sur sa page Facebook. En plein débat sur la déchéance de la nationalité, Tariq Ramadan va demander la nationalité française.

A l’heure où l’on parle, avec quelque désordre et fracas, de la déchéance de la nationalité, je pense qu’il est bon de donner un exemple concret et positif d’adhésion aux valeurs de la République. Suisse toujours, et français bientôt, je n’en poursuivrai que mieux mon engagement pour le vivre ensemble, pour ce « nouveau nous » que j’appelle de mes vœux.

Reste à savoir si Tariq Ramadan relancera en France sa proposition de “moratoire” sur la lapidation des femmes…


 

 

 

Michel Onfray : nous vivons déjà sous le régime de la soumission

05/02/2016 – CULTURE ([NOVOpress avec le bulletin de réinformation]

À la veille de la parution de son livre « Penser l’islam » en Italie, Michel Onfray a accordé un entretien au Corriere della Sera. Alors que le journaliste lui demande quelle a été sa réaction aux agressions sexuelles du 31 décembre, à Cologne, il répond « Je trouve sidérant que notre élite journalistique et mondaine, intellectuelle et parisienne, si prompte à traiter de sexiste quiconque refuse d’écrire professeure ou auteure, n’ait rien à dire au viol de centaines de femmes par des hordes d’émigrés ou d’immigrants, comme on ne dit plus, car le politiquement correct impose migrants ».
Il ajoute encore :

La France a renoncé à l’intelligence et à la raison, à la lucidité et à l’esprit critique. Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission.

Une boucherie musulmane et un kebab mitraillés en Corse

04/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Une boucherie musulmane et un kebab ont été mitraillés à l’arme automatique dans la nuit de mardi à mercredi à Propriano, en Corse-du-Sud. L’action n’a pour l’instant pas été revendiquée et aucune inscription n’a été laissée sur les lieux de l’attaque. L’enquête a été confiée à la brigade de Sartène et à la section de recherches de la gendarmerie.

Publié le

8250 : Le nombre de musulmans radicalisés a doublé en moins d’un an

8250 : Le nombre de musulmans radicalisés a doublé en un an
03/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Ce sont près de 10 000 personnes signalées comme musulmans radicalisés qui circulent en France. Des chiffres qui représentent simplement les cas connus des autorités, donc bien en dessous de la réalité. Après avoir longtemps minimisé ces chiffres au nom du PADAMALGAM, le gouvernement joue maintenant sur la peur pour appuyer la prolongation de l’état d’urgence.


jihad

Publié le
Benoît XVI remercié par les traditionalistes et par les Arabes d’Italie

Pour le droit à l’islamophobie, polémiques autour d’une controverse

02/02/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Rappelez-vous, en septembre de l’année 2006, le pape Benoît XVI avait tenu une conférence à l’université de Ratisbonne. Il avait repris dans son discours, à l’attention d’universitaires, une controverse opposant, en 1391, l’empereur byzantin Manuel II Paléologue à un Persan lettré. Il s’agissait de définir les rapports entre la raison et la foi. De cette discussion lointaine, mais toujours d’actualité, était ressorti que le christianisme, au contraire de l’islam, accordait raison et foi. Propos islamophobes ? si l’on veut… Elisabeth Badinter et Régis Debray ont réclamé encore récemment le droit à l’islamophobie, ou ce que l’on appelle ainsi : une critique argumentée de cette religion.

À l’époque, tout ceci provoqua un véritable scandale qui, une fois de plus, déclencha des émeutes ultraviolentes et habilement orchestrées par certains pays musulmans. En Somalie, une religieuse italienne fut tuée en signe de protestation. Le groupe islamiste Asaeb en al-Irak al-jihadiya appela tous les musulmans à s’en prendre directement aux « chrétiens et juifs, dont les religions sont hostiles à l’Islam. » De simples paroles, pouvant être logiquement discutées et contredites, mais soigneusement enlevées de leur contexte, avaient réussi, une fois de plus, à embraser le monde musulman. De cette façon, nous avions pu réellement constater, avec consternation, que la controverse de 1391, affirmant que l’Islam ne laissait aucune place à la raison dans l’expression de la foi de ses croyants, était juste et fondée non seulement au XIVe siècle, mais aussi au XXIe siècle !
Lire la suite

Le préfet de Saint-Brieuc interdit la manifestation contre l’islamisation et l’immigration

Source : Boulevard Voltaire
« L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante », écrit le Préfet Lambert pour interdire la manifestation du 6 février à Saint-Brieuc…

« L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante », écrit le préfet Lambert pour interdire la manifestation du 6 février à Saint-Brieuc…
Dans notre belle République française sous gouvernement socialiste, l’arbitraire semble être en vogue chez les représentants de l’État que sont les préfets. On se souvient du préfet de police de Paris qui a lancé ses policiers contre les paisibles manifestants LMPT. Un peu plus tard, c’est le préfet de l’époque, Pierre de Bousquet, qui tentait d’arracher son discours des mains du maire de Beaucaire, Julien Sanchez, pour l’empêcher de parler. On a aujourd’hui Pierre Lambert, préfet des Côtes-d’Armor, qui vient d’interdire la manifestation que PEGIDA avait souhaité organiser contre l’islamisation et l’immigration.
Lire la suite