Politiquement correct : Google demande à ses chercheurs de modérer leurs études sur les sujets sensibles

Google Fisc

Google semble imposer de nouvelles restrictions auprès de ses chercheurs, et plus particulièrement dans le domaine de l’intelligence artificielle. Selon certains rapports, la société souhaiterait avoir le contrôle sur les sujets sensibles.

La société Google est-elle en train de brider le travail de ses chercheurs ? C’est en tout cas ce que rapporte Reuters. Certains employés estiment ne plus être libres de publier les résultats de leurs travaux si ces derniers vont à l’encontre de la politique de la société.

Des recherches conformistes et positives

Google demande désormais à ses chercheurs de consulter systématiquement des équipes de relations publiques et légales de la société avant de poursuivre leurs travaux portant sur certains sujets sensibles. Parmi ces derniers, Google mentionne notamment les recherches à caractère racial, genré ou politique.

Dans l’une de ses dernières dépêches, Reuters explique avoir récupéré un document interne, lequel explique que « les avancées dans la technologie et l’environnement externe toujours plus complexe conduisent à des situations au sein desquelles les projets en apparence inoffensifs posent des questions d’éthiques, de crédibilité, de réglementation et de légalité ».

Reuters précise que cette nouvelle politique est entrée en vigueur au mois de juin et les équipes chargées de relire les études seraient intervenues de plusieurs manières. Selon certains employés, la société aurait pris soin de véhiculer une image positive sur le contenu.

Pour lire la suite, c’est ici !