Sylvie Goulard en guerre contre la gabegie de l’argent public

Sylvie Goulard en guerre contre la gabegie de l’argent public

13/12/2013 – 14h15
BRUXELLES (NOVOpress) – Interrogée ce vendredi matin sur BFM Business, la députée européenne Sylvie Goulard (MoDem) n’a pas mâché ses mots pour dénoncer le gaspillage de l’argent public jeté « par les fenêtres », s’insurgeant entre autres contre les sommes faramineuses engagées pour la formation professionnelle et qui, au final, « ne servent pas à former les gens qui en en besoin ».

« On est quand même dans un pays dans lequel on a un député qui a fait un rapport sur la formation professionnelle qui a été interdit (le rapport Perruchot, ndlr) et dont on n’a pas le droit de dire le nom ! Mais c’est hallucinant dans une démocratie ! Quand vous avez 32 milliards d’un côté du tuyau et pas de formation de qualité au bout, c’est qu’il y a des fuites dans le tuyau… 32 milliards, c’est énorme, ça fait à peu près un tiers du budget de l’Union européenne par an ! »

Source (voir à la 10e minute puis à la 14e minute) : www.bfmtv.com

Économie : la grogne des professions libérales

Économie : la grogne des professions libéralesÉconomie : la grogne des professions libérales

11/12/2013 – 12h30
PARIS (Bulletin de réinformation) – Après les bonnets rouges, les pigeons, LMPT et autres mouvements de contestation qui ont suivi les décisions du gouvernement, la grogne gagne maintenant les professions libérales.

Une campagne de sensibilisation a été lancée par l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) dans les locaux de ses adhérents et par des distributions de tracts.

Les revendications concernent essentiellement les retraites et les réformes fiscales envisagées par le gouvernement. En ligne de mire, notamment, la progressivité de la CSG qui pourrait aboutir au quadruplement de cet impôt pour certains.

Les revendications de ces catégories de travailleurs peu portées vers les actions visibles indiquent que le mouvement d’opposition a maintenant pris l’ensemble de la société.

Crédit photo : alainbachellier via Flickr (cc)

Jean-Yves Le Gallou : « Payer ses impôts est un devoir glorieux ! »

Jean-Yves Le Gallou : « Payer ses impôts est un devoir glorieux ! »

09/12/2013 – 09h00
PARIS (NOVOpress) –
Nous reproduisons ci-dessous une tribune de Jean-Yves Le Gallou, président du think tank Polémia, parue hier sur Boulevard Voltaire. Rien d’autre à dire de plus que “Accrochez-vous…!” Novopress


« Payer ses impôts est un devoir glorieux ». La formule est du regretté président Mao-Tsé-toung. Et c’est vrai !

Oui, il est glorieux de payer des impôts pour effacer les dettes (4 millions) du journal L’Humanité. Et apporter 2 milliards de subventions (directes et indirectes) à la presse écrite car il faut bien aider les miséreux à se faire entendre : Le Point (Pinault propriétaire), Les Échos (Arnault), Le Monde (la banque Lazard et Pierre Bergé), Libération (Rothschild), la PQR (les banques mutualistes et le Crédit agricole).

Oui, il est glorieux de payer des impôts pour subventionner à hauteur d’un milliard des syndicats de moins en représentatifs, et de plus en plus inutiles, sinon nuisibles.

Oui, il est glorieux de subventionner (État et collectivités territoriales) à hauteur de près d’un milliard des associations politiquement correctes : SOS Racisme, France terre d’asile, la LICRA, le CRAN, la LGBT et tant d’autres qui le valent bien ; et ils en ont bien besoin pour nous formater et nous censurer.

Oui, il est glorieux de financer à hauteur de centaines de millions les achats « d’art conceptuel » et « d’art contemporain » des FRAC, sans compter les subventions à la mise en scène de Golgota picnic et autres spectacles faussement provocateurs.

Lire la suiteJean-Yves Le Gallou : « Payer ses impôts est un devoir glorieux ! »

Presse : le journal L’Humanité renfloué avec vos impôts

Presse : le journal L'Humanité renfloué avec vos impôts

08/12/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress) – Alors que les Français sont chaque jour pressurés par de nouvelles taxes et de nouveaux impôts, le législateur, à la demande du gouvernement, offre 4 millions d’euros au journal communiste L’Humanité.

Le 3 décembre dernier, un texte paraissait de manière anodine sur le site de l’Assemblée Nationale sous la référence PLFR 2013 – (N° 1547), AMENDEMENT N°410 présenté par le Gouvernement. Il prévoit de passer l’éponge sur les créances du journal L’Humanité, qui « sont abandonnées à hauteur de 4 086 710,31 euros ». Cette somme provient d’un prêt accordé par l’État au périodique communiste, qui n’est plus lu par grand monde.

Ce cadeau du législateur rentre dans le cadre des aides la presse, qui coûte aux Français 1,2 milliard d’euros par an, une pilule de plus en dure à avaler pour nombre d’entre eux.

Crédit photo : DR

Équitaxe : les cavaliers ont manifesté à Paris le 24 novembre

Équitaxe : les cavaliers ont manifesté à Paris le 24 novembre

25/11/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) – Ils étaient des milliers à défiler dans les rues de Paris hier dimanche pour protester contre la hausse de la TVA de 7% à 20% dans le secteur de l’équitation.

https://twitter.com/JeanBaptisteCh2/status/404687560179732480

Selon un porte-parole du collectif “Équitation en péril” et la Fédération français d’équitation, ce sont entre 15.000 et 20.000 manifestants et environs un millier de poneys et de chevaux qui ont défilé dans Paris contre la hausse de la TVA qui doit s’appliquer dès le premier janvier. Un tiers de la filière équestre serait menacée par la politique fiscale du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. « Pour beaucoup de centres équestres, une telle hausse sera fatale », a estimé Serge Lecomte, président de la FFE.

À l’approche du Salon du Cheval, qui se tiendra en région parisienne au Parc des expositions de Villepinte du 30 novembre au 8 décembre, les porte-parole du mouvement promettent de continuer à donner de la voix.

Pour les agriculteurs, les manifestations de jeudi matin en Île-de-France ont été un succès

Pour les agriculteurs, les manifestations de jeudi matin en Île-de-France ont été un succès

23/11/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
– On a compté, dès le petit matin, une douzaine de points de blocage et de barrages filtrants sur les accès autoroutiers et les nationales, notamment à l’ouest de Paris, et quelques convois de tracteurs sur les autoroutes. Lors de cette « Foll Journée », les agriculteurs ont surtout dénoncé le « matraquage fiscal » dont ils sont les victimes et l’excès de réglementations parfois contradictoires.

A voir la taille des tracteurs, on peut se demander si ce sont seulement les « gros » qui ont manifesté.

Lire la suitePour les agriculteurs, les manifestations de jeudi matin en Île-de-France ont été un succès

Écotaxe : les automobilistes, pompe à fric de l’État

Écotaxe : les automobilistes, pompe à fric de l’État

22/11/2013 – 10h00
PARIS (Bulletin de réinformation) – Le mouvement des bonnets rouges, fer de lance de la fronde fiscale a réussi, au moins pour quelques mois, à renvoyer au placard l’écotaxe.

D’aucuns, notamment certains députés, prétendent que l’abandon de l’écotaxe nuirait au financement des infrastructures routières. Est‑ce vrai ?

La France possède le réseau routier le plus étendu d’Europe. Le European Road Network, organisme d’étude, estime à douze milliards d’euros les investissements annuels en France dans l’expansion et l’entretien du réseau. Soit 0,5 % du PIB. D’autre part, les automobilistes et les transporteurs routiers, principaux utilisateurs de ces infrastructures, rapportent 40,6 milliards d’euros à l’État, essentiellement par la taxe sur les produits pétroliers et des péages autoroutiers.

Les utilisateurs de la route payent donc près de 3,5 fois le prix de tous les investissements routiers annuels en France.

Crédit photo : terrette via Flickr (cc)

Photo du jour : le Printemps Français mure un centre des impôts

Photo du jour : le Printemps Français mure un centre des impôts

19/11/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress) –
Dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 novembre, un groupe de militants du Printemps Français a dressé un mur devant la porte d’un centre des impôts (Paris 75001) pour dire stop au matraquage fiscal.

Source : page Facebook officielle du Printemps Français.

Les Français paient l’addition des emprunts toxiques des collectivités

Les Français paient l'addition des emprunts toxiques des collectivités

19/11/2013 – 12h30
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – Les députés socialistes ont voté une nouvelle loi suite à la condamnation de Dexia dans l’affaire des emprunts toxiques.
Rappelons tout d’abord que ces emprunts toxiques sont en réalité des produits financiers spéculatifs qui ont été diffusés entre 2002 et 2008 parmi les collectivités publiques et les hôpitaux. Le résultat étant des coûts de remboursements faramineux pour les 1.500 collectivités et organismes publics touchés. Il y a plus de 300 contentieux en cours dont 250 environ concernent Dexia (image en Une la tour Dexia à Bruxelles) et la SFIL (société de financement local).

Lire la suiteLes Français paient l’addition des emprunts toxiques des collectivités

Grogne contre la hausse de la TVA : les cavaliers s’y mettent aussi

Grogne contre la hausse de la TVA : les cavaliers s'y mettent aussi

11/11/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress) –
« Non à la TVA, touche pas à mon dada », « Nos chevaux ne chient pas des lingots » ou encore « Hollande t’es foutu les poneys sont dans la rue » : une manifestation poilue – mais sans rapport avec 1914-1918 – a eu lieu ce 11 novembre à Paris, rassemblant plusieurs milliers de personnes en marge des cérémonies officielles et des incidents qui les ont émaillées. Il s’agissait des cavaliers et de leurs montures, protestant contre la hausse de la TVA qui passe de 7% à 20% pour les centres équestres. L’augmentation de la TVA menacerait un tiers de la filière équestre, 2.000 centres équestres sur 7.000 en France et détruirait 6.000 emplois. À noter qu’une « croisade à cheval » a lieu en ce moment même à travers la France, qui doit s’achever le 19 novembre à Paris.

Crédit photo : Novopress (cc)

Eco-taxe : une annonce gouvernementale qui ne convainc pas grand monde

Eco-taxe : une annonce gouvernementale qui ne convainc pas grand monde

29/10/2013 – 13h00
QUIMPER (NOVOpress) –
En dépit de l’annonce de Jean-Marc Ayrault ce midi de « suspendre » l’éco-taxe, nombreuses sont les réactions désabusées sur les réseaux sociaux : le gouvernement ne convainc pas. Premier motif : les mots choisis par le Premier ministre.

Lire la suiteEco-taxe : une annonce gouvernementale qui ne convainc pas grand monde

Collectivités locales : le gaspillage à tous les étages

Collectivités locales : le gaspillage à tous les étages

Photo ci-dessus : le conseil régional de Languedoc-Roussillon, Montpellier.

27/10/2013 – 17h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) – La Cour des comptes a publié un rapport implacable sur la gestion de l’argent des contribuables par les collectivités locales. Grâce à leur grande autonomie, les régions, départements, communes et communautés de communes dépensent sans compter sans que l’Etat puisse les freiner.

Lire la suiteCollectivités locales : le gaspillage à tous les étages