États-Unis : une serveuse licenciée après sa fausse plainte pour homophobie

États-Unis : une serveuse licenciée après sa fausse plainte pour homophobie

13/12/2013 – 09h30
BRIDGEWATER (NOVOpress) – Encore une affaire bidon de soit-disant homophobie qui avait fait grand bruit aux États-Unis.

Dayna Morales, serveuse dans un restaurant du New Jersey, avait causé un grand émoi il y a un mois quand elle avait posté sur sa page Facebook la photo d’une addition où des clients avaient écrit “pas de pourboire pour vous car je désapprouve votre façon de vivre”. Ouvertement lesbienne, elle avait reçu un immense soutien avec des manifestations devant le restaurant où elle travaillait, et bénéficié de dons importants pour l’aider à agir en justice. Son histoire avait fait le tour des réseaux sociaux et était reprise par plusieurs médias qui se déclaraient choqués et demandaient des poursuites.

Lire la suite

Homophobie, islamophobie… la psychiatrisation puis la criminalisation des normes populaires

Homophobie, islamophobie… la psychiatrisation puis la criminalisation des normes populaires

Ci-dessus : le “Centre Scientifique d’Etat Serbsky” à Moscou, un des principaux centres d’examen en URSS pour faire passer les dissidents pour des malades mentaux, et les hospitaliser en hôpital psychiatrique.

Le suffixe « phobe » est habituellement utilisé en chimie (aversion), en biologie (sensibilité réactive à un stimulus) mais surtout en psychologie et en psychopathologie (peur morbide, appréhension).

Nous avons assisté, ces dernières années, à son utilisation extensive à la vie sociale par des groupes de pression financés par des milliardaires (Bergé, Soros, etc.) et relayés par les médias et les politiques, pour désigner (stigmatiser dans les faits) des catégories d’opinion qui refusent ou critiquent le prosélytisme de ces normes.

Lire la suite

Bordeaux : Matthieu Rouveyre accuse Hugues Martin “d’homophobie” parce qu’il refuse de marier les homos

Bordeaux : Matthieu Rouveyre accuse Hugues Martin d’homophobie parce qu'il refuse de marier les homos

29/05/2013 – 18h30
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Les prises de position de l’élu homosexuel Matthieu Rouveyre commencent à irriter de nombreux bordelais. L’annonce d’Hugues Martin (photo en Une), premier adjoint au maire UMP, de ne pas procéder à un « mariage » homosexuel au nom de sa « conscience » a mis le conseiller municipal socialiste, et ancien président de la « Lesbian and Gay-pride », hors de lui.

Lire la suite

Bastonner et bidonner, ça rime… Tiens, y’a plus d’agressions contre les homos ?

Bastonner et bidonner, ça rime… Tiens, y’a plus d’agressions contre les homos ?

Voici au moins un bénéfice que l’on pourra porter au crédit de la loi Taubira : elle semble avoir mis fin, d’un coup d’un seul, aux agressions contre les homosexuels ! Bizarrement, alors que la colère des opposants au « mariage pour tous » (pointés du doigt pour ces agressions) devrait avoir redoublé après que la loi a été votée dans des conditions très tendues, la “vague de violences homophobes” semble être retombée…

Ouf, on a eu peur. En avril, alors que l’on n’était pas sûr qu’il se trouve une majorité au Sénat pour adopter le « mariage pour tous » et que les opposants à ce texte, expliquait la gauche, se « radicalisaient », la France a connu une “inquiétante” flambée d’agressions contre des homosexuels du seul fait qu’ils étaient homosexuels ! La preuve, nous expliqua-t-on, que ce débat attisait les haines et qu’il devait être clos au plus vite sous peine de voir proliférer les bastonnades contre les homos.

Lire la suite

Bordeaux : agression soi-disant homophobe, des zones d’ombre troublantes

Bordeaux : agression soi-disant homophobe, des zones d’ombre troublantes

19/04/2013 – 20h00
BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux) –
La presse a largement rapporté l’agression à caractère soi-disant  homophobe (*) dont a fait l’objet le « Go West » (photo), bar gay situé rue Duffour Dubergié, non loin de l’hôtel de ville de Bordeaux. Selon le journal Sud Ouest de ce matin, le gérant était en train de fumer une cigarette devant l’établissement lorsque deux hommes cagoulés l’auraient agressé à coup de crosse de pistolet, puis seraient entrés et auraient cassé les bouteilles, avant de repartir sans dire un mot.

Lire la suite

Le lobby gay se tape Joey Barton

Le lobby gay se tape Joey Barton

04/04/2013 – 21h30
MARSEILLE (NOVOpress) – Le Conseil national de l’éthique (CNE) de la Fédération française de football (FFF) a finalement décidé de convoquer Joey Barton suite à ses tweets à l’encontre de Thiago Silva. Le joueur du Paris Saint-Germain avait été comparé mercredi « à un transsexuel en surpoids ».  Ce jeudi, le quotidien L’Equipe (ci-dessus) a sonné le début du lynchage médiatique en pointant du doigt, via sa Une (voir photo), le milieu de terrain anglais de l’Olympique de Marseille. Un choix éditorial surprenant pour quelques tweets vachards, mais qui semblent froisser le sacro-saint politiquement correct.

Lire la suite

Indochine : pour Nicola Sirkis, les opposants au mariage gay sont des « homophobes »

Indochine : pour Nicola Sirkis, les opposants au mariage gay sont des « homophobes »

12/02/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) – A l’occasion de la sortie lundi matin du douzième album d’Indochine, « Black city parade », son leader, Nicola Sirkis, se déclare « choqué » par « le parfum d’homophobie flagrante » entourant les manifestations contre le mariage homosexuel en France, peut-on lire sur le site Internet Nouvelobs.com. Comme avec les amalgames de Pierre Bergé fin janvier, le chanteur assimile donc les millions d’opposants au mariage gay à des « homophobes ». Dans cet album, le titre « College boy » évoque ainsi des « garçons en colère », qui souhaitent se faire accepter dans un monde qui ne les « aime pas ».

Nicola Sirkis assure également : « Moi, je suis un chrétien, et un chrétien aime son prochain, donc il veut donner des droits à son prochain ». Une confession étonnante, tant les albums d’Indochine sont truffés de textes antichrétiens. Sur le double-album Alice & June en 2005, par exemple, la chanson « Ladyboy » vante « un ciel sans l’amour de Dieu », tandis que Nicola Sirkis affirme sur le titre « Alice & June » que « Jésus Christ est tellement mort pour rien »

Crédit photo : JUSTINE DE MAYNARD via Flickr (cc).

Opposition au “mariage pour tous” : les Jeunes Socialistes lancent un site de délation

Opposition au "mariage pour tous" : les Jeunes Socialistes lancent un site de délation

16/01/2013 – 15h00
PARIS (NOVOpress) – Les Socialistes n’ont pas, semble-t-il, digérés les centaines de milliers de manifestants dimanche dernier contre le mariage dit pour tous. Ainsi, les militants du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) viennent de lancer un site (ci-dessus) pour “signaler les dérapages” homophobes (sic).

Avec une carte qui signalent ces dérapages. Un moyen pour “fliquer” les élus de l’opposition ? Et ce d’autant que l’homophobie est une notion toute relative et sujette à de nombreuses interprétations. En tout cas, des méthodes dignes des “heures les plus sombres” de notre histoire…

#SiMonFilsEstGay sur Twitter : les immigrés ne sont pas gayfriendly

#SiMonFilsEstGay sur Twitter : les immigrés ne sont pas gayfriendly

Cliquez sur l’image pour l’afficher en plus grand.

23/12/2012 — 16h00
PARIS (NOVOpress) —
Si les réseaux sociaux sont des vecteurs de messages haineux, ce n’est pas là où on l’attend. D’autant que ces messages scandaleux semblent bénéficier d’une certaine tolérance.

Avec #SiMonFilsEstGay sur Twitter (image ci-dessus), une bonne partie des immigrés ou descendants d’immigrés affichent, en effet, une violence contre les homosexuels hallucinante. Et  l’on peut affirmer avec raison c’est là que se trouve l’homophobie haineuse et sans limites, certainement pas chez ceux qui s’opposent au “mariage” gay, comme le remarque Philippe Vardon…

Une énième preuve de l’inanité du multiculturalisme. Les immigrés homophobes s’exprimant sur #SiMonFilsEstGay justifiant leurs propos haineux par le respect de leurs valeurs…

Crédit photo : DR

États-Unis : la Bible corrigée « pour exclure les interprétations homophobes » – par Flavien Blanchon

États-Unis : la Bible corrigée « pour exclure les interprétations homophobes »

18/12/2012 — 12h00
WASHINGTON (NOVOpress) —
« Une Bible fabuleuse ». « Imprimée et reliée aux États-Unis sur du papier épais de qualité supérieure. C’est la Bible parfaite pour les cérémonies, l’étude, le sermon, pour offrir en cadeau ou simplement pour exposer à la maison ou à l’Église ». Seulement 34 dollars 95 sur Amazon !

Il s’agit d’une réédition corrigée de la King James Bible (du nom du roi Jacques VI d’Écosse devenu Jacques Ier d’Angleterre), la traduction de référence dans la culture anglicane, dont le quatrième centenaire a été célébré l’année dernière. Le roi Jacques ayant eu un goût marqué pour la compagnie de beaux jeunes gens, cette nouvelle édition a été finement rebaptisée The Queen James Bible (photo ci-dessus)…

Lire la suite