Tag Archives: halal

Bras de fer entre la justice et une épicerie halal à Colombes

05/12/2017 – FRANCE (NOVOpress)
L’épicerie concernée avait stipulé dans son bail: « magasin d’alimentation générale ». Seulement voilà, ce commerce situé au pied d’une tour de la cité des grèves à Colombe ne vend ni alcool, ni porc.

Une « communautarisation » désapprouvée par la mairie et par l’office HLM propriétaire des lieux. Le maire Les Républicains avait, avant l’instruction de l’affaire en justice, demandé au gérant de se conformer à la politique visant à contrer cette « communautarisation » des commerces (bonjour les euphémismes).

Le gérant, Soulemane Yalcin, soutient que des produits tels que du porc ou de l’alcool ne trouveraient pas d’acheteur dans son magasin. L’office HLM quant à lui réclame la rupture du Bail courant jusqu’en 2019.


Sonia Mariji Assurance halal

Après la nourriture halal ou la finance halal, voici l’assurance halal

Après l’alimentation halal, les confiseries halal, la bière halal (sic) et même la charcuterie halal (re-sic), les pratiques sexuelles halal et le reste, voici que la finance halal se lance dans l’assurance du même tabac. Dès 2012 sur internet, puis 2015 à travers un réseau physique d’agences, des sociétés financières réputées halal ont investi dans l’assurance des particuliers comme des entreprises. Parangon autoproclamé de la probité, la finance halal se drape dans le voile de toutes les vertus, draguant ouvertement musulmans et même non-musulmans, notamment les déçus de la financiarisation débridée et des abus bancaires en tous genres.

La fondatrice de Noorassur, premier réseau de finance halal, Sonia Mariji (photo), annonce clairement la couleur lorsqu’elle écrit : « La Finance islamique par NoorAssur est une formule qui répond à un besoin réel parmi les Françaises et Français de confession musulmane, mais également des non-musulmans lassés du système bancaire conventionnel ! » Gageons qu’il se trouvera toujours un certain nombre de nos concitoyens un peu candides pour se laisser convaincre par d’aussi rudimentaires arguments.

Ainsi, Noorassur, réseau spécialisé dans la finance islamique, promettant « une alternative à la finance conventionnelle, un compartiment de la finance responsable », se targue-t-il d’ouvrir une agence chaque mois en France, avec l’ambition de doubler ce développement en 2018. Jurant son grand dieu de bannir les intérêts haram (non halal) et l’usure au profit de plus-values respectueuses des préceptes de l’islam, le réseau financier annonce la création d’une gamme Takaful – contraction de l’arabe fakala, le partage, et de mutualisation.

Il s’agit d’une assurance solidaire, 100 % halal, pour la santé – équivalent à nos mutuelles santé –, le rapatriement des corps, l’assistance voyage, mais aussi pour l’ensemble des besoins assurantiels des particuliers, entreprises, associations etc.

Ces lénifiants engagements étant posés, Sonia Mariji, ne perdant visiblement pas le nord, recherche activement des partenaires franchisés capables de contribuer au développement rapide de son réseau Noorassur, comme le ferait n’importe quel vulgaire investisseur-franchiseur non halal…

Arnaud Raffard de Brienne

Article paru dans Présent daté du 18 octobre 2017

En France, les musulmans refusent que l’Etat donne un cadre normatif à l’abattage halal

21/09/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Vendredi dernier, l’AFNOR, Agence Française des Normes, a publié un guide de bonnes pratiques relatives à l’abattage rituel musulman. Ce texte fait suite à plusieurs mois de collaboration avec les principales instances représentatives de l’islam en France, et en particulier le Conseil Français du Culte Musulman.

Mais ce dernier, qui n’a jamais clairement annoncé son retrait des travaux, conteste aujourd’hui ce qu’il dénonce comme une ingérence de l’Etat dans les affaires du culte.

Derrière un énième débat sur l’interprétation de la laïcité se dissimule, en fait un marché juteux : l’abattage halal rapporte en France près de 6 milliards d’euros chaque année, à des associations religieuses qui détiennent sur ce marché un monopole absolu.


Molenbeek français certifié

Les Identitaires décernent à Trappes le label « Molenbeek français »

03/05/2016 – PARIS (NOVOpress) : Le mouvement Génération identitaire Paris, jusqu’alors connu sous le nom de Projet Apache, vient de créer le label « Molenbeek français », dont le logo fait référence, par la couleur verte et le graphisme, à la certification halal. Inspiré par le ministre de la Ville Patrick Kanner, qui avait affirmé en mars dernier qu’« il y a aujourd’hui, on le sait, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek », « le label “Molenbeek Français“ est la garantie d’un islamisme local », expliquent les identitaires parisiens qui ajoutent :

« Surtout, il est la garantie d’un terrorisme d’origine contrôlée : de sa première prière à sa mort en martyr, en passant par sa radicalisation et son départ en Syrie, vous saurez que le terroriste aura été cultivé localement ! »

Premier lauréat de ce nouveau label, la commune de Trappes, dans les Yvelines : « Trappes est connue pour être un bastion de l’islamisme hexagonal : deux de ses habitants ont agressé des militaires en faction Vigipirate (à Nice et La Défense), au moins quatre-vingt trappistes ont tenté de partir en Syrie faire le Djihad, et le communautarisme islamique est largement toléré par la mairie.
 Trappes méritait donc largement d’être la première ville à recevoir la certification “Molenbeek Français“ ! »

D’autres villes, « tout aussi méritantes », recevront prochainement ce label, qui,

« gage d’un terrorisme de qualité made in Issu-de-l’immigration, ouvre la voie à un jumelage avec une ville sous domination de l’Etat islamique ».

Pas sûr que Guy Malandin, le maire (PS)  de cette commune de plus de 30 000 habitants qui s’honore d’être la ville natale de Jamel Debbouze, Omar Sy ou Nicolas Anelka, apprécie cette labellisation…

Molenbeek français

Minute Couv Nuit Debout

A Nuit Debout, on veut manger halal !

13/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : L’hebdomadaire Minute rapporte aujourd’hui que, à Nuit Debout, place de la République, on veut manger halal ! « Dans les comptes-rendus des “assemblées populaires“ qui se tiennent place de la République, raconte le journal, les noctambules de la révolution faussement spontanée listent les revendications et peaufinent l’organisation de ce mouvement supposé être ouvert à tout un chacun […] Et comme une nuit, c’est long et que la révolution, fût-elle bourgeoise, ça creuse, une “commission restauration“ a été instaurée, qui a décidé, comme en témoigne le compte rendu ci-dessous publié sur Internet, que les sandwiches devaient être, “si possible“, halal ! “Sans porc“ a en effet noté le rapporteur. Vous avez dit soumission ? »

Nuit Debout HALAL

Chard Burkini

Avez-vous votre burkini ?

Exactement comme la grande distribution pour le halal, les grandes marques de mode ont bien flairé le business et sont prêtes à voiler femmes et filles pour quelques millions de plus. L’enjeu est financier mais aussi idéologique.

La grande nouveauté est que pour la première fois des marques comme Marks & Spencer et Uniqlo (après Dolce&Gabbana et H&M) ne se contentent pas de s’inspirer des tenues des femmes arabes pour leur mode ethnique, mais créent eux-mêmes des tenues islamistes que ne renierait pas Daech. En proposant pour la première fois en vitrine d’ignobles burkinis : cet effrayant « maillot de bain intégral » ou « maillot de bain burka » qui enferme les cheveux, mélange de combinaison de plongée et de pyjama acrylique qui doit être une torture sur la plage et permet à la femme musulmane de se baigner… habillée. (L’homme lui, peut se baigner en slip moulant et gros bide qui déborde, la pudeur n’en est jamais offensée).

La ligne a d’ailleurs été baptisée « ligne pudique », c’est plus vendeur que « collection salafiste ». Le Daily Mail a été le premier à encenser le burkini Marks & Spencer comme étant « la preuve ultime du multiculturalisme de la Grande-Bretagne ». Apparemment du multiculturalisme qui se termine en attentats à la bombe ou en militaire décapité dans les rues de Londres, ils n’en ont pas eu assez.

Quant aux déclarations effarouchées du ministre Laurence Rossignol ou de Pierre Bergé sur l’enfermement de la femme, de quoi se plaignent-ils ? Respectivement parrain et co-fondatrice de SOS Racisme, ils ont activement travaillé, préparé, favorisé le terrain de cette soumission à l’islamisation.

Caroline Parmentier

Article paru dans Présent n° 8578 daté du 1er avril 2106

La Dhimmi du jour est NKM

Source : Breizh-info
Invitée de l’émission « On est pas couché » Nathalie Kosciusko Morizet, députée et et vice-présidente des Républicains, a proposé, entre une déclaration people et une attaque sur Nadine Morano, la création d’une taxe halal bénéficiant aux musulmans de France.
Une déclaration qui a fait bondir Alain de Peretti, président de Vigilance Halal, qui sera samedi prochain (le 19 mars) en conférence en Bretagne, dans les Côtes-d’Armor, à l’occasion du congrès d’Adsav, le parti nationaliste breton. Il nous adresse une tribune libre que nous publions volontiers.

« Nathalie, elle avait un joli nom mon guide » chantait Bécaud… Mais c’était une jolie chanson romantique.
Rien de tel avec la Kosciusko Morizet, vous savez, celle qui traite avec la dernière élégance les climato-sceptiques de « connards », ce qui prouve un grand sens du débat, égérie de la classe bobo-écolo-dhimmis qui vient encore de frapper un grand coup. En effet, elle a eu une idée lumineuse, bon sang, mais c’est bien sûr ! Personne n’y avait pensé plus tôt, il faut mettre une taxe de 1 % sur la viande halal pour financer les mosquées et éviter à « l’islam de France » de dépendre de financements étrangers. Et je prends le pari que nombre de gogos vont trouver que c’est une idée géniale !

Plus sérieusement il est aisé de démontrer l’absurdité totale de cette proposition et l’inconséquence de sa créatrice, qui est le prototype du politicien de notre époque post-moderne : on n’a plus de convictions, mais on fait de la com…
Tout d’abord, la première conséquence est qu’il serait indispensable d’identifier de façon claire et fiable les viandes halal, car, dans le cas contraire, cela ferait financer, comme c’est le cas actuellement, le budget d’une religion au mépris des convictions des non-musulmans.
Il faut savoir que tous les députés qui s’étaient vu proposer par Nicolas Dhuicq, député LR, la traçabilité du mode d’abattage s’y sont opposés, et NKM faisait partie des opposants à une identification considérée comme stigmatisante ! Bel exemple de cohérence !
Lire la suite

Adonis : Sur le plan intellectuel, l’islam n’a plus rien à dire

Source : La voie de la raison
Considéré comme l’un des plus illustres poètes vivants en langue arabe, l’écrivain, poète et essayiste syrien Adonis s’est livré dans un ouvrage d’entretien à une analyse pertinente et sans concession sur l’islam et son emprise autoritaire. Ce livre d’entretien avec Houria Abdelouahed, « Violence et islam » est paru chez Stock. Extraits.

[…]
Révolution arabe.
Une révolution est censée refléter le niveau des révolutionnaires… Ce qui s’est passé au nom de la révolution dans les pays arabes prouve que la grande majorité de la société arabe est dominée par l’ignorance, l’analphabétisme et l’obscurantisme religieux. Une révolution qui bascule dans l’obscurantisme n’a rien d’une véritable révolution.
[…]
Daech.
Je vois en Daech la fin de l’islam. C’est un prolongement certes. Mais c’est également la fin. Actuellement, sur le plan intellectuel, l’islam n’a rien à dire. Ni élan, ni vision pour changer le monde, ni pensée, ni art, ni science. Cette répétition est le signe même de la fin.
[…]
Régression.
La régression est générale. Et ceux qui essaient de trouver au sein de l’islam un autre islam n’y parviendront jamais. L’islam régnant ne reconnaît pas ce qui est en contradiction avec lui (…) L’islam refuse et bannit ce qui est en contradiction avec ses thèses ; ceci témoigne d’une grande intolérance. Il ne reconnaît pas l’égalité entre les individus ou les êtres humains. »
[…]
Les Arabes.
Daech extermine chiites, yazidites, sunnites… C’est une histoire de boue. Je n’ai pas envie de parler de ce que l’on appelle l’histoire arabe. Je n’arrive plus à parler des Arabes excepté dans le domaine de la poésie. Les Arabes n’ont pas réussi à créer un État ou à instaurer une citoyenneté.

Il y a 1392 ans, l’islam commençait son expansion par la violence

15/03/2016 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

En effet, le 15 mars 624, l’islam, alors âgé de seulement deux ans remportait son premier succès militaire avec l’invasion victorieuse de Safouan.
Cette conquête personnelle de Mahomet marque le début des grandes conquêtes musulmanes, par lesquelles l’islam parviendra à asseoir sa domination en moins d’un siècle.
En 635, les guerriers d’Allah envahissent la Syrie.
En 639, ils prennent l’Arménie et l’Égypte.
En 651, c’est toute la Perse qui tombe aux mains des musulmans, suivie en 709 par l’Asie du Sud et l’Afrique du Nord et en 718 par la péninsule Ibérique.
La France échappe à l’invasion musulmane par la Grâce de Charles Martel, qui arrête les Arabes à Poitiers en 732.

Radicalisation d’une communauté

09/03/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
La communauté musulmane de France se recroqueville sur elle-même. Malgré ce qu’en disent les déconstructeurs des nations modernes, les critiques légitimes du camp patriote ne sont pas responsables de ce constat.

Jamil Sayah, professeur de droit public à l’université Pierre Mendès France à Grenoble, expliquait dans une interview donnée au mensuel Objectif Rhône-Alpes l’importance du financement des lieux de culte musulmans par le biais des collectivités locales. Pour lui, l’enjeu financier étant tellement important et lié à des intérêts étrangers, qu’il serait urgent que la loi de 1905 soit révisée, car il reconnaissait et semblait timidement déplorer que « les musulmans de France cherchent de plus en plus à consommer en respectant les règles de l’Islam » et « qu’aujourd’hui, beaucoup d’immigrés se disent avant tout musulmans ».
Lire la suite

Prêtre censuré, entretien avec l’abbé Guy Pagès

19/02/2016 – FRANCE (Présent 8550)
« On prétend lutter contre le terrorisme islamique, et on vient supprimer mon site ! »

Auteur de Interroger l’islam, 1501 questions à poser aux musulmans (DMM) et animateur du site www.islam-et-verite.com, l’abbé Guy Pagès, du diocèse de Paris, est l’un des rares responsables catholiques à oser présenter l’islam sous son vrai visage et à mettre en garde nos compatriotes contre le péril musulman. Cependant, à l’heure où l’État prétend mobiliser l’ensemble de ses moyens pour lutter contre l’islamo-terrorisme, c’est à lui que s’en est pris mardi la police, en perquisitionnant son hébergeur et en fermant son site internet. Une atteinte très grave à la liberté d’expression que l’abbé Guy Pagès a accepté d’évoquer dans Présent.
8550_Une
Présent : Pouvez-vous raconter à nos lecteurs ce qui s’est produit exactement le 16 février ?
Abbé Pagès : à la suite du piratage le 13 novembre 2015 du site www.islam-et-verite.com et devant le refus de l’hébergeur de continuer son service « à moins de modifier chaque page du site » (!), nous avions trouvé un hébergeur plus courageux. Péniblement, depuis lors, article après article, vidéo après vidéo, nous reconstruisions notre site.
Or voilà que ce 16 février, sur réquisition judiciaire, la police, sans aucun préavis, est venue saisir chez notre nouvel hébergeur les serveurs et toutes les données et sauvegardes de www.islam-et-verite.com, au motif des nouvelles dispositions légales relatives à la lutte contre le terrorisme, et des articles 227-24 et 225-17 du Code pénal incriminant respectivement la « diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine (…) lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur » et « l’atteinte à l’intégrité du cadavre » ! C’est hallucinant, ce discernement ! Confondre l’auteur de la violence et celui qui la dénonce. Il n’y a pas de doute, on ne peut que féliciter les services de renseignements et de police pour leur flair manifestement infaillible dans la traque des terroristes et des ennemis de la France !

Présent : N’est-ce pas là, en réalité, la réponse de Manuel Valls à la lettre ouverte que vous lui avez récemment adressée, et dans laquelle vous reprochiez au gouvernement de cacher aux Français le vrai visage de l’islam (1) ?
Abbé Pagès : Je ne sais pas. Peut-être, effectivement, est-ce là une façon pour Manuel Valls de répondre à la lettre ouverte que je lui ai récemment adressée ?
Lire la suite

Plus de serveurs pour l’abbé Guy Pagès

19/02/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
En plus de la brève de nos confrères du Bulletin de réinformation, nous vous conseillons de lire sur le même sujet l’article paru ce matin sur Boulevard Voltaire et surtout la lettre ouverte de l’Abbé Pagès à Manuel Valls, paru sur Nouvelles de France et que nous reproduisons ci-dessous. rien à enlever, rien à ajouter à ce texte sur le danger de l’islamisation et la complicité de nos “élites” dans ce processus.

Le 16 février, sur réquisition judiciaire, la police, sans préavis, est venue saisir les serveurs et toutes les données et sauvegardes du site de l’abbé Pagès Islam et Vérité. Pourquoi ? En raison de la lutte contre le terrorisme, et des articles du Code pénal incriminant la « diffusion d’un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine […] lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur et atteint au respect dû aux morts ». Mais que reproche-t-on à l’abbé Pagès ? Sa volonté de convertir les musulmans par des vidéos sur YouTube, sa lucidité sur l’islam et sa dénonciation du terrorisme. C’est pourquoi l’abbé dénonce l’actuelle « situation de schizophrénie » des Français : ceux-ci doivent rejeter d’un côté l’islam synonyme de terreur, de l’autre l’idéologie libertaire, relativiste et nihiliste qui lui fait face. Le plus grand reproche que le gouvernement fait au prêtre est sans doute son regard réaliste face à l’actualité.

Lire la suite

Une boucherie musulmane et un kebab mitraillés en Corse

04/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Une boucherie musulmane et un kebab ont été mitraillés à l’arme automatique dans la nuit de mardi à mercredi à Propriano, en Corse-du-Sud. L’action n’a pour l’instant pas été revendiquée et aucune inscription n’a été laissée sur les lieux de l’attaque. L’enquête a été confiée à la brigade de Sartène et à la section de recherches de la gendarmerie.

Publié le

Congrès de l’UOIF : interdisons les prêcheurs islamistes haineux

Source : Boulevard Voltaire
En plein état d’urgence, va se tenir le 7 février 2016 au grand Palais de Lille le congrès de l’U.O.I.F.

En plein état d’urgence va se tenir, le 7 février 2016 au Lille Grand Palais de Lille, le congrès de l’UOIF.
Le principe d’une telle réunion ne pose aucun problème, car les musulmans ont, bien entendu, comme tous les citoyens français, le droit de se réunir et de tenir meeting. Mais certains invités étrangers (pas tous, heureusement) sont sulfureux et le ministre de l’Intérieur pourrait très bien leur interdire de venir en France au vu de leurs opinions extrémistes !
Lire la suite

Les barbus chez Tartuffe

27/01/2016 – EUROPE (8533 Présent)

Ça se dit aussi en italien : « Sottomissione », du nom du livre de Houellebecq qui a connu un grand succès en Italie. Pour la visite du président iranien Hassan Rohani dans le musée du Capitole, la mairie de Rome a accepté de dissimuler toutes les statues antiques représentant des nus : « Par respect pour la culture et la sensibilité de l’Iran ». Elle les a encoffrées dans de grands placards blancs qui, eux, heurtent la vue.
8533P1
Le vin a également été banni du déjeuner et le menu était halal à la demande de l’Iran.
En accueillant son hôte lundi dans ce site prestigieux, où de nombreux accords portant sur des milliards de dollars ont été signés, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a mis l’accent sur la richesse historique des deux pays, assurant qu’ils avaient en commun d’être « deux superpuissances de la beauté et de la culture ».
Et de la démocratie non ? Et des droits de l’homme et de la femme non plus ?

Le régime iranien, premier état islamique basé sur la charia, fondé par Khomeiny en 1979 sur le principe du pouvoir absolu du Guide suprême, a en effet de quoi donner des leçons de morale et de décence aux pays occidentaux. Les ONG ont dénombré 966 pendaisons pour la seule année 2015 en Iran et dénoncé le grand nombre de mineurs qui y sont assassinés.
Sans parler des disparitions, des tortures des prisonniers politiques et de la répression des minorités. Depuis l’élection du « président modéré » Roani il y a deux ans et demi, plus de 2 000 personnes ont été pendues en place publique, conformément à la loi islamique.

Le journaliste italien Giulio Meotti rapproche cette attitude de l’Iran de celle de l’État islamique : « Quand les frères musulmans ont gagné les élections en Égypte, les salafistes ont lancé une campagne pour couvrir les statues antiques, définies comme le produit d’une civilisation corrompue et infidèle. Quand l’État islamique a conquis Mossoul, il a interdit les statues en tant qu’idolâtres, et en a détruit un grand nombre. »
Hassan Roani était attendu au Vatican pour rencontrer le pape François. On espère qu’il a bien voilé tous les crucifix.

Caroline Parmentier

Italie : Le vinaigre, « interdit par l’Islam », supprimé à la cantine

26/01/2016 – EUROPE (NOVOpress)
Toujours plus. Avant-hier, c’était le porc qui était banni des cantines, tandis que le crucifix disparaissait des salles de classe italiennes, pour ne pas offenser les musulmans. Hier, c’était au tour des cours de natation ou des instruments de musique. Aujourd’hui, la nouvelle victime des interdits, réels ou supposés, de l’Islam, n’est autre que le vinaigre.

À Vérone, la ville de Roméo et Juliette, la régie des services municipaux, l’Agec, a envoyé lundi 11 janvier à la Sodexo (la société titulaire du marché des cantines scolaires), un ordre de service sur « les dispositions relatives à l’administration du vinaigre dans les réfectoires pour l’assaisonnement des crudités ». Dorénavant, les crudités doivent être assaisonnées à l’huile seulement ; une bouteille de vinaigre sera placée sur les tables ou sur un chariot « pour que les élèves puissent éventuellement s’en servir ». Les cuisiniers ont ordre « de se confirmer rigoureusement aux susdites instructions ». Le motif, « selon la rumeur qui circule avec insistance parmi les enseignants : le vinaigre de vin est haram, interdit par la religion musulmane ou, du moins, il est considéré comme tel par plusieurs jurisconsultes. Certains parents musulmans auraient protesté parce qu’on administrait à leurs enfants des doses infimes d’alcool sous forme d’assaisonnement ». On rappellera que le maire de Vérone, Flavio Tosi, longtemps membre de la Ligue du Nord, en a été exclu l’année dernière : il s’opposait à la ligne « lepéniste » de Matteo Salvini et prônait « une alliance avec les modérés ».
Lire la suite

Luton (Angleterre) : Patrouille chrétienne de Britain First qui défile dans un quartier musulman

26/01/2016 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)
Ils sont Anglais, chrétiens et tiennent à le faire savoir à leurs compatriotes de papiers. Le groupe Britain First se promène croix en tête dans le quartier de Bury Park, à Luton, célèbre pour sa concentration de salafistes.  Les réactions des musulmans sont violentes, comme on s’en doute, mais révélatrices. S’ils en brillent pas par sur finesse, ces activistes ont le mérite de tenir tête au Grand Remplacement et d’affirmer leur identité face aux populations musulmanes qui se considèrent, de leur propre aveu, en terrain conquis. attention, la vidéo est en anglais non sous-titré. 

Publié le