Kenya : les chrétiens victimes de la violence musulmane

Kenya : les chrétiens victimes de la violence musulmane

28/08/2012 – 10h00
MOMBASA (NOVOpress) –  Au moins une personne est morte et deux églises ont été pillées après le meurtre d’un prêcheur musulman kényan lundi. Des émeutes pro-musulmanes ont en effet éclaté dans le port de Mombasa (photo ci-dessus), deuxième ville du Kenya sur les côtes de l’océan Indien. Elles sont survenues après l’annonce du décès d’Aboud Rogo Mohammed, tué par balles par des inconnus dans sa voiture lundi matin.

Aboud Rogo Mohammed aurait levé des fonds pour les miliciens islamistes shebab en Somalie.  De plus, il est soupçonné de liens avec Fazul Abdullah Mohammed, l’ex-chef de la cellule est-africaine d’Al-Qaïda décédé l’an dernier. En 2002, il avait été accusé de participation à un attentat qui avait fait 18 morts dans un hôtel proche de Mombasa, dirigé par des Israéliens.

Les persécutions contre les chrétiens risquent de ne pas se calmer suite au message sur Twitter du Centre kényan de la jeunesse musulmane (MYC). L’organisation, basée à Mombasa, a déclaré qu’Aboud Rogo Mohammed resterait « dans nos cœurs. Nous sommes dans le vrai quand nos responsables deviennent des martyrs », a lancé le chef du MYC, Cheick Ahmad Iman Ali.
Crédit photo : huguesn/Flickr (cc)

« Kery James » à Grenoble : le Ministère impose la venue d’un rappeur « Anti-France » à la Maison de la Culture [audio]

« Kery James » à Grenoble : le Ministère impose la venue d'un rappeur « Anti-France » à la Maison de la Culture

18/04/2012 – 18h30
GRENOBLE (NOVOpress) — Le concert du rappeur Kery James doit se tenir les 15 et 16 Mai prochain à la Maison de la Culture (« MC2 ») de Grenoble.

« Kery James » à Grenoble : le Ministère impose la venue d'un rappeur « Anti-France » à la Maison de la CultureLe rappeur, ex membre du groupe « Ideal J » (image ci-contre), et qui se proclame haut et fort « noir, musulman et fier de l’être » (voir extraits de ses chansons ci-dessous) doit venir y livrer sa vision de la France : un pays de « racistes» et de « tortionnaires », qui doit donc assumer son passé colonial en subissant sans broncher les vagues successives de l’immigration africaine (“Je suis en guerre depuis mon enfance, narco trafic, braquages, violence, crimes” “C’que la France ne nous donne pas on va lui prendre”)

Si la liberté d’expression peut peut-être permettre la tenue de ces propos, on ne peut que s’étonner en revanche que ce concert soit accueilli dans une salle publique, financée par la Mairie de Grenoble, le conseil général de l’Isère et le Ministère de la Culture.

Interpellé au téléphone (audio ci-dessous) par un internaute quant à la nature des propos tenus par le rappeur, un responsable de l’établissement avoue l’existence de directives du Ministère lui imposant la venue de ce genre d’« artistes ».

Vous pouvez faire part de votre indignation, avec courtoisie mais fermeté, auprès de la Maison de la Culture de Grenoble :
– Service administration. Tél. : 04 76 00 79 44. Fax : 04 76 00 79 45.
sylvie.blaise@mc2grenoble.fr

– Service relations avec le public : Tel : 04 76 00 79 22. delphine.gouard@mc2grenoble.fr

[MEDIA not found]

Extraits de chansons de Kery James

Extrait du titre « Lettre à la république »
« A tous ces racistes à la tolérance hypocrite,
Colonisateurs, tortionnaires d’algériens,
Ce passé colonial, c’est le vôtre […] maintenant vous devez assumer […]
Vous avez souhaité l’immigration ?
Gardez pour vous votre illusion républicaine de la douce France […]

Je suis en guerre depuis mon enfance, narco trafic, braquages, violence, crimes […]

Difficile de se sentir français […] parce que moi je suis noir, musulman, banlieusard et fier de l’être, […] que personne ne s’étonne si demain ça finit par péter. »

Extrait du titre « Banlieusards »
« Et moi je serai de la 2ème France, celle de l’insécurité,
des terroristes potentiels, des assistés,
[…]
Je ne suis pas une victime mais un soldat,
Regarde-moi, j’suis noir et fier de l’être
[…]
Il est temps que la 2ème France s’éveille
J’ai envie d’être plus direct, il est temps qu’on fasse de l’oseille
C’que la France ne nous donne pas on va lui prendre
[…] »

Prières musulmanes dans la rue : appel à la guerre contre les Français [vidéo]

Prières musulmanes dans la rue : appel à la guerre contre les Français [vidéo]

23/09/2011 – 17h00
PARIS (NOVOpress) – Les images et les propos sont édifiants. Un membre de Riposte laïque a filmé vendredi 16 septembre, premier jour effectif de l’interdiction des prières dans la rue, des fidèles de deux mosquées du 18ème arrondissement de Paris. Premier choc, malgré les rodomontades et les effets d’annonces du “matamore” Claude Guéant – le ministre de l’Intérieur –, des fidèles ont prié dans la rue. Mais surtout, second choc : des musulmans appellent ouvertement à la guerre contre la France et les Français. Que fait la police ?