Guillaume Faye participera aux Assises de la Remigration le 15 novembre 2014 à Paris

07/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Après Jean-Yves Le Gallou, Renaud Camus, Damien Rieu, Philippe Conrad et Jacques Bompard, la liste des intervenants aux Assises de la Remigration, organisées par le Bloc identitaire, s’allonge avec la présence annoncée de Guillaume Faye.

Guillaume Faye est journaliste et écrivain. Il a notamment travaillé au « Figaro Magazine », à « VSD », « Paris-Match », « l’Écho des Savanes » ou encore sur la radio « Skyrock ». Dans les années 70 et 80 il a été l’une des principales figures intellectuelles de la Nouvelle-Droite avant de s’éloigner pour un temps de la politique. Revenant à la fin des années 90, il a depuis publié plusieurs essais ayant fait date.

Dénonçant sans relâche la colonisation de l’Europe pour réveiller ses compatriotes, Guillaume Faye interviendra le 15 novembre 2014 à Paris dans le cadre des Assises de la Remigration.

Guillaume Faye participera aux Assises de la Remigration le 15 novembre 2014 à Paris

Destruction de l’Armée française et sacrifice de la Défense – Guillaume Faye

Destruction de l’Armée française et sacrifice de la Défense - Guillaume Faye

26/10/2014 – PARIS (via le blog de Guillaume Faye)
Depuis maintenant près de trente ans, sous les gouvernements de droite de gauche, l’Armée française est sacrifiée. Dans ses effectifs, ses équipements, son budget. Analysons ce drame, le sacrifice de la Défense, son ampleur, ses causes, ses conséquences et ce qu’il faudrait faire pour y remédier. Bien entendu, les autres pays européens suivent la même voie funeste de diminution drastique des budgets de Défense. Ce qui donne l’impression que l’Europe, aux frontières ouvertes, baisse la garde. Au moment même où les menaces intérieures et extérieures s’accroissent.

Sacrifier la Défense : une constante politique droite/gauche

Chirac a été le premier à restreindre le budget militaire et a entamer la réduction du format des armées et même, à réduire les vecteurs de la dissuasion nucléaire aux composantes sous marines et aériennes en supprimant les composantes fixes et mobiles terrestres. Chirac, le pseudo-gaulliste, a entamé la démolition de l’armée française. Non pas tant en supprimant le service militaire qu’en inaugurant une diminution des effectifs et des budgets des armées professionnelles.

Aucune des LPM (Loi de programmation militaire) n’a vraiment été respectée depuis trente ans. Non seulement on baisse régulièrement les crédits de l’armée française, mais les promesses de ”sanctuarisation” du budget de la Défense n’ont jamais été tenues. Tous les gouvernements, adeptes du mensonge élastique, se sont assis sur les besoins des armées. Avec à peine 1,9% du PIB, leur budget est ridiculement insuffisant.

Moins naïfs que les Européens et pas si bêtes, les Américains maintiennent leurs capacités militaires. Le budget du Pentagone représente 50% de tous les autres budgets militaires internationaux. Partout dans le monde, on réarme, sauf en l’Europe où l’on désarme. Depuis 30 ans, l’armée ne cesse de fondre comme peau de chagrin ; un tiers des départements n’a plus de garnison ; cette désertification militaire provoque à la fois un délitement du tissu social et un recul de l’activité économique locale. Entre 2009 et 2019, au terme de la loi de programmation militaire en cours, l’armée professionnelle aura perdu 80.000 hommes, soit un quart des effectifs. Beau suicide, accompli au nom de la ”rationalisation”. La loi de programmation militaire 2008-2014, votée par l’UMP et le PS, a sabré 54.000 postes. Les socialistes prévoient encore 23.500 suppressions d’ici 2019. Dissoudre des régiments, couper dans les budgets d’équipement ou les reporter, voici les principales missions des ministres de la Défense successifs. Aucun(e) n’a osé protesté, droite et gauche confondues, puisque leur carrière politicienne passe avant tout.

Lire la suite

Yvan Blot : “La Russie a des performances économiques remarquables”

Yvan Blot : "La Russie a des performances économiques remarquables"

20/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ancien élève de l’ENA, haut-fonctionnaire, Yvan Blot fut l’un des fondateurs du Club de l’Horloge, aux côtés d’Henry de Lesquen et de Jean-Yves Le Gallou. Il développa pendant plusieurs décennies des positions iconoclastes (immigration, démocratie directe …) et poursuivit ses travaux de philosophie politique à travers de nombreux ouvrages. Ses derniers titres publiés sont L’Europe colonisée et Nous les descendants d’Athéna (2 tomes, ici et ). Très fin connaisseur des réalités russes, il est consultant pour le groupe de médias La Voix de la Russie.

Propos recueillis par Romain Vincent


Au début des années 2000, Guillaume Faye évoquait également la colonisation du Vieux continent mais en désignant spécifiquement l’immigration extra-européenne comme source de soumission et non la colonisation économique, politique et culturelle venue d’outre-Atlantique. C’est ainsi que reprenant le principe de désignation de l’ennemi de Carl Schmitt, Guillaume Faye qualifiait l’islam d’« ennemi » et l’Amérique de simple « adversaire » avec qui l’Europe pourrait se réconcilier. Quel est votre sentiment à ce sujet ?

Je suis assez d’accord avec Guillaume Faye mais je préciserai « l’islam radical » pour désigner ce qu’on appelle un « ennemi ». Un islam modéré comme celui des Tatars en Russie n’est pas un ennemi et n’est pas désigné comme tel par Moscou. Quant aux Etats-Unis, je suis d’accord avec le terme d’adversaire. Cela peut changer si un jour l’Amérique redevient isolationniste au lieu d’être impérialiste. Beaucoup d’Américains dans le peuple le souhaitent.

Vous citez à plusieurs reprises la Russie comme contre modèle d’un Occident de plus en plus déclinant. Pouvez-vous nous en dire plus sur les transformations opérées dans ce pays ?

D’abord, la Russie a arrêté sa chute démographique. Depuis trois ans le taux de natalité s’est relevé et la population augmente à nouveau et approche 146 millions d’habitants. Beaucoup est fait pour les familles tant financièrement que symboliquement. A la naissance d’un enfant, une prime de 7000 euros (oui ! 7000 euros) est accordée. Par ailleurs, l’Etat organise chaque année une fête de l’amour, de la fidélité et du mariage avec remise de décorations aux couples méritants. C’est une fête laïque mais patronnée tout de même par les saints orthodoxe protecteurs du mariage, Piotr et Févronia.

La Russie a des performances économiques remarquables. Le chômage est deux fois plus faible que chez nous. Elle a de fortes réserves de devises. Elle a doublé son niveau de vie en quelques années. Ses impôts et charges font 35% du produit national contre 55% en France, ce qui favorise l’esprit d’entreprise. Son impôt sur le revenu est de 13% (flat tax) ce qui permet la promotion des cadres salariés sans fortune.

La Russie se distingue par une grande sagesse couplée à une grande fermeté face à l’activisme brouillon de l’OTAN.

L’armée se redresse et la Russie a retrouvé une troisième place pour l’importance des dépenses militaires dans le monde (après les USA et la Chine). Elle possède la plus grande force nucléaire par le nombre de missiles.

Culturellement et religieusement le pays se redresse. L’Eglise orthodoxe russe bâtit à tour de bras. A Paris va se construire une cathédrale orthodoxe avec un grand centre culturel et spirituel.

Quant au redressement politique, il est évident et la Russie compte autant que les USA, de plus en plus. Elle se distingue par une grande sagesse couplée à une grande fermeté face à l’activisme brouillon de l’OTAN.

Lire la suite

Ils interviendront aux Journées Identitaires (3) – Martin Sellner

Ils interviendront aux Journées Identitaires (3) - Martin Sellner

27/08/2014 – PARIS (NOVOpress)
Pour la deuxième année consécutive auront lieu les 6 et 7 septembre prochain, à proximité du Mans, les Journées Identitaires Ouest & Île de France. Ce week-end est ouvert à tous, militants comme sympathisants.

Jusqu’au 6 septembre, retrouvez sur Novopress les portraits des intervenants de ces II° Journées Identitaires. Aujourd’hui, Martin Sellner.


Etudiant en droit et philosophie, Martin Sellner, 25 ans, est le leader du mouvement identitaire à Vienne (Autriche).

Le parcours de Martin est symbolique de la prise de conscience identitaire de nombreux jeunes européens. Comme beaucoup d’entre eux, confronté aux conséquences du multiculturalisme, il a préféré réagir plutôt que subir. Militant depuis ses 15 ans dans différents mouvements patriotiques, il a été particulièrement touché par l’approche renouvelée des penseurs du Grece et de ce que l’on a appelé la « Nouvelle Droite » : Alain de Benoist, Guillaume Faye ou encore Robert Steuckers.

Lire la suite

État islamique en Irak : vrai ou faux islam ? Menaces sur l’Europe – par Guillaume Faye

Le bourreau de James Foley identifié : combien d’Abdel-Majed Abdel Bary outre-Manche ? (Présent n°8173)

19/08/2014 – PARIS (via le site de Guillaume Faye)
Les atrocités et les actes de barbarie commis par les bandes armées djihadistes en Irak qui persécutent, chassent et massacrent les chrétiens, les Kurdes et les autres minorités ne sont évidemment pas le lot de l’immense majorité des musulmans. Néanmoins, il est erroné de dire, comme tout le monde le répète à l’envi (surtout les autorités et intellectuels musulmans) que tout cela ”n’a rigoureusement rien à voir avec l’islam authentique”. Malheureusement, si.

Cette intolérance absolue, cette fascination pour la mort (châtiment des autres et sacrifice de soi en martyr), cette obligation menaçante des conversions, cette infériorisation de tout ce qui n’est pas sunnite intégriste, cette conception dictatoriale et théocratique du pouvoir sont fondamentalement et virtuellement inscrites dans les sourates coraniques. Elles correspondent d’ailleurs aux comportements du premier djihad, à partir du VIIème siècle. Porter la foi par la guerre fait partie des fondamentaux de l’islam, qui a toujours été fasciné par la violence – au service de la paix finale, bien entendu. La conversion ne se fait pas par la persuasion mais par la contrainte et la peur, peur d’abord d’un Dieu unique, impitoyable avant d’être miséricordieux. Le totalitarisme chimiquement pur a été inventé par cette ”religion–idéologie” et non pas, comme le soutenait faussement Hannah Arendt, par le communisme, le nazisme et le fascisme.

Par définition, l’islam est violent, invasif, universaliste, prosélyte, intolérant – davantage encore que les formes les plus aigues du christianisme offensif jusqu’au XVIIème siècle. Fondé sur la culture arabe ancestrale, il ne met entre parenthèses cette caractéristique que face à une force supérieure. Là, il fait le dos rond, ploie, recule provisoirement et pratique la ruse. À part dans le soufisme (branche minoritaire et schismatique), il repose sur l’affrontement – celui qu’implique la croyance en une Vérité absolue à imposer à tous – et non pas sur l’intériorité, la réflexion et la foi personnelles. La différence (psychologique et théologique) est majeure avec le judaïsme : ce dernier, bien que persuadé de détenir la Vérité, ne fait pas de prosélytisme, pas de conversions par la violence, mais demeure une religion ethnique et fermée. La sécurité, l’influence du peuple juif, qui se pense comme éternellement minoritaire et à part, sont des priorités ; à l’inverse de l’islam d’origine arabe, qui veut régenter toute l’humanité et impose les concepts délirants d’ ”infidèles” et de ”mécréants”. Position totalement étrangère aux cultes polythéistes et à toute la culture européenne, que le christianisme a d’ailleurs fini par abandonner ; position fanatique, mentalement régressive et stérilisante.

Lire la suite

Algériens en France : bombe à retardement – par Guillaume Faye

Algériens en France : bombe à retardement - par Guillaume Faye

03/07/2014 – PARIS (via le blog de Guillaume Faye)
Les émeutes provoquées par les supporters algériens au cours du Mondial de foot ont des implications stratégiques et géopolitiques dont bien peu ont conscience. Un processus de guérilla est enclenché. Explications.

Toute la nuit du 27 au 28 juin, Alger a dansé et chanté pour fêter la victoire en 8e de finale des Fennecs (équipe de foot nationale) contre l’équipe de Russie. Aucun incident n’a été à déplorer. Sinon, les fauteurs de trouble auraient passé un sale quart d’heure entre les mains des unités spéciales de l’armée. Rien de tel dans les villes françaises où les jeunes Algériens (naturalisés ou non) ont ”fait la fête ” en saccageant tout sur leur passage, dans une impunité quasi totale.(1)

De manière croissante, au terme de chaque match que joue l’équipe algérienne, et quel qu’en soit le résultat, le même scénario se reproduit : l’émeute insurrectionnelle au sens propre, avec incendies de véhicules, destructions, pillages de commerces, agressions des forces de police et des pompiers, tentatives d’incendier des habitations, etc. La région parisienne et une dizaine d’autres agglomérations sont touchées. Et ça va continuer avec la poursuite des matches du Mondial. Lors du Mondial 2010, déjà, les Algériens avaient créé des troubles très violents, notamment à Roubaix. En 2009, au terme d’un match Égypte–Algérie, des bateaux avaient été incendiés et coulés dans le Vieux-Port de Marseille. Mais le phénomène monte en puissance.

Sur ordre, les forces de police ont procédé à peu d’interpellations (74 seulement dans toute la France). Il s’agit de ménager les émeutiers maghrébins, de ne pas ”stigmatiser” leur communauté. Bien que Manuel Valls ait qualifié ces événements d’ « insupportables », il les a prudemment minimisés, en rejetant la responsabilité sur une « minorité ». Sauf que cette minorité d’émeutiers est largement soutenue par des milliers de sympathisants et de coreligionnaires . Marine Le Pen, qui a osé s’indigner de ces émeutes et critiqué l’attribution préférentielle de la double nationalité aux Algériens, a été violemment prise à partie par l’oligarchie politico-médiatique et par SOS Racisme, l’officine subventionnée de défense des ”potes”, auxquels personne n’ose toucher mais qui, eux, ne se gênent pas pour toucher à tout.

Lire la suite

Éducation : l’islamisme avance masqué, par Guillaume Faye

Éducation : l’islamisme avance masqué, par Guillaume Faye

Comme la plupart des faits très importants, il est passé presque inaperçu. En mars 2014 a été créée la Fédération nationale de l’enseignement musulman (FNEM), en partenariat avec l’Union des organisations islamiques de France (UOIM). Cette dernière est proche des Frères musulmans, organisation internationale (actuellement matraquée en Égypte par le nouveau pouvoir) que tous les services de renseignement du monde savent être un cheval de Troie de l’islamisme radical. Avec des connivences discrètes dans le terrorisme. Passons…

Lire la suite

Un jour un livre : Paris est Patrie

Un jour un livre : Paris est Patrie

27/12/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) –
À l’occasion des fêtes de fin d’année, les rédacteurs de Novopress vous proposent de découvrir une sélection de livres à travers des extraits choisis. Qu’est ce que Paris ? Deux jeunes parisiens ont tenté d’y répondre dans un ouvrage sobrement intitulé Paris est Patrie. Paris, Patrie… Deux mots que l’on n’imagine pas accolés. Et pourtant… Cela mérite explication. La note de l’éditeur s’avère donc fort utile. « Les bobos disent que Paris, c’est faire la fête sur des roulettes. Les dangereux idéologues de la Mairie affirment que Paris, c’est 150 ans d’immigration. Les provinciaux résument Paris à « ceux qui font la gueule dans le métro ». Les paysans assurent que Paris est la capitale du vice. Les touristes veulent Paris aseptisé, en musée, sans ferveur populaire. Les affairistes rêvent Paris en grand bureau glacial. À tous ceux qui se trompent, une seule réponse qui vient des tripes, un cri de rage, une gifle de vérité : Paris est Patrie ! Ni encyclopédie, ni bouquin d’histoire, cet écrit témoigne du travail militant, culturel et associatif de deux parisiens enracinés dans le béton et l’acier malgré les idées reçues, le prêt-à-penser et l’idéologie dominante. Connaître le glorieux passé, décortiquer l’irrespirable présent, et dessiner un avenir forcément meilleur : voilà les actions vers lesquelles ce livre invitera le lecteur parisien qui aura le courage de l’ouvrir pour récupérer son bien le plus cher, son identité. »

Lire la suite

“L’archéofuturisme V2.0”, un dernier plaisir avant 2013 !

"L'archéofuturisme V2.0", un dernier plaisir avant 2013 !

28/12/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Vous pensez que tout espoir est perdu pour l’homme blanc ? Vous avez tort. C’est ce que démontre Guillaume Faye, à travers la suite (constituée de plusieurs nouvelles) du célèbre ouvrage traduit en plusieurs langues « l’Archéofuturisme », suite éditée par la Diffusion du Lore. Véritable plaisir littéraire de cette fin d’année 2012, il redonnera du coeur à l’ouvrage à tous ceux qui luttent au quotidien, en faveur de la défense de l’enracinement charnel.

Lire la suite

« Sexe et dévoiement » : Guillaume Faye, un essayiste sans tabou

« Sexe et dévoiement » : Guillaume Faye, un essayiste sans tabou

27/02/2012 – 12h20
GUERLESQUIN (NOVOpress Breizh) – Dans le cadre des conférences organisées par l’association Ti-Breizh, samedi dernier Guillaume Faye est venu à Guerlesquin présenter « Sexe et dévoiement », l’ouvrage qu’il vient de publier aux éditions du Lore. Près de soixante personnes avaient fait le déplacement pour une rencontre avec l’auteur riche d’enseignements.

Recul du mariage et explosion du nombre de divorces, familles recomposées, influence prédominantes des lobbys gays et féministes, apparition de la théorie dite du « gender», apologie permanente du métissage, explosion de la pornographie sur internet, introduction de nouvelles traditions extra-européennes et tabous d’ordre religieux : devant un public attentif, l’auteur a abordé sans tabou et dans une démarche scientifique de sociologue tous les aspects de la sexualité et des conséquences sociales de ces pratiques telles que celles-ci se présentent dans l’Europe d’aujourd’hui.

A partir de ce constat réaliste et lucide sur un sujet fondamental Guillaume Faye recense ce qu’il appelle des « pathologies » qui, si rien ne change, pourraient entraîner la disparition pure et simple de la société européenne.

Abordant les causes de ce phénomène sans précédent dans notre histoire, il s’interroge : est-ce de manière collective et inconsciente que les Européens acceptent et organisent leur propre suicide ? Face à la submersion migratoire qui s’accélère en Europe, les Européens ont-ils les moyens d’inverser le cours des choses aujourd’hui ? Une politique nataliste et eugéniste peut-elle être mise en place par des gouvernements européens ? Quel est l’avenir des mouvements féministes vis-à-vis de l’influence grandissante de l’Islam en Europe ? Autant de questions auxquelles Guillaume Faye a répondu très librement, apportant à son auditoire des réponses étayées, lucides et nuancées, qui sont développées dans son essai.

Guillaume Faye avait accordé, en janvier dernier, un entretien exclusif à Novopress.

[MEDIA not found]

Guillaume Faye, « Sexe et dévoiement » éditions du Lore, 376 pages, 26 €

Exclusivité Novopress : Guillaume Faye présente son ouvrage “Sexe et dévoiement” [audio]

Exclusivité Novopress : Guillaume Faye présente son ouvrage "Sexe et dévoiement" [audio]

06/01/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –En 2012, Guillaume Faye a manifestement décidé de faire un retour fracassant sur la scène médiatique. En effet, son ouvrage “Sexe et dévoiement”, paru aux éditions du Lore, pourrait tout simplement faire l’effet d’une bombe, au même titre que “La colonisation de l’Europe” ou encore “Pourquoi nous combattons” qui sont devenus des classiques inspirant plusieurs générations d’identitaires, mais touchant également de nombreuses personnalités dans le grand public, qui n’ont souvent pu que confirmer ou voir se confirmer les prophéties et les constates dressés par Guillaume Faye. La sortie de cet ouvrage sera suivi, avant les élections présidentielles, d’une autre bombe puisqu’il s’agira d’un véritable programme politique chiffré et rédigé par l’auteur de “l’Archéofuturisme”.

Dans “Sexe et dévoiement”, l’auteur aborde la question de la sexualité en Europe, fondement de toute civilisation,  car élément constitutif de sa reproduction et de sa survie. Le constat dressé est dramatique : perte des valeurs familiales, domination et expérimentation folles menées par les lobbys gays, féministes ou encore par les partisans de la théorie du gender (désormais enseignée), mais aussi imposition de nouvelles traditions “extra-européennes” et tabous d’ordre religieux qui menacent tout simplement la survie des peuples européens.

Guillaume Faye  dénonce mais surtout propose tout au long de cet ouvrage en onze chapitres thématiques des solutions radicales, mais toujours à la recherche d’un juste milieu,  qui permettraient aux peuples blancs d’Europe de ne pas disparaitre.

De l’hoxomexualité à la famille, en passant par les influences religieuses , la pornographie, le féminisme ou encore la prostitution, tout est abordé , tout est lié.

Des questions viennent néanmoins à l’esprit : qui contrôle, qui développe, qui organise ce que Guillaume Faye nomme “pathologie” et qui est en train de détruire la société européenne à petit feu ? Ou bien est-ce de manière collective et inconsciente que les européens acceptent et organisent leurs propre suicide ?

Face à la submersion migratoire qui s’accélère en Europe, les Européens ont-ils les moyens d’inverser le cours des choses aujourd’hui ? La politique eugéniste et nataliste prônée par l’auteur peut elle être mise en place par des gouvernements européens ?

Guillaume Faye a accepté, lors d’un long et riche entretien accordé à Novopress, de nous dévoiler quelques aspects de son livre et de répondre aux questions que ce dernier soulève.

Nous lui avons également demandé quel était son regard sur les mouvements identitaires européens et sur leur influence à venir .

[MEDIA not found]

Guillaume Faye – “Sexe et dévoiement” – Sur Méridien Zéro ce soir 18 décembre

Guillaume Faye - "Sexe et dévoiement" - Sur Méridien Zéro ce soir 18 décembre

Ce dimanche 18 décembre 2011 (23h à 0h30) l’émission de la webradio Méridien Zéro reçoit Guillaume Faye à l’occasion de la sortie de son nouvel essai “Sexe et dévoiement” aux Editions du Lore.

Figure de la Nouvelle Droite dans les années 70-80, Guillaume Faye est revenu par ses ouvrages sur la scène politique et intellectuelle à partir de 1998 avec en particulier “L’Archéofuturisme”, “La Colonisation de l’Europe. Discours vrai sur l’immigration et l’Islam”, “Pourquoi nous combattons. Manifeste de la résistance européenne”.

Guillaume Faye développe en particulier le concept d’«ethnomasochisme», le fait que les Européens dénigrent leur histoire, leur civilisation, instituent la repentance sur leur passé et acceptent leur disparition par la dénatalité et une immigration massive.

[box class=”warning”]Méridien Zéro diffusera en direct de 23h à 0h30 via les sites Méridien Zéro, Radio Bandiera Nera et Europa Radio.[/box]

Guillaume Faye - "Sexe et dévoiement" - Sur Méridien Zéro ce soir 18 décembre

“L’archéofuturisme” de Guillaume Faye est réédité

L'archéofuturisme de Guillaume Faye est réédité

24/08/201 15h00
PARIS (NOVOpress) – Attendu depuis longtemps, l’ouvrage culte de Guillaume Faye a enfin été réédité en français cet été, quelques mois après avoir été traduit en anglais.

Ce livre est un véritable électrochoc basé sur une analyse très fine de l’échec de la modernité. Dans un premier temps Guillaume Faye fait le bilan de la nouvelle droite et explique les raisons intrinsèques de son échec : perte d’influence et erreurs idéologiques. Il en dénonce tour à tour l’instrumentalisation et la politisation du paganisme, le tiers-mondisme, l’anti-américanisme (de colonisé), l’ethno-pluralisme, l’absence de doctrine économique…

L'archéofuturisme de Guillaume Faye est rééditéPour Faye seule la pensée radicale est féconde car elle brise l’ordre idéologique hégémonique. Et de reprendre la fameuse théorie des catastrophes où seuls les concepts radicaux peuvent faire basculer un système dans le chaos total afin de faire naître un nouvel ordre. Pour lui, le monde de demain doit être vu sous l’angle du constructivisme vitaliste (volonté historico-politique de puissance, projet esthétique de construction de civilisation, esprit faustien, réalisme, mentalité organique non mécaniste, autodiscipline envers une éthique autonome, prise en compte des questions bio- anthropologiques (dont les réalités ethniques).

C’est la redéfinition de l’anti-égalitarisme et de son projet post-moderne, désormais nommé archéofuturisme. Pour la première fois dans son histoire, l’humanité est menacée par une convergence de catastrophes (cancérisation du tissu social européen, crise économico-démographique, crise financière mondiale, montée des fanatismes religieux, affrontement Nord-Sud, pollution …).
Nous approchons du point où tout va basculer dans le chaos et l’archéofuturisme doit être envisagé comme une conception inégalitaire du monde de l’après catastrophe.
Disponible à la librairie du paillon.

[box class=”info”]L’Archéofuturisme, Guillaume Faye, L’Æncre éditions, 266 pp, 31 euros[/box]