Le Front National esquisse sa stratégie pour 2017

08/02/2016 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Une soixantaine de participants frontistes et quelques personnalités invitées pour l’occasion se sont réunis pour un séminaire qui a duré toute la fin de semaine.

Quels sujets ont été abordés pendant ce séminaire intitulé « Vers l’arrivée au pouvoir » ?
L’objet de ce séminaire est que chaque cadre puisse faire remonter les impressions du terrain ainsi que les points faibles du programme. L’économie s’est imposée comme un thème important puisqu’il a occupé une grande place lors de la discussion qui s’est prolongée de 11 h samedi.

Pourquoi l’économie a-t-elle cristallisé les échanges ?
Louis Aliot, le vice-président à l’origine du séminaire estime que le Front National doit mieux communiquer vers les entreprises. Robert Ménard, personnalité invitée au séminaire, avait exprimé sa position sur France Info le 29 janvier dernier. En toile de fond de ce débat se pose la question de l’électorat du FN, plus aisé en PACA qu’en Nord-Pas-de-Calais, territoires où le FN réalise ses meilleurs résultats.

Quelles annonces ont été faites ?
Pour l’heure, il appartient à Marine Le Pen de réaliser la synthèse des échanges ; elle doit intervenir au 20 h d’une chaîne télévisée ce soir. Le Front National tiendra aujourd’hui le pavé médiatique.


Le FN nommément menacé par l’État Islamique

08/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)
C’est une première : le Front National est nommément cité par l’organe de propagande de Daesh, Dar al Islam, comme « cibles de premier choix ». Au temps pour tous ceux qui criaient sans craindre le ridicule « Daesh, FN, même combat ».

Souvenez-vous de nos bonnes consciences de service qui éructaient lors des élections régionales que « Voter FN, c’est voter Daesh », à l’instar cette chronique de France Inter, « Daesh vote FN ». Déjà ridicule, cette ligne va devenir encore plus difficile à tenir maintenant que le groupe terroriste a nommément visé les militants du Front national comme des « cibles de premier choix ». Ça se passe dans Dar al Islam, l’organe de propagande francophone de l’État Islamique.

Réaction immédiate du parti frontiste réuni en séminaire le week-end dernier : « renforcer la sécurité » lors de ses événements publics comme le défilé du 1er mai, son université d’été ou d’éventuels meetings. « Nous y sommes contraints. (…) Nous ne pouvons pas faire courir de risques à nos militants », justifie Gilbert Collard.

À travers le Front National, Daesh s’en prend à la France,

a aussi réagi Florian Philippot dimanche.


Gilbert Collard : « Madame Taubira a “idéologisé” le ministère de la Justice »

28/01/2016 – POLITIQUE (NOVOpress)
Giblert Collard, député RBM-FN du Gard, commente le départ de Taubira et l’arrivée de son successeur, Jean-Jacques Urvoas. Ce juriste et président de la commission des lois – où siège aussi Collard — est qualifié par le député de « pondéré », à la différence de l’ex-Garde des Sceaux qui a « complètement désorganisé l’ordre juridique français ». il ajoute que Taubira « a idéologisé le ministère de la Justice, elle en a fait un ministère de propagande sociologique ». colard juge enfin que de redresser la barre ne sera pas à la portée d’Urvoas, les dégâts étant trop importants.

François Hollande renonce à la proportionnelle pour les législatives de 2017

18/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)

C’était pourtant une promesse phare de sa campagne de 2012. En 1986, après que François Mitterrand eut instauré une dose de proportionnelle, 35 députés du Parti patriote avaient fait leur entrée à l’Assemblée nationale. « En 2017, ce ne serait pas les 35 députés Front National des législatives de 1986 que vous auriez, mais bien une centaine d’élus frontistes » a confié le chef de l’État à son entourage. Rappelons que le premier parti de France ne compte que deux députés : Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard.


Nadine Morano sur ONPC, les scandaleuses évidences

28/09/2015 – MÉDIAS (NOVOpress)
Décidément, les routes médiatiques ne sont plus sûres. Après Canal+ et RMC, c’est le plateau d’« On est pas Couché » qui est la scène d’un nouveau « dérapage ». Lors d’un débat sur l’immigration, Nadine Morano rappelle, citant de Gaulle, que la France est « un pays judéo-chrétien, de race blanche ». Drame au pays des Bisounours métissés !

La messe était dite avant même d’avoir débuté. Inviter Nadine Morano, qui refuse le voile intégral, qui veut que les imams parlent français ou qui affirme que les « migrants » feraient mieux de se battre pour leur pays plutôt que de venir chez nous à l’occasion débat sur l’immigration sur le plateau de « On est pas Couché » (ONPC), c’était se garantir bonne audience et bon « buzz ».
Ca n’a pas loupé, l’eurodéputé LR, parle d’envahissement, de problème de cohésion nationale et cite de Gaulle qui parle de la France,

« un pays judéo-chrétien, de race blanche » et qui, dans son ouverture universelle, a accueilli des personnes venant d’autres pays,

complète Nadine Morano.

Le mot tabou entre tous est lâché : « race » ! C’est sur ce point que se focalisent immédiatement invités et téléspectateurs, tentant de faire de Nadine Morano une horrible raciste. « Je pense que le problème, c’est qu’en 2015 vous fassiez encore cette distinction, c’est ça qui me choque. », dégaine Laurent Ruquier, aussitôt suivi par la meute.
Pourtant comme le souligne l’eurodéputé RBM Gilbert Collard sur France 2, ce matin

Écoutez, historiquement, la France c’est pas un pays de race noire, pas plus que l’Afrique, historiquement, n’est un pays de race blanche !

Passons sur la bêtise de confondre « pays » et « continent » parlant de l’Afrique pour noter une évidence que personne ne songerait à contester, à la différence des origines de la France,

Là encore, c’est hallucinant de voir qu’on ne peut pas dire que la France est historiquement un pays de race blanche qui a eu des rois chrétiens, qui a été construit par le judéochristianisme. On ne peut pas le dire.

s’emporte Gilbert Collard.

Nadine Morano persiste et signe ce matin sur Europe 1, affirmant

En France, on n’a plus le droit de dire quoi que ce soit. (…) Qu’on arrête de nous parler de racisme s’il n’y a pas de race

Pour la rédaction de NOVOpress, le vrai dérapage, c’est Yann Moix qui le commet dans sa réponse à Nadine Morano I

Yann Moix : Il n’y a pas une France éternelle, eh bien un jour la France pourra être musulmane et ça sera comme ça, ce sera le mouvement de l’histoire
Nadine Morano : Et bien moi, je n’ai pas envie que la France devienne musulmane, vous voyez, non
Yann Moix : Et bien, c’est bien dommage, c’est bien dommage


Lire la suiteNadine Morano sur ONPC, les scandaleuses évidences

Gilbert Collard: “Depuis l’affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés ?”

Gilbert Collard: "Depuis l'affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés ?"

22/01/2015 – PARIS (via BFMTV)
Jugeant les mesures contre le terrorisme annoncées mercredi par Manuel Valls “inefficaces”, le député RBM, Gilbert Collard, s’interroge sur le financement d’un tel plan: “Ce qui m’étonne, c’est qu’on puisse débloquer soudainement tant d’argent”. “Depuis l’affaire Merah nos policiers sont-ils sous-équipés?”, a-t-il également demandé en référence aux moyens matériels promis par le Premier ministre.

Patrick Mennuci à Gilbert Collard : “Combien de fois je vous ai vu tituber sur la Canebière”

Gilbert Collard : "Je pense qu'il y a tous les risques d'un grand remplacement"

28/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Bataille de Marseillais. En commission des lois mercredi 26 novembre, Patrick Mennucci rit à moitié et semble dérangé pendant son intervention. Il lance alors à l’intention de Gilbert Collard : “Ne me faites pas dire combien de fois je vous ai vu tituber sur la Cannebière”. Le député Rassemblement Bleu Marine répond alors “On était ensemble !”.



Patrick Mennuci à Gilbert Collard: "Ne me… par LCP

Gilbert Collard : “Je pense qu’il y a tous les risques d’un grand remplacement”

Gilbert Collard : "Je pense qu'il y a tous les risques d'un grand remplacement"

14/11/2014- PARIS (NOVOpress)
Interrogé dans le cadre de son billet Internet “Debout les mots”, Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine du Gard, est revenu sur le grand remplacement. Défendant et vantant les qualités de Renaud Camus, Gilbert Collard pense comme Marien Le Pen qu’on ne peut pas voir le grand remplacement comme un complot ourdi et organisé, précisant quand même : “Je pense qu’il y a tous les risques d’un grand remplacement”. Détaillant ces riques potentiels, Gilbert Collard décrit un réel qui correspond en tout point au grand remplacement tel que Renaud Camus l’explique… Bien loin de la formulation inepte de “fantasme racialiste”, termes qui sont de la “couardise” pour Gilbert Collard.

Projet de réforme pénale : l’ombre d’un nouveau raz de marée FN plane sur les débats (Présent 8119)

Projet de réforme pénale : l’ombre d’un nouveau raz de marée FN plane sur les débats (Présent 8119)

05/06/2014 – PARIS (via Présent)
Après la « séquence émotion » orchestrée mardi par le Premier ministre accusant l’opposition de « faire monter le Front national » en polémiquant sans cesse sur les contradictions du gouvernement (Présent d’hier), c’est le chef de file des députés UMP Georges Fenech qui a, à son tour, agité l’épouvantail FN, en expliquant devant l’Assemblé que la majorité, avec son projet de réforme pénale, prenait « le risque d’un nouveau 21 avril » en 2017. Un régal pour Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen qui ont tous deux fait entendre hier leurs voix dans l’hémicycle.

Le juge « assistante sociale »

Notamment au sujet de l’article 2 du projet de loi, adopté hier, qui prévoit que la juridiction déterminera la nature, le quantum et le régime des peines prononcées en fonction des circonstances de l’infraction et de la personnalité de son auteur, ainsi que de sa situation matérielle, familiale et sociale. Un article vivement dénoncé par le député RBM Gilbert Collard, qui a expliqué, lors de son intervention : « Vous êtes en train de transformer (…) l’idée même que l’on se fait du juge. (…) Ce nouveau juge, tel que la gauche le conçoit et tel que le garde des Sceaux l’a inventé, (…) figure dans ce texte : la juridiction devra tenir compte de la personnalité de l’auteur du délit. C’est l’individualisation de la peine, qui existe depuis plus d’un siècle. Vous n’avez donc rien inventé. Mais vous ajoutez que la juridiction devra tenir compte des circonstances de la commission des faits qui justifient un accompagnement socio-éducatif individualisé et renforcé. Ça y est ! Nous avons le juge « assistante sociale » ! Comment un magistrat pourra-t-il considérer l’accompagnement socio-éducatif ? Il n’est pas là pour donner et tenir la main, mais pour juger ! (…) Il n’est pas là pour donner la tétée au délinquant, mais pour le punir. (…) Quand on sait, grâce à tous les auteurs et à tous les criminologues, que le juge doit jouer un rôle fondamental, il est très décevant de constater que vous êtes en train de le détériorer en en faisant une sorte de “Blédine pour délinquants” ! Ce n’est même pas du laxisme. Vous ne parvenez pas à sortir d’une espèce d’idéologie qui vous hypnotise. (…) Si vous saviez comme les délinquants rigolent… »

Lire la suiteProjet de réforme pénale : l’ombre d’un nouveau raz de marée FN plane sur les débats (Présent 8119)

Indignation sélective : seuls trois députés à l’hommage rendu par leurs collègues aux deux policiers tués sur le périphérique parisien

Indignation sélective : seuls trois députés à l'hommage rendu par leurs collègues aux deux policiers tués sur le périphérique parisien

Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard présents lors de l’hommage aux policiers tués. Crédit photo : DR

21/02/2013 – 15h10
PARIS (NOVOpress) – Hier, lors de la marche blanche en hommage aux deux policiers de la BAC tués par la racaille multirécidiviste Malamine Traoré, seulement 3 députés étaient présents : Gilbert Collard (RBM), Marion Maréchal-Le Pen (Front national) et Nicolas Dupont-Aignant (Debout la République). Tous trois qui plus est non inscrits.

Lire la suiteIndignation sélective : seuls trois députés à l’hommage rendu par leurs collègues aux deux policiers tués sur le périphérique parisien

Le bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

Le bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

03/11/2012 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
Le bras d’honneur que Gérard Longuet (photo ci-dessus) vient d’adresser à l’Algérie est la vidéo la plus vue sur le site Dailymotion (vidéo ci-dessous). L’ex-ministre de la Défense a assumé ce geste jeudi, date du 58ème anniversaire du déclenchement de la guerre d’Algérie, alors que ce pays maghrébin célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance et attend une visite de François Hollande dans un mois. Ce bras d’honneur de Gérard Longuet était une réponse à une énième demande du gouvernement algérien exigeant que la France reconnaisse les « crimes » du colonialisme.

Lire la suiteLe bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

[Exclusif] Gilbert Collard dénonce un “procès d’opinion” et la “chasse aux sorcières identitaires”

[Exclusif] Gilbert Collard dénonce un "procès d'opinion" et la "chasse aux sorcières identitaires"

29/10/2012 — 11h00
PARIS (NOVOpress) —
Ainsi que Novopress l’a rapporté, il y a 3 jours Me Gilbert Collard, le célèbre avocat également député du Rassemblement Bleu Marine, a reçu une demande de Philippe Vardon (président de l’association Les Identitaires) pour se joindre à l’équipe d’avocats en cours de constitution chargée de la défense des 4 inculpés suite à l’occupation temporaire et pacifique du chantier de la future mosquée cathédrale de Poitiers. Philippe Vardon vient de nous communiquer la réponse adressée par Me Collard.

Lire la suite[Exclusif] Gilbert Collard dénonce un “procès d’opinion” et la “chasse aux sorcières identitaires”

[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers (Màj)

[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers

26/10/2012 — 22h30
PARIS (NOVOpress) — Gilbert Collard vient de répondre qu’il ne pouvait défendre les quatre militants de Génération Identitaire. Ayant consulté le bureau de l’Assemblée nationale, on lui a indiqué que le code électoral interdit à un avocat, lorsqu’il est investi d’un mandat de député, de plaider dans des affaires de “crimes ou délits contre la nation, l’Etat et la paix publique ou en matière de presse”. Or, comme le rappelle l’avocat Me Eolas, blogueur spécialiste des question de justice, “la provocation à la haine [l’un des motifs de la mise en examen des quatre militants, note de Novopress] est un délit de presse”.

Répondant à BFMTV, Gilbert Collard a précisé que, si le code électoral le lui avait permis,, il aurait défendu les quatre militants même s’il “réprouve leur méthode”. Ajoutant : “Il faudrait être aveugle pour ne pas les comprendre. D’ailleurs, le sondage du Figaro montre que ce n’est pas une pensée isolée”.

Lire la suite[Exclusivité Novopress] Philippe Vardon a rencontré Gilbert Collard pour lui demander de défendre les 4 de Poitiers (Màj)