04/02/2015 - FRANCE (NOVOpress) L'UMP a choisi le "ni PS, ni FN" dans le cadre du second tour de la législative partielle du Doubs. Une position que ne partage pas le président du Sénat. S'il était un électeur du Doubs, sa position est assez claire : Je ferais barrage...