Tag Archives: François Hollande

Semaine noire pour la liberté d’expression en France

Semaine noire pour la liberté d’expression en France

01/03/2015 – FRANCE (NOVOpress via Kiosque courtois)
Dimanche, l’Union nationale des étudiants juifs tenait des assises sur « la lutte contre la haine sur Internet ». « La haine sur Internet » est un terme de novlangue pour désigner les propos politiquement incorrects : la critique de l’immigration ou de l’Etat d’Israël est considérée comme telle. Devant un public clairsemé, mais beaucoup de journalistes, l’UEJF a milité en faveur d’une censure privée. C’est-à-dire du retrait automatique des contenus litigieux par les fournisseurs d’accès Internet. Un représentant de Facebook en France était présent. Christiane Taubira a conclu la manifestation en promettant en plus un renforcement de la loi.

Pendant ce temps-là Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, était aux Etats‑Unis
Oui. Pour rencontrer les géants de l’Internet, Google, Facebook, Microsoft et tenter de les convaincre de contrôler les contenus. Officiellement, c’est pour lutter contre le terrorisme.

Et lundi 23 février, Hollande a présidé le dîner du CRIF
Le dîner le plus cher et le plus chic de l’année. Le plus cher  : 900 € le couvert. Le plus chic aussi : les principaux dirigeants politiques (Front National exclu), les grands journalistes, les forces économiques, les plus hauts magistrats, les grands dirigeants de la police étaient tous là.

Hollande a annoncé l’aggravation de la répression des délits d’opinion
Oui, Hollande veut sortir de la loi de 1881 sur la presse les délits « D’antisémitisme, de racisme, d’homophobie ». C’est‑à‑dire le plus souvent la simple expression d’une opinion dissidente. Bref, Hollande veut enfermer ceux qui pensent mal dans la cage aux phobes !

Quelles seraient les conséquences d’une telle décision ?
La perte des garanties procédurales qu’accorde la loi de 1881. Des garanties qui protègent les libertés notamment en limitant les pouvoirs de perquisition et en en rendant impossible la prison préventive. Le dîner du CRIF ne coûte pas cher qu’à ses invités, il coûte cher aussi à la liberté.

Lire la suite

Pour François Hollande, "les premières victimes ce sont les musulmans"

Dans la bouche de François Hollande, Français de souche sonne comme une insulte !

24/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Lors de son discours au dîner du Crif lundi 23 février, François Hollande a employé l’expression “Français de souche” pour désigner les cinq jeunes mis en examen après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union. L’objectif était bien évidemment de tenter de faire oublier que la majorité des actes antisémites sont aujourd’hui le fait de jeunes musulmans, “Français” de fraîche date.

Cette manoeuvre grossière n’a pourtant pas empêché certaines réactions dans son propre camp.

L’ex-ministre Aurélie Filipetti a parlé de “faute” tandis quer la présidente du Mouvement des jeunes socialistes, Laura Slimani, a dénoncé un “brouillage intellectuel”. Pour Bruno Le Roux, “il n’y a que des Français. Point.”

Même Marine Le Pen a affirmé ce mardi qu’elle n’avait “pas de passion” pour l’expression “Français de souche”…

Pour le journal Libération, le “concept” de Français de souche “est aujourd’hui très en vogue parmi l’extrême droite et la droite identitaires. Il désigne les Français «de vieille lignée», par opposition aux Français issus de l’immigration, directement ou par leur proche ascendance. Cette approche recouvre le plus souvent une lecture racialiste de la société, distinguant deux catégories de Français en fonction de leurs origines ou de leurs appartenances ethniques.”


Lire la suite

La christianophobie d’Etat en progression

France : La christianophobie d’Etat en progression

Ci dessus : Pierre Bergé et François Hollande.

22/02/2015 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Ces derniers jours, le gouvernement et le président de la République se sont à nouveau distingués par leur ignorance délibérée de la religion chrétienne.

Le récent communiqué de l’Elysée suite à une vidéo montrant l’égorgement de 21 coptes égyptiens par l’Etat islamique est particulièrement révélateur de cet état d’esprit. Le communiqué condamne : « Un assassinat sauvage », en éludant le motif de leur religion, faisant seulement mention de « ressortissants égyptiens ». Le texte évoque « la haine religieuse des terroristes », sans préciser que celle‑ci est d’origine islamique et antichrétienne.

Il s’agit d’un exemple typique de langue de bois socialiste.

Il est vrai que les actes antichrétiens n’attirent jamais l’attention des pouvoirs publics contrairement aux actes antisémites ou islamophobes

Dernièrement, des crucifix ont été vandalisés dans le Calvados sans que cela émeuve le gouvernement. Pourtant, les actes anti‑religieux frappent bien plus souvent les Chrétiens que les Juifs et les Musulmans.

Le dernier recensement des profanations de sépultures sur l’année 2014 montre que les profanations de cimetières musulmans s’élèvent ainsi à 4, de cimetières juifs à 6, contre 206 profanations dans les cimetières municipaux, où l’on compte une grande majorité de tombes chrétiennes.

Précisons que les cimetières réservés aux Juifs ou aux Musulmans ne respectent pas l’obligation républicaine d’être enterrés au cimetière municipal, où les défunts sont enterrés toutes confessions confondues. Les Chrétiens, contrairement aux Juifs et Musulmans, acceptent cette loi et montrent jusqu’en leur dernière demeure qu’il n’y a pas de différence entre les hommes. Un message de paix qui semble pourtant attirer la haine et l’hostilité, y compris en France.

Lire la suite

Le 11 janvier, panacée présidentielle

Le 11 janvier, panacée présidentielle (Présent 8289)

06/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Nous voilà prévenus ! Le chef de l’Etat n’a pas dissimulé, lors de sa conférence de presse, que le reste de son quinquennat s’accomplira dans l’invocation continue de « l’esprit du 11 janvier » : « Pendant deux ans et demi, tous les jours qui me séparent de la fin de mandat je ne cesserai d’agir dans l’esprit de l’unité de la République. » Un président plongé dans un abîme d’impopularité n’abandonne pas un tel filon, qui vous fait glaner quelques points de hausse, même s’il est né dans le sang et les larmes. «Je veux qu’on tire de cette terrible épreuve un avantage» a-t-il dit. Pour lui, c’est déjà fait…

Le 11 janvier, panacée présidentielleL’esprit du 11 janvier suffira donc à tout. C’est la panacée. Pour Hollande lui-même qui, assure-t-il, s’en est trouvé « changé ». Bientôt, en récitant le mantra du 11 janvier, il guérira les écrouelles. Il a déjà accompli un miracle : il a fait disparaître le chômage, il a escamoté plus de trois millions de chômeurs dont il n’a dit mot, quoiqu’ils soient sa priorité des priorités.

Chaque Français est impérativement incité à être fidèle à cet esprit-là, sous peine de piétiner les valeurs de la République et de bafouer l’unité nationale. C’est pour cela que les électeurs du Doubs doivent voter socialiste. Car lui, dès mai 2002, avait déjà, comme prophétiquement, l’esprit du 11 janvier 2015. Entre Chirac et Le Pen, rappelle-t-il, il n’a pas « tergiversé une seule minute ».

Lire la suite

Vaste manœuvre diplomatique pour la paix en Ukraine

Vaste manœuvre diplomatique pour la paix en Ukraine

Hollande à Kiev pour éviter la guerre : comme Daladier à Munich ?

Eviter une guerre totale dont la ligne de front se situerait à deux heures d’avion de la France. Le président de la République s’est rendu hier à Kiev avec la chancelière allemande, Angela Merkel, pour rencontrer le président ukrainien (photo). Les trois dirigeants devaient se mettre d’accord sur une « nouvelle proposition  » de règlement du conflit en Ukraine orientale. Ce conflit a fait 5 300 morts en neuf mois et est susceptible de dégénérer à tout moment en un conflit ouvert entre l’Ukraine et la Russie. Angela Merkel et François Hollande doivent en discuter aujourd’hui avec Vladimir Poutine à Moscou. Angela Merkel, qui ne s’est plus rendue à Moscou depuis 2013, est attendue à Washington lundi.

Le gouvernement américain soutient cette initiative, mais n’exclut pas le conflit armé

Après plusieurs victoires des forces pro‑russes, les Etats‑Unis ont même évoqué l’idée d’armer directement le gouvernement pro‑Occidental. Le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, était à Kiev hier : il a annoncé qu’il ne voulait pas d’une “paix à sens unique”et voulait “mettre un terme” à “l’agression russe”, “nous voulons une résolution pacifique” du conflit en Ukraine, a toutefois souligné le secrétaire d’Etat américain. A Washington, le sénateur John McCain a déclaré que la chambre haute du Congrès se chargerait de rédiger un projet de loi pour livrer des armes à Kiev si le président américain ne le faisait pas. Si les Etats‑Unis envisagent d’armer l’Ukraine, la France rejette, pour l’heure, catégoriquement cette option.

Lire la suite

L'UE et François Hollande en rêvent, l'Ukraine le fait : une armée de blogueurs recrutée pour diffuser la vérité officielle

L’UE et François Hollande en rêvent, l’Ukraine le fait : une armée de blogueurs recrutée pour diffuser la vérité officielle

29/01/2015 – KIEV (NOVOpress) – Décidément, le gouvernement pro-européen Ukrainien est le modèle parfait que l’UE voudrait voir à la tête de ses États membres : une ministre des finances Américaine, Natalie Jaresko, passée au département d’État des États-Unis et à l’ambassade américaine à Kiev ; un ministère « de la politique d’Information » tenu par Yuri Stets, un proche du Président et directeur de sa chaine de télé personnelle Channel 5 ; et une répression appropriée face aux eurosceptiques, tout cela approuvé et encouragé par la Commission européenne qui débloque 11 milliards d’euros d’aides et les États-Unis qui envoient des conseillers militaires.

Il ne manquait à cette société parfaite qu’une information précise et objective sur internet, encore mal contrôlé par le pouvoir comme souhaite le faire aussi chez nous François Hollande qui veut mettre en place un « cadre juridique » international contre le « négationnisme » et les thèses complotistes sur internet.

C’est donc aujourd’hui que Yuri Stets, le ministre de la « Politique d’information », a solennellement présenté son projet à Kiev pour la création d’un centre de coordination de blogueurs. D’après lui, l’objectif de cette nouvelle “unité” est de « démentir les fausses nouvelles ». « Les trolls ne sont pas efficaces pour apporter la vérité à ceux qui communiquent sur internet. Les utilisateurs expérimentés des réseaux sociaux le voient et le comprennent parfaitement. Il faut amener des acteurs respectés des réseaux sociaux à dire la vérité à tous ceux qui les suivent », a expliqué le ministre qui n’a pas précisé le nombre exact de “soldats” de cette nouvelle unité des forces ukrainiennes. « Plus il y en aura, mieux ça sera. Ils seront l’armée-internet de l’Ukraine », a-t-il ajouté.

Lors de sa création, le ministère avait mis en place des mesures de réglementation et des formations sur le fonctionnement des médias et le contrôle des journalistes dont les blogueurs, de surcroit souvent anonymes, ne font pas partie. Voilà pourquoi ce centre de « coordination » pourra désormais officiellement suivre et répertorier les blogueurs recrutés et ceux qui s’obstinent à donner des informations « erronées ».

Sources : LibérationRia NovostiGlobal ResearchLe Lab d’Europe 1Le Courrier international

Crédit photo : Elke Wetzig via Wikimedia (cc)

Nouvelle hausse du chômage, et ça continue, encore et encore… (Présent 8282)

Nouvelle hausse du chômage, et ça continue, encore et encore… (Présent 8282)

Ci-dessus : tweet de Ségolène Royal le 28/07/2011 , Nicolas Sarkozy était Président de la République.

28/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
« Il ne faut pas s’attendre à des miracles », confiait mardi matin Manuel Valls. Et c’est bien ce que nous faisions. Mais avec quelque 8.100 demandeurs d’emplois supplémentaires en décembre dernier et 193.200 sur l’année écoulée, 2014 aura été l’année la plus catastrophique depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande. Un fiasco monumental pour celui qui nous promettait « l’inversion de la courbe » avant la fin 2013, qui n’empêche pas cependant François Rebsamen de se dire « optimiste ».

Nouvelle hausse du chômage, et ça continue, encore et encore… (Présent 8282)« Cause nationale »

Ainsi, selon les chiffres rendus publics par le ministère du Travail mardi soir, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues s’établissait fin décembre à 5 218 200 en métropole (5 521 200 Dom compris). Un chiffre en hausse de 0,8 % le mois dernier et de 6,4 % sur l’année. Premières victimes de cette énième augmentation : les inscrits âgés de 50 ans ou plus, dont le nombre a cru de 0,6 % en décembre (+5 200 inscrits) et de 10,4 % (+77 700) sur l’année. Mais aussi les chômeurs de longue durée, inscrits à Pôle Emploi depuis un an ou plus, dont le nombre a atteint 2 254 600 inscrits en décembre 2014. Sur un an, il a progressé de 9,7 %, soit 199 700 personnes supplémentaires. Un chômage de longue durée contre lequel François Hollande était là encore parti en croisade, l’érigeant même en « cause nationale » lors de la Conférence sociale de juillet dernier…

Lire la suite

Pour Éric Zemmour, Hollande n’a aucun moyen de résoudre les contradictions politiques qui le dépassent

16/01/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“Le pied ne lui a pas glissé dans le sang”, concède Éric Zemmour à propos de François Hollande. “Il a fait les gestes et dit les mots qu’il fallait. Pour une fois, le Président a été Président”, poursuit-il.

Pour Éric Zemmour, François Hollande a donné à la fois du “nous punirons les assassins” et “pas d’amalgame”. Il poursuit : “La main droite qui ignore ce que fait la main gauche : des années de synthèse à la tête du PS lui ont enfin été utiles. La séquence a été réussie”.

Tout va bien. Sauf qu’il y a le jour d’après. Alors que Al-Qaida et le califat islamique fêtent leur glorieux martyr et annoncent de nouvelles actions contre la France, “comment désarmer nos ennemis redoutables alors que nous continuons à bombarder en vain les territoires conquis par Daesh ?”, interroge Éric Zemmour.

“Quand François Hollande sortira de sa bulle flatteuse de père de la Nation, il retrouvera toutes les contradictions politiques qui le dépassent et le précèdent”, prédit Éric Zemmour. Avant de conclure : “Il n’a aucune intention ni aucun moyen de les résoudre”.



Éric Zemmour : "Pour une fois, Hollande a été… par rtl-fr

Pour François Hollande, "les premières victimes ce sont les musulmans"

Pour François Hollande, “les premières victimes ce sont les musulmans”

15/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Plus c’est gros, plus ça passe. En tout cas François Hollande ne doute de rien. Intervenant ce matin à l’Institut du monde arabe, il a osé affirmer que les musulmans sont dans le monde les “premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme, de l’intolérance”. L’islamisme radical qui frappe d’abord les musulmans “s’est nourri de toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps”, a dit le chef de l’Etat.

François Hollande a même indiqué : “Nous devons aussi rappeler (…) que l’islam est compatible avec la démocratie, que nous devons refuser les amalgames et les confusions. Et d’abord en France. Les Français de confession musulmane ont les mêmes droits, les mêmes devoirs, que tous les citoyens. Ils doivent être protégés”. Avant de rappeler que “la laïcité y concourt car elle respecte toutes les religions”.


Crédit photo : Mathieu Riegler via Wikipédia (cc)

Balles tragiques à Charlie Hebdo, 12 morts (Présent 8268)

Balles tragiques à Charlie Hebdo, 12 morts (Présent 8268)

08/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Hollande n’est absolument pas à la hauteur. Face à la guerre totale qui est déclarée, c’est un gugusse, un monsieur petite-blague que nous avons aux commandes du pays. Au cours de son allocution solennelle de crise hier soir, il a réussi l’exploit de ne prononcer ni le mot islamisme ni le mot islam, encore moins musulman. C’est un « terrorisme » mystérieux et anonyme qui aurait tout aussi bien pu être d’extrême droite (ah si seulement !) qui a massacré la rédaction de Charlie Hebdo et assassiné deux policiers. Ce n’est pourtant que le début.

Balles tragiques à Charlie Hebdo, 12 morts (Présent 8268)C’est dire si la soumission aux seules valeurs de l’antiracisme et de la pensée unique (que les islamistes considèrent comme notre plus grande faiblesse) est la plus forte et a déjà gagné la guerre. Entre la défense de la mémoire de ses potes libéraux-libertaires et couvrir l’islam, Hollande choisit de couvrir l’islam. Lâche au point de ne pas dénoncer les assassins par leur nom, de ne pas nommer le fléau. C’est une honte et une insulte pour ceux qui ont payé de leur vie. Dieu sait si Charlie Hebdo me répugnait et si je ne me sens pas plus « Charlie » ce matin qu’hier, mais ces journalistes et ces dessinateurs ne s’étaient pas couchés devant l’islam. Ils en sont morts. A la différence de Hollande et de la classe politique dans son ensemble. A la seule exception de Marine Le Pen.

Lire la suite

Musée de l’immigration : entre inversion des valeurs et haine de soi… - par Christian Vanneste

Musée de l’immigration : entre inversion des valeurs et haine de soi… – par Christian Vanneste

21/12/2014 – PARIS (via Polémia)
A la Porte Dorée, François Hollande a relancé la rengaine de l’immigration heureuse et redonné la migraine à notre identité malheureuse.

La France a mal à sa mémoire. Les immigrés, une chance pour la France ; le maintien de la passoire Schengen ; le vote des étrangers, François Hollande a sorti le drapeau rouge, façon de rallier les siens, et d’exciter les autres.

Ce discours illustre la décadence intellectuelle et morale accélérée de notre pays. D’une part, l’idéologie de la haine de soi exerce sur les débats une pression quasi totalitaire qui proscrit toute référence à l’identité nationale au profit de l’adulation des différences, c’est-à-dire de l’identité des autres. D’autre part, le sujet fait l’objet d’une manipulation politicienne d’un niveau qui ne relève pas celui du pays.

Donc « notre » président a inauguré la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Curieuse inauguration d’un musée ouvert depuis 2007 ! Sa genèse en dit long sur l’inconscient chargé de notre nation.

A la Porte Dorée, à Paris, il y avait un lieu consacré à valoriser la mission colonisatrice et civilisatrice de la France, qui avait (quelle horreur !) abrité l’Exposition coloniale de 1931. Comme il avait été vidé des collections transportées au Quai Branly, la pyramide de Chirac, on a pensé à une autre destination. Suggérée à Lionel Jospin par l’Association pour un musée de l’immigration, regroupant des historiens et des militants puisque, paraît-il, la distinction s’impose, l’idée d’un remplacement du culte du rayonnement français par son contraire, la repentance coloniale et la richesse des apports de l’immigration, s’est imposée.

Son aménagement a coûté 20 millions d’euros, son coût de fonctionnement est de 7 millions. Il n’accueille que 100.000 visiteurs par an dont 80% bénéficient de la gratuité, et dont une grande partie est constituée par le public captif des écoles. C’est peu à côté du 1,3 million du Quai Branly, des 9 millions du Louvre et des 7 millions de Versailles.

Lire la suite

François Hollande relance la polémique sur le droit de vote des étrangers

François Hollande relance la polémique sur le droit de vote des étrangers

16/12/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
« Je suis favorable au droit de vote des étrangers », c’est ce que a nous rappelé François Hollande, hier après midi durant son discours d’inauguration au musée de l’Histoire de l’immigration ouvert en 2007. Alors que sa côte de popularité est au plus bas et que le fameux collectif des « frondeurs » prend de l’ampleur, François Hollande souhaite unifier la gauche en reprenant un de ses thèmes favoris : l’accueil des étrangers. « Il faut que la France soit représentée par toutes les couleurs, toutes les forces vives du pays »  a‑t‑il expliqué avant de comparer l’arrivée des 200 000 immigrés par an sur le sol français à une accumulation de « talents » et de « chances ».

Dans cet éloge de l’immigration, François Hollande évoque tout de même la poussée du Front National

Tout à fait. Si il attaque le Front National en les traitant de démagogues, mais il dénonce aussi la poussée des nationalismes en Europe dont on a vu l’illustration aux dernières élections européenne, en les comparant, je cite : « A des vents mauvais qui soufflent de plus en plus ». Quant à la montée de l’islam radical en France, il assure que l’islam est tout à fait compatible avec les lois de la République.

Le président qui voulait rassembler les Français, ignore une fois de plus les Français de souche

Eh oui ! Le président refuse toujours de prendre en compte l’avis des Français sur le sujet. Pourtant, dans un récent sondage Odoxa, 60 % des Français, seraient opposés au droit de vote des étrangers.

L’immigration n’est pas une fatalité ? 

Eh non ! Contrairement à l’idéologie bien pensante qui sévit en France depuis près de 40 ans. En Espagne par exemple, une loi de sécurité citoyenne a été adoptée jeudi dernier par le congrès des députés qui prévoit une reconduite immédiate des immigrés clandestins à la frontière.

Prix "Press Club, Humour et Politique"

Prix “Press Club, Humour et Politique” : Hollande est en tête

09/12/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Pour sa treizième édition, le jury du Prix “Press Club, Humour et Politique” a procédé à sa première sélection de “petites phrases” de nos hommes politiques. Arrivée en tête, cette pensée sublime : “Il n’y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu”.

Vous hésitez entre Desproges et Devos ? Raté, elle est de François Hollande, dans son discours du 11 novembre dernier, et elle figure sur le site officiel de l’Elysée…

Crédit photo : Parti socialiste, via Flickr, (cc).

François Hollande au Kazakhstan : la photo qui fait rire la Toile

06/12/2014 – KAZAKHSTAN (NOVOpress)
François Hollande mine figée en chapka et manteau de fourrure beige et marron sur le dos. Il n’en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux se déchaînent. Depuis la diffusion sur Twitter samedi matin de cette photographie du président de la République, en visite officielle au Kazakhstan, les moqueries et autres messages caustiques se multiplient à grande vitesse.

Bachar El Assad : pour la popularité en France, l'Etat islamique est le rival de Hollande !

Bachar El Assad : pour la popularité en France, l’Etat islamique est le rival de Hollande !

05/12/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Dans un entretien avec Paris Match le président syrien répond au journaliste qui l’interpelle sur le fait que François Hollande continue de le considérer comme un adversaire.

Bachar El Assad déclare « Ce n’est pas une question de relations personnelles. D’ailleurs, je ne le connais même pas. (…) Mais l’administration [française] actuelle œuvre à l’encontre des intérêts de notre peuple et de ceux du peuple français. Je ne suis ni l’ennemi personnel ni le rival d’Hollande. Je pense que c’est plutôt Daech qui est son rival, puisque leurs cotes de popularité sont très proches. »
Bachar n’a pas tort puisque dans le sondage du très sérieux institut britannique ICM Research, 15% de l’ensemble des “Français” interrogés affirment être très favorables ou assez favorables à l’État Islamique ; un score un peu plus élevé que celui de Hollande dans les sondages sur les hommes politiques français. A noter que dans le sondage d’ICM Research le score favorable à l’Etat Islamique monte même à 27% chez les 18-24 ans !

Avec Poutine ou Bachar, il semble que les « dictateurs » aient plus d’humour que nos dirigeants soi disant « démocrates ».