Elève Marine ? Hors sujet !, par Jean-Yves Le Gallou

09/05/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Dans une tribune libre à paraître demain dans l’hebdomadaire Minute, dont la version pdf est déjà disponible en ligne, Jean-Yves Le Gallou s’en prend en termes vifs à la stratégie électorale de Marine Le Pen qui a consisté à « transformer l’or d’une situation politique en plomb électoral ». Voici, en intégralité, le texte du président de la fondation Polémia.

« Ceux qui passent des examens et des concours ne l’ignorent pas : pour réussir, il faut bosser ses matières fortes et celles à fort coefficient. L’inspecteur des finances Macron le savait : c’est sur l’économie qu’il pouvait creuser l’écart. Il a choisi d’en parler et d’insister sur ces questions lors du débat qui l’a opposé à Marine Le Pen. Son challenger a fait un choix curieux : elle a choisi de livrer bataille sur le terrain de son adversaire. Voici sa logique !

Mes électeurs s’intéressent à l’immigration : pouah, comme c’est politiquement incorrect – et que cela ne plaît pas aux médias –, je vais leur montrer ce dont je suis capable et leur présenter mon beau programme économique.

Le remplacement de l’immigration par l’euro

Minute Couv second tour Le GallouLe Grand Remplacement – démographique et civilisationnel – est un « fantasme complotiste », la sortie de l’euro, voilà l’alpha et l’oméga de mon projet ! Une première en science électorale : battre la campagne pour annoncer une dévaluation ! En bégayant les arguments germanophobes et europhobes de Seguin et de Chevènement dans les années 1990 contre « le franc fort ». Et ce dans la plus grande confusion intellectuelle.

Au demeurant, Marine Le Pen a des excuses : réunissez trois « experts » de l’euro, vous en ressortirez avec quatre ou cinq avis différents tant les questions monétaires sont complexes. Seuls les énarques, les financiers et les frères Philippot peuvent faire semblant de les comprendre…

Regardons maintenant les enquêtes d’opinion. Sur les autres sujets que la monnaie et l’économie, il y a une grande porosité idéologique et politique entre les électeurs des Républicains et ceux du FN : sur l’immigration, sur la sécurité, sur la lutte contre l’islamisation et le terrorisme, sur la défense de la conception traditionnelle de la famille, sur le retour des fondamentaux à l’école et la liberté scolaire. Mais pour Marine Le Pen et son âme damnée, « il n’y a bon bec qu’à gauche ». D’où une campagne de premier et de second tours aux accents principalement mélenchonistes.

Au soir du premier tour, 14 % des électeurs de Mélenchon envisageaient de se reporter vers Marine Le Pen, mais 33 % de ceux de Fillon et 60 % de ceux de Dupont-Aignan. Les trois quarts des réserves étaient donc « à droite » mais les électeurs eurent droit à quinze jours de tentatives de séduction… à gauche. Aux uns les risettes, aux autres les rictus. Étonnant non ? Pourtant, d’un point de vue électoral, il est aussi stupide de désespérer Neuilly que Billancourt !

Une seule exception : l’accord avec Dupont-Aignan qui comprenait une décision sage, différer la sortie de l’euro. Las, dès le lendemain, Florian Philippot déchirait ce « chiffon de papier » et annonçait – croix de bois, croix de fer, si je meurs je vais en enfer – que « dans huit mois, les Français pourraient acheter leur baguette en francs ». Waouh !

Toutes les mères et pères de famille étaient rassurés : en 2030, leur fille pourrait payer sa burka en franc. Vous êtes soulagés ? Moi aussi.

L’art de transformer l’or en plomb

Continuons notre métaphore sur les examens : pour réussir, il faut éviter les « impasses ». Dans une élection, il y a 15 millions de parents d’élèves (sans compter les grands parents) parmi les électeurs. Une paille ! Le fort en thème Macron le savait : dans sa profession de foi de deuxième tour, le candidat d’En Marche ! affirme que « son deuxième chantier sera celui de l’éducation et de la culture » avec comme priorité « la transmission des fondamentaux ». Des promesses en l’air sans doute ! Mais pas un seul mot – non pas un seul mot – sur l’école, la transmission, la liberté d’enseignement dans la profession de foi de Marine Le Pen. Comment expliquer une telle lacune ? Sectarisme ? Incompétence ? Malveillance ?

En tout cas, les résultats sont là : au premier tour, 21 % après avoir démarré à 28 % (score des élections régionales et intentions de vote dans les premiers sondages) ; au deuxième tour, 34 % après avoir démarré à 40 % ou 42 % des intentions de vote.

Une campagne électorale de Marine Le Pen sur la ligne Philippot, c’est moins 7 %. L’art de transformer l’or d’une situation politique en plomb électoral. Quel gâchis ! Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? »

Jean-Yves Le Gallou

Ancien député au Parlement européen, Jean-Yves Le Gallou est le président-fondateur de la Fondation Polémia. Dernier ouvrage paru : Immigration : la catastrophe – Que faire ?, éd. Via Romana, 2016.

Texte publié dans le n° 2821 de Minute daté du 10 mai 2017
déjà disponible sur ce lien

L’ignoble une anti-flics du fanzine CQFD qui sera en vente vendredi

CQFD Police

04/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : CQFD est un journal qui se définit comme un « mensuel de critique et d’expérimentation sociales ». La couverture de son numéro d’avril, qui sera disponible vendredi, dans un nombre restreint de points de vente heureusement, est ignoble de racisme anti-flics. Et pendant ce temps-là, c’est contre Florian Philippot que le ministère de l’Intérieur porte plainte…

La « priorité nationale » à l’emploi que propose Marine Le Pen

Marine Le Pen

03/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Marine Le Pen l’a déclaré dans Le Monde d’hier soir : « Nous appliquerons la priorité nationale à l’emploi par l’intermédiaire d’une taxe additionnelle sur tout nouveau contrat d’employé étranger. » La question qui se posait était de savoir si elle concernerait les embauches de tout étranger, ou seulement les étrangers extra-européens. Ce matin sur RTL, Florian Philippot a apporté la réponse : cette taxe, dont il a précisé qu’elle pourrait être de 10 %, s’appliquerait aux embauches de tout étranger, y compris aux ressortissants de l’Union européenne.

Pour Florian Philippot, le « mariage pour tous » est un détail

Philippot fête Pâques

12/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : Le « mariage pour tous » ? Un détail. C’est ce qu’on comprend à la lecture des propos tenus par Florian Philippot, vice-président du Front national, à Olivier Faye du journal Le Monde. Dans un article mis en ligne ce matin sur le site du Monde (« Le FN capte l’attention d’une partie de l’électorat gay »), Faye écrit : « Quand on demande à M. Philippot, bras droit de la présidente du FN, s’il estime que l’abrogation du mariage pour tous est un sujet important, il répond :

“La question de la culture du bonsaï compte aussi beaucoup, ce n’est pas pour autant que l’on va lancer un collectif sur le sujet.“ »

Le dernier collectif en date lancé par le Rassemblement Bleu Marine est le Collectif Belaud-Argos, consacré à la protection animale. Chacun ses priorités…

Déchéance de la nationalité : quand le débat se complique

L'Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014

06/01/2016 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

La question avait été lancée par François Hollande, dans son intervention devant les parlementaires réunis en congrès à Versailles, le 16 novembre 2015. Dans ses vœux du 31 décembre dernier, il avait appelé à inscrire cette question dans la Constitution. Le débat fait rage et divise les différentes familles politiques.

Justement que se passe-t-il ?
Certains se réjouissent de cette annonce, y compris le FN. Pour Florian Philippot, la déchéance de la nationalité doit être envisagée pour des motifs autres que le terrorisme. Mais il existe des divisions aussi bien au PS que chez les Républicains. Des associations proches du PS comme SOS racisme ont appelé à manifester contre ce projet. Le planning familial s’est même prononcé contre la déchéance de nationalité sans que l’on voie le rapport avec ses actions. Les Républicains n’ont toujours pas pris position et doivent se réunir aujourd’hui en bureau politique. Ils semblent désunis. On peut se demander si la démarche n’aura pas pour effet de diviser la droite parlementaire, de rendre Sarkozy inaudible et de satisfaire François Hollande. Le refus des centristes et des Républicains pourrait se retourner contre eux dans la mesure où l’opinion publique est pour la déchéance de nationalité. Rappelons qu’une révision de la Constitution suppose notamment une majorité de trois cinquièmes des parlementaires, ce que François Hollande pourrait obtenir en raison du contexte.

Lire la suiteDéchéance de la nationalité : quand le débat se complique

Morano sacrifiée au politiquement correct : la faute morale de Sarkozy

01/10/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
On peut être d’accord ou pas avec les propos de Nadine Morano sur la France « pays judéo-chrétien (…) de race blanche ». Mais céder devant les hurlements de la meute bien-pensante comme l’a fait Nicolas Sarkozy retirant à Nadine Morano l’investiture du parti pour les prochaines élections, c’est une lâcheté et une faute morale : un chef ne cède pas devant l’attaque de ses adversaires et avant tout, défend les siens. Les Républicains sont prévenus…

La toile bruisse de mécontentement des troupes LR devant le lâchage en rase campagne de Nadine Morano par Nicolas Sarkozy. L’eurodéputée devrait se voir retirer l’investiture LR pour les prochaines élections, Sarkozy préférant passer sous les fourches caudines des petits censeurs du politiquement correct plutôt que de montrer un peu de courage politique. D’autant plus choquant que les mêmes distributeurs de moralité, qui se pincent le nez à l’évocation d’une France blanche de peuplement et judéo-chrétienne de tradition, ne trouvent naturellement rien à redire quand la parlementaire PS Erika Bareigts se définit comme une « députée noire de la République ». Parler des blancs, c’est raciste, parler des noirs, ça mérite une « standing ovation » à l’Assemblée nationale. Rien de neuf, bien sûr, Desproges expliquait déjà que

Quand un blanc dit qu’un noir est con, on dit que le blanc est raciste, quand un noir dit qu’un blanc est con, on dit que le blanc est con.

Lire la suiteMorano sacrifiée au politiquement correct : la faute morale de Sarkozy

Florian Philippot reçu chez Brigitte Bardot

20/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Après Marine le Pen reçue l’été dernier et pour qui elle avait appelé à voter aux présidentielles, Brigitte Bardot a convié chez elle le vice-président du Front national.

Après cette rencontre, Brigitte Bardot s’est confié à Var Matin :

J’apprécie son calme, sa façon de développer son argumentaire et son bon sens politique quoi que puissent en dire ses adversaires.


Gilles-William Goldnadel sera l’avocat de Florian Philippot contre le Qatar

Les liens France-Qatar-Espagne-Arabie Saoudite

15/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Attaqué pour diffamation par le Qatar, Florian Philippot sera défendu par Me Gilles-William Goldnadel.
En faisant le choix de ne pas prendre l’avocat de son parti, le vice-président du Front National entend prouver que ce procès “transcende les clivages politiques“.

Me Gilles-William Goldnadel qui est – par ailleurs – membre du parti Les Républicains mais aussi du Crif, a déclaré :

Je m’étonne de la révérence obséquieuse de la presse vis-à-vis du Qatar. C’est sans doute par un incroyable hasard que ce pays a choisi d’attaquer un membre du FN, pour que toute critique à son égard soit ensuite taxée de racisme. Il faut reconnaître que cela n’est pas un mauvais calcul pour l’instant.

Par ailleurs, dans une tribune récente publiée sur le site Figarovox, Me Goldnadel avait dénoncé une “dangereuse limitation de la liberté des responsables politiques français“.


Entretien exclusif avec Marine Le Pen (Présent 8369)

05/06/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Ses voyages agacent beaucoup les médias français. Marine Le Pen nous a accordé un entretien à son retour d’Égypte. Protection des chrétiens d’Orient, submersion migratoire, voyage en Russie, poursuites du Qatar contre Florian Philippot, interdiction du FN… l’ordre du jour est dense.

Vous rentrez de quatre jours en Égypte où vous avez rencontré les plus hautes autorités religieuses et politiques du pays. Quelle est la réaction là-bas au projet du FN ?8369-P1
Le projet du FN, ils le connaissent mal. Le communiqué du grand imam d’Al-Azhar, Ahmad Al Tayyeb, le démontre. De manière très diplomatique, il dit : « Nous avons discuté des positions de Marine Le Pen sur l’islam telles que rapportées par les médias internationaux. » J’ai eu l’occasion de lui expliquer qu’une partie de l’image du Front national était structurée avec la complicité de la classe politique et des médias par les fondamentalistes eux-mêmes qui ont tout intérêt, dans une stratégie assez bien développée, à hurler à l’islamophobie dès qu’on les attaque, pour essayer de coaliser l’ensemble des Français musulmans et de les laisser penser qu’ils sont victimes d’une injustice. J’ai été amenée à rétablir la vérité de ce qu’est le projet du Front national. Projet qui ne m’a pas semblé du tout les choquer. Et notamment le fait que l’on exige que chacun respecte les lois et les traditions du pays. C’est un sujet sur lequel nous sommes tous tombés d’accord tant avec le grand imam qu’avec le Premier ministre égyptien. C’était une œuvre de clarification que l’on ne peut faire en réalité que lorsque l’on se déplace et que l’on voit les gens directement. Sinon vous êtes l’otage de la caricature qui est faite par vos adversaires politiques de vous-même dans les médias.
Nous sommes tombés d’accord sur beaucoup de constats. Et d’abord le constat d’une très grande naïveté des gouvernements occidentaux à l’égard du fondamentalisme islamiste, de ses buts, de ses moyens, de ses capacités de propagation. Nous sommes parfaitement tombés d’accord sur les causes du développement du fondamentalisme au niveau international. À savoir l’Irak, la Libye, les choix qui ont été faits, y compris en Syrie dont l’Égypte n’est pourtant pas l’allié le plus naturel c’est le moins que l’on puisse dire. Et puis nous avons discuté avec le grand imam de la nécessaire coopération dans l’avenir entre le ministère des Cultes français et l’autorité d’Al-Azhar intervenant comme autorité indépendante dans le but de faire un audit sur le niveau de prise en main des centres cultuels, mais aussi des centres culturels français par les fondamentalistes islamiques. L’idée n’étant pas d’aller chercher des solutions chez eux, car les solutions c’est à nous de les trouver, mais au moins de savoir de quoi l’on parle et de connaître le niveau de cette imprégnation.

Lire la suiteEntretien exclusif avec Marine Le Pen (Présent 8369)

Florian Philippot rappelle le lien entre islamisme et immigration

09/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Jeudi matin, Florian Philippot était l’invité de RTL afin de réagir à l’attentat islamiste qui a frappé “Charlie Hebdo”. Pour le vice-président du Front National : “Dire que l’islamisme radical n’a aucun rapport avec l’immigration, c’est vivre sur une autre planète”.


Florian Philippot : "Dire que l'islamisme… par rtl-fr

Florian Philippot : la France “a une responsabilité dans l’expansion du jihadisme”

Florian Philippot : la France "a une responsabilité dans l'expansion du jihadisme"

21/08/2014 – PARIS (via RTL)
Florian Philippot, Vice-Président du Front National, était invité ce jeudi 21 août sur RTL. Au cours de cet entretien, il affirmé qu’il fallait combattre l’islamisme radical. Mais surtout, Florian Philippot a pointé la lourde responsabilité de Nicolas Sarkozy et de François Hollande dans l’expansion du djihadisme que ce soit en Libye, en Syrie ou en Irak.

Florian Philippot voit les manifestations pro-Gaza comme “les joies du multiculturalisme”

Florian Philippot voit les manifestations pro-Gaza comme "les joies du multicultralisme"

28/07/2014 – PARIS (via Fdesouche)
Interrogé ce lundi matin par RTL, Florian Philippot, vice-président du Front national, a indiqué ironiquement que les manifestations pro-Gaza en France étaient “les joies du multiculturalisme”.

Le clash Florian Philippot-Edouard Martin : “Elle était bonne la soupe ?”

Le clash Florian Philippot-Edouard Martin : "Elle était bonne la soupe ?"

08/05/2014 – PARIS (via le JDD)
Dans leur affrontement mercredi à l’occasion du débat du JDD consacré aux européennes, Edouard Martin, ex-syndicaliste devenu tête de liste socialiste, a interpellé le candidat du FN Florian Philippot, l’accusant d’aller “à la soupe” en se présentant à cette élection.

Florian Philippot veut la déchéance de la nationalité pour les jihadistes français (vidéo)

Florian Philippot veut la déchéance de la nationalité pour les jihadistes français (vidéo)

https://www.youtube.com/watch?v=JQ4CsllSPgQ

21/04/2014 -PARIS (NOVOpress)
Interrogé ce matin par Apolline de Malherbe pour RMC et BFMTV, Florian Philippot, vice-président du Front national, a notamment affirmé qu’il fallait retirer la nationalité aux jihadistes français actuellement en Syrie.

Florian Philippot reprend ainsi les propositions du Bloc identitaire, que le député Jacques Bompard avait déjà relayées.

Florian Philippot estime que l’Union européenne a mis de l’huile sur le feu en Ukraine

Florian Philippot estime que l'Union européenne a mis de l'huile sur le feu en Ukraine

21/02/2014 – PARIS (NOVOpress)
Interrogé jeudi matin sur RMC par Jean-Jacques Bourdin, le vice-président du Front national, Florian Philippot, estime que l’Union européenne a mis de l’huile sur le feu en Ukraine. Florian Philippot a exhorté l’Union européenne “à se tenir à distance de l’Ukraine”. Il a également taclé Bernard-Henri Lévi, estimant que “partout où il va, les missiles tombent”.