Tag Archives: famille

Vu sur Facebook

Le gouvernement démontre une fois encore son incapacité à comprendre la différence entre politique familiale et politique sociale

Publié le
Synode sur la famille : David contre Goliath - Entretien avec François-Xavier Peron (Présent 8214)

Synode sur la famille : David contre Goliath – Entretien avec François-Xavier Peron (Présent 8214)

21/10/2014- PARIS (NOVOpress) – Le Synode sur la famille qui s’est tenu au Vatican pendant deux semaines laisse un goût amer aux catholiques. Incertitudes, provocations, errements… Qu’y comprendre ? François-Xavier Peron, de Civitas, livre quelques-unes de ses analyses.

– Ce samedi, le pape François a dévoilé la « relatio sinodi », une synthèse susceptible d’apaiser les tumultes liés à la remise en cause des fondements les plus élémentaires de la définition de la Famille. Pouvez‑vous exprimer votre ressenti ?

Synode sur la famille : David contre Goliath - Entretien avec François-Xavier Peron (Présent 8214)– Quel est le rôle du Pape ? Trouver des compromis et faire des synthèses ou bien confirmer ses frères dans le Foi quoi qu’il advienne, y compris le martyre ? Est‑ce la vérité qui prime ou le consensus ? De plus, depuis quand un synode se permet‑il de changer la doctrine ? Depuis quand le Pape lui‑même peut‑il modifier la Loi naturelle ? Hélas, tout ceci montre bien que le référentiel des hommes d’Eglise n’est plus Dieu mais l’Homme : cette religion nouvelle est anthropocentrique. Ceci n’est pas nouveau, ce fut la volonté du concile Vatican II il y a 50 ans, exposée dans des termes sans équivoques par Paul VI lors de son discours de clôture : « L’humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile. La religion du Dieu qui s’est fait homme s’est rencontrée avec la religion (car c’en est une) de l’homme qui se fait Dieu. Qu’est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n’a pas eu lieu. La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes pour les hommes l’a envahi tout entier. La découverte des besoins humains (et ils sont d’autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand) a absorbé l’attention de notre Synode. »

Lire la suite

Italie : les Veilleurs Debout agressés par des milices d'extrême gauche

Italie : les Veilleurs Debout agressés par des milices d’extrême gauche

20/10/2014 – ROME (NOVOpress) – Il y a deux semaines tout juste, de nombreuses villes Italiennes ont vu de pacifiques rassemblements de “veilleurs debout” (Sentinelle in Piedi) attaqués par des hordes de militants extrême-gauchistes déchaînés alors qu’ils lisaient tranquillement sur une place publique comme à leur habitude.

La police présente n’a pas tenté de stopper ces violences et a seulement demandé aux Veilleurs de quitter les lieux sous escorte.

Ces brutalités se sont produites dans plusieurs villes, Bologne, Turin, Aoste, Gênes ou encore Pise, et ont fait deux victimes : un prêtre amené à l’hôpital pour un malaise et une femme de 70 ans blessée suite à des coups portés par les contre-manifestants.

Ces opérations d’intimidations ne sont clairement pas le fait du hasard et montrent une véritable volonté de supprimer par la force toute forme de résistance aux lois contre la famille qui touchent toute l’Europe, l’extrême gauche se faisant comme toujours le bras armé du libéralisme.

Et comme toujours c’est au nom de la liberté et de la tolérance que des groupes radicaux veulent interdire aux Veilleurs le droit à une expression non violente. Ces affaires sont pourtant trop nombreuses pour rester étouffées et la chambre des députés a été saisie de ce problème de liberté publique alors que l’opinion commence nettement à se retourner contre l’intransigeance des lobbys homosexuels. C’est sans doute ce sentiment de défaite de la bataille des images et de leur message soi-disant « humaniste » qui pousse les associations homosexuelles à radicaliser leur mouvement.

La bravoure et la persévérance des Sentinelle in Piedi finiront-elles par interpeller les autorités politiques et relancer le débat sur les lois anti familles encouragées par l’Union Européenne ?

Les choix étranges de l’UMP contre la famille

Les choix étranges de l’UMP contre la famille

15/10/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le magazine Minute de ce jour nous en apprend plus sur le sénateur UMP Alain Milon (photo), chargé du suivi des lois sur les questions de société pour la Haute Assemblée. Il a été élu président de la commission des Affaires sociales avec le soutien de l’UMP, alors qu’il est ouvertement pour la PMA et la location de ventres de femmes (GPA), et a voté la loi Taubira portant sur le mariage entre homosexuels. En mars 2013, il se permettait de répondre à ceux qui manifestaient contre son engagement contre la famille : « Dégagez connards ». Le magazine rappelle qu’il avait aussi déposé, en 2011, une proposition de loi en faveur de la kafala.

Qu’est-ce la kafala ?

C’est la forme d’adoption en usage dans la loi musulmane. Il ne s’agit pas d’une adoption complète, mais d’une protection temporaire et révocable. Le sénateur Milon voudrait l’introduire dans le droit français, pour entériner ce que certaines caisses d’allocations familiales reconnaissent déjà. Le point commun des engagements de ce sénateur est de voir une famille à la carte, instable et relativiste. On n’a pas entendu les hommes politiques pro-famille de l’UMP protester contre son élection.

Crédit ohoto : Capture d’écran/Senat.fr

Pour Ivan Rioufol, le succès de la Manif pour tous “confirme l’ampleur de la révolution conservatrice qui gagne les esprits”

14/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Dans une tribune intitulée “Les ‘oubliés’, au cœur de la contestation”, Ivan Rioufol revient sur le succès de la dernière Manif pour tous du 5 octobre dernier.

Pour l’éditorialiste, cette forte mobilisation démontre le réveil du peuple français face aux déconstructeurs de la famille.

Quand des centaines de milliers de personnes défilent pour la énième fois, à Paris comme à Bordeaux, dans le but de défendre des valeurs liées à leur civilisation, cet événement populaire confirme l’ampleur de la révolution conservatrice qui gagne les esprits. Elle déstabilise ceux qui ont été dressés dans le culte du Progrès. Or il s’est, pour partie, perdu dans la décadence.


 

Suppression du quotient conjugal : nouvelle atteinte à la famille

Suppression du quotient conjugal : nouvelle atteinte à la famille

11/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le Conseil d’Analyse Economique (CAE) préconise la suppression du quotient conjugal dans un récent rapport, pour lutter « contre les inégalités hommes/femmes ».

Le CAE est une commission ayant pour mission d’éclairer les choix du Gouvernement en matière économique. Ce conseil a remis au gouvernement cette semaine des recommandations pour réduire les inégalités de salaires entre hommes et femmes. Il constate en effet qu’il y a environ 25% d’écart entre les salaires des deux sexes. Le CAE suggère donc une augmentation du nombre de places de crèches, une facilitation de l’accès aux femmes des métiers masculins, comprenez des métiers scientifiques, avant de préconiser la suppression du quotient conjugal. Le quotient conjugal, c’est la prise en compte par les impôts de la communauté patrimoniale des époux. Il leur permet de faire une déclaration de revenus commune, et d’ainsi diminuer leurs prélèvements. Cette mesure avantage surtout les couples ayant une forte disparité de revenus.

Cette réforme devrait, selon les auteurs, faire augmenter l’emploi des femmes en France de 1 ou 2 %

L’idée n’est pas toute neuve. Elle avait déjà été évoquée par Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des droits des femmes, fin 2013. Le but affiché, c’est d’inciter les femmes à travailler plus pour gagner plus et payer plus d’impôt. La suppression du quotient conjugal, en effet, augmentera les impôts surtout là où un seul des deux époux travaille. Il faudra donc que les mères au foyer, ou les femmes qui travaillent à temps partiel, aillent davantage travailler pour gagner le même revenu net d’impôt. Et ce, sous un impératif de justice sociale !

Lire la suite

Trahison des sénateurs UMP contre la famille

Trahison des sénateurs UMP contre la famille

10/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le groupe UMP du Sénat a décidé de mettre à la tête de la commission des Affaires sociales le sénateur Alain Milon.

Ce choix reste totalement incompris par une grande partie de l’électorat de l’UMP, qui défilait pour une bonne part dans les rues de la capitale dimanche dernier afin de s’opposer au prétendu mariage homosexuel, à la procréation médicalement assistée et à la gestation pour autrui. C’est une lutte de longue haleine qui dure depuis presque deux ans.

Le sénateur Milon tient une position politique qui va exactement dans le sens gouvernemental. Il s’est déclaré à plusieurs reprises en faveur du pseudo‑mariage homosexuel, de la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes, et de la gestation pour autrui. Cette ligne semble être significative d’un double jeu entretenu par l’UMP, parti de la droite qui n’assume pas ses valeurs.

Crédit photo : Peter Worsley, via Flickr, (cc).

Budget de la Sécu 2015 : l’acharnement famillophobe (Présent 8205)

Budget de la Sécu 2015 : l’acharnement famillophobe (Présent 8205)

08/10/2014 – PARIS (NOVopress)
Présenté mercredi en conseil des ministres, le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015, qui impose pas moins de 700 millions d’euros d’économies supplémentaires à des familles déjà harcelées par le fisc, au moment même où le gouvernement s’apprête à augmenter de 73 millions le budget de l’Aide médicale d’Etat prenant en charge la totalité des soins des clandestins, est la preuve supplémentaire que les socialistes, depuis leur arrivée au pouvoir, n’ont qu’une obsession : anéantir la famille française.

Une du numéro 8205 de "Présent"

Une du numéro 8205 de “Présent”

Préférence étrangère

D’un côté, la gabegie continue avec la hausse des aides destinées aux clandestins, le remboursement à 100 % de l’avortement de confort ou encore la contraception gratuite pour les filles de 15 à 18 ans. De l’autre, c’est l’acharnement famillophobe. Alors que les secteurs pouvant faire l’objet de coupes budgétaires sont légions, le pouvoir socialiste prend une nouvelle fois pour cible la famille en prévoyant, pèle mêle : la division par trois du montant de la prime à la naissance à partir du 2e enfant, la diminution des aides à la garde d’enfant pour les ménages « les plus aisés », la réduction à 18 mois du congé parental de la mère, le décalage de 14 à 16 ans de la majoration des prestations familiales, ou encore le décalage du premier versement de l’allocation de base de la PAJE du mois de naissance au mois suivant.

La place manque ici, mais il y aurait aussi beaucoup à dire sur les fausses économies, souvent scandaleuses, que le gouvernement entend également réaliser sur la branche maladie. Comme la décision de développer au maximum les retours à domicile le jour même des interventions chirurgicales. Mesure qui entraîne régulièrement un retour aux urgences de patients qui sont sortis trop tôt et donc des frais supplémentaires…

Lire la suite

Les 4 et 5 octobre prochains, les Identitaires sur tous les fronts

Les 4 et 5 octobre prochains, les Identitaires sur tous les fronts

30/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Fidèles au principe qui veut que la rue appartient à celui qui y descend, les militants identitaires seront largement présents les 4 et 5 octobre prochains à Paris. Tout d’abord, rendez-vous samedi 4 octobre pour le meeting de Génération identitaire de 16 heures à 18 heures, pour présenter la nouvelle campagne de GI : “Nous sommes la première ligne”. Première ligne face à la racaille, première ligne pour défendre la famille, première ligne face à l’immigration-islamisation, première ligne face au pouvoir socialiste.

Les militants identitaires seront également présents le dimanche 5 octobre lors de la Manif pour tous. Car comme le rappelle dans un communique le Bloc identitaire “la famille c’est notre identité”.

Animé par la haine de la France, la haine de nos traditions et la haine de la famille comme socle identitaire fondamental, « Valls 2 » ne reculera devant aucune attaque. Après le mariage gay et malgré les reculades imposées par la colère populaire, il apparaît évident que le gouvernement va tenter de permettre par la techno-science (GPA et PMA) ce que la nature empêchera toujours : l’accès à la parentalité pour des couples homosexuels.

Voilà pourquoi il est fondamental que la France Normale se mobilise à nouveau face aux apprentis-sorciers qui sapent méticuleusement un par un les piliers de notre identité. C’est parce que la famille – un père et une mère ! – en constitue la cellule de base que le Bloc Identitaire, comme il l’a fait à chaque Manif Pour Tous, appelle ses membres et ses sympathisants à se mobiliser massivement le 5 octobre à Paris et à Bordeaux.

L’ONU adopte une résolution pour protéger la famille traditionnelle

L’ONU adopte une résolution pour protéger la famille traditionnelle

09/07/2014 – PARIS (NOVOpress) – Jeudi dernier, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a voté pour une résolution sur la protection de la famille », « naturelle et fondamentale ». Cette résolution affirme également que la famille est « l’environnement naturel » de l’éducation et du développement des enfants.

Avant ce vote, un amendement soutenu par la France avait été présenté par l’Uruguay pour reconnaître toutes les formes de famille. La Russie a alors déposé une motion de non-action, qui permet à un pays de passer directement au vote. L’amendement a donc été soumis au suffrage et rejeté par 22 voix contre 20 et quatre abstentions.

Après que la tentative d’inclure la phrase « différents types de famille » dans la résolution de l’ONU ait échoué, la résolution a été votée avec 26 voix favorables et 14 contre, et 6 abstentions. Le vote a été accueilli avec des applaudissements enthousiastes.

Pays qui ont voté en faveur de la résolution sur la protection de la famille : Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Chine, Congo, Côte Ivoire, Ethiopie, Gabon, Inde, Indonésie, Kazakhstan, Kenya, Koweit, Maldives, Maroc, Namibie, Pakistan, Philippines, Russie, Arabie Saoudite, Sierra Leone, Afrique du Sud, Émirats Arabes Unis, Venezuela et Viet-Nam.

Pays qui ont voté contre la résolution sur la protection de la famille : Autriche, Chili, République Tchèque, Estonie, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Montenegro, Corée du Sud, Roumanie, Royaume-Uni et États-Unis.

L’Argentine, le Brésil, le Costa Rica, le Mexique, le Pérou et la Macédoine se sont abstenus

Source : ONU

Une nouvelle Manif pour tous en octobre prochain

Une nouvelle Manif pour tous en octobre prochain

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le projet de loi sur la famille, qui avait été retiré par le gouvernement suite à la mobilisation de la Manif pour tous du 2 février dernier, va finalement faire son retour demain à l’Assemblée.

Avec la généralisation de l’ABCD de l’égalité et de l’enseignement du genre à l’école, la tolérance à l’égard de la PMA pour les couples de femmes, la légalisation de la GPA (« mères porteuses ») via la circulaire Taubira, mais aussi la fiscalité anti‑famille, il ne manquait plus que ce passage en force de la loi famille pour faire sortir de ses gonds la Manif pour tous. Des manifestations pourront donc être organisées « si le gouvernement persiste dans sa politique familiphobe. Nous invitons d’ores et déjà nos sympathisants à réserver le week-end des 4 et 5 octobre 2014 dans leur agenda ».

Photo : domaine public.

Laurence Rossignol à la Famille : une provocation de plus

Laurence Rossignol à la Famille : une provocation de plus

11/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ils ont « entendu » les Français mais une chose est sûre : ils ne les ont pas écoutés. Personne ne s’attendait à ce que le remaniement sauve la France mais certains espéraient moins de provocation : le maintien de Christiane Taubira à la justice en est une, la nomination de Laurence Rossignol (photo) au poste de secrétaire d’Etat à la Famille une autre.

Ce sénateur de l’Oise avait fait couler de l’encre pour ce qu’elle n’avait pas dit. C’est vrai, elle s’était contenté de dire que « les enfants n’appartiennent pas à leurs parents » sans ajouter qu’« ils appartiennent à l’Etat ». Il est parfaitement exact qu’étant des personnes, les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, mais il faut également revenir dans le contexte. On parle d’éducation, de laïcité, de crèche et d’école, et le député cale cette phrase pour mieux défendre la primauté de l’école républicaine dans l’apport des « valeurs ». C’est assez clair pour être déjà largement contestable.

Laurence Rossignol est surtout inconséquente dans sa manière de traiter l’immense mouvement de la Manif pour Tous. Sur Twitter, elle condamne ses opposants en lisant dans leur pensées : « Dans les cerveaux de ceux qui ne veulent pas que les enfants voient Tomboy, je vois des choses très laides et pas claires »… Sans compter ses piques anti-catholiques lorsqu’elle tweete : « On ne vous a pas prévenu ? Noël est annulé, Joseph a avoué »… En matière d’apaisement et de dialogue, on a vu nettement plus prometteur.

Lire la suite

Nouveau gouvernement Valls : mauvaise nouvelle pour la famille

Nouveau gouvernement Valls : mauvaise nouvelle pour la famille

04/04/2014 – PARIS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
Ce 1er avril, de nombreuses mesures anti-famille sont entrées en vigueur. Ces mesures sont intervenues au même moment que la nomination du nouveau gouvernement. Doit-on y voir un signe annonciateur ? C’est bien la question que l’on peut se poser au vu des différentes actions et déclarations du gouvernement Valls sur les questions familiales. Pour les défenseurs de la famille, le maintien de  Christiane Taubira à la justice était un message d’avertissement particulièrement limpide, mais c’est bien la suppression du ministère de la Famille qui atteste définitivement la volonté des socialistes de casser la famille française. Dominique Bertinotti, qui occupait la fonction de ministre délégué à la Famille, n’a pas été reconduite à ce poste et aucun secrétaire d’Etat à la famille ne devrait être nommé.

Lire la suite

Grenelle de la famille pour la Manif pour tous

10/03/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Samedi avait lieu « le Grenelle de la famille ».
Après avoir tenu une centaine de réunions publiques auxquelles plus de 5 000 Français ont participé, la Manif pour tous a présenté samedi après-midi les conclusions de son Grenelle de la famille à la Mutualité.

Sur la scène, les porte-paroles habituels de la Manif pour tous, mais aussi des représentants des associations familiales catholiques et protestantes, le professeur Joyeux, président de Famille de France, un psychiatre, le professeur de droit Anne-Marie Pourhiet, Charles Beigbeder, candidat à Paris, le philosophe Fabrice Hadjadj, etc.

En quoi consistent les conclusions de ce Grenelle de la famille ?

Dix principes ont été déclinés en 38 propositions. Ces propositions seront remises au chef de l’Etat mais aussi à tous les parlementaires afin qu’ils puissent les porter à travers les propositions de loi.

Lire la suite