Helmut Kohl voulait expulser en 1982 la moitié des Turcs d’Allemagne

Helmut Kohl voulait expulser en 1982 la moitié des Turcs d'Allemagne

05/08/2013 – 09h00
BERLIN
(NOVOpress via Lionel Baland) – L’ancien Chancelier conservateur (CDU) Helmut Kohl (photo) avait l’intention en 1982 de renvoyer vers leur pays d’origine la moitié des Turcs vivant en Allemagne, selon un document secret britannique déclassifié au terme du délai légal de trente ans. Ce document contient une conversation qui a eu lieu le 28 octobre 1982 entre Helmut Kohl et le Premier ministre britannique conservateur Madame Margaret Thatcher.

Lire la suiteHelmut Kohl voulait expulser en 1982 la moitié des Turcs d’Allemagne

Milan : Mada Kabobo, le clandestin « inexpulsable » qui tue les passants à coups de pioche

Milan : Mada Kabobo, le clandestin « inexpulsable » qui tue les passants à coups de pioche

11/05/2013 – 21h30
MILAN (NOVOpress) – Un mort, quatre blessés, dont deux grièvement, massacrés à coups de pioche. [Mise à jour du 14/5/13 : les deux personnes gravement blessées sont mortes à leur tour.] On trouve parmi eux tous les âges et presque toutes les situations : un employé de supermarché de 24 ans qui rentrait du travail, un jeune homme de 19 ans qui vendait des journaux avec son père, un ouvrier de 50 ans, un retraité de 64 ans, un chômeur de 40 ans qui vivait avec sa vieille mère : leur seul point commun est d’être tous Italiens de souche. Ce sont les victimes faites ce matin dans les rues de Milan par Mada ‘Adam’ Kabobo, clandestin ghanéen de 31 ans.

Lire la suiteMilan : Mada Kabobo, le clandestin « inexpulsable » qui tue les passants à coups de pioche

Expulsions d’immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

Expulsions d'immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

02/05/2013 – 18H20
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Au moment d’embarquer sur le vol Air France pour la capitale malienne Bamako, Pascal Canfin (photo), député européen des Verts et membre du gouvernement Ayrault (il y est ministre délégué au Développement) apprend qu’il va voyager avec un Malien faisant l’objet d’une reconduite à la frontière. Ce Malien avait eu une peine de huit ans de prison pour viol aggravé sur mineur.

Le ministre appelle directement au téléphone son homologue Manuel Valls pour demander l’annulation de l’expulsion, sans quoi il ne prendra pas l’avion. Mais le ministre de l’Intérieur refuse et du coup Pascal Canfin ne monte pas à bord de l’appareil, ratant ainsi la réunion préparatoire à la conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali, à laquelle il devait représenter la France à Bamako.

Lire la suiteExpulsions d’immigrés : nouveau désaccord au sein du gouvernement

[Tribune Libre] Les petites valseuses de la place Beauvau face à La Manif pour tous – Par Thierry Breton

[Tribune Libre] Les petites valseuses de la place Beauvau face à La Manif pour tous – Par Thierry Breton

28/03/2013 – 14h00
BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) – La gauche est formidable. Voilà au moins cinquante ans qu’elle fait l’apologie du désordre et de la violation de la loi. L’occupation des usines ; les piquets de grèves à l’entrée des Facultés ; les barricades ; le joli mois de mai 1968 ; les pavés contre les CRS/SS. Elle adore. Elle raffole. Elle en redemande. Célébrer en mairie un « mariage » homosexuel alors que la loi ne l’autorise pas encore ? Noël Mamère s’en moque. La violation de l’interdiction est citoyenne. Aider des immigrés clandestins en dépit d’une loi qui punit ce comportement ? Aucune importance. Il s’agit d’une transgression humaniste. Empêcher l’expulsion d’un clandestin qui a fait l’objet d’un arrêt de reconduite à la frontière validé par un juge administratif ? Ce n’est pas seulement un droit, c’est un devoir. Mais attention, la rue appartient uniquement à la gauche.

Lire la suite[Tribune Libre] Les petites valseuses de la place Beauvau face à La Manif pour tous – Par Thierry Breton

Bordeaux : des immigrés roms bulgares expulsés de deux squats

Bordeaux : des immigrés roms bulgares expulsés de deux squats

28/02/2013 – 08h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – La police a procédé mardi 26 février à l’évacuation de deux squats à Bordeaux où étaient recensés plus de 350 immigrés roms bulgares, auteurs de nombreuses nuisances dans l’agglomération bordelaise. L’intervention concernait 226 personnes occupant un bâtiment avenue Thiers, rive droite, et 153 autres se trouvant rue des Etrangers.

Lire la suiteBordeaux : des immigrés roms bulgares expulsés de deux squats

Ségrégation raciale en Israël contre les immigrés africains

Ségrégation raciale en Israël contre les immigrés africains

09/02/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) – On se rappelle les émeutes et les attaques menées par des Israéliens au printemps 2012 contre les immigrés africains : vitres de magasins brisées, passages à tabac et slogans violents. Un journaliste centrafricain, Kitiki Akouissonne., a publié lundi une tribune cinglante dénonçant la haine que manifesterait l’Etat hébreu à l’encontre des populations africaines, notamment en provenance d’Erythrée ou du Soudan.

Lire la suiteSégrégation raciale en Israël contre les immigrés africains

Expulsion des criminels étrangers : le gouvernement suisse refuse d’appliquer la loi suisse

Expulsion des criminels étrangers : le gouvernement suisse refuse d'appliquer la loi suisse

Ci-dessus : affiche de l’UDC pendant la campagne pour ce référendum.

Le gouvernement suisse se réfugie derrière des réglementations internationales pour refuser d’expulser les criminels étrangers, mesure votée par référendum [le terme suisse est “votation”] en 2010. L’UDC, parti populiste suisse, veut obliger le Conseil fédéral et le Parlement à respecter la loi. [Note de Novopress : la loi suisse prévoit que le résultat d’une votation est contraignant, les autorités étant dans l’obligation d’appliquer le résultat du vote.]

Un gouvernement démocratique peut-il s’asseoir sans vergogne sur une décision populaire exprimée par référendum ? C’est à ce délicat problème de droit qu’est confronté le Conseil fédéral suisse, qui, sous prétexte de se conformer à des normes européennes laxistes, voudrait bien ignorer le résultat souverain de la votation sur l’expulsion des criminels étrangers, que 53 % des Suisses ont eu l’idée saugrenue d’approuver fin 2010…

Lire la suiteExpulsion des criminels étrangers : le gouvernement suisse refuse d’appliquer la loi suisse

Israël et la logique du Mur

Israël et la logique du Mur

13/01/2013 – 15h00
TEL AVIV (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Benyamin Netanyahou a annoncé dimanche dernier son intention d’ériger un mur le long de la ligne de démarcation avec la Syrie. Le Premier ministre israélien a avancé des arguments sécuritaires « La barrière de sécurité située à la frontière avec l’Egypte a été l’un des plus importants projets de bâtiment dans l’histoire d’Israël. J’ai chargé les ouvriers qui ont construit ce mur de renforcer les autres frontières du pays, notamment celle avec la Syrie. Nous avons l’intention d’ériger une barrière identique ». Après un mur pour s’isoler des Palestiniens, puis des Egyptiens, les Israéliens veulent maintenant s’isoler des Syriens. Israël et la Syrie sont formellement en état de guerre depuis 1948. Cependant la situation a été très calme, jusqu’au début de la confrontation entre les forces du président Bachar el-Assad et les rebelles syriens.

La barrière électronique longue de 230 km construite par l’Etat hébreu à la frontière égyptienne a été inaugurée le 2 janvier. Elle est censée arrêter l’infiltration de terroristes en Israël mais également stopper toute immigration clandestine venant d’Afrique sub-saharienne.

Lire la suiteIsraël et la logique du Mur

Israël : l’opération « Retour à la maison » bat son plein

Israël : l’opération « Retour à la maison » bat son plein

29/06/2012 — 12h40
  JÉRUSALEM (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – L’opération « Retour à la maison »    vise à expulser d’Israël tous les clandestins d’origine sub-saharienne.

Les autorités israéliennes estiment à plus de 60.000 le nombre d’immigrés africains – venus essentiellement du Soudan, du Soudan du Sud et de l’Erythrée – qui se trouvent actuellement illégalement en Israël. Deux cent quarante Sud-Soudanais ont déjà regagné cette semaine leur pays à bord de deux avions affrétés par les autorités de l’Etat hébreu. Le gouvernement ne fait que répondre aux inquiétudes exprimées à de nombreuses reprises par la population juive. Ainsi, en mai dernier, une manifestation contre l’immigration d’origine sub-saharienne, plus violente que les autres, avait dégénéré en pogroms anti-africains dans le sud de Tel-Aviv. Mises à part quelques réticences du côté des associations de droits de l’homme, cette politique reçoit l’approbation d’une très large majorité de l’opinion publique juive.

Rafles policières donc, mais aussi aide au retour… Le ministre israélien de l’Intérieur, Elie Yishaï, a adressé hier un ultimatum aux clandestins originaires de Côte d’Ivoire. « Ils ont jusqu’au 16 juillet pour quitter le pays a ainsi annoncé Elie Yishaï dans un communiqué. Ceux qui partiront avant cette date obtiendront un pécule tandis que les autres seront expulsés ».Le ministre, dirigeant du parti talmudique Shass, a précisé que les Ivoiriens qui partiront volontairement toucheront 500 dollars par adulte (soit 400 euros) et 100 dollars par enfant. Des enfants qui, donc, ne seront pas séparés de leurs parents ! « Il s’agit d’une étape importante pour le rapatriement des clandestins et le retour d’un sentiment de sécurité pour les habitants de localités israéliennes », a souligné le ministre.

Pour le premier ministre Benyamin Netanyahu, c’est carrément le « rêve sioniste » que la présence de ces populations exogènes risquerait de faire disparaître. Et le ministre de l’Intérieur d’appeler : « A protéger le caractère juif et démocratique d’Israël ».

Israël érige également une clôture anti-immigrés à l’ouest du pays…

Déjà expert en matière de construction de mur (ainsi du mur de plus de 700 km qui sépare Israël de la Samarie-Judée, érigé à partir de 2002 sur une idée du travailliste Yitzhak Rabin), l’Etat hébreu édifie actuellement un nouveau mur le long de la frontière égyptienne, celui-ci pour tenter d’empêcher les infiltrations d’immigrés passant par le Sinaï. Quelque 170 km sur les 250 prévus sont déjà construits et l’ouvrage devrait être achevé d’ici la fin de l’année 2012.

Curieusement, ces informations, qui pourraient donner de “mauvaises” idées aux Français et aux Européens, ne font pas les gros titres de la grande presse hexagonale. Un oubli sans doute…

Image en Une : drapeau israélien. Domaine public.

Roms et demandeurs d’asile : le grand écart d’Arno Klarsfeld

Roms et demandeurs d’asile : le grand écart d’Arno Klarsfeld

29/10/2011 – 16h00
TOURCOING (NOVOpress) –
En matière d’immigration, Arno Klarsfeld (photo), le président de l’office français pour l’intégration et l’immigration (OFII), ne craint pas le grand écart. Vendredi, sur le site internet de La Voix du Nord, le médiatique avocat n’a pas hésité à déclarer que le « renvoi de Roms » dans leur pays est « un mal nécessaire ».

Mais la veille, dans une interview accordée au même média, Arno Klarsfeld confiait qu’il a « proposé au ministre de l’Intérieur que l’État puisse orienter les demandeurs d’asile où il y a de la place, dans l’Yonne ou la Creuse ». Comme si étendre les maux de l’immigration massive à l’ensemble de l’Hexagone était la solution ! Le protégé de Nicolas Sarkozy dit tout et son contraire pour lutter efficacement contre les invasions migratoires. Au détriment de l’avenir du peuple français…

Suisse : Les candidats de l’UDC s’engagent noir sur blanc

En Suisse, l'UDC donne de la voix dans la tempête financière

27/08/2011 – 16h20
ZURICH (NOVOpress) –
Dans le cadre du congrès de l’UDC à Zurich, plus de deux cents candidates et candidats au Conseil national et au Conseil des Etats ont signé le «Contrat avec le peuple» qui s’articule en trois points.

Le refus persistant de l’Union européenne
L’UDC ne veut pas adhérer à l’UE et elle continuera de se battre de toutes ses forces pour que la Suisse reste un Etat indépendant. Malheureusement, les autres partis et organisations refusent d’écouter la demande réitérée de l’UDC de retirer enfin la demande d’adhésion pendante à Bruxelles alors que selon l’UDC les déficiences de l’UE sont aujourd’hui plus évidentes que jamais.

La fin de l’immigration de colonisation.
Deuxièmement, l’UDC exige l’arrêt de l’immigration de masse.

La Suisse ne saurait supporter à la longue une immigration sans borne. Les conséquences de cette immigration massive sont désormais visibles et perceptibles partout : les prix des loyers et des biens immobiliers augmentent sans cesse ; les trains sont bondés et les autoroutes bouchées tous les jours; les pressions sur notre système social s’accroissent; la hausse de la criminalité fait peur à la population. Si nous refusons de réagir et de reprendre le contrôle de l’immigration, nous mettons en péril notre prospérité ainsi que la compétitivité économique internationale de notre pays.

L’expulsion des criminels étrangers.
Enfin, en jouant sur du velours avec l’opinion publique, le parti populiste réitère sa demande que les étrangers criminels soient systématiquement expulsés.

Le peuple suisse s’est clairement prononcé pour le renvoi dans leur pays des étrangers qui ne respectent pas notre régime juridique. Les tentatives actuelles de diluer l’initiative sur le renvoi au point de la rendre méconnaissable confirment la pauvreté intellectuelle de leurs auteurs et sont indignes de notre démocratie directe.

L’UDC a pris un engagement contraignant face aux électrices et aux électeurs. Ses représentants ont signé aujourd’hui le contrat avec le peuple. Les électrices et électeurs ont ainsi la certitude que les élus UDC s’engageront conformément aux objectifs fixés dans ce contrat.

L’expérience prouve que de tels contrats se révèlent parfois très embarrassants au moment de partager le pouvoir. L’avenir nous dira si l’UDC sera contrainte à des choix difficiles entre des maroquins ministériels et des engagements à respecter.

Allemagne : un élu de la CDU réclame l’expulsion des criminels étrangers condamnés pour “haine du peuple allemand”

Allemagne : un élu de la CDU réclame l'expulsion des criminels étrangers condamnés pour “haine du peuple allemand”
Kurt Wansner
Kurt Wansner

08/07/2011 – 21h00
BERLIN (NOVOpress) – En février dernier, quatre jeunes d’origine d’étrangère ont agressé violemment un peintre compagnon, et sans raison apparente. Ils ont cependant été condamnés en partie pour “haine envers le peuple allemand”, comme le précise l’acte d’accusation. D’où la volonté de Kurt Wansner (photo), élu CDU (le parti de la chancelière Angela Merkel) de Berlin, d’expulser les criminels étrangers après que ces derniers eurent purgé leur peine.

C’est ce qu’il a indiqué au journal Junge Freiheit.