Présidentielle : un Français sur cinq est prêt à faire ses valises !

Présidentielle Expatriation

13/04/2017 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie: Selon une enquête réalisée en mars par Yougov pour le réseau de déménagement Démépool, pas moins de 20 % des Français pourraient envisager de partir à l’étranger si le résultat de l’élection présidentielle ne leur convenait pas !

« À la question: “Personnellement, dans quelle mesure envisageriez-vous ou non de déménager hors de France si le résultat de l’élection présidentielle ne vous convenait pas“, 8 % des sondés répondent “envisager tout à fait de déménager“, et 12 % envisagent “plutôt“ le départ », détaille Le Figaro, sans que l’on sache qui, des onze candidats en lice, susciterait le plus l’expatriation.

Ce résultat a de quoi surprendre, mais il traduit une tendance croissante à l’expatriation, particulièrement chez les jeunes diplômés. On recense ainsi 200 000 départs effectifs chaque année depuis 2013.

« Après leur motivation, rapporte encore Le Figaro, les Français interrogés ont également défini ce qui leur manquerait le plus s’ils venaient à partir. Le vin et les bons plats de nos terroirs donneraient le mal du pays à 23 % des sondés. Plus important, le patrimoine culturel, ainsi que les plages, les montagnes et les autres majestés du territoire qui rendraient 24 % d’entre eux nostalgiques. Mais pour 26% du panel, c’est bien… notre Sécurité sociale que regretteraient le plus nos expatriés ! Précision : les plus jeunes (18-24 ans) choisiraient, eux, davantage le vin que la Sécu. »

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

Affaire Snowden: La Suisse comme terre d’accueil possible de l’ex-consultant de la NSA ?

09/09/2014 – BERNE (via 20 Minutes)
Après La Russie, La Suisse va-t-elle être un terre d’accueil et d’exil pour l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden. En tout cas, la Confédération helvétique ne livrerait pas Edward Snowden aux Etats-Unis, car il n’y pas d’accord d’extradition pour motifs politiques entre les deux pays. De quoi montrer la Suisse en tout cas comme un modèle pour l’état de droit en Europe.

Mort d’un militant national-bolchevique russe à Rotterdam : de nombreuses zones d’ombre

Mort d'un militant national-bolchevique russe à Rotterdam : de nombreuses zones d'ombre

01/02/2013 – 10h00
ROTTERDAM (NOVOpress) – Le 17 janvier dernier, Alexandre Dolmatov (ci-dessus), membre de l’opposition à Vladimir Poutine au sein du mouvement l’Autre Russie et proche plus particulièrement du Parti national-blochevique (PNB), est mort dans des conditions douteuses dans un centre de rétention à Rotterdam.

Lire la suiteMort d’un militant national-bolchevique russe à Rotterdam : de nombreuses zones d’ombre