Sondage/Européennes 2014 : le FN à 25 %… seulement ?

Sondage/Européennes 2014 : le FN à 25 %… seulement ?

17/05/2014 – PARIS (NOVOpress)
De nombreux enseignements sont à tirer du dernier sondage CSA paru à 10 jours des européennes. Et pas forcément ceux actuellement relayés par les médias.

Selon cette étude, le FN obtiendrait 25 % des votes le 25 mai et creuserait l’écart avec l’UMP (21 % ) et le PS (18 %). Un chiffre que la presse a rapidement mis en corrélation avec la forte abstention prévue, puisque ce même sondage indique que le taux de participation devrait difficilement atteindre les 40 %. FN haut – abstention haute : les discours anti-frontistes voyant un lien de cause à effet entre ces deux phénomènes semble déjà tout préparés pour le soir du 25 mai. Un constat pourtant bien éloigné de la réalité.

Intéressons-nous ainsi à la page 9 du même sondage CSA – dont le contenu détaillé est disponible sur le site de l’institut – où figure une étude très parlante sur le potentiel de participation aux européennes en fonction de l’orientation politique. Les sympathisants de droite seraient 43 % à aller voter, soit un taux légèrement inférieur à celui des électeurs de gauche (45 %) mais bien supérieur à ceux du Front National puisque seulement 36 % des partisans FN compteraient aller voter le 25 mai. Une baisse qui s’explique notamment par le faible taux de participation à prévoir chez les ouvriers (19 %) et les jeunes (24 %), deux tranches de l’électorat traditionnellement favorables au vote Front national.

Lire la suiteSondage/Européennes 2014 : le FN à 25 %… seulement ?

Le vote UMP, le vote inutile

Le vote UMP, le vote inutile

16/05/2014 – PARIS (NOVOpress)
En ces temps difficiles pour les partis de gouvernement dans toute l’Europe, ou pour l’UMP – tout le monde se souvient du bilan catastrophique du quinquennat Sarkozy -, les habituelles menaces et agitations d’épouvantail reprennent, à l’approche des élections européennes, où les grands gagnants seront, tout le monde le sait, l’absentéisme et le vote patriote.

Toujours la même méthode, usée jusqu’à la corde, toujours la même soupe servie : reportage sur l’avènement du IIIème Reich , menace de sortie de l’Europe avec des conséquences terribles (finir comme la Suisse ou la Norvège par exemple), sortie de l’euro avec des conséquences toutes aussi terribles (finir comme la Suède ou l’Angleterre), menace de récession et de chômage (on est déjà en plein dedans…).

Bref, toutes les vieilles rengaines pour nous appeler à voter utile : c’est le cheval de bataille du président de l’UMP, dont le vote des militants est lui particulièrement inutile, puisque tout candidat à la présidence de l’UMP se déclare gagnant, même s’il perd…

Lire la suiteLe vote UMP, le vote inutile

Geert Wilders : l’eurosceptique néerlandais qui monte

Geert Wilders : l'eurosceptique néerlandais qui monte

14/05/2014 – via Euronews
“Cette fois c’est différent”. Voilà le slogan officiel du Parlement européen pour le scrutin de mai. Mais il pourrait tout aussi bien s’appliquer aux eurosceptiques. Le Néerlandais Geert Wilders a promis de former un groupe parlementaire avec des partis d’autres pays partageant ses idées, afin de “démolir l’Union de l’intérieur”. Aux Pays-Bas, il est en tête des sondages.

Le clash Florian Philippot-Edouard Martin : “Elle était bonne la soupe ?”

Le clash Florian Philippot-Edouard Martin : "Elle était bonne la soupe ?"

08/05/2014 – PARIS (via le JDD)
Dans leur affrontement mercredi à l’occasion du débat du JDD consacré aux européennes, Edouard Martin, ex-syndicaliste devenu tête de liste socialiste, a interpellé le candidat du FN Florian Philippot, l’accusant d’aller “à la soupe” en se présentant à cette élection.