[Tribune libre] Le droit du sang, citadelle de l’identité

[Tribune libre] Le droit du sang, citadelle de l'identité

14/09/2012 — 08h00
PARIS (NOVOpress via Zentropa) —
Pour accomplir son rêve ultime de régner sur une masse globale de « citoyens du monde » (c’est-à-dire d’hommes interchangeables réduits à leurs rôles de production et de consommation), le mondialisme marchand a besoin de faire sauter les derniers verrous identitaires dont le principal est la conception de la nationalité basée sur le « droit du sang » (jus sanguinis), c’est à dire sur le caractère ethnico-culturel hérité de la nationalité. Ce principe, qui a largement prévalu en Occident et en Asie jusqu’à l ’émergence des pays nés de l’immigration (USA, Australie, Canada…), est une règle générale d’obtention de la nationalité par filiation qui ne souffre que des exceptions limitées en nombre et soumises à des procédures d’acquisition basée sur la volonté du mandant et son adhésion à un faisceau de valeurs et de règles ainsi que sur la sélection effectuée par le pays dont il sollicite la nationalité (serment, tests de culture, de langue, connaissances historiques, ordre juridico-social accepté, etc).

Lire la suite[Tribune libre] Le droit du sang, citadelle de l’identité

“Immigration-invasion : la nouvelle colonisation” par Filip Dewinter [vidéo]

“Immigration-invasion : la nouvelle colonisation” par Filip Dewinter [vidéo]

07/09/2102 — 18h00
ANVERS (NOVOpress) — Comme à son habitude Filip Dewinter, le leader du Vlaams Belang et candidat à l’élection municipale d’octobre prochain à Anvers, ne mâche pas ses mots quand il s’agit de dénoncer l’immigration, le multiculturalisme et l’islamisation de l’Europe. En effet, d’ici quelques jours, Filip Dewinter sortira un livre, associé à un DVD, intitulé “Immigration-Invasion : la nouvelle colonisation”. Dans cet opuscule, Filip Dewinter explique également comment et pourquoi il est possible d’y mettre fin

En attendant cette sortie, voici la vidéo de bande-annonce.

La Commission européenne s’en prend à Gazprom

La Commission européenne s’en prend à Gazprom

06/09/2012 — 20h00
BRUXELLES (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) —
La Commission européenne a entamé une procédure officielle contre l’entreprise gazière russe Gazprom, pour « entrave à la concurrence sur les marchés du gaz en Europe centrale et orientale ». La Commission soupçonne Gazprom d’y avoir « empêché la diversification de l’approvisionnement en gaz » et « imposé à ses clients des prix du gaz injustifiés en les liant aux prix du pétrole ».

Ce faisant, la Commission prend le parti de pays comme la Lituanie, en froid avec Moscou. Sous des dehors très juridiques, cette initiative est en réalité un nouvel acte de la diplomatie du gaz : en effet, Bruxelles ne supporte pas que Gazprom ait plus de succès que l’Union européenne dans ses projets gaziers.

Crédit photo : DR

Les Rroms, un casse-tête millénaire

Les Rroms, un casse-tête millénaire

Que faire des Roms, ou plutôt Rroms (1), et pour les Rroms ? A peine le gouvernement avait-il annoncé le 23 août un assouplissement des règles en matière d’emploi pour les 15.000 Tziganes officiellement recensés en France afin de hâter leur insertion que l’on apprenait le lendemain par des statistiques policières – confirmées par le ministère de l’Intérieur – que cette communauté faisait preuve d’autant d’inventivité que de productivité, mais dans un domaine fort embarrassant : celui des crimes et délits en tout genre.
C.L.

Lire la suiteLes Rroms, un casse-tête millénaire

Rome : Casapound manifeste pour le charbon italien et l’autonomie européenne [vidéo]

Rome : Casapound manifeste pour le charbon italien et l'autonomie européenne [vidéo]

31/08/12 – 15h15
ROME (NOVOpress)
– C’est symboliquement devant le siège de la représentation de la Commission européenne en Italie, à Rome, que ce sont rassemblés aujourd’hui les militants du mouvement Casapound, renversant quelques sacs de charbon devant l’entrée du bâtiment.
La centaine de militants a alors déployé une grande banderole, sur laquelle on pouvait lire “Défendre le charbon italien, Autosuffisance européenne“, afin d’exprimer leur solidarité avec les mineurs italiens qui manifestent pour leur droit au travail. L’action visait également à dénoncer la politique de l’UE, qui interdit les aides d’État au secteur minier italien alors qu’elle autorise les subventions à la production de charbon allemand et confère des millions de subventions au secteur financier.

Lire la suiteRome : Casapound manifeste pour le charbon italien et l’autonomie européenne [vidéo]

La réconciliation russo-polonaise

La réconciliation russo-polonaise

L’actualité de la relation russo-polonaise prolonge ce que nous écrivions il y a deux ans, à la fois sur la réconciliation souhaitable entre les deux nations slaves et sur la nécessité pour les Églises orthodoxes et catholique de mettre fin à la division qui déchire l’Europe depuis près de 1000 ans.

Lire la suiteLa réconciliation russo-polonaise

Pour Alain Juppé, « l’islamophobie » est « contraire au principe de laïcité » !

Pour Alain Juppé, « l’islamophobie » est « contraire au principe de laïcité » !

28/08/2012 — 19h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos-Bordeaux.fr) — Le maire de Bordeaux était ce matin l’invité de France-Inter. Interrogé sur sa préférence pour la présidence de l’UMP, l’ancien Premier ministre Alain Juppé a décliné les points fondamentaux sur lesquels l’UMP devait se baser.

Lire la suitePour Alain Juppé, « l’islamophobie » est « contraire au principe de laïcité » !

“Les droites radicales en Europe, 1900-1960 – Le souvenir d’un élan héroïque” par Dominique Venner

Nouvelle Revue d’Histoire droites radicale Europe

Édito de la Nouvelle Revue d’Histoire n°62 – septembre-octobre 2012 (en kiosque à partir du 1er septembre 2012)

Ceux qui ont été happés dans leur jeunesse par les sortilèges de l’action politique restent souvent tentés de rechercher des solutions politiques à l’effondrement de notre ancienne civilisation européenne, en témoins stupéfaits et révoltés. À eux se pose l’éternelle question du « Que faire ? »

Lire la suite“Les droites radicales en Europe, 1900-1960 – Le souvenir d’un élan héroïque” par Dominique Venner

[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (4/4)

[Culture d'Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (4/4)

D’après les Légendes du Moyen-Âge, de Gaston Paris. Hachette, 1903. Texte sous licence Creative Commons. Première partie : cliquez ici. Seconde partie : cliquez ici. Troisième partie : cliquez ici

Lire la suite[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (4/4)

Morbihan : des menhirs sous la mer

Morbihan : des menhirs sous la mer

10/08/2012 – 14h00
CARNAC (NOVOpress Breizh) –
Si les mégalithes abondent en Bretagne – les alignements de Carnac, dans le Morbihan, sont bien connus (photo ci-dessus) –, on vient d’en découvrir… sous la mer. Entre Carnac et Saint-Pierre-Quiberon (56) ce ne sont pas moins de 230 menhirs qui ont été repérés ces dernières années par les archéologues. Une découverte majeure qui apporte un éclairage  nouveau sur le plus lointain passé de l’Europe.

Lire la suiteMorbihan : des menhirs sous la mer

[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (3/4)

[Culture d'Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (3/4)

D’après les Légendes du Moyen-Âge, de Gaston Paris. Hachette, 1903. Texte sous licence Creative Commons. Première partie : cliquez ici. Seconde partie : cliquez ici.

[divider_1px]

Notre voiture contourne les bâtiments de l’hospice (Real Casa de Roncesvalles), — qui servent encore de résidence à douze chanoines augustins, — puis l’église collégiale, passe devant la chapelle funéraire et la petite église dont je parlerai tout à l’heure, et s’arrête devant la posada du village : l’aspect n’en est pas fort engageant, si bien que nous poussons jusqu’à Burguete, où s’arrête le courrier, et où nous espérons être un peu mieux logés. En revoyant, le lendemain, la posada de Roncevaux, nous lui avons fait amende honorable. Elle contient des chambres très propres, et la maison elle-même, si elle a une façade peu attrayante, a sur la droite un côté assez curieux : un mur sous pignon, bâti en grosses pierres carrées noires et blanches formant damier ; de chaque côté de la petite fenêtre qui occupe le milieu, deux pierres sculptées avec la croix crossée, insigne des chanoines, et la date 1612 : c’est évidemment une ancienne dépendance de l’hospice. Nous y avons déjeuné en compagnie de rouliers et de muletiers basques, d’un beau type vigoureux et svelte, qui se sont montrés d’une politesse accomplie envers les étrangers.

Lire la suite[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (3/4)

[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (2/4)

[Culture d'Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (2/4)

La première partie de ce texte est ici.

C’était l’époque des Croisades : la Chanson de Roland joua dans la poésie de l’Europe occidentale le rôle que joua la France elle-même dans ces grandes expéditions.

Lire la suite[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (2/4)

[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (1/4)

[Culture d'Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (1/4)

D’après les Légendes du Moyen-Âge, de Gaston Paris. Hachette, 1903. Texte sous licence Creative Commons

Le 15 août 778, l’arrière-garde de l’armée que le roi des Francs, Charles, ramenait d’Espagne après une expédition à moitié heureuse fut surprise, dans les Pyrénées, par les Basques navarrais, — avec lesquels les Francs n’étaient pas en guerre ouverte, — et entièrement détruite. Le roi, qui avait déjà franchi les ports [on entend par « ports » les passages qui existent dans la chaîne pyrénéenne], retourna en toute hâte sur ses pas ; mais la nuit tombait quand il parvint au lieu du désastre : les montagnards s’étaient dispersés, et on ne pouvait même savoir où les poursuivre. Charles — que rappelait un soulèvement des Saxons — dut reprendre le chemin de France sans avoir vengé son arrière-garde ni reconquis le bagage qu’elle escortait et qui avait été complètement pillé.

Lire la suite[Culture d’Europe] Légendes du Moyen-Âge : Roncevaux (1/4)

Rediffusions estivales de Méridien Zéro

Rediffusions estivales de Méridien Zéro

05/08/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) — Pour ce mois d’août, Méridien Zéro a décidé de rediffuser quatre émissions. Dès ce dimanche à 23 heures, vous retrouverez l’émission consacrée à Georges Orwell. Le dimanche 12 , l’émissions intitulée “L’Europe en questions” ; le dimanche 19 août, celle consacrée à “Je suis partout ; enfin le dimanche 26 août, celle qui a eu pour thème “Enracinés !”. Ces trois émissions auront pour heure de diffusion 23 heures.

Méridien Zéro sera de retour le 2 septembre.

Rediffusiosn estivales Méridien Zéro

[Lu sur le net] Que reste-t-il des Lumières ? (1ère partie) par Pierre Le Vigan

[Lu sur le Net] Que reste-t-il des Lumières ? (1ère partie) par Pierre LE VIGAN

Texte repris du site Europe Maxima

Plus de 250 ans après le lancement de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751), que reste-t-il des Lumières ? Un mythe et beaucoup d’ambiguïtés.

Le mythe, c’est l’idée que l’usage de la raison a été inventé par les Lumières. C’est très excessif. C’est faire peu de cas de Grecs, des Romains, des Renaissants et même des théologiens. Mais il reste un acquis de la pensée des Lumières : c’est l’idée que les hommes font leur histoire. Qu’ils ont la responsabilité de leur histoire. Les Lumières le disent et l’intègrent dans le développement de leur pensée. « Bien et mal coulent de la même source » dit justement Jean-Jacques Rousseau. Cette source, c’est l’homme, avec sa grandeur et avec ses limites. En outre, les Lumières n’ont pas inventé la notion de bien commun mais elle fut présente chez la plupart de ses penseurs. Ceci distingue les Lumières d’un certain libéralisme individualiste.

Lire la suite[Lu sur le net] Que reste-t-il des Lumières ? (1ère partie) par Pierre Le Vigan

Des gardes-frontières suisses participent à la lutte contre les trafics à la frontière entre l’Europe et le Maghreb

Des gardes-frontières suisses participent à la lutte contre les trafics à la frontière entre l'Europe et le Maghreb

26/07/2012 – 12h00
ALGESIRAS (NOVOpress) –  L’Administration fédérale des douanes (AFD) a annoncé mercredi qu’un garde-frontière suisse a découvert 1 227 kg de haschich à Algésiras (frontière hispano-marocaine). Le trafiquant marocain a été remis aux autorités espagnoles. Cette saisie intervient dans le cadre d’une mission de l’Agence européenne pour la coopération aux frontières extérieures (FRONTEX).

Dans ce cadre, trois gardes-frontières suisses et un chien ont été envoyés pour une durée de 93 jours dans le sud de l’Espagne. Une mission visant à lutter contre la déferlante migratoire en provenance des pays du Maghreb. Les agents affectés à cette opération sont confrontés à trois grands types de trafic : êtres humains, armes et drogue.

Crédit photo : Administration fédérale des douanes

L’UE favorise les grands groupes au détriment des petits producteurs, sur fond de conflits d’intérêts avérés

L’UE favorise les grands groupes au détriment des petits producteurs, sur fond de conflits d’intérêts avérés

26/07/2012 – 08h00
BRUXELLES (NOVOpress) — Depuis une dizaine d’années, l’Union européenne encadre de manière de plus en plus stricte par des directives, la vente et la distribution de médicaments, de plantes et d’aliments. Officiellement, l’objectif est de protéger le consommateur. Code communautaire sur les médicaments, directive sur les médicaments à base de plantes, les normes à respecter sont de plus en plus complexes. Résultat : les « petits » n’ont plus les moyens de répondre à toutes ces normes en restant rentables. Seuls les « gros » survivent, c’est-à-dire les grands groupes industriels pharmaceutiques ou agro-alimentaires (Nestlé, Danone, Bayer, Pfizer, etc).

Lire la suiteL’UE favorise les grands groupes au détriment des petits producteurs, sur fond de conflits d’intérêts avérés

[Lu sur le Net] “Vers un monde sans Union européenne ?” par Alexandre Latsa

[Lu sur le Net] “Vers un monde sans Union européenne ?” par Alexandre Latsa

19/07/2012 — 10h00
via RIA NOVOSTI Les Espagnols auront entendu au moins une bonne nouvelle durant cette année 2012: ils ont bien la meilleure équipe de football d’Europe. Mais une sombre coïncidence se confirme: les derniers vainqueurs de l’euro de la décennie sont dans une situation proche de la faillite économique, Grèce (2004) et Espagne (2008 et 2012).

En Europe, pas un mois sans une “réunion de la dernière chance”, pas un jour sans que les mots “marchés financiers” ou “crise financière” ne viennent inquiéter la grande majorité des européens quand à leur avenir proche. Mois après mois ces réunions entre membres de l’Union Européenne construisent toutes des solutions provisoires, pour éviter l’éclatement de la zone Euro, et peut être celui de l’Union Européenne. Pour les citoyens des pays de l’union, le spectacle devient tragique : les pays à bout de souffle demandent comment emprunter encore plus, les autres donnent des conseils : travailler plus et gaspiller moins.

Les mauvais élèves de la classe (“les médiocres” dirait le politologue Biélorusse Vadim Gigin) espèrent que les élections en Allemagne en 2013 verront la chute politique du système Merkel, afin de permettre la mise en place d’euro-bonds destinés à mettre en commun (mutualiser) les dettes d’états via des euro-obligations. Ce système d’euro-bonds aurait pour conséquence directe qu’en cas de faillite d’un Etat les autres seraient “tenus” de rembourser sa dette. Autrement dit, il s’agit de faire payer l’ensemble des états encore relativement sains en jouant sur le principe de “solidarité financière”. Et peut être un choc psychologique pour les marchés, destinée à aider les derniers de la classe, en faisant baisser les taux d’intérêts spéculatifs.

(…)

La crise vient d’outre-Atlantique, c’est une crise de tout le système occidental, et l’Europe paye aujourd’hui très cher les conséquences en chaine de la crise des subprimes américaines. Le monde a changé à une vitesse fulgurante. L’opposition des idéologies communiste et libérale/occidentale avait au moins le mérite de structurer la planète. Lors de la victoire de l’idéologie libérale, une idée nouvelle est apparue : un accord planétaire, autour d’un modèle économique et politique, idéal et unique, serait peut être possible. La victoire du modèle capitaliste paraissait définitive, et on pensait généralement que l’idéologie du vainqueur serait fonctionnelle, peut être pour toujours. On a même rêvé à cette époque de la fin historique des idéologies. Pour Francis Fukuyama par exemple, l’Histoire devait en effet s’achever le jour où un consensus universel sur la démocratie mettrait un point final aux conflits idéologiques.

Or, 23 ans seulement après la parution de la thèse de Fukuyama, ce système “global-occidental” (globalitariste disent ses détracteurs) parait de moins en moins fonctionnel, et ce consensus universel sur la démocratie plus vague que jamais.

Où est passé l’optimisme qui régnait en occident au moment de la disparition de l’URSS? Et cette idéologie libérale démocratique mondialiste idéale qui allait enrichir tous les peuples de la planète? On comprend peu à peu que si l’idéologie libérale a accéléré la globalisation, cette globalisation a sans doute directement contribué à la destruction de la domination occidentale, via l’affaiblissement de son idéologie bien sur, mais aussi via l’apparition de nouveaux modes de gouvernance politico-économiques, et de nouveaux systèmes de valeurs.

On peut aujourd’hui se poser la question suivante: et si c’était finalement le système d’exploitation du monde occidental (politique, économique et moral) qui ne fonctionnait plus ?

Crédit photo Une : Florian K./Wikipédia sous licence CC