[vidéo] Philippe de Villiers : “Nous sommes face à un problème d’invasion et de colonisation”

Philippe de Villiers

12/04/2021 – FRANCE (NOVOpress)
Philippe de Villiers, écrivain, fondateur du Puy du Fou, cofondateur du Vendée Globe et ancien ministre, répond aux questions de Sonia Mabrouk au sujet de la suppression de l’ENA, de son nouvel essai intitulé “Le jour d’après” et du dîner à l’Elysée auquel il a été convié par le couple présidentiel.


Rachat imminent d’Europe 1 par Bolloré – Les « progressistes » ne décolèrent pas

Vincent Bolloré

Voilà une nouvelle que les « progressistes », qui monopolisent politiquement les médias depuis des décennies et n’encouragent la diversité que lorsque celle-ci n’est pas idéologique, ont beaucoup de mal à digérer : selon le média en ligne Les Jours, qui confirme ainsi les rumeurs qui circulaient depuis maintenant plusieurs semaines, Vincent Bolloré, propriétaire de la sympathique chaîne CNEWS et actionnaire principal du groupe Vivendi, serait en effet sur le point de s’imposer un peu plus dans le champ médiatique français et d’y apporter davantage de liberté en rachetant EUROPE 1, qui a perdu pas moins de 2 millions d’auditeurs en vingt ans !

« Faire CNEWS à la radio »

A en croire cette même source, les négociations concernant le rachat de la célèbre radio seraient tellement avancées que non seulement Thomas Bauder, directeur de l’information de CNEWS, aurait évoqué la semaine passée en conférence de rédaction la future alliance entre sa chaîne et la station de radio, mais qu’en outre Serge Nedjar, directeur de CNEWS, et Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes de CANAL+, seraient déjà en train de plancher sur une grille des programmes de rentrée pour EUROPE 1. Le projet de Vincent Bolloré ? Selon un haut cadre de Vivendi, l’homme d’affaires breton aurait clairement pour ambition de « faire CNEWS à la radio ». Autrement dit, de transformer ce bastion de la bien-pensance qu’est EUROPE 1 en un nouvel espace de liberté au sein duquel ceux qui sortent du politiquement correct et sont pour cela bannis de la quasi-totalité du paysage audiovisuel français pourront enfin s’exprimer.

La crainte de voir débarquer Zemmour

Un projet qui, bien évidemment, est très loin d’enthousiasmer les partisans de l’ostracisation systématique de la droite nationale, et en particulier les « progressistes » salariés d’EUROPE 1, qui redoutent déjà de voir débarquer sur le plateau de la radio l’excellent Eric Zemmour, Pascal Praud ou bien encore Jean-Marc Morandini, qui avait d’ailleurs été renvoyé de la station en 2016. C’est ainsi que, selon Les Jours, nombre de salariés de la radio, particulièrement en colère et semble-t-il, prêts à protester contre ce rachat, parleraient de « calme avant la tempête »… Une grogne d’autant plus grande, précise encore le média en ligne, que, EUROPE 1 ayant un statut d’agence de presse, les journalistes de sa rédaction ne pourront pas avoir accès à la clause de cession permettant de partir, une fois le rachat acté, en bénéficiant d’indemnités de licenciement et du chômage.

Franck Deletraz

Article paru dans Présent daté du 10 février 2021

Le fou rire de Marine Le Pen face à Nicolas Canteloup sur Europe 1

Marine Le Pen Canteloup

30/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Invité, lundi matin, d’Europe 1, Marine Le Pen a assisté, comme c’est le cas pour tous les candidats, au numéro d’imitation de Nicolas Canteloup. Et elle a été très bon public ! Franche rigolade de la présidente du Front national quand Canteloup a imité Jean-Marie Le Pen, puis fou rire, irrépressible, quand le numéro de Canteloup a tourné au graveleux avec la voix de Jean-Jacques Bourdin… Magnéto.

Marine Le Pen : l’Union européenne “est une passoire à gros trous” pour les produits comme pour l’immigration

Marine Le Pen Au nom du peuple

27/03/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Après François Fillon, Jean-Luc Mélenchon ou encore Benoît Hamon, Marine Le Pen était d’être l’invitée ce lundi de la matinale spéciale présidentielle de 7h30 à 9 heures.

Si Marine Le Pen est élue, elle proposera dans un délai de six mois un référendum sur le maintien dans la zone Euro. Avec un enjeu très clair. “Si c’est non, je partirai“, assure-t-elle.

Les Français auront choisi un modèle de gouvernance imposé par l’Union européenne et 70% de mon projet ne pourrait pas être mis en œuvre. Et je leur laisserai la possibilité de se choisir un nouveau président.

Pour Marine Le Pen, “il est évident que la France a un héritage chrétien. C’est une réalité. Et cet héritage appartient à tous les Français, quelle que soit leur croyance“, assure Marine Le Pen.

Il faut accepter l’intégralité de l’histoire de France. C’est l’héritage chrétien, romain, grec. C’est une structuration de notre pensée, de nos institutions. C’est refuser de faire le tri dans cette histoire. On ne trie pas, comme le font certains, comme M. Macron. C’est avoir des codes communs, se scandaliser pour les mêmes choses.

Par ailleurs, Marine Le Pen condamne avec fermeté les prières de rue de musulmans de Clichy-La-Garenne privés de lieux de culte.

Je trouve ça profondément scandaleux. C’est une violation de la loi et une provocation. On peut réclamer des choses, mais quand on ne les obtient pas, on n’organise pas des manifestations de ce type.



Marine Le Pen : l'Union européenne "est une… par Europe1fr

Le bobard du jour est un triple bobard !

08/03/2016 – MÉDIAS (NOVOpress avec le bulletin de réinformation) La cérémonie des Bobards d’or approche à grand pas, aussi nous poursuivons notre présentation des candidats. Aujourd’hui, c’est un triple bobard, raciste qui pis est !

Plus de dix ans après les émeutes du ramadan en 2005, les médias se font toujours l’écho de ces trois bobards. Le premier bobard concerne l’affaire qui aurait déclenché les émeutes de 2005, la mort de Zyed et Bouna dans un transformateur électrique. Cet accident peint en bavure policière avait mis le feu aux poudres suite à son traitement dans les médias. Dix ans plus tard, et malgré une relaxe des policiers par le tribunal correctionnel de Rennes, les médias continuent à parler, je cite : « D’impunité policière ».

Le deuxième bobard est celui du silence autour des quatre morts liées directement aux émeutes. Là où la presse a consacré près de 340 articles à la mort de Zyed et Bouna, on ne compte que 16 articles au total faisant état de la mort de Jean-Jacques Le Chenadec, frappé à mort en bas de chez lui, de Salah Gaham, asphyxié lors d’un incendie volontaire, d’Alain Lambert, asphyxié lors d’un incendie volontaire, de Jean-Claude Irvoas, battu à mort devant sa famille. Le troisième bobard concerne l’identité des meurtriers de Jean-Claude Irvoas et sur leurs origines.

Conscients de la menace que représentent les faits pour le dogme immigrationiste, les médias ont menti, prétendant que quatre des cinq agresseurs étaient d’origine européenne. Parmi ces agresseurs on retrouve un franco-congolais, un franco-algérien, un franco-sénégalais et un antillais. Ce triple bobard a la vie dure puisque cette année, c’est Etienne Baldit, journaliste au Lab d’Europe 1 qui est candidat au Bobard d’Or pour son traitement de l’affaire 10 ans après.

Pour Marion Ruggieri, le christianisme a inventé la lapidation

Pour Marion Ruggieri, le christianisme a inventé la lapidation

13/04/2015 – PARIS (NOVOpress)
Un chrétien, c’est responsable de tout, même de ce qu’il n’a pas fait, c’est bien connu. Marion Ruggiery n’y est pas allée avec le dos de la cuillère dans le pot de la repentance, c’est le moins qu’on puisse dire.

L’animatrice d’Europe 1 a interpelé Saphia Azzeddine, l’auteur du livre « Bilqiss » :

Et, vous racontez, d’ailleurs, que ça (la lapidation, ndlr) a été inventée par les chrétiens ; que c’est une vieille tradition chrétienne.

La lapidation fut bien antérieure à l’arrivée du Christianisme. Lequel ne la préconise pas.

Jésus s’opposa fermement à la lapidation d’une femme prise en flagrant délit d’adultère par la célèbre phrase : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » (Jn 8,7). Mais loin de bafouer la morale en prenant partie pour l’adultère, il ajouta pour préconiser le pardon : « va et ne pèche plus. »

Sans vouloir jeter la première pierre à Marion Ruggieri, on peut déjà lui recommander de préparer ses émissions avec plus de soin…

Crédit photo : Stéphane Bily via Flickr (cc)



 

 

 

 

Poutine s’en prend à l’impérialisme américain

Poutine s’en prend à l’impérialisme américain

06/06/2014 – MOSCOU (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Mercredi soir, le président russe Vladimir Poutine (photo) a accordé un grand entretien à deux médias français de masse, enregistré mardi à Sotchi. Jean‑Pierre Elkabbach et Gilles Bouleau ont conduit l’entretien.

Ils ont abordé tous les sujets : de l’Ukraine à la Syrie, en passant par les Pussy Riot et la relation avec les Etats-Unis…

Interrogé sur la prétendue stratégie de conquête de la Russie sur la scène internationale, Vladimir Poutine a déclaré que la politique la plus agressive était celle des Etats-Unis. Il a rejeté les accusations de présence militaire russe en Ukraine portées par les Américains, en rappelant qu’ils n’avaient pas hésité à mentir au plus haut niveau international pour justifier leur intervention en Irak. Questionné sur l’augmentation des dépenses militaires de son pays, il a là aussi rappelé que le montant du budget de défense américain était supérieur à l’ensemble des budgets des autres grandes puissances. Concernant le dossier syrien, il a souligné sa crainte de voir le pays se transformer en un second Afghanistan. Enfin, il a déploré la perte de souveraineté des pays européens en matière militaire avec l’OTAN, et a loué la figure du général de Gaulle et même de Mitterrand.

Lire la suitePoutine s’en prend à l’impérialisme américain