Tag Archives: Etat islamique

Des musulmans protestent contre les actes de l'Etat islamique en brûlant son drapeau

Les enfants soldats de l’État islamique

06/03/2015 – IRAK (NOVOpress)
Le correspondant de France 24 en Irak a rencontré Habib et Faraj, deux enfants qui ont échappé à l’État islamique. De confession yazidie, une minorité religieuse considérée comme hérétique par les jihadistes, les deux cousins avaient été capturés avec plusieurs membres de leur famille, dans leur village du nord de l’Irak. Ils sont parvenus à s’enfuir et racontent comment les combattants islamistes voulaient faire d’eux des enfants soldats.


Qui est «Jihadi John», le bourreau de l’État islamique ?

27/02/2015 – SYRIE (NOVOpress)
«Jihadi John», le bourreau de l’État islamique, a été identifié comme étant Mohammed Emwazi, un citoyen britannique qui résidait à Londres. Une révélation que l’on doit notamment au Washington Post et à la BBC même si la police n’a pas souhaité confirmer l’identité du tueur.

«Jihadi John» s’est rendu célèbre en menaçant – avec un fort accent britannique – les pays occidentaux dans plusieurs vidéos de décapitation. On le voit notamment avant les supplices des otages américains James Foley, Steven Sotloff et Peter Kassig, des Britanniques David Haines, Alan Henning, mais aussi du Japonais Kenji Goto.



Le témoignage de ses anciens voisins à Londres

:

Ce chef d’entreprise anglais parti combattre l’État islamique en Irak

27/02/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Choqué par les exactions commises par les djihadistes, Tim Locks a décidé de tout plaquer pour aller combattre l’État islamique en Irak.

Celui-ci a déclaré au quotidien Daily Mail : “J’étais un homme comblé. Je vivais dans une maison splendide avec piscine, je me rendais huit fois par an en vacances. Clairement, je pouvais me permettre tous ce que je voulais.”

Il a vendu sa maison puis avant de prendre l’avion pour Souleimaniye, grande métropole située au sud du Kurdistan. Aujourd’hui, il combat au sein d’une milice chrétienne appelée «Dwekh Nawsha» (qui signifie en langue assyrienne, «les auto-sacrificateurs»).

Il est également possible de suivre Tim Locks sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/el.locks


Lire la suite

Destruction du musée de Ninive : dramatique massacre culturel, civilisationnel, archéologique

27/02/2015 – IRAK (NOVOpress)
Les djihadistes de l’Etat islamique ont détruit les statues datant parfois de 3000 ans au musée de Ninive, situé à Mossoul dans le nord de l’Iraq.  De la civilisation mésopotamienne aux chrétiens d’Orient, rien ni personne de différent n’est épargné par la folie religieuse jusqu’au-boutiste de Daesh. Des hommes brulés, égorgés, décapités jusqu’aux vestiges des civilisations anciennes en passant par les femmes violées, cette barbarie détruit tout sur son passage au nom d’Allah.


Continue reading

Publié le

L’État islamique en train de “s’infiltrer sur les ruines de la Libye à un rythme exponentiel”

25/02/2015 – PARIS (NOVOpress)

Sur RTL, la journaliste Isabelle Dath rappelle que la Libye est en proie au chaos trois ans après la mort de Mouammar Kadhafi. Une situation qui a permis à l’État islamique d’y trouver un terrain d’ancrage.

Pour Isabelle Dath, l’État islamique est en train de “s’infiltrer sur les ruines de la Libye à un rythme exponentiel”. Qu’en pense Bernard-Henri Lévy ?



Isabelle Dath : “Daesh est en train de s… par rtl-fr

Nouvelles menaces de l’EI. Submerger l’Italie de clandestins (Présent 8299)

Nouvelles menaces de l’EI. Submerger l’Italie de clandestins (Présent 8299)

20/02/2015- PARIS (NOVOpress)
Orchestrer le déferlement de plus de 500 000 clandestins sur les côtes italiennes : telle est la nouvelle menace proférée par l’EI à l’encontre de Rome, au moment où celle-ci parle d’une éventuelle intervention en Libye. Un véritable tsunami humain auquel doit d’urgence se préparer une Europe qui, par laxisme et par angélisme, a depuis des années été incapable de répondre à la multiplication des « Camp des Saints ».

Nouvelles menaces de l’EI. Submerger l’Italie de clandestins (Présent 8299)C’est le quotidien Il Messagero qui, citant des conversations téléphoniques interceptées par la police italienne, a révélé cette semaine que « les djihadistes émettent l’hypothèse d’envoyer à la dérive direction l’Italie, des centaines de barques remplies de migrants, dès le moment où notre pays évoquerait une intervention armée en Libye ». Une réponse en effet au ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, et à celui de la Défense, Roberta Pinotti, qui affirmaient respectivement lundi qu’il n’y a « pas une minute à perdre » en Libye et que le pays est prêt à mobiliser 5 000 soldats pour lutter contre l’EI.

Et Il Messagero ajoutait que « l’objectif serait de créer un nouveau drame (décès en mer, port bloqué) provoquant un impact dévastateur sur l’opinion publique ».

Rompre avec l’angélisme

Lire la suite

En Irak, une milice chrétienne attire des volontaires américains contre l’EI

19/02/2015 – IRAK (NOVOpress)
Percing brillant sous la lèvre et paré de sa tenue de camouflage, le jeune combattant américain ne passe pas inaperçu dans la ville chrétienne d’Al-Qosh, posée à flanc de montagne dans le nord de l’Irak. Brett, 28 ans, incarne un mouvement émergeant d’Occidentaux qui abandonnent tout pour venir défendre les Assyriens, l’une des plus anciennes communautés chrétiennes du monde.

Pour le volontaire américain :

Le terroriste des uns est le combattant de la liberté des autres. Ici, nous nous battons pour que les gens puissent vivre en paix, sans persécution, pour que les cloches de l’église continuent de sonner.



Dans une nouvelle vidéo, l’État islamique appelle à frapper la France

14/02/2015 – SYRIE (NOVOpress)
L’État islamique vient de diffuser une nouvelle vidéo dans laquelle il est possible de voir des djihadistes s’exprimer en français et menacer clairement la France et la Belgique.

L’un des islamistes appelle les musulmans francophones à tuer les “mécréants” : “Agissez depuis l’intérieur. Tuez-les avec n’importe quelle arme”.

Pour le spécialiste Wassim Nasr, il est important de noter la multiplication – depuis de 2 mois – des vidéos de l’EI menaçant explicitement la France.



Le magazine de l’État islamique menace encore la France

13/02/2015 – SYRIE (NOVOpress)
Dans le nouveau numéro du magazine Dar al-Islam, l’État islamique évoque les récents attentats qui ont touché notre pays en choisissant, pour sa une, un titre évocateur : «Qu’Allah maudisse la France».

Il est possible d’y trouver des photos d’Amedy Coulibaly, présenté dans le magazine comme «l’exemple à suivre» parce qu’il «a fait la Dawa (le prêche, NDLR) à beaucoup de personnes en prison».

Dar al-Islam publie également une interview d’Hayat Boumedienne, la veuve d’Amedy Coulibaly. Mais les services de renseignements cherchent actuellement à authentifier ce document.


Ce libraire de Lille qui se prenait pour Ben Laden tout en vendant des drapeaux de l’État islamique

10/02/2015 – LILLE (NOVOpress)
Le libraire “lillois” qui vendait des drapeaux de l’État islamique dans sa boutique a été condamné par le tribunal correctionnel à un an de prison avec sursis et un an d’interdiction d’exercice d’activités commerciales pour apologie du terrorisme.

Quand les policiers avaient demandé à Chaabi M’Barek de décliner son identité, il avait répondu: «Je suis Ben Laden» avant de conclure par «les barbus vont vous vaincre, inch’Allah». Pour son avocat, il s’agissait simplement «d’humour maladroit» (sic)…


Un djihadiste “français” demande aux musulmans d’agir en France : “Tuez-les avec des couteaux !”

10/02/2015 – ALEP (NOVOpress)
Dans une nouvelle vidéo réalisée par l’État islamique, le britannique John Cantlie endosse à nouveau son costume d’otage-reporter au service des islamistes.

Il est ainsi possible de voir un autre dijihadiste “français” saluer l’attentat contre Charlie Hebdo avant de menacer clairement la France :

Partez en opération. Soyez un loup solitaire ! Tuez-les avec des couteaux. Crachez-leur à la figure !



Publié le

« Iraqi Warfare », le jeu vidéo qui permet d’incarner l’État islamique

08/02/2015 – IRAK (NOVOpress via M Pixels)
Une modification du simulateur militaire « Arma 3 » a connu une étonnante médiatisation dans la sphère djihadiste. Dès août, la communauté s’interrogeait sur le bon goût de ce type de projet.

(…)

« C’est indéniable, il y a de quoi se poser des questions sur ce mod. » Sur le forum officiel d’Arma 3, un jeu vidéo de simulation militaire très populaire sur PC, les joueurs s’interrogent sur « Iraqi Warfare », une déclinaison de leur jeu favori.
Le mod est une modification du programme réalisée par un joueur afin d’y rajouter ou d’en altérer le contenu, et souvent distribuée gratuitement au sein de la communauté.
L’un d’entre eux, « Iraqi Warfare », est toutefois au centre des interrogations depuis que des partisans de l’Etat islamique ont relayé son existence en début de semaine sur leurs canaux de propagande, fiers d’y découvrir qu’il permet de jouer non seulement avec les troupes kurdes et irakiennes, mais aussi celles de l’organisation djihadiste.

(…)

Pour le Daily Mail, tabloïd anglais qui a lancé l’alerte, il ne fait aucun doute : « des islamistes distribuent un simulateur de combat afin de recruter des enfants et des jeunes hommes ». Le jeu, précise le média anglophone, aurait été « modifié par les djihadistes pour y intégrer l’Etat islamique ».


La France se lance dans la contre-propagande face aux djihadistes

La France se lance dans la contre-propagande face aux djihadistes

06/06/2015 – LYON (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Contrer la propagande des organisations djihadistes sur Internet, c’est ce que cherche à faire l’armée française. Une cinquantaine de militaires spécialisés va être mobilisée pour affronter l’organisation de l’Etat islamique sur l’un des terrains où elle est en pointe : Internet et les réseaux sociaux tels que Facebook ou encore Twitter. Cette cellule de contre-propagande sera installée à Lyon, au Centre interarmées d’actions dans l’environnement (CIAE). Elle pourra communiquer, à couvert ou non auprès des populations civiles. Objectif : utiliser une fausse identité pour rentrer en contact avec des recruteurs et tenter de dissuader des individus de partir. C’est dans le contexte de la guerre d’Algérie que la France a eu recours pour la dernière fois à des opérations importantes de contre-propagande.