Israël envoie ses réfugiés érythréens en Suède

Israël envoie ses réfugiés érythréens en Suède

09/01/2014 – 08h30
TEL AVIV (NOVOpress) –
Alors que les protestations de milliers de migrants africains contre la politique d’accueil d’Israël entamaient avant-hier leur troisième journée, le ministre israélien de l’Intérieur, Gideon Sa’ar (photo), a annoncé ce mardi (le 7 janvier) que des douzaines de réfugiés érythréens venaient de quitter volontairement Israël pour la Suède.

La Suède a accepté de les prendre sous la pression de l’ONU dans le cadre d’un plan de réinstallation dû à ces circonstances exceptionnelles. Le ministre de l’Intérieur a précisé que chaque réfugié partait avec une aide de 3.500 US dollars et devait promettre de ne jamais tenter de revenir.

https://twitter.com/gotiskaklubben/status/420766143201046528

Lire la suiteIsraël envoie ses réfugiés érythréens en Suède

Y’a des choses qui me tracassent. Mais ils sortent d’où, ces Erythréens ?

Y'a des choses qui me tracassent. Mais ils sortent d’où, ces Erythréens ?

Bien sûr, ils sortent d’Erythrée. Enfin on suppose. Mais encore ? A Lampedusa, c’est maintenant plein d’Erythréens. Comme ils ont échappé à la mort, il ne faut pas trop les bousculer. N’empêche que leur histoire, c’est comme leurs bateaux : elle ne tient pas debout.

Il y a une chose qui me tracasse. Et pas depuis la semaine dernière. A chaque fois qu’un rafiot accoste sur les côtes européennes, bondé de migrants soi-disant miséreux, fuyant qui la pauvreté, qui la guerre, qui la famine, qui sa belle-mère, on nous raconte que ces gens-là nous sont arrivés grâce aux passeurs, lesquels se sont bien sûr faits payer, et pas avec des grains de mil. On nous dit aussi, sans que nul ne s’interroge, qu’il y a un tarif plancher qui est de 1000 euros.

Lire la suiteY’a des choses qui me tracassent. Mais ils sortent d’où, ces Erythréens ?