Eric Zemmour: «Fabius est devenu l’homme qui se trompe tout le temps»

24/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Pour Eric Zemmour, « Fabius est devenu l’homme qui se trompe tout le temps » : Iran, Syrie, Russie… L’Élysée a l’habitude maintenant de contourner à chaque fois la résistance du Quai d’Orsay.

Celui qui était présenté comme le seul ayant de l’expérience dans l’équipe gouvernementale – le seul qui avait son bac, ajoutent les mauvaises langues —,

incarne maintenant une diplomatie française schizophrène, qui décrète qu’Assad n’a pas le droit de vivre, que Poutine est un tyran, qu’Orban est la honte de l’Europe quand la Hongrie est la seule à remplir les obligations de Schengen en fermant sa frontière. Dans le même temps, le héros des droits de l’homme s’acoquine avec l’Arabie Saoudite et son régime médiéval où le bourreau fait des heures supplémentaires.


Victoire de la liberté d’expression : Zemmour relaxé

Zemmour : "Jean-Marie Le Pen a commis une faute de temps"

22/09/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Traîné en justice pour « provocation à la haine raciale » en raison d’une chronique dans laquelle il décrivait la réalité, l’essayiste Eric Zemmour a finalement été relaxé.

Bonne nouvelle pour la liberté d’expression : il est encore (parfois) possible de décrire le réel. Ainsi, Eric Zemmour a-t-il été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, ce mardi 22 septembre. Le polémiste était poursuivi pour provocation à la haine après une chronique sur RTL, en mai 2014 dans laquelle il déclarait :

Les Normands, les Huns, les Arabes… les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacées par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent.

La radio était, elle, poursuivie pour avoir diffusé ladite chronique. Elle a logiquement été également relaxée.
« Aussi excessifs, choquants ou provocants que ces propos puissent paraître », ces propos ne s’appliquent « qu’à une fraction des communautés visées et non à celles-ci dans leur ensemble », a finalement jugé le tribunal correctionnel de Paris.

L’avocat du polémiste pour qui ces poursuites avaient « peut-être un sens politique » et Éric Zemmour lui-même, se disant « victime d’un procès profondément politique » mettent le doigt sur le fond de l’affaire : décrire le quotidien de tant de Français n’est pas politiquement correct.

Je ne suis pas assistante sociale, mon métier n’est pas de savoir si je vais faire de la peine à untel ou untel. Mon métier, c’est dire la vérité.

conclut Zemmour.


Eric Zemmour : “Merkel a pris la responsabilité historique de détruire définitivement une Allemagne millénaire”

12/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
C’est maman Angela : la fierté, la gloire, l’honneur de l’Europe, le futur prix Nobel de la paix !“, s’amuse Éric Zemmour. Pour lui, la chancelière allemande est “l’incarnation d’un continent de mamans qui ne supportent pas la photo d’un enfant mort“. À tel point que la presse du Vieux contient l’a sacrée “Angela Ière impératrice“. Le journaliste fait remarquer que “l’Europe est égalitaire et fraternelle… sous la férule teutonne”.

Pour le polémiste :

Merkel a pris la responsabilité historique de détruire définitivement une Allemagne millénaire

Mais pendant ce temps-là, les patrons allemands ont fait un rêve : une main d’oeuvre massive, malléable, pas chère… remplacera dans leurs usines les petits blonds que leurs femmes autochtones n’ont pas fait.


Migrant : “Une fracture Est-Ouest à mur renversé”

Eric Zemmour : mise au point sur la Turquie

05/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“C’est le retour du conflit Est-Ouest à front renversé, ou plutôt à mur renversé avec toujours la Hongrie en éclaireur”, explique Éric Zemmour à propos de la plus grande crise migratoire traversée par l’Union européenne depuis la deuxième Guerre mondiale. Il rappelle qu’en 1989, ce pays entrouvrait le mur de Berlin à sa frontière avec l’Autriche.

“Aujourd’hui, la Hongrie construit un mur à sa frontière avec la Serbie”, poursuit-il. Le journaliste constate que si les Hongrois et leurs voisins de l’Europe communiste “rêvaient jadis de liberté et de circulation”, la liberté de circulation est aujourd’hui “leur cauchemar”.

L’Est “évoque la défense de la civilisation européenne”, mais pour l’Ouest “l’Europe se confond avec le monde”, décrypte Éric Zemmour.


Le dhimmi du jour est… Bruno Le Maire, qui refuse de défendre les églises contre leur transformation en mosquée

Bruno Le Maire : "Vladimir Poutine n'est plus le bienvenu le 6 juin" (vidéo)

15/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Bruno Le Maire explique à qui veut l’entendre qu’on lui a demandé 10 fois de signer la pétition « Touche pas à mon église » et qu’il a toujours refusé.

Certes, on les défendra mieux en les remplissant qu’en signant des pétitions, mais celle lancée par Valeurs actuelles le 9 juillet intitulée « Touche pas à mon église » a le mérite d’exister.
Signée entre autres par Nicolas Sarkozy ou Éric Zemmour, elle entreprend de « sauver les églises de France » et fait suite au ballon d’essai lancé trois semaines plus tôt par le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui avait évoqué sur Europe 1 la possibilité de transformer les églises désaffectées en mosquées.

Mais elle ne plaît pas à tout le monde chez Les Républicains. selon le Canard enchaîné de ce 15 juillet, Bruno Le Maire, le quasi-candidat, a fermement refusé d’y apposer son paraphe :

Moi, on m’a demandé dix fois de signer cette pétition avec Zemmour, et j’ai refusé. Car c’est une pétition contre le vivre-Ensemble, de nature à opposer les communautés les unes contre les autres et à alimenter l’islamophobie.

Donc pour M. Le Maire, défendre les églises de France, c’est mettre en cause le vivre ensemble avec des communautés qui ne veulent par ailleurs pas s’intégrer ?


“Guerre de civilisation” : “Manuel Valls sait-il vraiment ce qu’il dit ?”

30/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Éric Zemmour revient sur la formule employée pour la première fois par le Premier ministre pour faire face au terrorisme islamiste.

Le polémiste s’interroge :

Manuel Valls sait-il ce qu’il dit ? Connait-il le sens des mots qu’il emploie ? Maîtrise-t-il toutes les subtilités de la langue française ? Est-il un provocateur impétueux ou un ignorant ingénu ? Guerre de civilisation ou guerre de civilisations ? Guerre pour la civilisation contre des barbares ou entre civilisations ?

Pour le journaliste, le Premier ministre ne semble pas lui-même en mesure de répondre à ces questions. “Manuel Valls explique qu’il ne fait pas la guerre à l’islam mais au terrorisme, et que les premières victimes de ce terrorisme sont les musulmans”.


Éric Zemmour : “Jean-Christophe Cambadélis va découvrir les joies de l’armée mexicaine”

Zemmour

25/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“Plus on est de fous, plus on rit : c’est la nouvelle devise rue de Solférino”, lâche Éric Zemmour quelques jours après la présentation par le premier secrétaire du Parti socialiste de son équipe composée de près de 80 secrétaires nationaux.
“Jean-Christophe Cambadélis va découvrir les joies de l’armée mexicaine”, promet le journaliste.

Dans un PS qui compte de moins en moins de militants (au fil des déceptions), de moins en moins d’élus (au fil des défaites électorales), on fait nombre comme on peut.
On se serrera d’autant plus les coudes qu’ils seront collés les uns aux autres.

À ses yeux, le Parti socialiste “applique les méthodes pédagogiques modernes chères à Najat Vallaud-Belkacem : pour réduire les inégalités et éviter les traumatismes, tout le monde est premier de la classe”.


Eric Zemmour poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris

On n'est pas couché : Eric Zemmour seul face à la meute

24/06/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Le tribunal correctionnel doit se prononcer aujourd’hui sur les propos d’Eric Zemmour qui a été poursuivi pour incitation à la haine raciale.

Que lui reproche t on ?
En mai 2014, il avait tenu les propos suivants : « les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent ». Pour l’avocat d’Eric Zemmour, « on interdit à un journaliste de décrire le réel, de diffuser une information donnée par un organisme d’Etat ».

Éric Zemmour évoque “Hollande, l’Algérien”

Éric Zemmour : "La Manif pour tous, un drame pour l'UMP"

18/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Éric Zemmour est revenu sur la récente visite du chef de l’État français à son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika.

“C’est un goût qu’on lui découvre sur le tard. Ô non, pas celui pour les belles actrices, mais pour les dictateurs, les vieux tyrans qui semblent l’attirer irrésistiblement”, lance Éric Zemmour, qui note qu’après Fidel Castro, c’est à Abdelaziz Bouteflika (“impotent, grabataire et presque sénile”) que François Hollande a rendu visite.

Éric Zemmour note qu’à Cuba, c’est le frère de Fidel Castro, Raul, qui est aux manettes ; et qu’en Algérie, “ce sont les services secrets issus de clans familiaux qui dirigent tout, les mêmes depuis le FLN et la guerre d’indépendance“. Ce qui lui fait dire que “François Hollande aime les familles solides“.


Éric Zemmour : “Quand Erdogan se rêve en calife”

Recep Tayyip Erdoğan

09/06/2015 – TURQUIE (NOVOpress)
Le président turc a perdu la majorité absolue qu’il détenait depuis treize ans au Parlement. Malgré cette déconvenue, Éric Zemmour pense que Recep Tayyip Erdogan n’a rien perdu et va se relever.

Il conserve le pouvoir et son parti reste le plus puissant du Parlement. C’est une demi-défaite qu’il saura retourner un jour en demi-victoire. L’homme est habile. Il a naguère réussi à réduire l’influence politique de l’armée, héritière de Mustapha Kemal et de son laïcisme rigoriste. Ce Mustapha Kemal qui avait justement aboli le califat.

Plus loin, Éric Zemmour égratine les idiots utiles de l’Union européenne qui ont soutenu Erdogan dans sa lutte contre l’armée y voyant un progrès pour les libertés démocratiques.

Alors que l’armée kémaliste était le seul rempart contre la réislamisation de la Turquie.


FIFA : Pour Éric Zemmour, “le droit se met au service des Américains”

04/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
“C’est comme à la télé, dans une série… américaine bien sûr”, analyse Éric Zemmour en évoquant la tourmente qui secoue la FIFA et son président démissionnaire depuis quelques jours.

Un vieux despote corrompu aux abois, des inspecteurs du FBI pugnaces et incorruptibles, des médias qui ne savent plus s’ils informent sur l’enquête ou enquêtent sur la forme : la machine judiciaire américaine telle qu’elle aime se mettre en scène, telle que les journalistes de France et du monde entier aiment la magnifier“, poursuit-il.

Au-delà du scandale de corruption qui touche la FIFA, Éric Zemmour pose la question suivante :

Le mystère le plus épais est : de quoi la justice américaine se mêle-t-elle ?


Pour Éric Zemmour, “l’Arabie Saoudite n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi”

Éric Zemmour : "La Manif pour tous, un drame pour l'UMP"

21/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“On le croyait perdu, noyé sous le déluge de bombes américaines, asphyxié, liquidé. Le califat islamique est de retour”, note Éric Zemmour.
Le journaliste rappelle que pour contrer l’État islamique, le gouvernement irakien a été contraint, pour reprendre la ville de Ramadi, d’envoyer des milices chiites “réputées pour leur sauvagerie”, ce qui provoque “l’émoi des capitales occidentales qui craignent pour les œuvres antiques de Palmyre”.

Éric Zemmour rappelle que les trois grandes puissances sunnites de la région (Turquie, Arabie Saoudite et Yémen) ont conclu une récente alliance contre l’Iran. “Un axe qui est sans doute un des secrets du regain de Daesh”, estime-t-il.

Pour le polémiste :

Les États sunnites préféreront toujours un califat islamique, sunnite comme eux, à l’ennemi héréditaire des chiites hérétiques.

“Un nouveau Moyen-Orient est en train de naître dans le sang et la fureur”, décrypte Éric Zemmour. “À quand Daesh dans Bagdad, dans Damas ? Alors, on ne donnera pas cher de la peau de la Jordanie et du Liban”, ajoute-t-il. La communauté internationale devra alors “se rendre à l’évidence et reconnaître diplomatiquement Daesh”.

Il conclut : “”Après tout, “l’Arabie Saoudite n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi”.


Éric Zemmour : “François Hollande aurait dû aller à Moscou plutôt qu’à La Havane”

13/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Éric Zemmour constate qu’à Moscou, il n’y avait pas de photo pour les manuels d’histoire ni de carte postale cette année. Aucun chef d’État occidental n’était présent aux cérémonies du 70e anniversaire de la « guerre patriotique ».
« La Russie a été punie pour son comportement en Ukraine : isolée, sanctionnée, bannie », poursuit le journaliste. « Une humiliation d’autant plus cinglante pour Poutine que ce dernier était venu en Normandie (…) célébrer le Débarquement du 6 juin 1944 ».
Le polémiste poursuit :

Au moment où Poutine célébrait fastueusement la victoire russe, François Hollande inaugurait en grande pompe le musée de l’esclavage en Guadeloupe.
Pendant que le Russe exaltait la grandeur de son pays, le Français ne se lassait pas de battre sa coulpe pour les crimes du sien.


Éric Zemmour : “Jacques Chirac, un président tête de veau”

Éric Zemmour : "À chacun son sacré"

08/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)

« Vingt ans, vingt ans après sera toujours le roman de la nostalgie et des désillusions », lâche Éric Zemmour, pour qui cela « vaut pour Chirac comme pour les autres ». Le polémiste note qu’il a fallu trente ans (trois essais) à l’intéressé pour conquérir son Graal. « ,Mais il parcourut son mandat à toute allure de son habituel pas d’homme pressé », poursuit-il, notant qu’il « ne lui fallut que trois mois pour abandonner ses promesses de campagne ».

« Il inventait le septennat de deux ans », s’amuse Éric Zemmour. « Vous serez surpris par ma démagogie » : ainsi Jacques Chirac avait-il prévenu ses derniers fidèles lors de sa campagne « homérique » de 1995.

Éric Zemmour évoque aussi son célèbre discours du Vel d’Hiv :

Jacques Chirac a mis notre pays dans l’engrenage de la repentance des lois mémorielles et de la concurrence victimaire


Éric Zemmour : “Le territoire national est en train de redevenir un lieu de guerre”

Éric Zemmour : "La Manif pour tous, un drame pour l'UMP"

29/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Depuis la chute du mur du Berlin, en 1989, le ministère de la Défense est le premier à réduire ses dépenses. Alors qu’à ce sujet, l’armée avait pris le parti du silence, elle s’exprime désormais haut et fort et demande des soldats. Pourtant la France est exsangue. La gauche doit donc faire des choix. Et l’armée française manque de moyens.

En dix ans, l’armée de Terre a perdu 45.000 hommes et arrive aujourd’hui à un seuil de 100.000 hommes.

Éric Zemmour va plus loin :

Actuellement près de 10.000 hommes sont chargés de la sécurité des lieux publics. Autant que ceux engagés dans les interventions extérieures, au Mali ou en Centrafrique. Le territoire national est en train de redevenir un lieu de guerre.


Loi renseignement : Pour Éric Zemmour, “on écoute tout le monde pour entendre quelques uns”

Eric Zemmour

22/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dans sa chronique sur RTL, Éric Zemmour a donné son avis sur la loi Renseignement qui permettrait de mettre en place une surveillance massive des citoyens français.

Comme le rappelle le polémiste, tous les amateurs de romans policiers vous le diront : on reconnait le coupable à ce qu’il parait le plus innocent de tous les suspects. Il a le meilleur alibi, il est le plus serviable auprès de l’enquêteur. En annonçant qu’il saisirait le Conseil Constitutionnel sur le projet de loi renseignement – une première pour un président de la République de la Vème- François Hollande s’est cru très malin et n’a fait que signer son crime. C’est la maladresse des habiles.

Ce texte sur le renseignement trouble le traditionnel clivage-droite -gauche. Il inquiète les esprits les mieux disposés, grands flics ou juges antiterroristes. Les garanties sont dérisoires et les risques immenses. Il profite du fameux “esprit du 11 janvier” pour légaliser une plate-forme nationale de cryptage et de décryptement (PNCD) qui permet depuis des années de recueillir et de stocker des données personnelles massives.

Pour une efficacité fort réduite : on écoute tout le monde pour entendre quelques uns. On pêche au chalut pour attraper quelques poissons. On traque le délit d’opinion sans poursuivre le crime. On se refuse à interdire le retour sur le territoire des djihadistes à la manière anglaise; on n’ose pas descendre dans les banlieues pour mettre à jour les innombrables caches d’armes par peur des bavures. Alors, pour faire taire ce message qu’on ne veut pas entendre, on s’en prend au facteur.

Cette loi sur le renseignement doit être mise en relation avec le plan, annoncé la semaine dernière, par le premier ministre pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme. Désormais, on fait basculer tout ce délit du racisme dans le code pénal, alors qu’il relevait jusque là d’un droit de la presse éminemment protecteur. Et on en profite au passage pour serrer encore la vis à internet. Une fois de plus, c’est la parole qui est suspectée, pas le crime. On sort de plus en plus du cadre démocratique qui respecte toute opinion


Éric Zemmour : “L’Islam a aussi sa guerre de religions”

Eric Zemmour

16/04/2015 – MONDE (NOVOpress)
“C’est le temps des grandes manœuvres entre l’Iran et l’Arabie Saoudite”, affirme Éric Zemmour, pour qui la guerre dans la région se fait désormais “à visage découvert, Perses contre Arabes, chiites contre sunnites”.

“Les guerres de religions sont les plus inexpiables, car c’est le sort de chacun pour l’éternité et le salut de son âme qui sont en jeu”, poursuit le journaliste. Il rappelle que le christianisme a connu au XVème siècle la lutte entre catholiques et protestants. L’islam a aujourd’hui celle des chiites et des sunnites. “À côté, la Saint-Barthélemy apparaîtra bientôt comme un conte pour enfant”, ironise-t-il.

Avec son nouveau roi, l’Arabie Saoudite a décidé de faire régner l’ordre dans le camp arabe sunnite, et ce n’est pas tâche aisée”. Car le sunnisme n’a pas clergé (…) Et c’est la même anarchie au plan géostratégique. Le pays essaye donc de faire rentrer dans le rang les Al-Qaïda, État islamique, Boko Haram et autres califats islamiques