Un viticulteur risque la prison pour avoir refusé de polluer

Un viticulteur risque la prison pour avoir refusé de polluer

17/02/2014 – DIJON (NOVOpress) – Un viticulteur bourguignon, Emmanuel Giboulot, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique. Le 24 février prochain, il passera devant un tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un pesticide dangereux sur sa vigne. Il risque jusqu’à 6 mois de prison et 30.000 € d’amende.

Comment en est-il arrivé là ? En juin 2013, le préfet de Côte d’Or prend un arrêté pour contrer une hypothétique épidémie de flavescence dorée, une maladie de la vigne, transportée par un petit insecte, la cicadelle. Cet arrêté prévoit l’usage d’un pesticide extrêmement nocif, puisque tuant toutes sortes d’insectes nécessaires à la régulation de la vigne pour éviter les parasites et bien évidemment les abeilles, dont les colonies disparaissent de manière inquiétante.

Emmanuel Giboulot opte alors pour une solution plus respectueuse des équilibres biologiques, car il existe des traitements naturels bien connus des vignerons et très efficaces. Il faut savoir que l’agriculture biologique se caractérise par l’absence d’usage de produits chimiques de synthèse, se voulant le prolongement d’une l’agriculture traditionnelle et ancestrale à l’opposé de l’agriculture intensive. De nombreux vignerons et viticulteurs sont ainsi passés en « bio » et produisent des vins réputés dans le monde entier. Mal en a pris à Emmanuel Giboulot : fin juillet, suite à la dénonciation d’un inspecteur de la direction régionale de l’Agriculture, il est mis en examen comme un vulgaire criminel.

Une déclaration de soutien est alors lancée par l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle et recueille à ce jour plus de 75000 signatures, invitant non seulement les internautes à soutenir publiquement Emmanuel Giboulot, mais à soutenir toutes les initiatives visant à privilégier l’usage d’alternatives naturelles plutôt que des produits de synthèse.

Pour apporter, vous aussi, votre signature à la déclaration de soutien, cliquez ici.

Crédit photo : damienroue via Flickr (cc)

« Transition énergétique » : vers un saccage des paysages ?

« Transition énergétique » : vers un saccage des paysages ?

05/10/2013 – 08h00
PARIS (via Polémia) –
Le 16 septembre 2013 François Hollande a reçu un rapport sur la « transition énergétique » préalable à la grande messe verte qui a suivi les 21 et 22 septembre. Davantage de pathos que de bon sens. Le nucléaire reste l’atout maître de la France en matière d’énergie. Le remplacer ne sera pas simple : construire des centaines d’éoliennes par département ? C’est saccager les paysages. Isoler 500.000 logements par an c’est mieux mais ni les particuliers, ni l’Etat n’y sont financièrement prêts. André Posokhow fait un point technique pour Polémia.

Lire la suite

Bernard London et l’obsolescence planifiée

Bernard London et l’obsolescence planifiée

Un livre-phare et la critique de Serge Latouche

Bernard London, Juif originaire de Russie, est l’auteur d’un texte (« Ending the depression through planned obsolescence ») tout à fait étonnant et important dans l’histoire des idées. Ce texte est paru en 1932 aux Etats-Unis, où il s’était installé. Il y soutenait l’idée d’un plan pour « introduire de l’ordre à la place du chaos » et mettre fin au « gâchis social » d’une main d’œuvre inemployée, en d’autres termes au chômage de masse. Sur quoi reposait son plan ? Il s’agissait de la mise en œuvre systématique, planifiée, de l’obsolescence des objets, c’est-à-dire de leur usure accélérée et de leur mise au rebut.

Lire la suite

Delphine Batho : Lobby 1, République 0

Delphine Batho : Lobby 1, République 0

06/07/2013 – 16h30
PARIS (NOVOpress) – Quelques heures après avoir critiqué la politique environnementale du gouvernement, la ministre de l’écologie Delphine Batho (photo) a été limogée comme un malpropre. Elle avait expliqué au micro de RTL (le 2 juillet) que « le budget de 2014 était mauvais ». Avec un recul de 7% de crédit de la mission écologie, on ne peut que lui donner raison. Nous sommes loin de « l’excellence environnementale » prônée par Hollande durant la campagne présidentielle.
Mais c’est ce que Hollande appelle « manquer au principe majeur de solidarité gouvernementale »

Lire la suite

Des députés socialistes votent Le Pen !

Des députés socialiste votent Le Pen !

11/06/2013 – 10h40
PARIS (NOVOpress) –
Mais ils se sont ensuite ressaisis, qu’on se rassure…

Mi-mai, à l’Assemblée Nationale, alors que la commission du développement durable examinait un projet de loi retranscrivant des directives européennes (habituellement l’essentiel du travail d’un député français en séance…) en matière environnementale, Marion Maréchal-Le Pen dépose un amendement spécifiant que, « dans une zone industrielle à risque classée Seveso, l’exploitant communique aux associations de riverains ou de défense de l’environnement le plan d’opération interne prévu pour prévenir les éventuels accidents ». Un amendement purement technique.

Lire la suite

Aux sources des consciences et cultures politiques – Par Hervé Juvin [vidéo]

Aux sources des consciences et cultures politiques - Par Hervé Juvin [vidéo]

Qu’est-ce qui fait advenir la culture politique à une nation ou à un pays ? Le culte de la conformité actuelle, le respect des institutions de papier et même un certain nominalisme conduit à poser très peu souvent la question.

A partir du moment où des institutions sont données, on considère que la réalité de la politique suit. Dites “démocratie”, et l’ensemble de la vie politique d’un pays semble en découler. Ce n’est pourtant absolument pas le cas dans la réalité. Il est alors intéressant d’examiner pays par pays, pour chaque peuple, ce qui a fait advenir la conscience politique.
Ce qui se passe actuellement pourrait être une manœuvre stratégique pouvant se traduire par une nouvelle étape de la colonisation du monde.

Lire la suite

Goélette Tara : le tour de l’Arctique pour étudier l’écosystème

Goélette Tara : le tour de l'Arctique pour étudier l'écosystème

25/04/2013 – 18h30
LORIENT (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Le 19 mai, la goélette (photo) lèvera l’ancre pour une nouvelle expédition scientifique. Ce grand voilier quittera Lorient pour rejoindre l’océan Arctique. Elle effectuera autour de celui-ci un parcours de 25.000 kilomètres afin d’étudier en particulier le plancton, premier maillon de la chaîne alimentaire des océans.

Lire la suite

Santé publique: le bisphénol S remplace le bisphénol A

Santé publique: le bisphénol S remplace le bisphénol A

21/04/2013 – 16h30
PARIS (NOVOpress)
  La satisfaction des défenseurs de la santé publique après l’interdiction de l’utilisation du bisphénol A (présent dans les biberons notamment, image ci-dessus) aura été de très courte durée, les tenants de l’industrie ayant très vite rebondi après la décision bannissant ce produit dangereux.

En effet, le Bisphénol A a déjà été remplacé par son petit frère le Bisphénol S. produit également suspect mais bénéficiant d’un plus grand anonymat auprès du public.

Lire la suite

Greenpeace accuse « Levi’s » de polluer les rivières mexicaines

Greenpeace accuse « Levi's » de polluer les rivières mexicaines

15/12/12 – 08h00
MEXICO (NOVOpress)
– Nouvelle cible de l’ONG écologiste, le géant du textile « Levi’s » est accusé de polluer gravement l’eau des rivières mexicaines.
En effet, après Nike, Adidas ou ZARA, c’est au tour de « Levi’s » d’être mis en cause dans le cadre de la campagne « Detox » du groupe écologiste.

Lire la suite

La pollution de l’air réduit l’espérance de vie dans l’Union européenne

La pollution de l'air réduit l'espérance de vie dans l'Union européenne

05/10/12 – 18h00
PARIS (NOVOpress)
– La pollution de l’air réduit la durée de vie des individus de près de deux ans dans certaines régions de l’Union Européenne, selon un rapport de l’Agence européenne environnementale (AEE) qui met en évidence le peu de résultats concrets des politiques affichées de lutte environnementale, même si législation européenne a cependant permis de réduire légèrement la quantité de certaines toxines rejetées par les pots d’échappements et les cheminées industrielles en Europe.

Lire la suite

Le gouvernement japonais annonce une sortie du nucléaire sur 30 ans

Le gouvernement japonais annonce une sortie du nucléaire sur 30 ans

16/09/12 – 08h00
TOKYO (NOVOpress)
– Le drame de Fukushima et la mobilisation populaire anti-nucléaire qui l’a suivi auront finalement conduit le gouvernement japonais à annoncer, vendredi, une sortie progressive de nucléaire échelonnée sur 30 ans.

« Le gouvernement va instaurer toutes les mesures possibles pour amener la production nucléaire à zéro pendant les années 2030« , indique le nouveau plan énergétique japonais communiqué à la presse internationale.

Cette annonce est un grand défi politique et sociétal visant à «créer un nouveau futur » selon les termes du document officiel.

Lire la suite

L’impact sanitaire de la pollution de l’air s’élèverait à près de 30 milliards d’euros par an

L’impact sanitaire de la pollution de l’air s’élèverait à près de 30 milliards d’euros par an

16/07/12 – 14h00
PARIS (NOVOpress) – C’est le résultat annoncé par une étude du ministère de l’Ecologie, non encore publiée, sur le coût sanitaire de la pollution de l’air en France.

La conclusion du document est, en effet, sans appel : « Les polluants de l’air extérieur sont notamment impliqués dans les pathologies respiratoires (asthme, insuffisance respiratoires, cancers) et cardio-vasculaires et occasionnent chaque année des coûts pour la société. Ces coûts peuvent être estimés, a minima, entre 20 et 30 milliards d’euros par an pour la France métropolitaine ».

L’ensemble des coûts sont abordés par l’étude, qu’il s’agisse des coûts marchands (du coût des soins, de la perte de revenus liée à l’absentéisme) ou des coûts non marchands (perte de bien-être lié à l’inquiétude, à l’inconfort ou à la restriction des activités de loisir ou domestiques).

L’évaluation de ces coûts reste néanmoins fort complexe, car se basant en grande partie sur « la valeur statistique de la vie humaine » qui fixe un « prix » à la vie humaine, établi ici à 504.000 euros pour la mortalité liée à la pollution atmosphérique.

Crédit photo : EnvironmentBlog via Flickr (CC)

Rome: Casapound s’oppose à la nouvelle décharge publique et dénonce l’absence de recyclage

Rome: Casapound s'oppose à la nouvelle décharge publique et dénonce l'absence de recyclage

08/06/12 – 20h00
ROME (NOVOpress)
– Alors que la quasi totalité des grandes villes européenne est déjà passée depuis plusieurs années au tri et au recyclage de ses déchets, la capitale italienne continue à se borner à les déverser sans distinction puis à les enfouir. Cette pratique a entrainé la saturation des divers sites de déversement et le projet récent d’ouverture d’une nouvelle décharge publique géante dan le quartier de Riano, suscitant l’inquiétude et la colère des habitants du lieu.

Rejoignant la mobilisation citoyenne contre ce projet anti-écologique, anachronique et économiquement aberrant (de nombreux détritus triés pourraient être revendus à des entreprises pour réutilisation), les militants de Casapound œuvrent depuis plusieurs jours à la dénonciation d’une décision politique inique et néfaste au bien être de la population et à la protection de l’environnement. Ils participent notamment, nuit et jour, à l’occupation du lieu choisi pour installer la nouvelle décharge. Une trentaine de jeunes militants du mouvement ont également bloqué la route de Flaminia, à l’entrée de Riano, en exhibant des banderoles proclamant « Les déchets tuent » ou encore « les habitants de Riano veulent continuer à vivre« .

Le mouvement Casapound réclame la suspension du projet et la mise en place d’une politique ambitieuse de tri sélectif et de recyclage.

Comme l’a déclaré le vice-président de Casapound, Andrea Antonini : « Nous ne voulons pas simplement que la décharge soit déplacée, nous exigeons un système plus adapté à l’époque, plus protecteur de l’environnement et des populations. Nous ne voulons pas compromettre notre vie, notre économie et la santé de nos enfants simplement parce que Monsieur Allemanno (NDLR: l’actuel maire de Rome) n’a pas tenu ses promesses électorales et a préféré distribuer à tort et à travers l’argent public ».

Crédit photo : un.2vue via Flickr (CC)

Pêche: des flottes extra-européennes menacent le thon rouge en Méditerranée

Pêche: des flottes extra-européennes menacent le thon rouge en Méditerranée

04/06/12 – 15h00
PARIS (NOVOpress)
– Deux importantes flottes extra-européennes auraient été repérées ces 15 derniers jours en Méditerranée dans une des principales zones de reproduction du thon rouge.

Une situation qui inquiète particulièrement l’association environnementaliste WWF car cette présence laisse à penser que certains bateaux pourraient opérer en toute illégalité et en dehors de toutes les lois internationales de conservation du thon rouge.

Cette présence de navires extra-européen apparaît d’autant plus inacceptable que les thoniers français ont atteint leur quota de prises de thon rouge le 31 mai dernier, ce qui met normalement fin à la saison de pêche pour cette année.

Treize navires chinois et une flotte de pêche battant pavillon inconnu auraient ainsi été repérés. Les autorités chinoises n’ont pas commenté cette information.

Crédit photo Nicolas Lannuzel via Flickr (cc)

Environnement : nouveau rapport accablant de la WWF

Environnement : nouveau rapport accablant de la WWF

17/05/12 – 14h00
PARIS (NOVOpress)
– Selon un nouveau rapport de l’association environnementaliste WWF, d’ici 2030, deux planètes Terre pourraient ne pas suffire à satisfaire les besoins des êtres humains si les niveaux actuels de consommation et d’émissions de dioxyde de carbone se maintiennent.

Par ailleurs, l’association annonce que la biodiversité a diminué de 28% en moyenne depuis 1970, avec une chute maximum de 60% sous les tropiques.

Le mode de vie « moderne » et consumériste est en grande partie responsable de cet état de fait, les êtres humains consommant en une année ce que la Terre met une année et demie à produire et à renouveler.

Le rapport signale également qu’entre 2000 et 2010, 13 millions d’hectares de forêts ont disparu à l’échelle mondial. Cette déforestation menace les équilibres écologiques et constituerait la troisième « source d’émissions de CO2 »

Crédit photo mikecogh via Flickr (CC)