Tag Archives: élections US

hillary-clinton-chard

Hillary Clinton mauvaise perdante

Elle avait déclaré après le troisième débat de la campagne présidentielle, à propos du refus de Donald Trump d’affirmer à l’avance qu’il accepterait le résultat des élections : « Notre pays existe depuis 240 ans et une de ses constantes a toujours été que nous acceptons le résultat de nos élections. » Mais Hillary Clinton, qui a reconnu sa défaite au lendemain des élections, a décidé de se joindre à la demande de recomptage des voix de trois Etats américains : le Wisconsin, la Pennsylvanie et le Michigan. Trois Etats qui ont donné au vainqueur 46 grands électeurs qui devront donc lui apporter leurs voix lors du vote du 19 décembre prochain, contribuant ainsi au total de 306 grands électeurs pour Trump contre seulement 232 pour Clinton.

Un renversement du résultat dans ces trois Etats pourrait donc en théorie changer le résultat des élections du 8 novembre, où Hillary Clinton a, aux dernières nouvelles, obtenu plus de voix, à l’échelle du pays, que le vainqueur. Mais même les Démocrates le reconnaissent, rien ne permet de croire à une fraude électorale dans les trois Etats litigieux où le Républicain a engrangé, au total, 100 000 voix de plus que sa concurrente démocrate.

Pour le porte-parole de Donald Trump, ce recomptage des voix « est une plaisanterie » quand on sait qu’il a été demandé par la candidate des Verts, qui a fait moins de 1 % des voix.

Le recomptage pourrait commencer dès jeudi dans le Wisconsin et l’on devrait en connaître le résultat le 12 décembre. Pour faire recompter les votes, il faut toutefois payer 3,5 millions de dollars, mais la candidate écolo, Jill Stein, affirmait lundi avoir déjà reçu 6,3 millions de la part de contributeurs.

Cette procédure étant toutefois peu susceptible de changer quoi que ce soit, notamment en Pennsylvanie où Trump bénéficie d’un avantage de près de 70 000 voix, l’establishment réfléchit encore à d’autres solutions. Serait-il possible, par exemple, que des grands électeurs votent contre le mandat que leur a donné le vote populaire dans leur Etat ? Au moins six grands électeurs affiliés au Parti démocrate seraient à la manœuvre pour convaincre d’autres membres du collège électoral de se rendre parjures. Mais à ce jour, il leur faudrait convaincre 37 grands électeurs pour faire perdre Donald Trump, ce qui est aussi hautement improbable.

Ce qui est hautement probable, par contre, c’est que toutes ces initiatives n’ont d’autre but que de tenter de délégitimer autant que faire se peut la victoire sans appel du « populiste » Donald Trump.

Olivier Bault

Article et dessin parus dans Présent daté du 1er décembre 2016

 

etat-islamique-allemagne

« Bienvenue à l’Etat islamique d’Allemagne ! »

03/11/2016 – ALLEMAGNE (NOVOpress) : Une vidéo décrivant une Allemagne islamiste fait le buzz : elle a été publiée aux États-Unis à quelques jours de la présidentielle du 8 novembre et provoque l’indignation. Sur des images montrant une Allemagne conquise par l’Etat islamique et soumise, une voix off affirme : « Les djihadistes courageux ont réussi à s’emparer de l’Allemagne et à élargir le territoire du califat. Attention, les Américains, il ne faut pas que votre pays emprunte la voie de l’Allemagne. »

Une vidéo « absurde et populiste », s’indigne le quotidien Bild, qui attribue ce douteux montage de propagande au camp de Donald Trump. Celle-ci est l’œuvre de Secure America Now, une organisation ultra-conservatrice qui enchaîne les vidéos farcesques pour peser sur la présidentielle. Elle avait déjà réalisé, le mois dernier, une vidéo encore plus fine : « Préparez votre voyage vers l’Etat islamique de France »…