État islamique en Irak et au Levant : un Califat islamique d’Irak et de Syrie ?

Un Califat islamique d'Irak et de Syrie ?

17/06/2014 – BAGDAD (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
Depuis quelques jours, la situation se dégrade fortement en Irak. Le mouvement islamiste : l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) a pris, entre autres la deuxième ville d’Irak, Mossoul. D’autres régions dans le nord et l’est ont été conquises par les djihadistes.
Carte en Une : en rouge zones contrôlées par l’EIIL en Syrie et en Irak ; en jaune zones réclamées par l’EIIL pour la création d’un Califat islamique de Syrie et d’Irak avec instauration de la Charia.

Les forces occidentales n’ont jamais réussi à pacifier l’Irak

Bien au contraire. Depuis 2003, et l’invasion de l’Irak par les forces menées par les Etats‑Unis lors de l’opération Iraqi Freedom, la situation s’est fortement dégradée. Le dictateur Saddam Hussein menait en effet une lutte contre les islamistes. Depuis, ces derniers ont repris des forces. Et le faible Etat fantoche irakien mis en place par les Américains n’a rien pu faire pour contrer l’avancée des djihadistes. La guerre menée par les islamistes se confond par ailleurs avec la lutte intestine entre sunnites et chiites. 1 700 chiites, également membres de l’armée de l’air, ont été massacrés par l’EIIL.

La réaction des Américains ne s’est pas faite attendre

Les troupes américaines avaient officiellement quitté le sol irakien, il y a maintenant deux ans et demi. Mais Barack Obama a annoncé n’exclure « Aucune option ». Un navire a déjà été envoyé dans le Golfe au cas où. Cinquante marines ont été dépêchés à l’ambassade américaine, qui pourrait être évacuée si la situation continuait à se dégrader. Le Pentagone a cependant ajouté qu’aucune troupe ne serait envoyée au sol. Des propos à prendre avec beaucoup de précautions.

Crédit carte : Wikipédia, (cc).

Offensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?

Offensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?

15/06/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Après quelques jours d’une attaque extrêmement rapide, les combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) sont à moins de 100 km de Bagdad. Ils ont pris plusieurs grandes villes dont Tikrit et Mossoul, deuxième ville du pays avec 1.5 million d’habitants. Les combattants contrôlent une grande partie du nord et de l’est de l’Irak, s’approchant des zones pétrolières de Kirkouk, sans avoir pour le moment attaqué la zone kurde.

Qui sont les combattants de l’EIIL et quel est l’enjeu du conflit ?

L’EIIL (drapeau en Une) est un groupe dissident d’Al‑Qaida connu pour sa sauvagerie et présent d’abord en Syrie avant de se retourner vers l’Irak. La facilité avec laquelle ils s’y déploient révèle la faiblesse de l’Etat irakien laissé en place par les Américains. Le gouvernement irakien a concentré le pouvoir dans les mains des chiites, et écarté les sunnites, notamment en licenciant les cadres de l’armée et de la police, dont certains ont aujourd’hui rejoint les rangs de l’EIIL. L’objectif des djihadistes est d’établir un califat sunnite englobant l’Irak, la Syrie voire plus. Le conflit pourrait donc s’étendre, et même prendre des proportions mondiales si l’Iran entre dans le conflit pour soutenir les chiites.

Lire la suiteOffensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?