Zizanie chez les écolos (Présent 8327)

Zizanie chez les écolos (Présent 8327)

01/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
« Porte ouverte », « main tendue »
… Alors que Manuel Valls multiplie les gestes en direction des écologistes pour qu’ils reviennent au sein du gouvernement, ceux-ci se déchirent autour de la stratégie à adopter, au point de menacer aujourd’hui l’existence même d’Europe Ecologie-Les Verts.

Zizanie chez les écolos (Présent 8327)Proposition de « pacte »

Lundi, c’est Cambadélis qui conviait au siège du PS une délégation d’EELV menée par la secrétaire nationale Emmanuelle Cosse, pour discuter d’un éventuel retour des écolos au gouvernement. Le lendemain, devant l’Assemblée nationale, alors que la coprésidente du groupe écologiste Barbara Pompili lui demandait de préciser « la place de l’écologie dans la feuille de route gouvernementale », le Premier ministre tendait cette fois explicitement la main aux Verts en répondant : « La place des écologistes, elle est dans la majorité, et j’ai déjà eu l’occasion de le dire, elle est pleinement au gouvernement. » Interrogé plus tard par RMC et BFMTV, Valls a même précisé qu’un remaniement pourrait intervenir « s’il y a un pacte entre les socialistes et les écologistes », « s’ils considèrent que c’est possible de gouverner sur la ligne économique qui est la nôtre, sur les réformes en matière de transition énergétique que nous sommes en train de mener et sur la lutte contre les inégalités ».

Disparition d’EELV ?

Lire la suite

Nouvelle provocation de Jacques Boutault, maire écolo du 2ème à Paris

Nouvelle provocation de Jacques Boutault, maire écolo du 22ème à Paris

18/01/2015 – PARIS (NOVOpress)
Jacques Boutault (photo), le maire écologiste du 2ème arrondissement de Paris, s’était déjà illustré en juillet 2014 en participant à une manifestation pro-palestinienne interdite, dans les rues de Paris, manifestation où des slogans antisémites ont été scandés, et où étaient fièrement arborés des drapeaux islamistes. Le Premier ministre Manuel Valls l’avait alors recadré lors d’une prise de parole à l’Assemblée nationale.

Fort de cette première provocation, cet élu vient encore de se faire remarquer au lendemain des attentats islamistes qui ont secoués la France en lançant une pétition pour interdire la manifestation anti-islamisation prévue ce dimanche à Paris et organisée par Riposte Laïque. Sur Twitter, Jacques Boutault s’est réjouit de l’interdiction du “rassemblement xénophobe de Riposte Laïque”.

Sur son site, il va plus loin en qualifiant de “raciste” cette manifestation qui n’avait pour but que de dénoncer une islamisation massive devenue incontrôlable sur notre territoire, et même dans nos écoles où “certains élèves” n’ont pas respecté la minute de silence. De quel coté est la xénophobie dénoncée par cet élu indigne, qui bafouait la République en juillet dernier, en manifestant avec son écharpe, au cotés de ceux qui aujourd’hui font le terreau de l’islamisme radical sur notre territoire ? Sur Twitter, de nombreux internautes ont vivement réagit à la provocation de Jacques Boutault :

Franck Guiot pour Novopress

Crédit photo Une : Joseph Paris via Wikipédia (cc).


La croisade anti-gender des vrais écologistes – par Julien Del Greco, animateur d’Academia Christiana

La croisade anti-gender des vrais écologistes – par Julien Del Greco, animateur d'Academia Christiana

01/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les écologistes « officiels », ceux d’Europe-Ecologie Les Verts, les Barbara Pompili et autres Cécile Duflot, sont à la pointe de tous les combats pour la destruction de l’humanité. PMA et GPA, enseignement du gender, libéralisation totale de l’immigration, etc. Et c’est sans compter l’histoire des Verts allemands avec la pédophilie…

Mais les vrais écologistes, aussi différents des écologistes d’Etat que le pays réel l’est du pays légal, sont de furieux opposants aux offensives libertaires des Cohn-Bendistes. Au nom de l’écologie justement, la vraie !

En janvier, à propos de l’adoption plénière et de la suppression légale de la filiation biologique, le rédacteur en chef de L’Ecologiste Thierry Jacaud condamne « un mensonge anthropologique officiel incroyable dont on imagine aisément les ravages sur les enfants ». Il voit dans les projets du gouvernement « une négation sidérante de la nature, l’aboutissement consternant de notre société industrielle qui détruit la nature non seulement dans la réalité mais aussi dans les esprits ».

En mars, mêmes critiques radicales dans La Décroissance contre la « puissance de la technoscience » et « la folie du “droit à” ». En juin, La Décroissance publie une bande-dessinée qui ridiculise les libertaires (« Appelez moi Mondame ! Il n’y a plus de “il” et de “elle” mais un “ille”. Tout doit être neutre ! Le sexe c’est nul ! C’est mal ! Beuurk ! ») et leur terrorisme de la pensée. C’est d’anthologie. Et la conclusion est magistrale…

Lire la suite

Ravier (FN) à Mennucci (PS EELV) : « C’est vous qui êtes un négrier de l’immigration, pas moi ! » (vidéo)

Ravier (FN) à Mennucci (PS EELV) "c'est vous qui êtes un négrier de l'immigration, pas moi !" (vidéo)

13/03/2014 – MARSEILLE (NOVOpress)
À bord du Train Europe 1 des municipales en gare de Marseille, Nicolas Poincaré reçoit deux candidats aux prochaines municipales de la ville.
Stéphane Ravier (candidat FN) répond, à la fin de la vidéo, à Patrick Mennucci (candidat PS EELV) : « C’est vous qui êtes un négrier de l’immigration, pas moi ! »

Quand des députés UMP imitent la sirène des pompiers à la fin de l’intervention du premier ministre (vidéo)

Quand des députés UMP imitent la sirène des pompiers à la fin de l'intervention du premier ministre (vidéo)

06/02/2014 – PARIS (NOVOpress) – A l’Assemblée Nationale, a propos du renvoi de la loi sur la famille (ou plutôt antifamille) Jean-Marc Ayrault a déclaré « Le gouvernement aime la famille » suivi de « C’est la république du dialogue, de la démocratie et du progrès social. »

Une réplique théâtrale qui a été accueillie par des « pimpon » de pompiers de la part des députés UMP. De leur coté les députés socialistes étaient debout pour applaudir. Tandis que les députés écologistes n’applaudissaient pas et restaient assis !

Cohn-Bendit et le lobby pédophile vert humiliés par la télé Russe

Cohn-Bendit et le lobby pédophile vert humilié par la télé Russe

22/01/2014 – 10h30
PARIS (NOVOpress) – VIDÉO –
Reportage de la télévision russe sur la mouvance pédophile en Allemagne, étroitement liée aux Verts. Le reportage revient notamment sur les propos que Daniel Cohn-Bendit avait tenu en 1982 dans l’émission Apostrophes face à Paul Guth. Pour le journaliste russe : « Il est absolument incompréhensible, après de tells paroles, que cet homme soit en liberté et fasse de la politique ». Si Daniel Cohn-Bendit s’est toujours défendu d’avoir été pédophile, expliquant ses propos par la volonté de « choquer le bourgeois des années 1970 », il est directement accusé (ainsi que d’autres membres fondateurs des Verts) par Eckhard Stratmann-Mertens, cofondateur du parti Vert allemand et ancien député au Bundestag, dans une interview accordée à Die Welt en juillet 2013.

http://www.youtube.com/watch?v=3tDlO0kY5iU

PV non payés de Jean-Vincent Placé : une simple « négligence » ?

Faits & Documents du 15 au 30 novembre 2013. Portrait : Jean-Vincent Placé

22/12/2013 – 11h45
PARIS (NOVOpress) – Interrogé sur KtoTV au sujet de ses 133 amendes non payées, Jean-Vincent Placé a reconnu que ces faits étaient inexcusables, tout en cherchant à se justifier en invoquant des raisons fumeuses : « C’était une période où j’avais beaucoup de problèmes personnels, où j’étais négligent ». Selon l’élu d’EELV, ne pas régler 118 000 euros de PV n’est donc qu’une simple « négligence ». Une explication qui fait sourire quand on sait que, pour atteindre une telle somme, il faut forcément avoir reçu bon nombre de courriers de rappels, de majorations et d’huissiers, pendant des mois voire des années…

Crédit photo : Philippe Rouget via Flickr (cc)

L’interview hallucinante de Jean-Vincent Placé : « 75.000€ c’est peut-être important pour vous » (vidéo)

L'interview hallucinante de Jean-Vincent Placé : "75.000€ c'est peut-être important pour vous" (vidéo)

21/12/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress) – Le Cedis est l’organisme de formation des élus du parti politique EELV, cette formation professionnelle est financée par les impôts des Français.  Dans cette interview Élise Lucet, journaliste de l’émission « Cash investigation », a en mains des documents qui montrent qu’EELV a bénéficié d’un apport de l’organisme de formation d’un montant de 75.000 euros pour acheter son siège parisien, ce qui est bien entendu illégal.

Dans une conversation surréaliste la journaliste s’adresse au sénateur EELV Jean-Vincent Placé qui dirigeait le Cedis à l’époque de ce financement. Celui-ci a un « trou de mémoire » providentiel et quand elle lui fait remarquer que 75.000€ est une somme difficile à oublier, l’arrogant sénateur lui répond : « C’est peut-être des sommes importantes pour vous. »

75.000€ de financement illégal, une broutille pour ce sénateur EELV !

http://youtu.be/IrVNDhQ_zcM

Faits & Documents du 15 au 30 novembre 2013. Portrait : Jean-Vincent Placé

Faits & Documents du 15 au 30 novembre 2013. Portrait : Jean-Vincent Placé

Le nouveau numéro de Faits & Documents du 15 au 30 novembre 2013 vient de paraître, avec (entre autres) un portrait de Jean-Vincent Placé, sénateur de l’Essone. Extrait.


Le 25 septembre 2013, Noël Mamère annonçait dans Le Monde son intention de quitter Europe Écologie Les Verts, dénonçant « la firme » formée par Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé et leurs amis : « Notre parti ne produit plus rien : il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. Nous sommes devenus un syndicat d’élus. » Cette transformation est l’œuvre d’un homme, Jean-Vincent Placé. Formé par Michel Crépeau aux habiletés terriennes rad-soc, ce pur apparatchik franc-maçon, qui n’a jamais travaillé, est surnommé « le Sarko écolo ». Il aura mis sur la touche toute la vieille garde verte et placé ses hommes (et surtout ses femmes) dans le parti. Ce « vert qui mange sa viande bleue » est un ambitieux qui se voit ministre de l’Intérieur ou du Budget. En toute modestie, il déclare : « Je suis un des hommes les plus influents de la république » (Le Canard Enchaîné du 6 novembre 2013).

Lire la suite

Les verts « niquent Mamère » mais pas seulement – Un parti de moins en moins durable

Les verts « niquent Mamère » mais pas seulement - Un parti de moins en moins durable

Noël Mamère a toujours été gauchiste, ce qui est son droit. Homme des médias, il a pensé que, quant à faire de la politique, la filière verte était la plus durable, politiquement présentable et la plus médiatique aussi. Et cela a été vrai. Analyse de journaliste politique qui s’est avérée fausse sur la durée. Il a sous-estimé les rivalités de personnalités politiques en permanence au bord de la crise de nerf et l’appétit pour le pouvoir des faux révoltés du système. « J’ai décidé de quitter EELV parce que je ne reconnais pas le parti que j’ai représenté à la présidentielle de 2002, explique-t-il. Notre parti ne produit plus rien : il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. Nous sommes devenus un syndicat d’élus« .

Lire la suite

Noël Mamère quitte Europe Écologie-Les Verts

Noël Mamère quitte Europe Écologie-Les Verts

25/09/2013 – 17h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Dans une interview au journal Le Monde, le maire de Bègles et ancien candidat à la présidentielle pour les Verts annonce son intention de quitter Europe Écologie-Les Verts.

« Notre parti ne produit plus rien : il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. Nous sommes devenus un syndicat d’élus. J’ai l’impression d’un sur-place qui nuit au rôle que nous pouvons jouer dans la société. Cela ne m’empêchera pas de conduire une liste aux municipales à Bègles, je n’ai pas besoin de l’étiquette. C’est une page qui se tourne. Je pars sans regret, sans émotion particulière. C’est le résultat d’un constat et d’une analyse ».

Lire la suite