Théorie du genre : les « ABCD de l’égalité » changent – juste – de nom (Présent 8135)

Théorie du genre : les « ABCD de l’égalité » changent – juste – de nom (Présent 8135)

30/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
Des rumeurs évoquant ici et là un probable abandon du projet. Des gros médias qui font mine de s’insurger contre la nouvelle « reculade » du gouvernement devant « une poignée d’illuminés réactionnaires ». Quelques opposants distraits qui crient « victoire » un peu trop vite… Cela a toutes les apparences d’une escroquerie, et pour cause : loin d’annoncer l’abandon pur et simple de l’« ABCD de l’égalité », les ministres de l’Education nationale et des Droits de la femme ont au contraire promis, le week-end dernier, son extension, sous une autre appellation, à l’ensemble des établissements scolaires dès la rentrée 2014.

« L’essentiel est dans le contenu »

Une du 8135 de "Présent"
Une du 8135 de “Présent”

Il y a quelques jours déjà, répondant aux rumeurs évoquant un possible retrait du projet, Benoît Hamon affirmait qu’il n’y aura « aucun changement de stratégie », que « le bilan est positif pour les ABCD », et que « l’essentiel est dans le contenu, pas dans le contenant ». Et de fait, seul le contenant va changer. Invitée dimanche sur France 3, Najat Vallaud-Belkacem a en effet expliqué : « Ce que nous annoncerons lundi (30 juin), vous le verrez, est très ambitieux. Plus que ne l’étaient les “ABCD de l’égalité”, qui ne concernaient que 275 écoles et étaient donc limités. (…) Ce que nous annoncerons concernera toutes les écoles, tous les enseignants, tous les élèves. (…) Le nom “ABCD de l’égalité”, attaché à une expérimentation, n’apparaîtra plus pour une raison simple, c’est que nous ne serons plus dans l’expérimentation. » Et le ministre des Droits de la femme, s’adressant alors aux défenseurs des « ABCD », d’ajouter : « Je les rassure sur le fait que l’objectif (…) sera atteint grâce au plan que nous allons présenter » !

« Un successeur bien pire »

Ce « Plan d’action pour l’égalité filles-garçons à l’école dès la rentrée 2014 », Benoît Hamon devait en livrer les grandes lignes lundi matin dans Le Parisien : inscription de la lutte contre les inégalités entre hommes et femmes « dans le socle commun » de savoirs que tout élève doit maîtriser à 16 ans, « dès la rentrée (…), la formation initiale de tous les professeurs s’enrichira d’un module consacré à l’égalité » entre les sexes, « pour les enseignants déjà en exercice, nous l’intégrerons dans la formation continue », mise en ligne sur internet d’une « mallette pédagogique » pour aider les enseignants sur « la base des modules des “ABCD” évalués par l’inspection générale comme étant les plus pertinents ».

Lire la suiteThéorie du genre : les « ABCD de l’égalité » changent – juste – de nom (Présent 8135)

Renaud Camus : La France est comme une vieille fille qui élève les enfants des autres

Royaume-Uni : des parents d’élèves furieux après la décision de supprimer le porc à la cantine

11/03/2014 – LONDRES (NOVOpress) – Les élèves de 3 à 11 ans de l’école publique Brinsworth à Rotherham (Yorkshire) ne vont plus avoir le plaisir de manger saucisses et jambon. Leurs parents ont en effet reçu un courrier du responsable de la mairie pour les cantines indiquant qu’il y avait des « ajustements mineurs » dans les menus servis dorénavant. Ce doux euphémisme signifie en réalité que la mairie a décidé de ne plus servir de porc à la cantine, et que toutes les viandes seront désormais halal.

Les parents considèrent que cette façon de faire est scandaleuse car “seulement” 20% des élèves de cette école sont musulmans. Une mère déclare ainsi que « la façon dont ces animaux sont tués pour des raisons religieuses ne devrait pas être soutenue par les écoles et ma fille est anxieuse depuis qu’elle sait ce que veut dire halal ». Une autre déclare « mon garçon est difficile et il adore le porc, il va être dégoutté de devoir manger du poulet tout le temps ».

De leur coté les autorités locales justifient leur décision par le souhait de rendre les repas plus « inclusifs » et que les menus restent parfaitement équilibrés.

Laura Slimani du MJS veut imposer la théorie du genre dans les écoles

Laura Slimani du MJS veut imposer la théorie du genre dans les écoles

04/04/2014 – 13h00
PARIS (NOVOpress) –
N’en déplaise à Manuel Valls, la volonté des socialistes d’imposer la fumeuse théorie du genre n’est pas une rumeur. Pour preuve, les déclarations de Laura Slimani, la nouvelle dirigeante du Mouvement des jeunes socialistes (MJS). Elle a ainsi affirmé samedi 1er février – veille du défilé de la Manif pour tous : “Oui, le genre, ça existe et nous allons l’enseigner dans les écoles”.

http://www.youtube.com/watch?v=SpxG9m4uSao

Yves Thréard sur la théorie du genre à l’école dans “C dans l’air” (vidéo)

Yves Thréard sur la théorie du genre à l'école dans "C dans l'air"

04/02/2014 – Vidéo “C dans l’air”

Yves Thréard rappelle les propos de Mme Najat Vallaud-Belkacem qui parle de la théorie du genre et qui dit voilà ce qu’il faut faire.

Il poursuit, je comprends ces parents qui disent nos enfants sont à l’école pour apprendre à lire, à écrire et à compter et pas pour remettre en question la construction de notre société, l’école est le lieu de la transmission des savoirs.

https://www.youtube.com/watch?v=bOpSxqVqCVQ&feature=player_embedded

Le gender à l’école, ou l’imbécilisation nationale, tribune de Flavien Blanchon

Le gender à l’école, ou l’imbécilisation nationale, par Flavien Blanchon

03/02/2014 – 20h40
PARIS (NOVOpress)
– Après ministres, ministricules et gros médias, le Système fait donner les universitaires. Ils se sont mis à cent, en Alsace, pour dénoncer dans le journal les « associations extrémistes » et leurs manœuvres « révoltantes » contre le « genre » à l’école. Leur zèle a plu en haut lieu et ils ont eu depuis les honneurs du Monde, oui du Monde soi-même.

Le principal intérêt de cette tribune est sans nul doute lexicographique puisque, à côté de la « professeure » – monstruosité linguistique aujourd’hui banale –, elle marque l’apparition de la « maîtresse de conférences ». Uniquement, il est vrai, dans la version alsacienne : Le Monde a dû trouver qu’il y avait des limites au ridicule. Sur le fond, nos universitaires alsaciens ont deux arguments. Les études de genre, d’abord, sont payées par nos impôts. « L’ensemble de ces recherches reçoit le soutien académique et financier du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et du CNRS, et ces travaux sont également favorisés par l’Union Européenne ». Après ça, évidemment, qui osera mettre en doute leur légitimité, y compris en maternelle ? Et les études de genre ne sont pas seulement subventionnées comme tout le monde, elles sont même utiles, puisqu’elles « montrent que, selon les lieux et les époques, les rôles des hommes et des femmes ont varié et que l’amour a des formes multiples ». Immense découverte que personne ne soupçonnait et que les études de genre et leurs chercheurs stipendiés révèlent aujourd’hui aux enfants des écoles, pour leur émancipation intellectuelle !

Lire la suiteLe gender à l’école, ou l’imbécilisation nationale, tribune de Flavien Blanchon

La résistance contre la théorie du genre à l’école maternelle et primaire

La résistance contre la théorie du genre à l’école maternelle et primaire

31/01/2014 – 12h00
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Depuis vendredi, des centaines d’élèves ont été retirés de l’école pour une journée par leurs parents. Motif : demander la suppression de l’enseignement de la théorie du genre à l’école (photo, Judith Butler, philosophe féministe et lesbienne, “papesse” de la théorie du genre).

Que se passe-t-il réellement à l’Education nationale ?

Cette année, l’Education nationale teste dans dix académies le programme : ABCD de l’égalité. Ce programme est destiné aux élèves de maternelle et de primaire. Il s’agit d’un enseignement flou se basant sur les études du genre. Un des manuels conseillés aux enseignants, « 50 activités fille-garçon à l’école » se veut un manuel d’éducation sexuelle des petits enfants.

Lire la suiteLa résistance contre la théorie du genre à l’école maternelle et primaire

Le gouvernement socialiste s’attaque à l’école à la maison – Par Marie Vermande

Le gouvernement socialiste s'attaque à l'école à la maison - Par Marie Vermande

26/01/2014 – 11h30
PARIS (NOVOpress) – La grande faucheuse continue sa marche inexorable, je veux parler de l’Education nationale, et de sa course aux enfants, sans qu’aucune famille ne puisse lui résister. Ainsi donc, l’Etat cherche une nouvelle fois à tuer la liberté des parents de choisir pour l’éducation de leurs propres enfants, de choisir comment leur donner l’instruction nécessaire, comment les socialiser et les préparer au monde de demain.

L’Etat en souhaitant promulguer cette loi liberticide contre l’école à la maison met d’ailleurs en avant que l’un des buts de l’école serait de socialiser l’enfant, omettant que si des parents souhaitent retirer leur enfant du système éducatif publique c’est qu’ils considèrent que l’école a depuis longtemps abandonné sa fonction principale : celui d’instruire. “L’un des buts de la scolarisation de l’enfant est sa socialisation. Celle-ci nécessite une éducation qui ait une dimension collective, qui lui permette de découvrir la diversité des conditions et des cultures des enfants de son âge et de rendre son développement plus harmonieux.” Le principal but de l’école serait donc d’obliger chaque enfant à découvrir la diversité des conditions et des cultures, et d’empêcher que la déscolarisation soit “le prétexte d’une désocialisation volontaire, destinée à soumettre l’enfant, particulièrement vulnérable, à un conditionnement psychique, idéologique ou religieux.”

Lire la suiteLe gouvernement socialiste s’attaque à l’école à la maison – Par Marie Vermande

Le gouvernement américain demande aux écoles d’abandonner une discipline trop autoritaire

Le gouvernement américain demande aux écoles d’abandonner une discipline trop autoritaire

09/01/2014 – 17h00
WASHINGTON (NOVOpress) –
Les services du président Obama ont mis la pression ce mercredi sur le système éducatif américain pour mettre un terme à ce qui est décrit comme une discipline trop stricte. Mais, même avant cette recommandation formelle, beaucoup d’écoles avaient pris des mesures pour ajuster leurs sanctions qui affectaient en majorité des élèves issus des minorités.

Le procureur général des Etats-Unis(1) Eric Holder (photo) a ainsi expliqué que cette politique de tolérance zéro amenait parfois des sanctions pénales pour des affaires qui ne devait entraîner que de sanctions disciplinaires. « Un mauvais comportement doit amener l’élève chez le directeur de l’établissement et pas au poste de police », a-t-il indiqué.

L’administration fédérale précise aussi dans un courrier envoyé ce mercredi aux autorités éducatives locales que « durant notre enquête nous avons constaté que les élèves afro-américains étaient plus lourdement sanctionnés que les élèves blancs pour des faits similaires, en raison de leur race ». Eric Holder a ainsi annoncé qu’il avait donné instructions aux parquets locaux pour abandonner les poursuites dans les cas d’affaires non violentes comme par exemple pour usage de crack, qui touche en particulier les minorités de manière disproportionnée. Et, à Noël, Barack Obama avait d’ailleurs fait usage de sa grâce présidentielle pour huit condamnés.

Dans les écoles américaines, les élèves noirs ont trois fois plus de risque que les blancs d’être renvoyés d’après l’enquête du gouvernement sur les droits civils de 2011 à 2012. Alors que les élèves noirs ne représentent que 14% de la population étudiante totale, ils sont plus du tiers à avoir été renvoyés au moins une fois. Et plus de la moitié des élèves arrêtés pour des infractions commises dans le milieu scolaire étaient noirs ou latinos.

Lire la suiteLe gouvernement américain demande aux écoles d’abandonner une discipline trop autoritaire

Classement PISA : la prime aux méthodes traditionnelles

Classement PISA : la prime aux méthodes traditionnelles

05/12/2013 – 15h00
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Dans le dernier classement PISA, qui compare les résultats éducatifs de soixante-cinq pays parmi les plus développés de la planète en termes d’éducation, la France se retrouve à la vingt-cinquième place. Elle perd deux places par rapport à son dernier classement.

Cette position, sans être particulièrement honteuse, n’est sans aucun doute pas digne de la cinquième puissance mondiale qu’elle est. Ce sont particulièrement les mathématiques qui sont alarmantes chez les élèves français. Par ailleurs, et ce n’est pas nouveau, l’écart se creuse entre l’élite, excellente, et le bas de tableau, toujours plus catastrophique. Des tares apparemment encore sans remède, que Jean‑Paul Brighelli, le redoutable adversaire du pédagogisme issu de mai 68, n’a pas tardé à imputer aux tendances égalitaristes et libertaires qui caractérisent notre éducation nationale. En Allemagne Josef Kraus, dirigeant du syndicat allemand des professeurs a fait remarquer le rôle de l’immigration : l’Allemagne a « plus d’immigrés donc nous faisons moins bien que la Corée ou la Finlande ». La parole est probablement plus libre chez notre voisin qu’en France.

Lire la suiteClassement PISA : la prime aux méthodes traditionnelles

Nouvelle rénovation d’école : Solidarité Kosovo amorce le projet sur le terrain

Nouvelle rénovation d’école : Solidarité Kosovo amorce le projet sur le terrain

10/10/2013 – 13h00
GRACANICA (NOVOpress) –
Fidèle à son engagement humanitaire au Kosovo scellé au mois de mai dernier avec l’Église serbe, l’équipe de l’association française Solidarité-Kosovo est à nouveau à Gračanica pour mettre en œuvre un projet de rénovation d’école.

C’est le second chantier humanitaire du genre que pilote cette association puisque l’année dernière elle était à l’initiative de la réfection complète de l’école du village de Straža alors lourdement fragilisée suite aux intempéries qui avaient touchées la région.

Lire la suiteNouvelle rénovation d’école : Solidarité Kosovo amorce le projet sur le terrain

Bègles (Gironde) : Une école catholique victimes de tags christianophobes

Bègles (Gironde) : Une école catholique victimes de tags christianophobes

08/10/2013 – 11h00
BÈGLES (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
A Bègles, ville dont Noël Mamère est le maire, l’école catholique Sainte-Marie de la Ferrade a été recouverte ce weekend de tags hostiles aux catholiques. Si, pour l’instant, rien ne permet de déterminer qui sont les auteurs de ces dégradations, la teneur des slogans et leurs terminologies, indiquent clairement la piste de l’extrême-gauche.

Lire la suiteBègles (Gironde) : Une école catholique victimes de tags christianophobes

En Seine-Saint-Denis, la charte de la laïcité peine à s’appliquer

En Seine-Saint-Denis, la charte de la laïcité peine à s'appliquer

02/10/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
La charte de la laïcité (ci-dessus) est une mesure cosmétique sans incidence concrète sur la réalité. Ainsi, Rachida est bien allée hier au château de Guédelon avec la classe de CM1 de sa fille, école située en Seine-Saint-Denis. Pourtant, jeudi dernier, l’institutrice avait expliqué à cette femme voilée qu’elle ne pourrait pas accompagner la sortie scolaire. Mais devant l’indignation et la mobilisation des parents d’élèves, la direction de l’établissement a fini par céder.

Inadaptée, la charte de la laïcité semble donc condamner à rester lettre morte. Il est vrai que si l’on affirme que l’islam est compatible avec la République française, on voit assez mal pourquoi ceux qui le pratiquent devraient être mis à l’écart de certaines activités collectives.

A force de ne pas vouloir trancher les questions de fond, on se condamne ainsi à la plus complète impuissance.

Crédit photo : DR

Italie : le Maroc paie l’arabe pour tous à l’école primaire

Italie : le Maroc paie l’arabe pour tous à l’école primaire

28/09/2013 – 08h00
TRÉVISE (NOVOpress) –
« Zinoun Bouchra, enseignant d’origine marocaine résidant à Trévise, a la joie et l’enthousiasme dans la voix : “Nous voulons lancer un pont entre les cultures différentes pour construire des moments de rencontre et, nous l’espérons, de paix” ».

Lire la suiteItalie : le Maroc paie l’arabe pour tous à l’école primaire

Education : échec prévisible de la propagande pour effacer la différence des sexes

Education : échec prévisible de la propagande pour effacer la différence des sexes

Photo ci-dessus : A droite l’américaine Judith Butler, qui a lancé la théorie du genre. A gauche sa compagne Wendy Brown.

18/09/2013 – 13h15
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – La Théorie du genre en œuvre dans la pédagogie à l’école : la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud‑Belkacem, a lancé un programme “ABCD de l’égalité” qui, d’après le communiqué de sante.gouv.fr , s’adresse à tous les élèves de la grande section au CM2 et à leurs enseignants. Ce programme vise “à déconstruire des stéréotypes de genre”. Une documentation a été mise à disposition. Il est expérimenté dans cinq académies pour cette rentrée 2013 et fera l’objet d’une évaluation pour être généralisé dans toutes les écoles à la rentrée 2014.

Lire la suiteEducation : échec prévisible de la propagande pour effacer la différence des sexes

Le port du sweat-shirt LMPT interdit dans un établissement scolaire privé de Rennes

Le port du sweat-shirt LMPT interdit dans un établissement scolaire privé de Rennes

Ci-dessus : l’objet du délit.

20/06/2013 – 18H30
RENNES
(NOVOpress Breizh) – Suite à l’interdiction faite aux élèves du groupe scolaire privé Saint-Vincent – Providence de Rennes de porter le sweat-shirt arborant le logo de La Manif Pour Tous – jugé trop “clivant” par le directeur de l’établissement – le collectif rennais LMPT vient d’annoncer sa décision de porter plainte contre cette décision.

Lire la suiteLe port du sweat-shirt LMPT interdit dans un établissement scolaire privé de Rennes

Il diffuse “Saw” à sa classe de 6ème ! Par Franck Vinrech

Il diffuse Saw à sa classe de 6ème ! Par Franck Vinrech

Si l’école n’est plus un sanctuaire protégeant nos enfants depuis déjà de longues années, il est affligeant de constater que le danger vient de plus en plus du corps enseignant. Certains professeurs trahissent ce qui est censé faire la grandeur de leur métier : permettre la transmission de la connaissance, aider l’enfant à se construire sainement.

La dernière perle de mauvais goût: un prof de math de Colombes (Hauts-de-Seine) a diffusé lundi dernier une longue séquence de Saw à ses élèves de 6ème…
Saw : un torture movie, une sous catégorie fort plébiscitée du film d’horreur et gore dont la caractéristique première est d’enchaîner les scènes de cruauté et de tortures, le scénario se résumant en une laborieuse légitimation de ces scènes. [Saw est interdit aux moins de 16 ou 18 ans selon les épisodes.]

Lire la suiteIl diffuse “Saw” à sa classe de 6ème ! Par Franck Vinrech

Pierre Jean Vaillard – Mai 1984 ou mai 2013 ?

Pierre Jean Vaillard – Mai 1984 ou 2013 ?

Voici un texte en vers que le célèbre chansonnier Pierre Jean Vaillard [1918-1988] avait écrit en mai 1984 au moment de la manif pour l’Ecole libre, vous allez sourire car on s’y croirait ! C’est fort bien écrit et ça marche à condition de changer d’époque et de nom…

Chacun appréciera… en espérant ne pas voir le même dénouement qu’à la fin de ce poème…

Lire la suitePierre Jean Vaillard – Mai 1984 ou mai 2013 ?