Face à Donald Trump, Michael Moore lance une campagne: “Nous sommes tous musulmans”

18/12/2015 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Le réalisateur américain Michael Moore a trouvé le moyen de manifester son hostilité à Donald Trump. Le mercredi 16 décembre, il s’est rendu devant la Trump Tower à New York avec un panneau portant le message suivant “We are all muslim”.


États-Unis : Donald Trump et Barak Obama, deux conceptions de l’islam aux antipodes l’une de l’autre

09/12/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Donald Trump a de nouveau fait parler de lui récemment en prônant la fermeture totale des États-Unis aux musulmans en attendant que le Congrès prenne les mesures adéquates. La Maison-Blanche s’est aussitôt insurgée, affirmant qu’un tel discours était contraire aux valeurs américaines puisque la liberté de religion est inscrite dans la Déclaration des droits. Visiblement, elle n’a pas compris que c’était justement parce que l’islam est par nature politique et totalitaire que Donald Trump demande qu’aucun musulman ne rentre sur le territoire américain !

Tout ceci pendant qu’une étude menée dans 100 mosquées du pays montrait que – 51 % possèdent des textes dans leur bibliothèque justifiant la violence. – 30 % ont des textes prônant « modérément » la violence ; — 19 % n’avaient pas de textes violents du tout.

Crédit photo : Gage Skidmore via Flickr (CC) = Donald Trump

Donald Trump : «Expulser 11 millions de clandestins est parfaitement réaliste»

28/10/2015 – MONDE (NOVOpress)
L’iconoclaste candidat aux primaires républicaines Donald Trump ne craint pas de mettre les pieds dans le plat. Découvrez ses positions sur l’immigration clandestine dans cette interview de la chaîne ABC News.

Interrogé sur ABC News, dimanche 25 octobre, Donald Trump a balayé l’objection selon laquelle son plan pour expulser 11 millions d’immigrés clandestins ne serait « pas réaliste, et pourrait entraîner l’effondrement d’une partie du secteur agricole ».

L’objection, relayée par le journaliste et présentateur-vedette d’ABC News, George Stephanopoulos, émane à l’origine du principal rival de Trump pour l’investiture républicaine, le candidat noir Ben Carson. Carson, qui est membre de la secte protestante des Adventistes du Septième Jour (issue des prophéties d’un fermier du début du XIXe siècle, William Miller, qui avait prophétisé le retour du Christ sur terre pour l’année 1844), fait profession de croire que Dieu a créé littéralement le monde en six jours. Il veut interdire absolument l’avortement, y compris en cas de viol et d’inceste – ce qui lui vaut la faveur de certains milieux catholiques conservateurs français, qui ont leurs priorités.

Sur la question migratoire, c’est pourtant Carson qui accuse Trump de manquer de réalisme. En réponse, celui-ci n’a pas mâché (http://abcnews.go.com/Politics/week-transcript-donald-trump/story?id=34706902) ses mots :

C’est parfaitement réaliste et, honnêtement, les gens peuvent venir, vous savez, venir légalement avec des permis de travail et selon d’autres méthodes, et résoudre ainsi les problèmes de l’agriculture.
Mais, honnêtement, Ben [Carson] est extrêmement faible, comme vous savez, sur l’immigration illégale et cela, aujourd’hui, n’est pas possible. Nous devons avoir un pays de frontières. Nous avons besoin de force dans ce pays. Et vous ne pouvez pas être faible sur l’immigration illégale. Il est pour une amnistie [des immigrés clandestins] et je suis pour une frontière très forte.

Stephanopoulos insiste : « Mais il dit que vous n’avez pas expliqué comment vous pouvez réellement expulser ces 11 millions d’étrangers sans papiers qui sont en ce moment dans le pays. Est-ce que vous le ferez ? »
Trump maintient :

Oui, et grâce à une très bonne organisation, cela arrivera. Les immigrés qui sont vraiment bons et qui ont eu d’excellents dossiers reviendront, et ils reviendront légalement. Ils reviendront légalement, et ainsi nous aurons un pays. Et ceux qui sont mauvais – et nous en avons dans ce pays qui sont vraiment mauvais –, ceux-là partiront si vite que vous aurez la tête qui tourne.


https://www.youtube.com/watch?v=N3W1eK5E7TU

Le passage de l’interview sur l’immigration débute à 1:28 et se termine à 3:10

[Kiosque étranger] Comment dépenser son argent pour s’envoyer en l’air ?

Comment dépenser son argent pour s'envoyer en l'air ?

02/09/2011 – 10h30
NEW YORK (NOVOpress) –
Cette surprenante vidéo dévoile les secrets du nouveau jet privé du milliardaire américain Donald Trump où même les boucles des ceintures de sécurité sont en or massif.

Ce Boeing 757, entièrement aménagé en fonction des désirs de son propriétaire, a été vendu en 1991 à Sterling Airways avant être cédé à la compagnie mexicaine TAESA en 1994 qui l’a revendu à Paul Allen un autre milliardaire américain qui à son tour s’en est dessaisi au profit de Donald Trump.