Déchoir de la nationalité française, c’est possible ! Par Lionel Humbert

Déchoir de la nationalité française, c’est possible ! Par Lionel Humbert

Ils partent par centaines mener leur guerre sainte en Syrie ; ils sont des milliers à afficher leur patriotisme algérien dans nos rues dès qu’un « fennec » envoie un ballon de cuir dans des filets de football ; pourtant nous avons déjà tous entendu quelqu’un nous asséner cette sentence qui se voudrait une vérité définitive : « Ils sont aussi français que vous ! » Et s’il existait dans le dispositif législatif des moyens de rappeler à tous que, non, ce n’est pas exactement le cas ?

Nous constatons depuis des années, et le phénomène ne fait que s’amplifier à travers une communautarisation à vitesse grand V des populations immigrées, l’échec patent tant de l’intégration à la sauce libérale (le simple fait de se tenir à carreau et d’avoir une situation socio-économique stable suffisant à être un « bon Français ») que de l’assimilation républicaine si chère à Eric Zemmour ou à Marine Le Pen. D’ailleurs la présidente du FN elle-même, pourtant la dernière désormais à réellement dé­fendre et prôner cette « tradition », en vient à considérer l’assimilation comme quasiment impossible non seulement face à l’afflux d’immigrés mais aussi, et c’est notable car souvent absent de la rhétorique de nombre de ses lieutenants ou caporaux, face à la trop grande distance existant entre leur culture et la nôtre.

Lire la suiteDéchoir de la nationalité française, c’est possible ! Par Lionel Humbert

Djihadistes français – Trois réflexions après un nouveau départ pour la Syrie (Présent n° 8129)

Djihadistes français - Trois réflexions après un nouveau départ pour la Syrie (Présent n° 8129)
Djihadistes français - Trois réflexions après un nouveau départ pour la Syrie (Présent n° 8129)
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Jeudi on apprenait qu’une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » avait été confiée à la DGSI et au service antiterroriste de la PJ, à la suite de la disparition d’une collégienne de 14 ans vivant à Argenteuil, soupçonnée d’être partie faire le djihad en Syrie.

Repos du guerrier

Dans une lettre qu’elle a laissée sous son oreiller l’adolescente, qui n’est pas rentrée après sa journée de cours mercredi, expliquait être partie « pour le pays où l’on n’est pas empêché de suivre sa religion ». Ses parents ont confié à la police avoir remarqué ces derniers temps un changement du comportement de leur fille, expliquant notamment qu’elle s’était renfermée, portait une tenue traditionnelle et parlait de plus en plus de religion. Mais ils étaient loin d’imaginer qu’elle pourrait décider de partir pour la Syrie. Pays où elle ne fera probablement pas le djihad mais servira au « repos du guerrier » des islamo-terroristes. Selon le parquet, « hier soir, son portable ne bornait plus en France » et elle avait donc déjà quitté le territoire, « mais personne ne sait pour l’instant dans quel pays elle se trouve ».

« Deux ou trois personnes par jour »

Lire la suiteDjihadistes français – Trois réflexions après un nouveau départ pour la Syrie (Présent n° 8129)

Offensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?

Offensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?

15/06/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Après quelques jours d’une attaque extrêmement rapide, les combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) sont à moins de 100 km de Bagdad. Ils ont pris plusieurs grandes villes dont Tikrit et Mossoul, deuxième ville du pays avec 1.5 million d’habitants. Les combattants contrôlent une grande partie du nord et de l’est de l’Irak, s’approchant des zones pétrolières de Kirkouk, sans avoir pour le moment attaqué la zone kurde.

Qui sont les combattants de l’EIIL et quel est l’enjeu du conflit ?

L’EIIL (drapeau en Une) est un groupe dissident d’Al‑Qaida connu pour sa sauvagerie et présent d’abord en Syrie avant de se retourner vers l’Irak. La facilité avec laquelle ils s’y déploient révèle la faiblesse de l’Etat irakien laissé en place par les Américains. Le gouvernement irakien a concentré le pouvoir dans les mains des chiites, et écarté les sunnites, notamment en licenciant les cadres de l’armée et de la police, dont certains ont aujourd’hui rejoint les rangs de l’EIIL. L’objectif des djihadistes est d’établir un califat sunnite englobant l’Irak, la Syrie voire plus. Le conflit pourrait donc s’étendre, et même prendre des proportions mondiales si l’Iran entre dans le conflit pour soutenir les chiites.

Lire la suiteOffensive djihadiste en Irak : les chrétiens vont‑ils disparaître ?

Terroristes musulmans : les identitaires ont lancé l’alerte voilà déjà 2 mois

Aujourd’hui djihadistes en Syrie, demain terroristes en France.

Expulser les vacanciers ! Mais où va-t-on ?

Expulser les vacanciers ! Mais où va-t-on ?

25/05/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
– Vous connaissez cette histoire de « Français » partis en grandes vacances en Syrie ?

– Je suis tout ouïe

– Ces vacanciers s’appellent des « djihadistes ». Et quand ils partent en vacances, ils disent qu’ils vont mener le « Djihad ». Sept suspects ont été arrêtés et écroués mardi dernier à Strasbourg, car soupçonnés de s’être rendu en Syrie pour le « Djihad ». Ils ont entre 23 et 25 ans et n’étaient pas jusqu’à présent « défavorablement connus des services de police ». Mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », ces sympathiques jeunes hommes ont déclaré s’être rendus en Syrie, de décembre 2013 à mars 2014, en vacances ou pour faire de l’humanitaire.

– Ah ! Vous voyez ! Ils étaient bien en vacances !

– A ce jour, 285 ressortissants français sont encore sur le territoire syrien et une centaine de « djihadistes » sont revenus, parmi lesquels figurent les sept « vacanciers » de Strasbourg. Une pétition a été lancée pour réclamer la déchéance automatique de la nationalité française et l’expulsion de ces anciens « djihadistes » revenus de Syrie.

– Ecoutez, si on se met à expulser les vacanciers, maintenant, non mais où va-t-on ?!

Crédit photo : Deutsches Bundesarchiv, via Wikipédia, (cc).

Djihadistes “français” en Syrie : combien sont-ils ?

Djihadistes "français" en Syrie : combien sont-ils ?

08/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Selon les informations qui ont été communiquées à Novopress, confirmées par plusieurs sources, près de 300 “français” se battent ou se sont battus au sein des groupes de djihadistes en Syrie, contre Bachar-El-Assad. Seulement 25 d’entre eux sont morts dans les combats. Une centaine d’entre eux sont malheureusement revenus du voyage et leur présence est confirmée dans l’hexagone : cela fait autant de Mohamed Merah potentiels. Menace terroriste oblige, une initiative, menée par le Bloc identitaire, et relayée à l’Assemblée nationale par le député Jacques Bompard, vise à interdire de séjour les djihadistes de retour de Syrie.