Un djihadiste “français” identifié comme étant orginaire du Tarn

24/11/2014 – DAMAS (NOVOpress)
Dans la vidéo de propagande diffusée jeudi dernier par l’État islamique, un nouveau “Français”, originaire du Tarn, a été identifié. Dans son village d’origine, les habitants ne sont pas surpris.

Pour rappel, c’est dans cette vidéo que trois hommes – qui se font appeler Abu Osama al-Faranci, Abu Maryam al-Faranci, et Abu Salman al-Faranci – brûlent leurs passeports français devant la caméra.


Du terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel – par Stella Costanzo

Du terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel - par Stella Costanzo

21/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le 17 novembre, Anne-Sophie Lapix soutenait, face à Henri Guaino, que « 80% des jeunes djihadistes proviennent de familles laïques ». Le lendemain, Jean-Jacques Bourdin exigeait de Marion Maréchal-Le Pen qu’elle admette que « la plupart sont issus de familles à 80 % athées ». Sujet décidément en vogue, puisque Rachida Dati était l’invitée de France 2 mercredi matin, et revenait sur la polémique des Français partis faire le djihad en ces termes : « Ceux qui sont engagés dans ces combats barbares ne sont ni liés à l’immigration, ni à l’intégration, et encore moins à l’islam. » Mais d’où viennent ces chiffres et ces affirmations ?

Ce que ces chiffres nous apprennent donc est que les Français de souche sont ceux qui composent majoritairement ce numéro et s’inquiètent le plus de la radicalisation de leurs proches.

La très controversée Dounia Bouzar

Pour y voir un peu plus clair, il faut se pencher du côté de la très controversée Dounia Bouzar, actuellement à la tête de l’Observatoire de la laïcité (connue pour avoir défendu le port du voile en entreprise et réclamé le remplacement d’une fête chrétienne par une célébration musulmane dans le calendrier). Cette dernière affirme que « 70% des 130 familles qui m’ont appelée sont ce que le FN appellerait des “Français de souche” ». Étrange de parler de « Français de souche » quand tous sont habituellement d’accord pour nier leur existence… De plus, ce que cette dernière oublie malhonnêtement de préciser, c’est que l’on estime qu’il y a 1.100 Français impliqués dans les filières djihadistes, cet échantillon en représentant alors une goutte d’eau puisqu’ils constituent uniquement ceux qui ont composé le numéro vert anti-djihad. Ce que ces chiffres nous apprennent donc est que les Français de souche sont ceux qui composent majoritairement ce numéro et s’inquiètent le plus de la radicalisation de leurs proches.

Lire la suiteDu terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel – par Stella Costanzo

Ces djihadistes “français” qui menacent la France dans une vidéo de l’État islamique

20/11/2014 – SYRIE (NOVOpress)
Dans une vidéo diffusée le mercredi 20 novembre, trois djihadistes de l’État islamique appellent – en français – les musulmans de France à rejoindre leurs rangs en Syrie.

Ces trois hommes qui se font appeler Abu Osama al-Faranci, Abu Maryam al-Faranci, et Abu Salman al-Faranci, brûlent leurs passeports français devant la caméra.

L’un d’entre eux suggère à ceux qui ne feraient pas le choix de venir en Syre, d’agir directement en France afin que “le simple fait d’aller faire des courses soit terreur”.

L’inquiétante radicalisation des convertis français à l’islam

20/11/2014 – FRANCE (NOVOpress via FigaroVox)
Thibault de Montbrial est avocat au barreau de Paris. Spécialiste du terrorisme, il propose une analyse sur le phénomène inquiétant des conversions à l’islam radical.

D’après lui, on observe de manière indiscutable, en France, une progression des conversions à l’Islam. C’est ainsi que le nombre de convertis augmenterait de 20% par an depuis le début des années 2010, ce qui représenterait plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Les jeunes qui partent combattre, au nom de la séduction de l’Islam radical, embrassent un mouvement qui prône la destruction de l’Occident, et adoptent une haine viscérale de notre société. Ils reviennent ensuite aguerris dans leur pays d’origine, et cherchent à se réinsérer au milieu d’une population qu’ils détestent. Le danger est donc réel, et il serait criminel de le taire sous le prétexte fallacieux de ne pas déplaire à tel ou tel mouvement.


15.000 djihadistes de l’Etat islamique viennent de partout dans le monde, la France est très bien représentée

Du terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel - par Stella Costanzo

19/11/2014 – PARIS (NOVOpress via le quotidien autrichien Kronen-Zeitung)
Selon l’ONU, les succès militaires des djihadistes de l’Etat islamique en Irak et en Syrie leur ont apporté un afflux sans précédent de combattants étrangers. 15.000 hommes et femmes se sont établis dans les deux pays pour y combattre avec ces terroristes ou d’autres groupes extrémistes. Aussi selon l’ONU, 60 Autrichiens sont venus au djihad, alors que pour les services secrets autrichiens [la soi-disant “Protection constitutionnelle”] il y a de 100 à 120 combattants autrichiens.

Dans l’ensemble, il n’y a pas moins de 80 pays, d’où des combattants volontaires sont venus en Syrie et en Irak, a récemment rapporté le journal britannique “The Guardian”. “Les chiffres depuis 2010 dépassent de plusieurs fois le montant de combattants terroristes étrangers entre 1990 et 2010 – et continuent de croître”, dit le journal en citant le document de l’Organisation des Nations Unies. La propagande de l’Etat islamique (EI) dans les réseaux sociaux montre que ses membres sont jeunes et viennent de partout, selon “The Guardian”.

Sans surprise beaucoup de mercenaires étrangers de l’EI viennent des pays du Maghreb. En tête arrive la Tunisie avec environ 3.000 combattants, suivi par l’Arabie saoudite avec 2.500 djihadistes et ensuite des pays considérés comme relativement calmes comme la Jordanie et le Maroc, chacun avec environ 1.500 personnes qui sont venues en Syrie ou en Irak.

Europe : la France et les Balkans sont fortement représentés

En Europe aussi, la propagande de l’EI tombe sur un sol fertile. C’est la France qui a fourni le plus gros contingent de djihadistes européens dans cette sanglante guerre de l’EI, suivie par le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Lire la suite15.000 djihadistes de l’Etat islamique viennent de partout dans le monde, la France est très bien représentée

Français djihadistes : privilégier le réel contre la propagande – par Benoît du Tercouët

Français djihadistes : privilégier le réel contre la propagande - par Benoît du Tercouët

19/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le Centre de prévention sur les pratiques sectaires liés à l’islam (CPDSI) a publié un rapport sur le profil type des jeunes tentés par l’islam radical et le djihad (que l’on peut consulter en intégralité ici).

Les médias dominants s’en sont immédiatement emparés notamment pour accréditer la thèse selon laquelle 80 % des djihadistes partis rejoindre l’État islamique seraient de jeunes Français de souche convertis mais surtout pas des jeunes maghrébins des banlieues. La démarche visant bien entendu à éviter tout parallèle entre immigration et terrorisme islamiste…

Ce rapport reste néanmoins particulièrement éclairant sur plusieurs points fondamentaux :
– L’étude est basée sur 160 familles qui ont contacté le CPDSI. 160 familles, c’est peu lorsque l’on estime qu’au moins 1000 ressortissants français sont partis combattre au sein des milices de l’État islamique… Mais l’organisme reconnaît « qu’elles ne sont pas forcément représentatives de l’ensemble des familles dont les enfants sont impactés par le discours de l’islam radical. Au nombre de 160 au moment de l’étude des données, elles ne représentent que celles qui ont été attentives au changement de comportement de leur enfant et ont décidé de nous contacter ». Plus clairement, il semble évident que seules des familles françaises de souche, inquiètes de l’islamisation de leurs enfants, aient contacté le CPDSI. Les éléments apportés par l’étude nous le démontrent avec plusieurs éléments:

Lire la suiteFrançais djihadistes : privilégier le réel contre la propagande – par Benoît du Tercouët

Marion Maréchal-Le Pen au sujet des djihadistes français : “Dix ans de prison, c’est autre chose qu’un accompagnement socio-éducatif”

Marion Maréchal-Le Pen au sujet des djihadistes français : "Dix ans de prison, c'est autre chose qu'un accompagnement socio-éducatif"

18/11/2014 – PARIS (via BFMTV)
Invitée ce matin de Jean-jacques Bourdin, Marion Maréchal-Le Pen (photo), député de Vaucluse, est revenue sur l’actualité internationale, où eelle a indiqué qu’elel voterait la reconnaissance d’Un Etat palestinien. Interrogée sur les djihadistes “français”, Marion Maréchal-Le Pen a indiqué : “Dix ans de prison, c’est autre chose qu’un accompagnement socio-éducatif”. Elle a précisé que le Front national voulait étendre les possibilités de déchéance de nationalié notamment pour les bi-nationaux. Elle souhaite également que la France sorte de l’OTAN. Revenant sur le cas de Maxence Buttey, Marion Maréchal-Le Pen a affirmé qu’elle était favorable à sa suspension, estimant que Maxence Buttey s’était moqué du Front national. Enfin, s’agissant de la loi Taubira, Marion Maréchal-Le Pen a réaffirmé que le FN et Marine Le Pen étaient pour son abrogation, et s’est moqué de l’attitude de Nicolas Sarkozy.

Crédit photo : Gauthier Bouchet via Wikipédia (cc).

Djihadistes : Hollande en matamore (Présent 8231)

Djihadistes : Hollande en matamore

14/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Londres durcit son arsenal judiciaire contre les djihadistes. Tandis qu’Hollande en tournée australe, baguenaude, Cameron, lui, a annoncé à Canberra des mesures significatives. Il veut autoriser la confiscation des passeports des candidats au djihad et empêcher le retour de ces bombes à retardement sur le territoire britannique :

Djihadistes : Hollande en matamore (Présent 8231)« Nous allons introduire sous peu une nouvelle loi antiterroriste au Royaume-Uni », a assuré le Premier ministre britannique devant le Parlement australien.

« Des nouveaux pouvoirs (seront accordés) à la police des frontières pour confisquer des passeports, empêcher les suspects de voyager et empêcher les ressortissants britanniques (djihadistes) de revenir au pays autrement qu’aux conditions qui leur sont imposées ».

Le texte (qui doit encore être discuté au Parlement courant novembre) bloquerait le retour au Royaume-Uni pendant au moins deux ans des personnes ayant combattu en Syrie et en Irak. Cette interdiction pourrait être levée seulement si les individus visés acceptaient un retour sous escorte, des poursuites judiciaires et de se soumettre à un programme de « dé-radicalisation ».

La nouvelle loi prévoira également que « les compagnies aériennes ne respectant pas les listes d’interdiction de vol (soumises par les autorités britanniques) ne soient pas autorisées à se poser au Royaume-Uni ».

Lire la suiteDjihadistes : Hollande en matamore (Présent 8231)

De jeunes enfants français armés, djihadistes en Syrie

De jeunes enfants français armés, djihadistes en Syrie

11/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
La scène se passe dans la ville de Racca (Syrie) qui est aux mains de l’Etat Islamique.

Un homme parlant français s’adresse à deux enfants. L’un répond en français qu’il vient de “Strasbourg 6-7”. L’autre enfant déclare, avec un accent de la Ville Rose, venir “de Toulouse, de la Reynerie”, un quartier sensible ; à la question “tu représentes Mohamed Merah ?  Allah Ou-akbar !” il répond “oui”.

Plus tard le “Strasbourgeois” déclare “Vaux mieux venir ici car là où vous êtes [en France] vous avez pas de chance. Parce que là-bas, vous êtes dans un pays de «koufars» (infidèles). Ici on est des «moudjahidines», on est en Syrie, on est à Racca ici, c’est la guerre ici !”

Par le droit du sol ils sont français “comvouzémoi”.

La vidéo est hébergée par Daily Military Defense & War Archive dont le but est de présenter des documents sur la guerre vue des deux cotés. L’organisme indique que la vidéo a probablement été filmée entre octobre et novembre 2014.

Les candidats au djihad vivent en France, mais la France vit-elle en eux ?

25/10/2014 – FRANCE (NOVOpress via Boulevard Voltaire)
Quel type d’arrière-plan familial peut-il inciter une gamine française de 15 ans à s’enfuir pour rejoindre une région du monde où l’on décapite au couteau des Occidentaux infidèles ?

Dans la rubrique « Société » de Valeurs actuelles du 9 octobre figurait la photo d’une énième maman éplorée fixant l’objectif, portrait de sa jeune fille en bandoulière : Assia, 15 ans, fugueuse candidate au djihad. Selon le magazine, au cours des derniers mois, les cas d’interceptions d’adolescents tentant de rejoindre la Syrie « se sont multipliés ».

L’islamologue Rachid Benzine souligne que l’État islamique est « nourri par un sentiment profond et ancien d’humiliation des peuples arabes par l’Occident » ainsi que « la mémoire des croisades », « des entreprises coloniales […] en passant par la guerre d’Algérie ». Et si les familles françaises concernées masquaient, cultivaient en leur sein, en lieu et place d’une légitime et sincère affection pour notre pays, un ressentiment suffisamment sourd pour alimenter l’étrange épidémie djihadiste touchant leur juvénile progéniture ?

(…)

L’on ferait bien de s’interroger en haut lieu, plutôt que de se perdre en conjectures sur des histoires de perte de repères communes – paraît-il – à toutes les jeunesses du monde, quel type d’environnement, d’arrière-plan familial peut inciter une gamine française de 15 ans à s’enfuir non pas pour rejoindre la fiesta prohibée du samedi soir, mais une région du monde où – de notoriété publique – l’on décapite au couteau des Occidentaux infidèles.

>> Pour lire l’article dans son intégralité

Les nombreux djihadistes turcs en Syrie et en Irak peuvent venir en Europe sans visas

Les nombreux djihadistes turcs en Syrie et en Irak peuvent venir en Europe sans visas

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Observatoire de l’islamisation)
“La porte de l’Europe sans visa va désormais être ouverte”, se félicita le président islamiste de la Turquie Recep Erdogan (photo) après la signature d’un accord avec la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cecilia Malmström, permettant aux ressortissants turcs de venir dans l’espace Schengen sans visas de tourisme . L’accord bilatéral est effectif depuis le 1er janvier 2014.

Alors que la moitié des effectifs du Front Al Nosra en Syrie est composé de turcs, qui garnissent largement les rangs des autres groupes armés djihadistes tels que l’Etat islamique ou le Front Islamique, cette libre circulation est inquiétante. La Turquie laissant à dessein ses frontières ouvertes pour le passage des djihadistes combattant Damas, l’ennemie jurée, il est mécaniquement très simple pour les combattants turcs de prendre ensuite un billet d’avion depuis la Turquie pour rejoindre n’importe quelle ville européenne.

La France n’a aucun moyen de refuser cet accord étant donné qu’elle a ratifié en 1998 (Traité d’Amsterdam) et 2007 (Traité de Lisbonne) le transfert de sa politique migratoire à l’UE. Une coproduction UMP/PS permettant à ce pays où 40% de la population “a une opinion négative des Chrétiens (sondage Université de Sanbancu) de coloniser une Europe devenue la folle du village mondial.

Lire la suiteLes nombreux djihadistes turcs en Syrie et en Irak peuvent venir en Europe sans visas

Nouvelle campagne du Bloc identitaire contre les islamistes présents en France

Nouvelle campagne du Bloc identitaire contre les islamistes présents en France

21/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Depuis une douzaine d’années, le Bloc identitaire est en pointe contre l’islamisation de la France et d’Europe. Il le prouve avec sa nouvelle campagane d’autocollants : “C’est aussi chez nous qu’il faut lutter contre les islamistes !” Dans un communiqué, le Bloc identitaire explique cette campagne :

Avec 2.000 combattants engagés dans l’État Islamique ou les autres groupes djihadistes en Irak et en Syrie, le nombre le plus important parmi tous les pays européens, la France est directement concernée par une menace qui peut aussi frapper – à tout moment – chez nous. Dans une nouvelle vidéo de l’État Islamique diffusée sur internet depuis quelques jours, un djihadiste francophone déclare : “Nous allons lancer des appels à tous les frères qui vivent en France pour tuer n’importe qui, civils, vous serez jamais à l’abri”

Mohammed Merah et Mehdi Nemmouche nous l’ont prouvé : les futurs ou ex-djihadistes sont autant de bombes à retardement et le risque d’attaque meurtrière n’a jamais été aussi élevé sur notre territoire.

Mais surtout :

Le Bloc Identitaire tient à rappeler que c’est aussi, et surtout, en France, que doit se mener la lutte contre l’islamisme – qu’il s’inspire du salafisme ou des Frères Musulmans, comme dans le cas de l’UOIF, que cela soit dans les quartiers, les prisons, ou les mosquées. Il est grand temps aussi d’en finir avec la bienveillance envers le Qatar qui assure le financement des groupes djihadistes qui nous ont déclaré la guerre.

Car l’émotion suscitée par l’assassinat d’Hervé Gourdel doit désormais laisser la place à l’action, le Bloc Identitaire lance une grande campagne militante intitulée : “C’est aussi chez nous qu’il faut lutter contre les islamistes !”

>>Pour commander les autocollants

L’Etat islamique et son front en Autriche

L'Etat islamique et son front en Autriche

Photo : une mosquée à Vienne (Autriche). Crédit : Michael Kranewitter, via Wikipédia, (cc).

19/10/2014 – VIENNE (NOVOpress) – Un total de 15.000 combattants provenant de 80 pays différents ont été recrutés par les brigade de l’EI. Les services de renseignements autrichiens parlent de 140 Autrichiens à la solde de l’EI, y compris plusieurs «convertis». Cependant la plupart des combattants sont des «Autrichiens» d’origine tchétchène ou turque. Dans les milieux diplomatiques, on entend que ces chiffres ne reflètent pas la réalité et qu’il y aurait beaucoup plus de combattants de l’EI de provenance autrichienne.

Toutes les mises en garde, durant de nombreuses années, par l’opposition nationale contre ce danger, ont été ignorées par les autorités autrichiennes ; et plusieurs lanceurs d’alerte – comme Susanne Winter, femme politique bien connue du FPÖ – ont même été pénalement condamnés pour “incitation à la haine”. On voit maintenant les fruits de cette folie…

Sur internet l’Etat islamique fait une propagande spécialement destinée à l’Autriche. Mohamed Mahmoud, un immigré égyptien qui a grandi à Vienne et s’est radicalisé dans une mosquée locale, a fuit en Syrie après avoir été condamné pénalement à plusieurs reprises ; il y est devenu l’un des principaux propagandistes de l’EI. Un converti autrichien, Oliver N., a été vu dans un message vidéo dans un abattoir de Racca, bastion islamiste en Syrie, d’où il appelle en allemand les sympathisants à “abattre tous les infidèles”. Les “experts en terrorisme” de la police autrichienne (en réalité un groupe rassemblé à la hâte, dont on peut se poser des questions sur l’expérience professionnelle) ont des raisons de s’inquiéter : le “calife” de l’EI, Ibrahim al-Baghdadi, a désigné l’Autriche comme cible directe dans les cinq prochaines années.

Strasbourg : des djihadistes qui s’entraînaient dans un parc n’ont pas été interpellés

Un Français, converti à l'islam, cible prioritaire des Etats-Unis contre Al-Qaïda

14/10/2014 – STRASBOURG (NOVOpress)
L’information relayée par nos confrères du Parisien est particulièrement inquiétante : “La police de Strasbourg (Bas-Rhin) a effectué un contrôle étonnant lundi dans un parc de la ville. Au moins six personnes étaient en train de ‘s’entraîner au jihad’ avec des armes factices, selon des sources proches du dossier, qui confirment une information dévoilée par RTL.”

Ainsi donc, et à rebours des discours de tous ceux qui nous expliquent qu’il n’y a pas de danger islamiste en France, de futurs terroristes s’entraînent sereinement en plein coeur de nos villes au vu et au su de tous. On voit bien l’efficacité des services de police censés nous protéger contre ce risque islamiste. Risque accru depuis les déclarations de l’Etat islamique invitant les musulmans à tuer les “sales Français”.

Mais surtout ce qui est proprement sidérant, c’est que nous indiquent nos confrères : “En l’absence de délit caractérisé, aucun d’entre eux n’a été placé en garde à vue, une source évoquant une simple ‘provocation’. RTL précise que l’affaire a été transmise à la Direction centrale du renseignement intérieur (DGSI).”

Nous pouvons réellement nous inquiéter surtout lorsque la seule réponse de Bernard Cazeneuve contre le djihad est… un numéro vert.

Ces Français convertis à l’Islam, partis faire le djihad en Syrie

Ces Français convertis à l'Islam, partis au djihad en Syrie

13/10/2014 – TOULOUSE (NOVOpress)
Ces jeunes européens de souche convertis à l’Islam combattent en Syrie, aux côtés des opposants islamistes à Bachar al-Assad. Tableau des ces djihadistes et de leur famille, mais aussi retour sur ceux, moins nombreux, qui ont fait dans le passé le djihad en Bosnie, Irak et Afghanistan.

L’ONU visée par une attaque meurtrière au Mali

L’ONU visée par une attaque meurtrière au Mali

06/10/2014 – BAMAKO (NOVOpress via le bulletin de réinformation)
Vendredi dernier (03/10/2014, note de Novopress), 9 Casques bleus ont été tués dans une attaque djihadiste dans le nord du Mali. La force onusienne Minusma a participé à l’intervention Serval en 2013 aux côtés de l’armée française.

C’est l’attaque la plus meurtrière pour les Casques bleus au Mali, et qui aurait été conduite par un groupe islamiste, le Mujao, lié à Al-Qaïda. La mission de l’ONU a déjà été confrontée à 27 attaques violentes, dans le pays qui compte plus de 9.300 Casques bleus pour soutenir l’armée et l’Etat malien, à recouvrer sa pleine souveraineté sur son territoire.

Le gouvernement ainsi que six mouvements armés du nord du pays sont actuellement en négociations de paix à Alger concernant notamment le statut de cette région, faiblement contrôlée par l’Etat face à ses opposants.

De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

30/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Annoncés ces jours derniers notamment sur Novopress, plusieurs hommages à Hervé Gourdel, notre compatriote lâchement assassiné par des djihadistes ont eu lieu. Si certains ont donné lieu à une grotesque récupération par l’UMP, le PS, et les officines antiracistes pour nous imposer jusqu’à plus soif la propagande du vivre-ensemble, la plupart se sont déroulés avec dignité. En voici quelques-uns


Dimanche 28 août, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l’hôtel de ville en silence et avec dignité. A noter la présence de personnalités politiques dont Pierre-Louis Mériguet, ancien président de Vox Populi et désormais membre du Front national. Ce rassemblement émouvant s’est terminé par la Marseillaise.

L'Hommage à Hervé Gourdel, à Tours
L’Hommage à Hervé Gourdel, à Tours

A Lyon, c’est vendredi dernier (26 septembre) qu’un rassemblement a eu lieu au cours duquel un discours a été prononcé dont voci un extrait :

Hervé Gourdel, nous ne le connaissions pas ; pourtant le chagrin est dans nos cœurs, car c’est l’un des nôtres qui a été assassiné. Il a été choisi car il était français, car il n’était pas musulman. Il a été choisi pour nous envoyer un message : l’état islamique ne renoncera pas à son projet de conquête, quel qu’en soit le prix. Aujourd’hui là-bas, mais demain ici.

Car nous le savons bien, nous sommes directement menacés, nous les “sales français”, qui avons osé prendre la défense des chrétiens d’orient contre la barbarie. Demain, c’est ici en France qu’ils ont promis de frapper, de faire couler le sang de ceux qui refusent la loi des fous d’Allah.
Nous sommes en première ligne face à cette menace et nous devons l’affronter comme Hervé Gourdel a affronté la mort, avec courage !
Nous ne devons pas la fuir, nous ne devons pas en avoir peur, nous devons combattre cette menace par tous les moyens, avec toutes les armes.
Nous devons expulser les djihadistes, les déchoir de leur nationalité, nous devons nous battre contre la haine islamiste qui chaque jour avance un peu plus.
Nous ne devons plus reculer, nous ne devons plus faire semblant de ne pas voir, nous ne devons plus chercher d’excuses.

L'hommage à Hervé Gourdel à Lyon
L’hommage à Hervé Gourdel à Lyon

Les rugbymen de Palavas ont tenu eux aussi à rendre hommage à Hervé Gourdel

l'hommage des rubgmen de Palavas à Hervé Gourdel

Lire la suiteDe nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

De nombreux rassemblements en hommage à Hervé Gourdel [MàJ]

De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

27/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les hommages à notre compatriote Hervé Gourdel, lâchement assassiné par des djihadistes algériens, continuent. Ainsi à Tours ce dimanche 28 septembre, à 19h30, devant l’hôtel de ville.

25/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les Français ont particulièrement été choqué par le lâche assassinat d’Hervé Gourdel, décapité par les djihadistes algériens. C’est la raison pour laquelle plusieurs municipalités ont mis les drapeaux en berne : Angers, Nice, Fréjus, Saint-Martin-Vésubie, Cannes etc. Ensuite, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement vient d’annoncer que les drapeaux seraient en berne vendredi, samedi et dimanche. En plus de ces hommages officiels, plusieurs rassemblements, avec bougies, fleurs et portraits, auront lieu demain vendredi 26 septembre, mais aussi dans certains cas samedi 27 et dimanche 28 septembre. En voici une liste non exhaustive.


– Paris, vendredi 26 septembre, 19h30, place Saint-Sulpice.

– Vannes, vendredi 26 septembre, 19 heures, esplanade du port.

Lire la suiteDe nombreux rassemblements en hommage à Hervé Gourdel [MàJ]