De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

30/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Annoncés ces jours derniers notamment sur Novopress, plusieurs hommages à Hervé Gourdel, notre compatriote lâchement assassiné par des djihadistes ont eu lieu. Si certains ont donné lieu à une grotesque récupération par l’UMP, le PS, et les officines antiracistes pour nous imposer jusqu’à plus soif la propagande du vivre-ensemble, la plupart se sont déroulés avec dignité. En voici quelques-uns


Dimanche 28 août, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l’hôtel de ville en silence et avec dignité. A noter la présence de personnalités politiques dont Pierre-Louis Mériguet, ancien président de Vox Populi et désormais membre du Front national. Ce rassemblement émouvant s’est terminé par la Marseillaise.

L'Hommage à Hervé Gourdel, à Tours
L’Hommage à Hervé Gourdel, à Tours

A Lyon, c’est vendredi dernier (26 septembre) qu’un rassemblement a eu lieu au cours duquel un discours a été prononcé dont voci un extrait :

Hervé Gourdel, nous ne le connaissions pas ; pourtant le chagrin est dans nos cœurs, car c’est l’un des nôtres qui a été assassiné. Il a été choisi car il était français, car il n’était pas musulman. Il a été choisi pour nous envoyer un message : l’état islamique ne renoncera pas à son projet de conquête, quel qu’en soit le prix. Aujourd’hui là-bas, mais demain ici.

Car nous le savons bien, nous sommes directement menacés, nous les “sales français”, qui avons osé prendre la défense des chrétiens d’orient contre la barbarie. Demain, c’est ici en France qu’ils ont promis de frapper, de faire couler le sang de ceux qui refusent la loi des fous d’Allah.
Nous sommes en première ligne face à cette menace et nous devons l’affronter comme Hervé Gourdel a affronté la mort, avec courage !
Nous ne devons pas la fuir, nous ne devons pas en avoir peur, nous devons combattre cette menace par tous les moyens, avec toutes les armes.
Nous devons expulser les djihadistes, les déchoir de leur nationalité, nous devons nous battre contre la haine islamiste qui chaque jour avance un peu plus.
Nous ne devons plus reculer, nous ne devons plus faire semblant de ne pas voir, nous ne devons plus chercher d’excuses.

L'hommage à Hervé Gourdel à Lyon
L’hommage à Hervé Gourdel à Lyon

Les rugbymen de Palavas ont tenu eux aussi à rendre hommage à Hervé Gourdel

l'hommage des rubgmen de Palavas à Hervé Gourdel

Lire la suiteDe nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

De nombreux rassemblements en hommage à Hervé Gourdel [MàJ]

De nombreux hommages pour Hervé Gourdel ont eu lieu

27/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les hommages à notre compatriote Hervé Gourdel, lâchement assassiné par des djihadistes algériens, continuent. Ainsi à Tours ce dimanche 28 septembre, à 19h30, devant l’hôtel de ville.

25/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les Français ont particulièrement été choqué par le lâche assassinat d’Hervé Gourdel, décapité par les djihadistes algériens. C’est la raison pour laquelle plusieurs municipalités ont mis les drapeaux en berne : Angers, Nice, Fréjus, Saint-Martin-Vésubie, Cannes etc. Ensuite, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement vient d’annoncer que les drapeaux seraient en berne vendredi, samedi et dimanche. En plus de ces hommages officiels, plusieurs rassemblements, avec bougies, fleurs et portraits, auront lieu demain vendredi 26 septembre, mais aussi dans certains cas samedi 27 et dimanche 28 septembre. En voici une liste non exhaustive.


– Paris, vendredi 26 septembre, 19h30, place Saint-Sulpice.

– Vannes, vendredi 26 septembre, 19 heures, esplanade du port.

Lire la suiteDe nombreux rassemblements en hommage à Hervé Gourdel [MàJ]

Les Français face à l’islam : entre incompréhension et dégoût

Les Français face à l’islam : entre incompréhension et dégoût

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
La décapitation mercredi d’Hervé Gourdel par des djihadistes kabyles a provoqué un profond traumatisme dans l’opinion publique française

Cette décapitation, filmée, répond à un rituel désormais bien rodé. Les Français, tout formatés qu’ils soient par les médias bien-pensants, n’ont pas attendu cet acte abject pour éprouver une répugnance croissante vis-à-vis de l’islam. Dans un sondage Ipsos-Le Monde de janvier 2013, 74 % des Français jugeaient l’islam intolérant et incompatible avec les valeurs de la société française. Un chiffre qui monte à 81 % dans un sondage CSA-Atlantico en date du 30 juin dernier.

L’égorgement, qui révulse tout individu civilisé, semble être un rituel très prégnant en islam…

Ainsi, de l’égorgement — en une seule journée — des hommes de la tribu juive des Banu Qurayza (de 600 à 900 hommes selon les sources) à Yathrib (la future Médine). Un massacre qui, par parenthèse, n’a rien à envier à ceux commis par les Hébreux lors de leur conquête de Canaan… Ainsi, de l’Aït‑el‑kébir, la plus importante fête de l’islam, au cours de laquelle le musulman égorge rituellement le mouton devant sa famille. Ainsi, de nombreux témoignages de policiers des quartiers de l’immigration : les menaces de mort dont ils sont quotidiennement victimes s’expriment très naturellement par un index plaqué en travers de la gorge…

Lire la suiteLes Français face à l’islam : entre incompréhension et dégoût

Pour le Parti socialiste, les djihadistes “français” seraient le fruit de… l’islamophobie

Pour le Parti socialiste, les djihadistes "français" seraient le fruit de... l'islamophobie

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Certains osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Aphorisme de Michel Audiard, parfaitement adapté pour François Kalfon, secrétaire national du Parti socialiste (PS) et membre du courant dit des “Frondeurs”, a osé donné comme explication à la présence d’un millier de “Français” parmi les djihadistes en Syrie et en Irak l’islamophobie d’une partie de la société française. En somme, si Hervé Gourdel a été lâchement assassiné, c’est parce que la société française ne va pas assez loin dans l’inclusion des populations musulmanes. Un raccourci pour le moins fallacieux de la part d’un socialiste, mais guère étonnant car depuis la fameuse de Terra Nova l’on sait bien que le PS n’a plus désormais que les populations immigrées comme clientèle électorale…

Le Front national exige la déchéance de la nationalité pour les djihadistes “français”

Immigration-invasion et islamo-terrorisme : le conflit syrien s’exporte en Allemagne (Présent 8206)

25/09/2014 – PARIS (NOVopress)
Dans un communiqué au sujet de l’assassinat d’Hervé Gourdel par les djihadistes algériens, le Front national a rappelé son exigence de déchoir de la nationalité les djihadistes “français”, proposition également défendue par le Bloc identitaire.

Il convient enfin d’adopter sur le territoire national une véritable politique pour lutter contre le phénomène grandissant des djihadistes français, en instaurant la déchéance de nationalité et l’interdiction du territoire pour les djihadistes partis combattre au Moyen-Orient ou ailleurs dans le monde.

Leur islam nous fait la guerre (Présent 8195)

Leur islam nous fait la guerre (Présent 8195)

24/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Alors, toujours pas d’amalgame ?

Evoquant mardi le sort de notre otage, dont chacun s’attend hélas à apprendre d’un moment à l’autre l’assassinat par les islamo-terroristes de Jund Al-Khilafa, le Premier ministre Manuel Valls, après avoir martelé que la France ne cédera pas devant la menace, devait déclarer, indécrottable, que notre pays et la coalition agissaient « pour protéger les musulmans, les premières victimes du terrorisme, mais aussi les minorités chrétiennes et toutes les minorités ».

Protéger les musulmans ?

Une du numéro 8195 de "Présent"
Une du numéro 8195 de “Présent”
Une déclaration consternante qui montre que, même en guerre, même en proie à une menace sans précédent d’actes terroristes sur notre sol, nos dirigeants refusent obstinément de sortir du politiquement correct et de voir la réalité en face. Car, s’il est des populations à protéger aujourd’hui au Moyen-Orient (mais aussi en France), ce ne sont pas les musulmans mais les chrétiens. Victimes justement de musulmans qui, quoi qu’on nous dise, ne font qu’appliquer à la lettre le Coran et les enseignements dispensés à La Mecque par des imams salafistes saoudiens. Saoudiens qui, après avoir abondamment financé l’EI et tout en continuant d’investir dans nos banlieues, tentent maintenant de détourner l’attention en se joignant à la coalition.

A situation de guerre, mesures de guerre

Pire encore, ce déni de réalité dont souffrent les responsables français s’étend aux mesures mises en œuvre pour protéger notre pays contre toute menace islamiste. S’adressant directement à nos compatriotes mardi après-midi, en marge du sommet de l’ONU sur le climat à New York, le président Hollande, qui pensait sans doute au renforcement du dispositif « Vigipirate », assurait ainsi que Paris avait pris « toutes les précautions nécessaires (…) pour écarter d’éventuelles menaces d’attentats » sur notre sol. Or, nous attendons toujours la mise en œuvre en France d’un « Patriot Act », comme celui voté par le Congrès des Etats-Unis et signé par George W. Bush en octobre 2001, qui renforce les pouvoirs des agences de renseignement, de la police et de l’armée, durcit les lois sur l’immigration, les lois d’opérations bancaires, et permet au gouvernement de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste.

Lire la suiteLeur islam nous fait la guerre (Présent 8195)

La sidérante non-arrestation de trois djihadistes “français”

24/09/2014 – MARSEILLE (NOVOpress)
L’opération devait illustrer la réactivité et la détermination du gouvernement socialiste face à la menace islamiste. Mais les trois djihadistes présumés sont rentrés de Turquie par leurs propres moyens, sans être inquiétés. Ils n’ont même pas été arrêtés à leur arrivée à l’aéroport de Marseille.

Le ministère de l’Intérieur avait pourtant annoncé leur arrestation. Mais les djihadistes, de retour de Syrie, sont aujourd’hui dans la nature et semblent eux-mêmes stupéfaits de ne pas avoir été interpellés à leur arrivée en France.

Parmi les individus qui sont rentrés chez nous : Abdelouahed Baghdali, le mari de Souad Merah, ainsi qu’Imad Djebali, un ami d’enfance de Mohamed Merah… Le numéro vert anti-djihad et la loi anti-terrorisme ne semblent pas vraiment fonctionner. Les Français sont-ils vraiment en sécurité aujourd’hui ?

L’amateurisme du ministère de l’Intérieur face à la lutte contre le terrorisme djihadiste

L’incroyable amateurisme du Ministère de l’intérieur face à la lutte contre le terrorisme djihadiste

24/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ce qui vient de se passer sur le territoire français relève d’un amateurisme total de la part du ministère de l’intérieur et des services de renseignements : dans un premier temps, l’on apprend le 23 septembre que 3 djihadistes proches de Mohamed Merah, dont le mari de Souad Merah, avaient été arrêtés à Orly. Quelques heures plus tard, ils seraient restés finalement en Turquie n’ayant pu embarquer à la suite d’un contrôle, puis finalement débarqués tranquillement à Orly par un autre vol sans avoir été contrôlés ni arrêtés par la police… Le 24 septembre, l’on apprend encore qu’ils sont finalement à Marseille.

Comment ont-ils pu échapper au contrôle à la douane ? Pour Europe 1 Matin, le service informatique de contrôle « Kéops » serait en panne… Pas de chance pour les services de police et pour Bertrand Cazeneuve, qui a pourtant martelé que « la France n’avait pas peur…»

Lire la suiteL’amateurisme du ministère de l’Intérieur face à la lutte contre le terrorisme djihadiste

Lourdement armé il voulait “mourir en martyr”, et avait fait partie du groupe qui projetait d’assassiner des dirigeants identitaires

Ses frères voulaient "mourir en martyr", lui lourdement armé avait fait partie du groupe qui voulait assassiner des dirigeants identitaires

21/09/2014 – LYON (via Le Progrès) – Deux frères interpellés cette semaine dans la région lyonnaise, dans une enquête sur une filière jihadiste vers la Syrie, «nourrissaient l’ambition de mourir en martyr», a assuré vendredi le parquet de Paris.

Selon le parquet, «un membre de leur famille» est déjà «décédé dans un attentat suicide en Syrie en juin». Trois membres de la fratrie «combattent actuellement en Syrie au sein de l’organisation terroriste de l’EI» (État islamique).

Un des frères, âgé de 19 ans, a été arrêté jeudi porteur d’un Smith & Wesson chargé de calibre 38. Cet homme a déjà été mis en examen en novembre 2012 dans le dossier «Forsane Alizza», un groupuscule salafiste radical dissous. A son domicile, les enquêteurs ont trouvé «une kalachnikov approvisionnée de 27 cartouches et d’une cartouche chambrée, le mode rafale engagé», ainsi que «des munitions de divers calibres».

[ Le groupe  Forsane Alizza (Les Cavaliers de la fierté) avait projeté d’assassiner Fabrice Robert, le président du Bloc identitaire. ]

Placée en garde à vue et interpellée lors du coup de filet, une mineure de 13 ans, était mariée religieusement à un des frères. L’enquête a, selon le parquet, également confirmé «l’existence d’une filière d’acheminement de candidats au jihad en Syrie, et notamment de jeunes filles, en lien avec les membres de la fratrie présents dans ce pays».

Pour lire entièrement l’article du Progrès.

Image en Une : copie d’écran d’une vidéo de Forsane Alizza. DR.

La web-culture au service de l’Etat islamique ?

20/09/2014 – IRAK (NOVOpress)
L’Etat islamique semble parfaitement maîtriser les codes de la web-culture, notamment pour recruter de nouveaux djihadistes.

Un selfie avec un doigt levé vers le ciel, un logo simple et efficace à la manière d’Apple, des photomontages de chat… Bienvenue dans l’univers de la “web-culture”. A quelques détails près. Les selfies ? Réalisés par des hommes barbus, brandissant leurs kalachnikovs vers le ciel. Le logo ? Présent sur le drapeau du groupe djihadiste le plus sanguinaire de ces dernières années. Les lolcats, eux, s’accompagnent de photos de décapitations.

Internet constitue donc une porte d’entrée pour rejoindre l’Etat islamique. Un constat partagé par Benjamin Ducol, doctorant à l’université de Laval (Canada) et spécialiste de la radicalisation en ligne :

“Si l’Etat islamique est si efficace sur Internet, c’est parce qu’ils ont recruté dans les pays Occidentaux. Il y a un effet de groupe des Occidentaux, qui, comme nous, passent la plupart de leur journée sur les réseaux sociaux et sur Internet. Et qui n’ont jamais changé leurs pratiques une fois sur place. Ce n’est pas tant une impulsion qui vient des membres fondateurs de l’Etat islamique”

Djihadistes en Syrie : l’horreur à son paroxysme

Djihadistes en Syrie : l'horreur à son paroxysme

https://www.youtube.com/watch?v=RSDE57l_ALA

18/09/2014 – DAMAS (NOVOpress) – Exécutions au couteau, embrigadement d’enfants, massacres, torture, éviscérations, cannibalisme, telles sont les activités quotidiennes des djihadistes partis en Syrie, djihadistes dont une part non négligeable provient d’Europe et de ses banlieues islamisées. Il est à rappeler que l’OTAN, et donc la France, ont activement soutenu et armé les opposants au régime de Bachar El-Assad.

Islamo-barbarisme (Présent 8189)

Islamo-barbarisme (Présent 8189)

16/09/2014 – PARIS (NOVOPress)
Tant qu’on ne désignera pas l’ennemi, on est condamné à perdre

Lundi, au moment même où les Rafales français menaient leurs premiers vols de reconnaissance au-dessus du territoire irakien, s’ouvrait donc à Paris la fameuse conférence internationale sur l’Irak réunissant une trentaine de pays. Une réunion au cours de laquelle tous se sont vaguement engagés à apporter « une réponse globale » à la menace des djihadistes de l’Etat islamique, symboliquement rebaptisé « Daech ». Symboliquement parce que, dans cette guerre qui a été déclarée à l’Occident depuis longtemps déjà et qui vise à convertir la planète entière, il ne faut surtout pas parler d’islam ni d’islamistes.

Front intérieur

Islamo-barbarisme (Présent 8189)Avec ses chiens de garde du politiquement correct et ses milices antiracistes, la France – personne ne s’en étonnera – est bien sûr en pointe dans ce domaine. Et la place manque, ici, pour rappeler les incessants appels à « ne pas faire d’amalgame », ainsi que les innombrables périphrases utilisées par notre classe politico-médiatique chaque fois qu’un Mérah ou qu’un Nemmouche massacre des innocents au nom d’Allah. Pour autant, elle n’en a pas l’exclusivité.

Chacun a encore en mémoire la grotesque déclaration d’Obama, au lendemain de la décapitation de James Foley par les islamo-terroristes de l’EI, nous expliquant que ce groupe musulman ne parle « au nom d’aucune religion » ! Et hier encore, Yves Brunaud pointait très justement du doigt, en une de Présent, la lâcheté d’un David Cameron dédouanant l’islam après l’égorgement de David Haines.

Lire la suiteIslamo-barbarisme (Présent 8189)

Nicolas Bay (FN) réclame aussi la déchéance de la nationalité pour les djihadistes

16/09/2014 – PARIS (NOVOPress)
Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint du Front National, a réagi au projet de loi destiné à renforcer la lutte contre le djihadisme.

Selon lui, le gouvernement français devrait avoir le courage d’aller plus loin en mettant en œuvre des lois permettant la déchéance de la nationalité pour les personnes engagées dans des groupes djihadistes.

“En matière de renforcement de la sécurité face aux risques djihadistes, l’action de l’État devrait se concentrer dans deux directions : lutter contre le communautarisme et la propagande des groupes islamistes sur notre territoire, et empêcher le retour des djihadistes en France notamment par la déchéance de la nationalité française pour ceux d’entre eux qui sont binationaux.”

Par ailleurs, pour Nicolas Bay, il ne sera pas possible de freiner l’avancée de l’islamisme sur notre territoire sans stopper l’immigration massive qui alimente le communautarisme.

Cette prise de position de Nicolas Bay n’est pas sans rappeler celle du Bloc identitaire qui, depuis le mois d’avril dernier, a lancé différentes initiatives pour réclamer la déchéance automatique de la nationalité française pour les djihadistes.

Maaloula, village-symbole du martyre des chrétiens en Syrie, renaît de ses cendres

Maaloula, village-symbole du martyre des chrétiens en Syrie, renaît de ses cendres

14/09/2014 – MAALOULA (NOVOPress)
Le village de Maaloula, symbole du martyre des chrétiens en Syrie, renaît de ses cendres. Un an après sa prise par les terroristes djihadistes et six mois après sa reconquête par l’armée syrienne et le Hezbollah, Maaloula dont l’une des singularités est d’avoir une partie de ses habitants parlant encore la langue du Christ (l’araméen) a célébré dans la nuit du 13 au 14 septembre, la fête de l’Exaltation de la Sainte-Croix en illuminant une croix sur l’une des collines surplombant le village. Le tout sous l’œil attentif des groupes d’auto-défense chrétiens.

Djihadistes : Exécution de chrétiens, enlèvements et destructions religieuses

Le 4 septembre 2013, après avoir attendu plusieurs mois sur les collines dominant le village, les djihadistes du front Al-Nosra prenaient d’assaut Maaloula. C’est un attentat-suicide (vidéo ci-dessous) perpétré par un combattant jordanien sur le poste de contrôle de l’armée syrienne à l’entrée du village qui va lancer les hostilités. De septembre 2013 à avril 2014, le village de Maaloula va être être le champ de bataille entre djihadistes et l’armée syrienne, avant la reconquête définitive par les troupes de Bachar el-Assad et du Hezbollah. Les monastères et églises vont connaître, durant les quelques mois de son occupation par les islamistes, une destruction des bâtiments et le vol des icônes, statues et peintures.

http://youtu.be/4ZXjkNy_U5g?t=5m5s

Du côté de la population, malgré la fuite d’une bonne partie d’entre elle, trois chrétiens vont être immédiatement tués par les djihadistes et six autres vont être kidnappés. A ce jour, leurs familles n’ont toujours aucune nouvelle de leur sort éventuel.

Par ailleurs, douze religieuses orthodoxes du monastère Sainte-Thècle seront enlevées par les djihadistes et détenues plusieurs mois avant d’être libérées grâce au paiement d’une rançon de 7 millions de dollar par le Qatar.

Mais ce que beaucoup de chrétiens vont vivre comme une trahison, c’est le fait que des habitants musulmans sunnites vivant en paix au milieu d’eux, vont accueillir les islamistes comme des libérateurs !

Lire la suiteMaaloula, village-symbole du martyre des chrétiens en Syrie, renaît de ses cendres

Une publicité scandaleuse de la région Lorraine pour la rentrée scolaire : un décapité

Une publicité scandaleuse de la région Lorraine pour la rentrée scolaire : un décapité

29/08/2014 – PARIS (NOVOpress) – Depuis des mois les djihadistes (certains venants de France et du reste de l’Europe) décapitent en Syrie leurs prisonniers à tour de bras, et un peu plus récemment en Irak Ils s’en vantent dans des communiqués et des vidéos où ils présentent fièrement la tête coupée des victimes. La décapitation récente du journaliste américain James Foley par l’État Islamique a été très médiatisée (c’est un journaliste !) mais n’est qu’une parmi tant d’autres.

C’est dans ce contexte que le Conseil Régional de Lorraine fait une publicité pour la rentrée scolaire 2014 avec un homme décapité tenant une tête coupée sous le bras. Cette publicité est même actuellement en Une sur sa page d’accueil.

Nous n’osons pas croire qu’il s’agisse d’une provocation gratuite, encore moins d’une incitation subliminale à s’engager dans le djihad.

Alors bêtise crasse ? Ou bien le Conseil Régional de Lorraine n’a assimilé que les crimes attribués aux forces de Bachar el-Assad, et pour ce Conseil les atrocités des djihadistes ne comptent pas puisqu’ils se battent au nom d’Allah ?