Tag Archives: discrimination positive

Jared Taylor 2

Jared Taylor : « La discrimination “positive“ a toujours été la discrimination contre les Blancs »

14/06/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Au lendemain des événements dits d’Evergreen, l’Américain Jared Taylor a accordé un entretien exclusif à l’hebdomadaire Minute. Le fondateur de la revue American Renaissance témoigne de la folie du racisme anti-blanc qui règne dans son pays. Courts extraits.

Minute Jared TaylorMinute : Comment considérer cette évolution des rapports entre groupes ethniques aux Etats-Unis ? Est-ce l’aboutissement cahotique de cinquante ans de discrimination positive ou bien est-ce la mutation de la discrimination positive en un racisme antiblanc ?

Jared Taylor : Il n’est pas facile de distinguer l’un de l’autre. La discrimination soi-disant “positive“ a toujours été la discrimination officielle contre les Blancs. Mais comme malgré tous ces efforts de discrimination en faveur des “minorités“, celles-ci réussissent globalement moins bien que les Blancs ou les Asiatiques, le système est obligé d’aller encore plus loin dans l’accusation contre les Blancs et leurs responsabilités dans l’échec de ces minorités. […]

Minute : Vu d’Europe, votre situation est paradoxale : vous avez vingt ans d’avance sur nous pour ce qui est du « politiquement correct » mais, grâce au premier amendement, vous bénéficiez d’une liberté de parole totale, contrairement à ce qui se passe en France. Pour qui êtes-vous le plus optimiste, l’Amérique ou l’Europe ?

Jared Taylor : Pour l’Europe ! Incontestablement. Nous, Européens d’Amérique, avons des sites internet et des blogs, mais nous n’avons aucun poids politique, aucune chance de peser sur les décisions. Donald Trump a des réactions instinctives saines. Mais il a face à lui des ennemis puissants sans parler de son style vulgaire qui choque beaucoup, même parmi ses partisans. Il risque donc de faire peu, trop peu.

En revanche, les nations européennes de l’Ouest ont la chance de disposer de partis politiques qui luttent pour la survie de leurs peuples et de leur civilisation. C’est déjà beaucoup.

De plus, en Europe de l’Est, en Pologne, en Hongrie, en Slovaquie, vous avez des gouvernements qui ont compris le danger migratoire et les enjeux civilisationnels. C’est réellement un grand espoir pour tous les Européens du monde.

Extrait d’un entretien à lire dans son intégralité
dans Minute daté du 14 juin 2017

Poing noir

Afrique du Sud : 400 000 Blancs vivent dans des bidonvilles

28/04/2016 – PARIS (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) : Selon un récent article du Daily Mail, 10 % de la population blanche vit aujourd’hui dans la pauvreté, dans 80 bidonvilles, souvent sans eau courante, électricité, ni accès aux soins. Beaucoup sont sans emploi. Leur nombre a énormément augmenté depuis l’abolition de l’apartheid, où « politique de développement séparé », en 1994. C’est le résultat de la politique gouvernementale de « discrimination positive » en défaveur des Blancs des classes populaires. Les entreprises qui n’engagent pas assez de non‑Blancs sont pénalisées.

Manifestement, l’Afrique du Sud n’en a pas fini avec la « discrimination ». Le ministre sud‑africain des Sports a menacé, lundi, d’annuler la candidature de la Fédération de rugby à l’organisation de la Coupe du monde 2023. La raison ? L’équipe n’a pas atteint l’objectif de « mixité » raciale. Peu importe donc la qualité des sportifs. Sous la pression du gouvernement, l’équipe devra donc inclure au moins sept joueurs « non blancs » parmi les 31 sélectionnés pour le Mondial 2015, avec objectif de 50 % de joueurs non-blancs d’ici à 2019.

Discrimination positive au forceps

04/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Interrogé par les lecteurs du Parisien, François Hollande a déclaré vouloir mettre en place des class group pour les discriminations contre les entreprises comme il l’a déjà fait pour les consommateurs contre l’industrie agro-alimentaire. Cette mesure d’inspiration américaine et très redoutée outre-Atlantique consiste à permettre des actions de justice de façon groupée. Les entreprises fortement tapées au porte-monnaie par la justice n’auront guère d’autre choix que celui de se soumettre. L’effet pervers est déjà prévisible dans une période de crise à fort taux de chômage. Des gens vont se regrouper en communautés d’homosexuels, de femmes, d’Arabes, de Noirs et faire le chantage au racisme, à l’homophobie, au sexisme pour extorquer une embauche ou de l’argent. Car dans les faits, soyons clairs, jamais un patron ne dit qu’il n’embauche pas sur de tels critères, il invoque d’autre raisons si tel est le cas. Il ne pourra donc être que présumé coupable devant la minorité oppressante qui estera contre lui. Une justice déjà saturée par ce genre d’extorsions pénales sera encore un peu moins efficace pour lutter contre les crimes et délits. Une véritable main-mise dans le monde du travail par les dites minorités se fera inévitablement. La majorité se retrouvera un peu plus exclue comme elle l’est déjà dans d’autres sphères. Toute méritocratie sera remplacée par les critères ethniques ou sexuels (il ne faudra plus être bon, mais être de couleur, homosexuel, femme).
Cette idée n’est pas neuve en France, mais poussée depuis deux ans par plusieurs parlementaires de gauche. Elle a fait l’objet de deux propositions de loi. L’une au Sénat de l’élue EE-LV Esther Benbassa, l’autre à l’Assemblée nationale du député socialiste Razzy Hammadi. Le défenseur des droits Jacques Toubon s’est également prononcé pour ces actions collectives à plusieurs reprises. Christiane Taubira avait annoncé sa volonté le mois dernier de légiférer sur cette question.
Comme de nombreuses mesures ces dernières années, elle va dans le sens d’un “vivre sans nous” de plus en plus prégnant.

La Cour suprême américaine autorise les référendums sur l’interdiction de la discrimination positive

La Cour suprême américaine autorise les référendums sur l’interdiction de la discrimination positive

Le bâtiment de la Cour suprême américaine.

24/04/2014 – WASHINGTON (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Par six voix contre deux, la Cour suprême américaine a confirmé la validité d’une loi de l’Etat du Michigan interdisant la sélection à l’université selon des critères d’appartenances à des minorités. Cette loi ne contrarierait ainsi donc pas l’égal traitement des citoyens.

Dans quel contexte intervient cette décision ?

Si, en 2003, cette même Cour suprême avait établi que la discrimination prétendument positive pouvait être utilisée à des fins de sélection dans les procédures d’admission à l’université, l’Etat du Michigan a préféré s’en remettre à la démocratie directe en organisant une consultation sur une interdiction de ce principe, en 2006. Les résultats ont été sans appel : 58 % des participants ont approuvé cette interdiction d’une sélection qui permettait d’instituer une préférence pour les minorités non blanches.

Lire la suite

Italie : « être un peu plus foncé » pour recevoir des aides

Italie : « être un peu plus foncé » pour recevoir des aides

21/01/2014 – 14h00
ROME (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Le député italien de la Lega Norte Gianluca Buonanno s’est grimé le visage en noir et a demandé au parlement italien s’il fallait « être un peu plus foncé » pour recevoir des aides.

Il a notamment évoqué les immigrés en provenance de l’extérieur de l’UE qui reçoivent des allocations alors qu’ils n’ont pas travaillé une seule journée en Italie.

« Je propose qu’on se maquille tous en noir, et peut‑être pourra‑t‑on bénéficier des mêmes aides que reçoivent les immigrés ».

Je dis donc aux Italiens : faites donc tous comme ça, allez voir la police, allez dans les mairies, et déclarez‑vous « réfugiés politiques » ! Comme ça, vous serez nourris et logés et on vous donnera quelques sous.

Le gouvernement américain demande aux écoles d’abandonner une discipline trop autoritaire

Le gouvernement américain demande aux écoles d’abandonner une discipline trop autoritaire

09/01/2014 – 17h00
WASHINGTON (NOVOpress) –
Les services du président Obama ont mis la pression ce mercredi sur le système éducatif américain pour mettre un terme à ce qui est décrit comme une discipline trop stricte. Mais, même avant cette recommandation formelle, beaucoup d’écoles avaient pris des mesures pour ajuster leurs sanctions qui affectaient en majorité des élèves issus des minorités.

Le procureur général des Etats-Unis(1) Eric Holder (photo) a ainsi expliqué que cette politique de tolérance zéro amenait parfois des sanctions pénales pour des affaires qui ne devait entraîner que de sanctions disciplinaires. « Un mauvais comportement doit amener l’élève chez le directeur de l’établissement et pas au poste de police », a-t-il indiqué.

L’administration fédérale précise aussi dans un courrier envoyé ce mercredi aux autorités éducatives locales que « durant notre enquête nous avons constaté que les élèves afro-américains étaient plus lourdement sanctionnés que les élèves blancs pour des faits similaires, en raison de leur race ». Eric Holder a ainsi annoncé qu’il avait donné instructions aux parquets locaux pour abandonner les poursuites dans les cas d’affaires non violentes comme par exemple pour usage de crack, qui touche en particulier les minorités de manière disproportionnée. Et, à Noël, Barack Obama avait d’ailleurs fait usage de sa grâce présidentielle pour huit condamnés.

Dans les écoles américaines, les élèves noirs ont trois fois plus de risque que les blancs d’être renvoyés d’après l’enquête du gouvernement sur les droits civils de 2011 à 2012. Alors que les élèves noirs ne représentent que 14% de la population étudiante totale, ils sont plus du tiers à avoir été renvoyés au moins une fois. Et plus de la moitié des élèves arrêtés pour des infractions commises dans le milieu scolaire étaient noirs ou latinos.

Lire la suite

Délitement communautariste de la France : nouvelles lois contre les « discriminations »

Délitement communautariste de la France : nouvelles lois contre les « discriminations »

15/09/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) –
C’est en effet la question que l’on peut légitimement se poser avec les deux propositions de lois déposées mardi au Sénat et à l’Assemblée nationale. A l’initiative du député PS de Seine-Saint-Denis Razzy Hammadi (photo) et de la sénatrice Europe Ecologie Les Verts Esther Benbassa, ces propositions de lois visent à mettre en place un recours collectif en matière de discrimination.

Ces recours sont inspirés des modèles américains des « class actions ». Ces derniers offrent la possibilité, pour des personnes s’estimant victime d’un préjudice commercial, environnemental, social ou encore sanitaire, lié à son genre, son orientation sexuelle, son handicap ou son origine ethnique, de déposer plainte de façon collective. Aux Etats-Unis, ces recours collectifs ont abouti sur une « judiciarisation » exponentielle de la société : tout devient désormais sujet de possibles condamnations devant les tribunaux.

Lire la suite

La Garantie Jeunes, c’est d’abord pour les « djeunes » !

La Garantie Jeunes, c’est d’abord pour les « djeunes » ! Par Yves Theurin

Casier judiciaire recommandé.

Le gouvernement Ayrault lance en cette rentrée la « Garantie Jeunes » : 483 euros versés aux moins de vingt-cinq ans sans travail. En d’autres termes, le RSA étendu à toute une classe d’âge. Pour l’instant, à titre « expérimental ». A défaut d’être triés sur le volet, les cobayes seront, pour beaucoup, choisis sur casier. Une prime à la « probation » chère à Taubira ? Même pas. Ordre de Bruxelles.

Lire la suite

Bordeaux : Alain Juppé va recevoir La Manif pour Tous après les associations homosexuelles

Bordeaux : Alain Juppé va recevoir La Manif pour Tous après les associations homosexuelles

13/05/2013 – 10h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Après avoir reçu le 26 avril dernier les associations homosexuelles (*), le maire de Bordeaux s’entretiendra le mardi 14 mai avec les représentants locaux de La Manif pour Tous. Au delà de ce simple rendez-vous, l’ancien premier ministre prendra t-il les mêmes engagements vis à vis des défenseurs de la famille, que ceux pris devant les associations promouvant le « mariage » homosexuel ?

Lire la suite

Propagande pour la diversité dans les ressources humaines en Alsace

Propagande pour la diversité dans les ressources humaines en Alsace

17/03/2013 – 20h00
STRASBOURG (NOVOpress) – « Label », « Charte de la diversité», « discrimination », « l’égalité des chances et de la citoyenneté », « CRAN », « SOS RACISME », « critères », « guide des bonnes pratiques », « HALDE », « accords de la diversité » : voilà certains termes que vous pourrez dénicher sur le nouveau portail www.diversite-alsace.eu lancé en ce début d’année.

Lire la suite

Apprentissage : le patronat breton recrute à la Réunion malgré le chômage en Bretagne

Apprentissage : le patronat breton recrute à la Réunion malgré le chômage en Bretagne

02/03/2013 – 18H10
BREST (NOVOpress Breizh) –
L’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) de Bretagne, le Centre de formation des apprentis de l’industrie de Bretagne, le Medef Réunion et le Comité National d’Accueil et d’actions pour les Réunionnais en Mobilité (CNARM) viennent de signer un accord afin d’offrir à des jeunes Réunionnais des contrats d’apprentissage en Bretagne.

Lire la suite

Les jeunes garçons blancs issus des classe populaires britanniques feront-ils bientôt figure de minorité ethnique ?

Les jeunes garçons blancs issus des classes populaires britanniques feront-ils bientôt figure de minorité ethnique ?

Vue de la prestigieuse université de Cambridge.

09/01/2013 — 18h00
LONDRES (NOVOpress) — Sur fond d’ascenseur social bloqué, les jeunes “de souche” des couches populaires seraient-ils à la veille d’être assimilés, au Royaume-Uni, à une minorité ethnique, et de bénéficier de quotas et d’une discrimination positive ? C’est du moins une mesure qu’envisage le ministre de l’Enseignement supérieur, David Willetts, dans les universités dont il a la charge.

Lire la suite

Voyager gratis en TGV ? C’est possible, à condition d’être un immigré clandestin

Voyager gratis en TGV ? C’est possible, à condition d’être un immigré clandestin

09/01/2013 – 16h00
LORIENT (NOVOpress Breizh) – Surprise, hier matin, en gare de Lorient. Les voyageurs du TGV Quimper-Paris ont trouvé sur leurs sièges un tract, signé Jeune Bretagne, leur proposant de demander à la préfecture le remboursement de leur loyer, de leur billet de train, de leurs amendes ou encore de leurs courses. Explication.

Voyager gratis en TGV ? C’est possible, à condition d’être un immigré clandestin

Cliquer sur l’image pour l’agrandir (si votre écran a assez de pixels pour agrandir l’image)

Lire la suite

Où les cocos allument Hollande, et où Harlem délire

Eh ben, Harlem ? Tu n’as donc rien appris en politique, pendant toutes ces années où ton petit cœur d’apparatchik a battu au rythme des querelles intestines du PS et des partis à prendre entre Martine et Ségolène, DSK et Hollande, Valls et Montebourg, et aussi entre les souvenirs de combat qui te liaient à ton vieux pote Julien Dray et le sens aigu de ta carrière ? Tout ça pour tomber, comme un ballot, un benêt, un débutant de la politique partisane, dans le panneau grossier tendu par les frères ennemis communistes, les archéo-survivants de l’ancien parti de Duclos, Marchais et Lajoinie !

Continue reading

Publié le
La gauche bobo sacrifie les clodos

La gauche bobo sacrifie les clodos

Photo : copie d’écran d’une vidéo de l’association humanitaire “Solidarité des français” (SDF).

Cet hiver, pour satisfaire les desiderata des bobos et privilégier les immigrés, la gauche au pouvoir a décidé de laisser les clochards « de souche » sur le carreau…

C’est un triste paradoxe, mais nos clochards, SDF et autres manges-bitume pourraient bien regretter l’arrivée de la gauche au pouvoir. Vidés de leurs petits coins de trottoir pour ne pas heurter les yeux des bobos en goguette ; exclus des foyers d’hébergement, où ils passaient naguère l’hiver au chaud, pour ne pas prendre la place des immigrés illégaux… l’hiver sera long pour les clodos de souche. Et peut-être meurtrier.

Lire la suite

L’élu régional socialiste, Naïma Charaï, nommé à la tête de l’Acsé

L’élu régional socialiste, Naïma Charaï, nommé à la tête de l’Acsé

11/10/2012 –16h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Suite à la proposition de François Lamy, ministre délégué en charge de la ville, la socialiste Naïma Charaï a été nommée à la tête du conseil d’administration de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

Née au Maroc, Naïma Charaï est arrivée en France à l’âge de 4 ans en 1976 suite à l’application de la loi sur le regroupement familial. Proche de l’aile gauche du parti socialiste (*), elle est élue conseillère régionale d’Aquitaine en 2004 où elle est chargée par Alain Rousset des questions de lutte contre les discriminations. En 2008, cette dernière déclarait au journal Libération : « Dans la constitution d’une liste, on est toujours la représentation de quelque chose. Effectivement, je suis une Arabe et ce que je trouve déplorable, c’est qu’on ne soit pas suffisamment » !

Lire la suite