Surpopulation dans le monde, mais dénatalité en Occident

Surpopulation mais dénatalité en Occident

17/09/2014 – PARIS (NOVOPress) – L’écologie altermondialiste, qui manipule l’opinion publique par le biais de médias acquis à leurs causes, se sert des questions environnementales (nucléaire, énergies renouvelables, changements climatiques,…) pour insidieusement diffuser et promouvoir une politique faisant de la multiculturalité la pierre angulaire de leur programme. En France, les Verts-Europe-écologie ne sont que les archétypes des militants modernes ayant fait des droits de l’homme une nouvelle religion. En dehors des dogmes nouveaux, point de salut ! Dans un « uniformalisme » de la pensée, amenant l’individu à répéter docilement des concepts clamés en cœur par un système de désinformations, nos écologistes ne font qu’exprimer une haine, normalement ancrée dans les esprits torturés de l’extrême gauche de notre paysage politique, de l’histoire, de la mémoire, des traditions des peuples européens, attachés à des terroirs, symboles de cultures millénaires.

Faisant exagérément la promotion de l’autre, de l’étranger, des minorités, rabaissant constamment l’idée de nation, de patrie, enfermant implacablement les Européens dans une culpabilisation éternelle, une détestation et un déni de soi, promulguant un internationalisme nouveau, l’utopie du bien vivre ensemble, une pseudo citoyenneté du monde, sans tenir compte des véritables richesses culturelles des peuples occidentaux, nos militants au grand cœur oublient volontairement d’ouvrir les yeux.

En tant que bons petits soldats de la pensée unique, la remise en cause personnelle n’est pas envisageable même si tout indique que leur idéologie est porteuse de haine entre les peuples et construit actuellement des sociétés modernes prêtes à sombrer dans un communautarisme violent. Ces inquisiteurs des temps modernes ont bien compris l’intérêt qui était le leur de se servir d’un sujet aussi sensible. Entre leurs mains, l’écologie n’est qu’un prétexte pour changer en profondeur les sociétés européennes, quel qu’en soit le prix !

Et pourtant, l’écologie mériterait plus d’attention. A une époque où la population mondiale s’approche des 7,5 milliards d’individus, il serait urgent de remettre l’homme au centre de son environnement, de comprendre la révolution démographique née de notre époque moderne, engendrant pour une grande partie les déplacements de population qui aujourd’hui servent aux adeptes de la multiculturalité pour fragiliser sur le long terme les puissances occidentales, confrontées, elles, à une dénatalité.

Lire la suiteSurpopulation dans le monde, mais dénatalité en Occident

La France peut-elle mourir au XXIe siècle ? Par Guillaume Faye

La France peut-elle mourir au XXIe siècle ?

Tout pays est comme un organisme : naissance et enfance, adolescence et jeunesse, âge mûr, vieillesse et mort. Quatre phases, toujours, comme les saisons. Cela vaut pour les individus, les peuples, les civilisations ; mais aussi pour toutes les organisations.

La France est née progressivement au cours du haut Moyen Âge sur les ruines de la Gaule romaine, les invasions germaniques et le premier christianisme. Premier roi mythique franc : Clovis, consul romanus adoubé par l’Empire d’Orient de Constantinople, païen converti, de son vrai nom Chlodoveigh. Les racines de la France sont beaucoup plus anciennes que celles de son État franc naissant. En ouverture de ses Mémoires d’espoir, De Gaulle a écrit : « La France vient du fond des âges, elle vit ». Le problème, c’est qu’aujourd’hui, sous ses successeurs, elle risque de mourir. La formule de De Gaulle signifie que le substrat humain, anthropologique, de la France n’avait que peu changé au cours des âges. Bien d’autres pays européens sont dans la même situation. Cet article comporte  plusieurs brèves parties : 1) La France change de visage. Défiguration ? 2) Ethnopolitique et idée de Nation.  3) L’imposture de l’idéologie républicaine française. 4) Le mauvais plombier et le mauvais médecin. 5) Des dirigeants apeurés ou cyniques. 6) Course à l’abîme ou simple maladie ?

1. La France change de visage. Défiguration ?

Elle peut mourir progressivement au début du XXIe siècle, mais beaucoup plus rapidement qu’elle n’est née. Il faut rétablir une vérité sans cesse bafouée : le territoire français des Gaules n’avait jusqu’au milieu du XXe siècle jamais connu d’immigration de peuplement importante et les seules migrations concernaient des populations européennes apparentées. Une homogénéité ethnique globale avait toujours été préservée. La rupture s’est produite, comme ailleurs en Europe occidentale, pendant les catastrophiques années soixante et soixante-dix ( les ”Trente Glorieuses”) où a commencé un flux migratoire extra-européen ininterrompu et massif– jamais vu dans l’histoire depuis plusieurs millénaires – associé à une chute de la fécondité des Français et Européens de souche ; mais aussi amenant dans ses fourgons le millénaire islam, totalement incompatible avec la civilisation européenne et en conflit avec elle depuis le VIIIe siècle. Face à ce phénomène invasif, les élites françaises et européennes ont non seulement baissé les bras mais, fait inouï, incompréhensible pour un Chinois, un Japonais, voire un Africain, elles le favorisent. Elles collaborent.

Regardez des films et des photos de la France des années 60. Le paysage humain a changé. Le processus n’en est qu’à ses débuts. Un de mes amis photographes a fait un gag : il a monté une exposition sur la vie quotidienne en Afrique équatoriale et au Maghreb. Les photos, en réalité, étaient prises en région parisienne. Déjà, dans de nombreuses zones, il ne s’agit plus de ”minorités”, mais d’une majorité. Si rien ne change, démographiquement, ce sont les Français de souche (c’est-à-dire d’origine européenne) qui risquent de devenir minoritaires. On le voit déjà, avec l’échec de l’intégration, c’est aux autochtones de s’adapter. Ça va s’aggraver. Les symptômes cliniques de la disparition de l’identité franco-européenne, donc de la France elle-même, sont déjà présents.

Lire la suiteLa France peut-elle mourir au XXIe siècle ? Par Guillaume Faye

« Le Défi démographique » du général Jean du Verdier

« Le Défi démographique » du général Jean du Verdier

12/07/2014 – PARIS (via Polémia)
Un livre dense et salutaire sur la future défaite démographique de l’Europe et de la France.

Le Défi démographique  (paru aux éditions Muller, note de Novopress) est un ouvrage paru en 2012 et écrit par le général de l’armée de l’air (2S) Jean du Verdier. Ancien professeur à l’Ecole supérieure de guerre aérienne, celui-ci s’est penché sur la problématique de la démographie et de l’immigration en strict polémologue, laissant à d’autres les questions également cruciales d’insécurité-criminalité et de coût budgétaire qui sont les suites et les conséquences de sa thématique. En réalité, plus que d’un défi, son livre traite de la Guerre démographique, guerre qui est menée contre le monde blanc, l’Occident et la France. C’est un ouvrage court et aisé à lire, léger en chiffres mais très dense en idées et en faits, qui s’inscrit dans une perspective historique et sociologique nourrie par une grande culture générale.

Ce livre n’a peut-être pas eu la promotion qu’il mérite. Cassandre, surtout si elle est politiquement incorrecte, doit se taire. Polémia, toujours très concernée par ces questions, se doit de faire connaître l’ouvrage du général Jean du Verdier.


verdier-defi-demographiqueLe tout premier mérite de l’ouvrage est de remettre au devant de la scène la démographie comme moteur fondamental de l’Histoire. Notre époque est surtout préoccupée d’économie et de finance. Elle a tort d’oublier l’importance des hommes et de leur vitalité qui demeurent une donnée de base de la politique.

Jean du Verdier rappelle que l’excès d’êtres humains jeunes à un moment donné de l’histoire de certains pays explique les guerres et les conquêtes comme celles de Gengis Khan ou de Tamerlan. Mais c’est le nombre qui permet l’installation durable et la domination définitive qui écrase les autochtones sous le poids démographique. Ce fut le cas des Anglo-Saxons en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande ou des Noirs en Afrique du Sud. L’auteur évoque la célèbre déclaration de Boumedienne à l’ONU en 1974, il y a 40 ans : « Un jour, des millions d’hommes quitteront les parties méridionales et pauvres du monde pour faire irruption dans les espaces accessibles de l’hémisphère nord, à la recherche de leur propre survie. »

Une très grande originalité du livre est la mise en exergue de l’idée d’instinct vital d’un peuple ou d’un pays. Certes, ce n’est pas un concept en vogue. Les historiens contemporains ne se livrent guère à l’étude de ces forces invisibles qui régissent l’instinct de vie ou de mort d’une nation. Certains historiens, comme J.B. Duroselle ou P. Renouvin, ont refusé d’établir une corrélation entre démographie et puissance.

Lire la suite« Le Défi démographique » du général Jean du Verdier

Le Japon, ou l’éloge des sociétés homogènes

Le Japon, ou l’éloge des sociétés homogènes

26/06/2014 -TOKYO (NOVOPress via le Bulletin de réinformation)
l y a quelques semaines l’un des derniers trublions du monde journalistique, et pourfendeur du politiquement correct faisait encore parler de lui Lors d’un de ses billets, Eric Zemmour, avait souligné l’incidence de la diversité ethnique en terme de violence et de montée du communautarisme. Il avait affirmé : « Seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l’immigration de masse et protégées par des barrières naturelles, échappent à la violence de la rue ».

Et ce n’est pas le dernier article de nos confrères des Echos qui va aller contre. On y apprend que le Premier ministre japonais Shinzo Abe (photo) renonce à favoriser l’immigration, alors que la démographie du pays est en chute libre, depuis la fin des années 2000.

Malgré les appels vers plus d’ouverture par certains économistes, le Premier ministre a préféré suivre l’avis de l’opinion publique qui reste globalement convaincue que l’harmonie du pays repose sur l’homogénéité. Pour mémoire, seulement 1,6 % des 127 millions d’habitants du Japon sont étrangers.

La situation est préoccupante car, selon les études, au rythme actuel, l’Archipel aura perdu un tiers de sa population d’ici à 2060, pour ne plus compter que 87 millions d’habitants.

Lire la suiteLe Japon, ou l’éloge des sociétés homogènes

Cinq mythes sur la Russie actuelle, par Yvan Blot

Cinq mythes sur la Russie actuelle, par Yvan Blot

Ci-dessus, dans le métro de Moscou, affiche d’une campagne récente en faveur de la natalité. Peut-on imaginer cela dans le métro parisien ?

« La nouvelle Russie n’est pas plus totalitaire que ne l’est l’Allemagne actuelle depuis la chute d’Hitler. Cela aussi, on ne veut pas l’admettre car on a besoin d’un ennemi pour se réfugier sous le parapluie américain ! »

♦ Certains de nos contemporains croient vivre dans un siècle de lumières alors que l’obscurantisme continue à faire des ravages. Cet obscurantisme concerne tout particulièrement nos relations avec la Russie.


L’écrivain Wodzinsky (*) constate : « Nos clefs pour comprendre la Russie rouillent sous l’effet de la nouveauté (…) Nous nous efforçons de déchiffrer la Russie à l’aide de codes périmés de barbarie (asiatique) et de démocratie (européenne) en fabriquant des poncifs stériles (…). La Russie continue à remplir pour l’Europe une fonction archaïque de catharsis, de remède à ses souffrances internes. (…) L’Occident a exporté à l’est ses propres déchets. Peut-être y a-t-il perdu son âme ! »

Après tout, Hitler est bien un produit de l’Occident (son livre de chevet fut longtemps un livre sur les juifs de Henry Ford, l’industriel américain !). Le marxisme allemand aussi et la Terreur révolutionnaire qu’admirait tant Lénine fut une invention française ! Alors pourquoi diaboliser la Russie comme si elle avait le monopole de l’arriération et du totalitarisme ?

Les cinq « clés rouillées » que nous utilisons encore sont les idées d’économie de rente, de continuité du totalitarisme, d’effondrement démographique, de persistance du goulag et de l’immoralité :

Lire la suiteCinq mythes sur la Russie actuelle, par Yvan Blot

« Rumeur du 9-3 », la vidéo qui dérange

« Rumeur du 9-3 », la vidéo qui dérange

20/02/2014 – VIDÉO – Une « rumeur » circule, laissant entendre que certains élus auraient accepté de recevoir certaines populations originaires de la Seine-Saint-Denis (93) en échange d’enveloppes d’argent. Chiffres à l’appui, le réalisateur de cette vidéo jette une lumière particulière sur un aspect méconnu de l’immigration de peuplement en France.

https://www.youtube.com/watch?v=QBb0Kwo9DUM

Le débat sur l’IVG revient aujourd’hui à l’Assemblée nationale

Le débat sur l'IVG revient aujourd'hui à l’Assemblée nationale

20/01/2014 – 14h05
PARIS (NOVOpress) – La proposition de certains parlementaires PS de réécrire la loi Veil de 1975 sur l’interruption volontaire de grossesse relance le débat. La refonte viserait à supprimer la référence à la « situation de détresse » de la femme, justifiant le recours à l’IVG, même si elle n’est pas appliquée en pratique — rappelons que plus d’un tiers des françaises ont déjà eu recours à l’avortement. Seconde mesure : l’extension du délit d’entrave à l’IVG au « fait d’empêcher ou de tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption de grossesse ». Les associations de soutien aux femmes choisissant de garder leur enfant risquent désormais jusqu’à deux ans de prison et 30.000 € d’amende.

Ce débat anime aussi les plateaux télévisés et Roselyne Bachelot, ancienne ministre de François Fillon, a eu l’occasion de prendre farouchement la défense du droit à l’avortement : « Il s’agit, a‑t‑elle dit, d’une liberté imprescriptible, nous l’avons conquise il y a 40 ans, il n’est pas question de revenir sur ce droit ».

Crédit photo : petervidrine via Flickr (cc)

60 ans de prénoms en France en « data-visualisation web »

60 ans de prénoms en France en « data-visualisation web »

10/11/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Quels prénoms étaient donnés en France en 1950 ? En 1965 ? Et en 2010 ? Combien y avait-il de Philippe en 1950 ? Et de Charles en 1960 ? Grâce à une application en ligne, « 60 ans de prénoms en France », il est désormais possible de visualiser les évolutions, parfois étonnantes, parfois prévisibles, des prénoms donnés aux nouveaux nés en France avec un outil qui en dit plus long qu’un rapport statistique de l’INSEE quant à l’évolution démographique de notre pays. Vous voulez essayer ? C’est ici : dataaddict.fr/prenoms/

Image en Une : copie d’écran du site internet de Data Addict pour « 60 ans de prénoms en France ». DR.

L’Afrique noire de monde : La démographie du continent enjeu majeur de notre avenir

L'Afrique noire de monde : La démographie du continent enjeu majeur de notre avenir

Ceux qui dénoncent dans l’immigration, un remplacement de population qui débouche sur des changements de civilisation, savent que la clé de tout est la démographie. C’est parce que la nature a horreur du vide que les chinois peuplent de plus en plus l’Asie russe. C’est pour trouver une vie meilleure et fuir des ennemis que les grandes invasions ont mis à terre l’ordre mondial romain. Ce qui était hier l’Anatolie est devenue la Turquie et qui se souvent des Phrygiens ?

Il est donc capital de suivre l’évolution démographique mondiale et ses fluctuations géographiques. La population mondiale atteindra 9,731 milliards d’habitants en 2050 contre 7,141 milliards en 2013, selon une étude bisannuelle de l’Institut français d’études démographiques (INED).

Lire la suiteL’Afrique noire de monde : La démographie du continent enjeu majeur de notre avenir

Russie : le salut démographique viendra-t-il de l’Est ?

Russie : le salut démographique viendra-t-il de l’Est ?

26/09/2013 -14h00
MOSCOU (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Le charme de l’âme slave n’étant plus suffisant à créer les conditions nécessaires d’une natalité expansionniste, le gouvernement russe à lancé, depuis 2006, un plan de redressement de la natalité (en Une, affiche de la campagne pour le redressement de la natalité du gouvernement dans le métro de Moscou).

Lire la suiteRussie : le salut démographique viendra-t-il de l’Est ?

Le XXIe siècle, siècle du déclin européen ? Tribune libre de Michel Geoffroy

Le XXIe siècle, siècle du déclin européen ? Tribune libre de Michel Geoffroy

La XXIe conférence des ambassadeurs, réunie cet été, avait pour thème « La France puissance d’influence » : un choix bien symbolique qui renvoie à l’ambition de l’Union européenne de jouer les « soft power », posture dont on voit une nouvelle fois les piètres résultats dans la crise syrienne. MG.

Lire la suiteLe XXIe siècle, siècle du déclin européen ? Tribune libre de Michel Geoffroy

War Raok : « Réveiller les peuples-patrie »

War Raok : « Réveiller les peuples-patrie »

04/05/2013 – 14h00
RENNES (NOVOpress Breizh) – « Va-t-on vers un changement de civilisation ? » : la question est posée dans la dernière livraison de War Raok – la Voix de la nation bretonne. Un riche numéro d’une revue dissidente, à lire par tous ceux qui s’intéressent, au-delà de la Bretagne, à l’avenir et à l’identité des peuples d’Europe.

Lire la suiteWar Raok : « Réveiller les peuples-patrie »

Modulation des allocations familiales : plus d’expatriation des Français, plus d’immigration d’étrangers

Modulation des allocations familiales : plus d’expatriation des Français, plus d’immigration d’étrangers

Ci-dessus : dessin de Konk, des Français quittent la France mais “Heureusement on…”

Face aux projets du gouvernement de moduler les allocations familiales en fonction des revenus après la parution du rapport Fragonard, Jean Paul Gourévitch, consultant international et spécialiste de l’Afrique et des migrations, s’est interrogé, dans Economie Matin, sur l’effet que pourrait avoir la réforme des allocations familiales sur la démographie (le texte de Jean-Paul Gourevich est reproduit in extenso en deuxième partie).
André Posokhov.

Lire la suiteModulation des allocations familiales : plus d’expatriation des Français, plus d’immigration d’étrangers

La démographie française, déjà en berne, est fragilisée par la remise en cause de la politique familiale

La démographie française, déjà en berne, est fragilisée par la remise en cause de la politique familiale

07/04/2013 – 18h30
PARIS (NOVOpress/Kiosque Courtois)
– Les chiffres de la démographie française 2012 sont tombés il y a quelques jours. Depuis les médias se félicitent de la supposée « belle santé » démographique de notre pays.

Lire la suiteLa démographie française, déjà en berne, est fragilisée par la remise en cause de la politique familiale

Expulsions locatives : Khadidiatou plus forte que Lénine [vidéo]

Expulsions locatives : Khadidiatou plus forte que Lénine

01/04/2013 –17h00
PARIS (NOVOpress) – Après la trêve hivernale, la possibilité d’expulser les locataires qui ne payent pas leur loyer reprend aujourd’hui.

Khadidiatou avait été rémunérée pendant un an pour suivre une formation (financée à 80% par l’état) au «Jules Verne», le restaurant de la Tour Eiffel du grand chef Alain Ducasse. Le célèbre restaurateur voulait ensuite lui proposer un emploi en CDI dans un de ses prestigieux établissement. Mais elle a préféré, comme elle le dit dans l’interview vidéo ci–dessous, “gaspiller l’argent” reçu pendant sa formation et ensuite ne pas travailler.
Khadidiatou, elle, ne craint pas d’avoir des difficultés pour payer son loyer, car les “assistantes” y pourvoiront nous explique-t-elle !

Lire la suiteExpulsions locatives : Khadidiatou plus forte que Lénine [vidéo]

Démographie : que serait-on sans les mamas africaines ? Par Joris Karl

Démographie : que serait-on sans les mamas africaines ? Par Joris Karl

Jeudi soir, la télévision et ses journalistes ont encore bien mérité de la patrie. Il fallait entendre et voir l’imam Pujadas et consorts se « réjouir » de la « belle santé » démographique de notre pays. Au cours de son insupportable pensum, le président Hollande a pris lui aussi cet air ahuri devant les chiffres « exceptionnels »… La presse écrite est du même tonneau ; ainsi Le Figaro, imitant les autres canards subventionnés, pond un article de propagande euphorique dans lequel on lit que « la France évite un krach démographique ».

Pensez donc, bonne gens, les Françaises auraient un taux de fécondité de deux enfants par femme ! « Hourra » crient en chœur les perroquets de l’audience.
[…] Sont-ils ignorants ou complices ?

Lire la suiteDémographie : que serait-on sans les mamas africaines ? Par Joris Karl

Sortie en français du livre de Thilo Sarrazin “L’Allemagne court à sa perte”

Sortie en français du livre de Thilo Sarrazin "L’Allemagne court à sa perte"

12/03/2013 – 16h20
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – Paru en Allemagne en décembre 2010, le livre « L’Allemagne court à sa perte » avait créé un véritable tollé. Thilo Sarrazin, économiste, membre du directoire de la banque centrale allemande, et homme politique social démocrate y critiquait la baisse considérable de la natalité des allemands, et l’immigration, en particulier musulmane. Les deux se conjuguant pour aboutir comme en France au “grand remplacement” de peuple qui est l’événement le plus considérable de l’histoire depuis des siècles (Renaud Camus).

Lire la suiteSortie en français du livre de Thilo Sarrazin “L’Allemagne court à sa perte”