Tag Archives: délit de blasphème

La Cour européenne des droits de l’homme en passe de reconnaître un délit de blasphème

05/11/2018 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Par un arrêt du 25 octobre 2018, la CEDH soutient que les critiques contre Mahomet sont constitutives d’une incitation à la haine et ne peuvent être protégées par le droit à la liberté d’expression.

Dans cette affaire, la plaignante, Elisabeth Sabaditsch-Wolff, avait été condamnée à 480 € d’amende par un juge autrichien, pour avoir, lors d’un séminaire sur l’islam en 2009, accusé Mahomet de pédophilie, faisant allusion à son mariage avec Aisha, alors âgée de 9 ans.

Accusée d’avoir tenu un discours de haine, sa condamnation fut confirmée en appel. Puis la Cour suprême autrichienne a rejeté sa demande en révision, Mme Sabaditsch-Wolff a alors saisi la CEDH, pensant être protégée par l’article 10 de la Convention, qui garantit la liberté d’expression. Mais le juge de Strasbourg a estimé que les propos tenus étaient de nature à provoquer une indignation justifiée et que par conséquent l’Autriche, en faisant application de son code pénal, n’avait pas violé l’article 10 de la Convention.
Quelles sont les conséquences de cette décision ?

Elle autorise de facto tout état-membre de la Convention, soit les 47 pays du Conseil de l’Europe, à restreindre la liberté d’expression dès lors qu’une parole serait jugée offensante pour un musulman ou présenterait un risque pour la paix religieuse. Une sorte de nouveau droit à la protection de la sensibilité religieuse.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui possède une délégation permanente aux Nations Unies, s’est félicitée de cet arrêt. Elle se bat depuis des années pour la pénalisation de toute critique envers l’islam. Une étape vient donc d’être franchie, même si sa portée n’est que jurisprudentielle.