Hommage à Daria Douguine, une journaliste russe victime de fous furieux qui poussent à la guerre mondiale