Tag Archives: Damien Rieu

Mosquée de Poitiers Référendum

Pourquoi la condamnation des 5 de Poitiers est scandaleuse ? Damien Rieu répond

09/12/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Cette semaine, le Tribunal de Grande Instance de Poitiers a prononcé une condamnation hallucinante de 1 an de prison avec sursis et à plus de 40.000€ d’amende à l’encontre de 5 militants identitaires. Maxime, Benoit, Alban, Damien et Julien sont ainsi accusés d’avoir organisé l’occupation pacifique du chantier de la Grande Mosquée de Poitiers en 2012.

Plus de 70 militants de Génération Identitaire avaient occupé pacifiquement le toit du chantier de cette mosquée islamiste, pour réclamer un référendum sur la construction de mosquées et l’immigration. Le procès était intenté par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), antenne française des Frères Musulmans, organisation islamiste classée terroriste dans plusieurs pays.

Damien Rieu revient sur la scandaleuse condamnation des 5 de Poitiers et sur le vrai visage de l’imam de la Grande Mosquée.


Damien Rieu Mosquée de Poitiers

Mosquée de Poitiers : la déclaration intégrale de Damien Rieu devant le tribunal

25/10/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Poursuivi dans l’affaire de l’occupation du toit de la mosquée de Poitiers en octobre 2012, Damien Rieu s’est présenté, vendredi dernier, cinq ans après les faits, devant le tribunal correctionnel de Poitiers. Avant de garder le silence, comme il en tout à fait le droit, il a tenu à lire une déclaration, ce que le procédure lui permettait également. Nous publions ci-dessous cette intervention dans son intégralité, accompagnée de notes en bas de page de Novopress.

Damien Rieu Mosquée de Poitiers

Damien Rieu

« Je vous remercie de m’accorder un temps de parole. J’ai en effet choisi de ne pas répondre à vos questions, non par irrespect à l’égard du Tribunal, mais considérant d’une part que les explications qui vont suivre se suffisent à elles-mêmes, et d’autre part parce que j’estime que ma place n’est pas dans ce tribunal aujourd’hui. 

Je voudrais tout d’abord vous dire toute ma fierté d’être renvoyé devant le tribunal par les islamistes de l’UOIF, pour avoir participé à l’occupation pacifique du chantier de l’une de leur mosquée, le 20 octobre 2012. Il est important de rappeler que l’UOIF est l’antenne française des Frères musulmans en France, une organisation classée comme terroriste et interdite dans de nombreux pays.

L’imam de la Grande Mosquée de Poitiers, Boubaker El Hadj Amor, sans doute présent aujourd’hui dans le public, est d’ailleurs le vice-président de cette organisation. (1)

Youssef Al Qaradawi

Youssef Al Qaradawi

Il est également le directeur de l’IESH, un sulfureux institut de formation des imams qui a reçu le cheik Youssef Al Qaradawi, un dangereux prédicateur islamiste recherché par Interpol et désormais interdit de séjour aux USA, au Royaume-Uni et en France.

Pour bien situer, Youssef Al Qaradawi légitime les attentats suicides, la mise à mort des juifs et des homosexuels, la violence contre les femmes et a participé au financement d’Al Qaïda.

Aujourd’hui encore, quand on se rend sur le site internet de l’institut présidé par l’imam de la Grande Mosquée de Poitiers, Iesh.org, on trouve son nom inscrit en référence dans l’onglet Conseils et Fatwas. (2)

boubaker-el-hadj-amor-mosquée de Poitiers

Boubaker el Hadj Amor

Je rappelle également qu’en novembre 2014, l’imam de la Grande Mosquée de Poitiers, également professeur, s’était opposé à la diffusion d’un fascicule par le rectorat sur « la prévention de la radicalisation en milieu scolaire ». J’ai également ici des photos extraites de la page Facebook de la mosquée de Poitiers, où nous pouvons voir des fillettes de 6 ans en hijab (3) et des publicités de conférences avec les prédicateurs Hani Ramadan et Hassan Iquioussen, notamment connus pour ses sorties antisémites et ses propos sur les apostats auquel il faudrait mettre, je cite, 12 balles dans la peau.

J’invite donc chacun à ne pas se laisser avoir par l’habile vernis de tolérance régulièrement utilisé par Boubaker El Hadj Amor, pour cacher la vraie nature de sa mosquée. 

Ne soyons pas naïfs : oui la mosquée de Poitiers est radicale, oui les plaignants veulent interdire la critique de l’islamisme.

Maintenons que nous savons qui est qui, je souhaite revenir sur les faits qui me sont reprochés. Après cinq longues et intenses années d’instruction, il n’en reste que deux :

Tout d’abord les dégradations. On nous reproche d’avoir déplacé des tapis de prières. Aussi je demande aux plaignants de nous expliquer : que faisaient des tapis de prières sur ce chantier ? Ce chantier était-il utilisé comme une salle de prière annexe en toute illégalité ? C’est probable. Je tiens également à rappeler que ces tapis n’ont d’ailleurs été ni volés ni dégradés : ils ont simplement été déplacés et ont pris l’eau, car il pleuvait ce 20 octobre 2012 à Poitiers.

Ensuite, concernant les faits d’incitations à la haine, on nous reproche notamment d’avoir utilisé le nom d’un personnage historique (4). Faut-il le retirer des livres d’Histoire au nom du politiquement correct et interdire aux Français de prononcer son nom ? 

Vous en déciderez.

Je tiens néanmoins à souligner que le premier à avoir inscrit la mosquée de Poitiers dans cette dimension historique, c’est son imam lui même, qui, pour récolter des fonds pour sa construction, avait fait référence à la symbolique de l’histoire de la ville.

udc_minarets_ge_resultatJe rappelle enfin que cette occupation citoyenne d’un chantier s’est déroulée de manière totalement pacifique, et que les participants réclamaient un référendum sur l’immigration et la construction de mosquée, comme cela a été fait chez nos voisins suisses.

Alors si la méthode peut paraître un peu cavalière, j’en conviens, et même si depuis, ne faisant plus partie de Génération identitaire, j’ai choisi d’exprimer mes convictions patriotes sur d’autres terrains et avec des méthodes plus conventionnelles, il n’y a objectivement rien dans ce dossier qui puisse nous être reproché aux yeux de la loi, hormis peut être le fait d’avoir eut raison trop tôt. 

Car si en 2012 la chose était peut être moins évidente, personne ne peut aujourd’hui, en 2017, nier le fait que les problématiques de l’islamisme et de l’immigration soient au cœur des débats de société et des enjeux de sécurité qui préoccupent les Français.

Si votre tribunal décide de nous condamner, alors il offrira une victoire symbolique à des islamistes radicaux et enverra un signal terrible à toutes les victimes du terrorisme islamiste et à tous ceux qui risquent leur vie pour dénoncer cette menace dans notre pays.

Un islamisme qui, faut-il le rappeler, a tué des centaines de Français, de Charlie Hebdo au Bataclan, de la promenade des Anglais à Marseille.

Je finis d’ailleurs cette intervention en demandant au tribunal et au public de bien vouloir respecter une minute de silence en la mémoire de Laura et Maurane, tuées il y a 15 jours par un migrant clandestin islamiste. (5) »

Damien Rieu

Notes de Novopress :

(1) Effectivement présent, il s’est même constitué partie civile à l’audience. Il a confirmé avoir été vice-président de l’UOIF mais a déclaré ne plus l’être.

(2) L’imam El Hadj Amor a confirmé la présence de Youssef al Qaradawi dans l’organigramme de l’IESH, comme président de son « conseil scientifique », mais a expliqué avec art que celui-ci n’y figurait pas à titre personnel mais en vertu de sa fonction au sein du Conseil européen de la fatwa !

(3) Là encore, l’imam a confirmé mais a expliqué que ces fillettes étaient ainsi vêtues sur décision de leurs parents, et que d’autres n’étaient pas couvertes.

(4) Il s’agit bien sûr de Charles Martel. Voir à ce propos le long compte-rendu d’audience publié par l’hebdomadaire Minute dans son numéro de cette semaine.

(5) Minute de silence qui n’a pas été respectée.

Lyon Boxe identitaire

Lyon : ouverture d’une salle de boxe identitaire

22/01/2017 – LYON (NOVOpress) : Le vendredi 27 janvier ouvrira officiellement à Lyon la première salle de sport identitaire de France : l’Agogé. Réservée aux patriotes de tous âges, elle propose à ses adhérents 4 cours de boxe par semaine dont une séance féminine, mais aussi des séances de musculation, de cross-fit et des stages d’auto-défense encadrés par des professionnels.

L’ouverture de ce nouvel espace sportif de 90m2 s’inscrit dans le cadre du développement de la maison de l’identité “La Traboule” présente depuis déjà 7 ans dans le Vieux-Lyon.

Répondant à une demande de plus en plus importante des Lyonnais en matière d’auto-défense, dans un contexte d’insécurité généralisée qui n’épargne pas Lyon, l’Agogé permettra à tous de se former physiquement dans des conditions optimales avec un tarif attractif adapté aux jeunes dont profitent déjà ses 70 adhérents.

Avec l’aboutissement de ce projet, Génération Identitaire Lyon​ anime désormais plus 180 m2 de locaux enracinés au cœur de la ville, offrant en plus de l’action politique, un espace de conférence, une structure sportive de qualité et s’impose comme le premier mouvement de jeunesse de la région.

Pour toute demande de renseignements : contact@traboule-lyon.fr

Succès mérité pour le premier forum de la Dissidence

24/11/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Environ 650 personnes se sont massées pour assister au premier Forum de la Dissidence organisé par Polémia et sont reparties galvanisées, car elles ont bien compris le message : les dissidents d’aujourd’hui sont l’avant-garde des victoires de demain.

Des journalistes de la réinfosphère, comme Gabrielle Cluzel ou Charlotte d’Ornellas. Des écrivains, comme Renaud Camus. Des hommes politiques comme Robert Ménard. Des figures de la manif pour tous comme Béatrice Bourges. Des militants de la génération 2013, comme Claire Chardon, de Génération Identitaire comme Damien Rieu ou étant passé par le FN comme Julien Rochedy. C’est un plateau de choix que Jean-Yves Le Gallou et la Fondation Polémia ont offert aux participants du premier Forum de la Dissidence qui s’est tenu samedi dernier à Paris.
Trois thèmes ont été abordés : la dissidence sur les valeurs et la rupture avec l’esprit de 1968 autour de Béatrice Bourges, la dissidence sur l’identité et le refus du grand remplacement avec Renaud Camus, l’art de la dissidence pratiqué par Robert Ménard.

Les dissidents sont maintenant partout, leurs idées, fustigées et combattues par le système ont pour elles la force de la vérité. Si les approches défendues par les participants sont différentes (après tout, nous ne prônons pas la pensée unique !), nous nous retrouvons sur l’essentiel :
• La nécessité de combattre un système d’autant plus dangereux qu’il est à bout de souffle.
• L’importance de placer l’homme, dans sa dimension spirituelle, historique, culturelle, au cœur de notre action.
• La réaffirmation de l’importance de l’enracinement et de l’affirmation des valeurs françaises et européennes.
• Le constat que tout combat implique des sacrifices, grands ou petits et que tout dissident sincère doit être prêt à les accomplir. L’un de ces sacrifices étant de mettre un mouchoir sur nos divergences et querelles intestines pour nous concentrer sur l’ennemi commun.

Signalons le compte-rendu détaillé et fidèle de la réunion par nos confrères de Riposte Laïque et invitons nos lecteurs à profiter de la percutant introduction au forum par Jean-Yves Le Gallou et de l’excellent discours de Michel Geoffroy, de la Fondation Polémia, qui est venu clore cette journée (en deux parties, ici et ).


Succès des Assises de la remigration

Succès des Assises de la remigration

17/11/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le Bloc identitaire a réuni 500 personnes autour du thème de la remigration qui fait son chemin jusqu’à certains dirigeants du Front National. Les intervenants ont été les suivants : Renaud Camus, théoricien du Grand remplacement, le journaliste Guillaume Faye, le porte-parole de Génération identitaire Damien Rieu, le député du Vaucluse Jacques Bompard, l’historien Philippe Conrad, Jean-Yves Le Gallou, l’essayiste René Marchand, Jean-David Cattin, un militant suisse, et le président du mouvement Fabrice Robert.

Que signifie exactement ce concept de remigration ?

Il s’agit ni plus ni moins d’une inversion des flux migratoires. Ceci doit se faire en deux temps : tout d’abord stopper l’immigration massive, qui ressemble de plus en plus à une colonisation ; puis organiser un retour sur la terre de leurs ancêtres de la plupart des 12 millions des Français administratifs, qui pour beaucoup refusent l’assimilation. Les intervenants ont insisté sur le caractère pacifique et humanitaire de cette démarche, seule solution selon eux pour éviter l’affrontement inévitable résultant d’une société multiculturelle.

Quel est le mode d’emploi précis de ce programme ambitieux ?

Les intervenants ont insisté sur l’urgence d’arrêter toute politique faisant office de pompe aspirante : aides sociales, allocations, etc. Un retour à la préférence nationale a été plébiscité. Rien ne sert de garder nos frontières si les avantages accordés aux immigrés existent toujours. Il suffit de prendre exemple sur l’Australie, le Japon, ou encore d’appliquer la politique du… Front Populaire de 1936.

Lire la suite

Succès des Assises de la remigration

Assises de la Remigration le 15 novembre à Paris : informations pratiques

13/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le samedi 15 novembre à Paris le Bloc Identitaire organise les Assises de la Remigration. Loin des fantasmes d’assimilation massive ou de réconciliation, c’est bien la remigration – c’est-à-dire le retour au pays de manière pacifique et concertée d’une grande partie des immigrés et descendants d’immigrés actuellement présents en France et en Europe – qui s’impose comme l’option la plus réaliste, et la seule à même d’empêcher le basculement vers le chaos engendré par le multiculturalisme. Il est donc primordial de faire progresser cette idée, ce projet même, à la fois dans l’opinion et au sein des appareils politiques.

Les Assises de la Remigration dans le Bulletin de Réinformation de Radio Courtoisie de ce jour :

Ce samedi 15 novembre vous pourrez assister aux interventions d’écrivains, d’universitaires, de responsables politiques ou associatifs tels que Renaud Camus, Philippe Conrad, René Marchand, Damien Rieu, Jean-Yves Le Gallou, Jean-David Cattin, Guillaume Faye, Jacques Bompard ou encore Fabrice Robert.

Les interventions se tiendront de 14 heures à 19 heures, à l’Espace Cap 15, situé 13 Quai de Grenelle dans le 15ème arrondissement (Métro ligne 6 Station Bir-Hakeim ou RER C Champ de Mars-Tour Eiffel).

Le tarif pour accéder à l’ensemble des travaux est de 5 euros. Vous trouverez aussi sur place plusieurs stands vous permettant de vous procurer du matériel militant ou encore les ouvrages des intervenants.

affiche-basse-remigration

Ils participent aux Assises de la Remigration (3) : Damien Rieu

Ils participent aux Assises de la Remigration (3) : Damien Rieu

29/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Le 15 novembre prochain, le Bloc identitaire organise les Assises de la Remigration. Plusieurs personnalités interviendront lors de ces assises. Novopress diffuse régulièrement leur portrait. Troisième d’entre eux : Damien Rieu (photo).


Damien Rieu est l’un des porte-parole du mouvement de jeunesse Génération Identitaire qui s’est notamment fait connaître pour l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers. Pour cette action spectaculaire mais pacifique, il est mis en examen et soumis à un contrôle judiciaire strict.

Les pressions du pouvoir socialiste ne l’effraient pas, et c’est au nom de tous les « petits blancs » que Damien Rieu interviendra le 15 novembre 2014 à Paris dans le cadre des Assises de la Remigration.

Génération identitaire : il faut désormais parler des "cinq de Poitiers"

Génération identitaire : il faut désormais parler des “six de Poitiers”

04/07/2014 – POITIERS (NOVOpress)
Ce sont désormais six militants de Génération identitaire qui subissent les foudres de la justice, concernant l’occupation du toit du chantier de la future mosquée de Poitiers. Interrogé longuement par la juge d’instruction chargée de l’affaire, Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, et Arnaud Delrieux, président de Génération Identitaire, ont été mis en examen pour incitation à la haine, vol, dégradations et rassemblement non autorisé, mise en examen assortie d’un contrôle judiciaire strict pour Damien Rieu, auquel il est interdit de contacter les 76 militants présents de l’occupation.

Ironiquement, Damien Rieu fait remarquer que’il est poursuivi suite à une plainte pour provocation déposée par l’imam de cette future mosquée, accessoirement membre de l’UOIF…

twwet-damien-poitiers-bon

Vous voulez les soutenir ? Faites un don > http://www.generation-identitaire.com/faire-un-don/

"Le vrai problème c'est l'immigration en France, l'islam n'en est que la conséquence", Damien Rieu de Génération Identitaire [vidéo]

[Lu sur Internet] Damien Rieu, porte parole de Génération Identitaire, sur les émeutes algériennes de Lyon

25/06/2014 – LYON (via Nouvel Arbitre)
Damien Rieu (photo), vous avez couvert en direct  [les] émeutes suivant le match Algérie-Corée du Sud à Lyon, qu’avez-vous vu et ressenti ?

C’était Alger-sur-Rhône. Des bouchons dans toute la ville. Des milliers de supporters algériens, parfois festifs, souvent agressifs et quelquefois violents, contre les forces de l’ordre notamment. Ces dernières étaient retranchées sur les ponts, passives, et servaient uniquement de cible pour « canaliser l’énergie » des supporters. On sent qu’il y avait des consignes de prudence pour ne pas que l’émeute se généralise. Mais la tension était permanente, l’ambiance électrique. Beaucoup de supporters avaient le visage masqué. Au milieu de cette France d’après, cette France Beur,Beur, Beur, on se sentait comme des étrangers.

Puisque la police est impuissante et que l’Etat démissionne, nous allons intervenir à Lyon pour le prochain match en organisant un rassemblement anti-racaille ce jeudi à Guillotière.

(…)

A ce titre, vous avez initié la lutte politique pour parler de retour au pays dans le débat public, pouvez-vous nous en dire davantage ?

Nous constatons chaque jour l’échec permanent de l’assimilation et de l’intégration dans notre pays. Nous ne pouvons forcer des peuples de civilisations différentes à cohabiter pacifiquement. Ca ne fonctionne pas, l’histoire l’a prouvé à chaque fois, sur toute la planète. La France a déjà essayé en Algérie. En retentant l’expérience ici, certains cherchent à créer une nouvelle guerre. Il est temps de divorcer à l’amiable maintenant pour éviter le drame qui se profile. Le retour au pays est la seule solution réaliste et pacifique. Tout autre projet a prouvé son inefficacité. En refusant cette solution, les plus lâches vont nous entrainer vers un nouveau Liban.

Lire la suite

Damien Rieu (Génération identitaire) sur Boulevard Voltaire : « Les seuls qui ont le droit d’être armés dans ce pays, ce sont les racailles ! »

Damien Rieu (Génération identitaire) sur Boulevard Voltaire : « Les seuls qui ont le droit d’être armés dans ce pays, ce sont les racailles ! »

Entretien réalisé le 11 mai 2014 par Charlotte d’Ornellas pour Boulevard Voltaire – Damien Rieu est porte-parole du mouvement Génération identitaire, à l’origine des tournées de sécurisation organisées dans les métros lillois, lyonnais et maintenant parisien.


Vendredi 9 mai, Génération identitaire a fait une « tournée de sécurisation » dans le métro parisien, après l’avoir fait à Lille et Lyon. Vous appelez également ces tournées « anti-racailles ». C’est quoi, une racaille ?

Je crois que les usagers du métro voient bien de qui nous voulons parler !
Ces personnes qui marchent en bande, se souciant de rien ni de personne, écoutent leur musique à fond, mettent les pieds sur les sièges, accostent les jeunes filles et parfois agressent… Ceux qui arrivent tellement sûrs d’eux que personne n’oserait leur demander de revoir leur comportement. Ils sont souvent jeunes, c’est vrai, mais nous refusons de les appeler « jeunes » car ce serait une insulte à la jeunesse française. Quant à leur éventuelle origine, je laisse chacun faire le bilan de ses propres expériences avec ces « racailles »…
Sur Twitter, SOS Racisme crie au racisme contre notre opération ; ce sont donc eux qui font un lien entre racailles et immigration. Je n’en demandais pas tant !

Lire la suite

Vendredi, à la Traboule, carnet de voyage de Noël en Syrie

Vendredi, à la Traboule, carnet de voyage de Noël en Syrie

05/02/2014 – LYON (NOVOpress)
Vendredi 7 février, le cercle de Précy recevra à la Traboule Damien Rieu, Benjamin Blanchard et Charles de Meyer, et ce pour un carnet de voyage de Noël en Syrie. La conférence aura lieu vendredi à 20 heures, 5 montée du Change dans le 5ème arrondissement de Lyon.

Succès pour les premières journées identitaires de l'Ouest

Succès pour les premières journées identitaires de l’Ouest

07/05/2013 – 18h00
LE MANS (NOVOpress) –
Succès pour ces premières journées identitaires de l’Ouest organisées dans la province du Maine. Près d’une centaine de personnes y ont participé, venant des sections de l’Ouest (Bretagne, Anjou, Maine, Orléanais). Au menu le samedi, conférence de Gérald Pichon, auteur de Sale Blanc – il a également dédicacé son livre –, ainsi que Damien Rieu, porte-parole de Génération identitaire, et Fabrice Robert, président du Bloc identitaire. Une soirée conviviale s’en est suivie. Ces journées se sont closes par un atelier avec différents acteurs de la réinformation.

A noter lors de ces journées la présence amicale de cadres de la fédération sarthoise du Front national ainsi que de militants de Vox Populi.

Lire la suite

Damien Rieu : “Demain, si mes enfants ou petits-enfants vivent au Kosovo ou au Liban, ce sera de votre faute !”

12/04/2013 – 22h30
LYON (NOVOpress) –
Damien Rieu, le jeune porte-parole de Génération Identitaire, est brillament intervenu à la conférence Relaunching Europe intitulée « Mieux vivre ensemble » qui avait lieu ce vendredi 12 avril à Lyon avant de voir le son de son micro coupé, traitant les organisateurs de « bobos criminels », les interrogeant sur la possibilité d’une société multiculturelle apaisée.

Publié le

Interrogé par Lyon Capitale TV, Damien Rieu, porte-parole de Génération identitaire, affirme : “L’extrême gauche est jalouse de notre succès”

09/04/2013 – 23h00
LYON (NOVOpress) – Interrogé par Lyon Capitale TV, Damien Rieu, porte-parole de Génération identitaire, revient sur les événements marquants du mouvement, mais également sur les projets futurs, notamment la sécurité des citoyens. Il évoque également le soutien des Identitaires aux actions contre le mariage dit pour tous. Il discute enfin d’autres sujets.

Publié le
Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

09/11/2012 — 21h15
LYON (NOVOpress) — Décidément, il ne fait pas bon être militant en France à l’heure actuelle. Après les quatre militants de Poitiers victimes de l’arbitraire du Système, c’est au tour de Damien Rieu, l’un des porte-paroles de Génération Identitaire et des jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne!, de subir un véritable mort sociale. En effet, il a été renvoyé aujourd’hui de son emploi, explicitement pour son engagement. Nous relayons son appel publié initialement sur Fdesouche pour trouver un nouvel employeur et nous comptons sur le sens de la solidarité des lecteurs de Novopress.

Lire la suite