Le 13 décembre, faisons exploser le « plafond de verre » !

09/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Le Front National a réalisé une percée historique lors du premier tour des régionales, au grand dam de la classe politico-médiatique qui refuse de voir les causes de ce vote et sa responsabilité. Reste à faire exploser le « plafond de verre » pour transformer l’essai dimanche prochain.

6 décembre 2015, 19 h 00 : la mine des journalistes sur les plateaux TV prédit une soirée historique pour le FN, Michaël Darmon , chef du service politique de I-Télé, les yeux rivés sur son smartphone, au bord des larmes ou enrhumé ?
6 décembre 20 h 15 : 20 h 00, les premières estimations tombent avec le FN largement en tête dans 6 régions et avec un score National supérieur à 30 % et des résultats en PACA et Nord-Pas de Calais-Picardie qui dépassent les 40 %. Résultats pourtant largement prévisibles mais qui étonnent pourtant la caste politico-médiatique.
Pourtant, le phénomène qui devrait inquiéter le plus les rédactions, ce sont les 12 541 voix qu’a obtenu le parti musulman communautariste ADMF qui prône le port du voile et l’enseignement de l’arabe dans les écoles …
verre_brise

Non, ce n’est pas le programme économique du FN qui pousse les Français à voter massivement pour ce parti, c’est la menace de voir notre identité disparaître face à une immigration explosive, une insécurité totalement hors de contrôle, un communautarisme revendiqué et un risque terroriste maximum avec une 5eme colonne islamiste présente en très grand nombre sur le sol Français.

Quand ils veulent toujours plus de mosquées par pur électoralisme alors que les Français n’en veulent pas, les Français ne le supportent plus …

Quand ils laissent les racailles agresser des Français, caillasser des policiers, bloquer des autoroutes, ou incendier des villages en toute impunité, les Français ne le supportent plus …

Quand ils ne veulent plus appliquer la loi sur le voile intégral par peur de stigmatiser une religion, les Français ne le supportent plus …

Quand ils veulent accueillir tous ces immigrés clandestins et les répartir dans les campagnes Françaises, les Français ne le supportent plus …

Quand à chaque attentat islamiste, ils appellent au « Pas d’amalgame » par peur uniquement de « stigmatiser » alors qu’ils sont pleinement responsables de leur laxisme en matière d’insécurité et d’immigration, les Français ne le supportent plus…

Quand ils nous parlent encore d’intégration ou d’assimilation en nous vendant la société du « vivre ensemble » et du multiculturalisme, alors que cela n’a jamais fonctionné nulle part sans violence, les Français ne le supportent plus…
briser_plafond_verre

Quand tous les mois, ils nous disent que le chômage monte moins ou qu’il se stabilise alors que la réalité prouve le contraire, les Français ne le supportent plus…

Quand ils piétinent la démocratie au risque d’un suicide politique en retirant leurs listes dans les régions « où le FN peut l’emporter », les Français ne le supporteront plus…

Le « plafond de verre » va-t-il enfin exploser le 13 décembre 2015 ? Souhaitons-le !

Franck Guiot

Crédit photo : Blandine Le Cain via Flickr (CC) = Meeting 1er mai 2012 Front National

Réunion internationale des PEGIDA à Aix-la-Chapelle, le 13 décembre prochain [mise à jour : changement de lieu]

08/12/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Si l’on entend régulièrement parler de PEGIDA Allemagne, on connaît moins ses émules belges ou néerlandais. Samedi prochain se tiendra une réunion rassemblant les PEGIDA Flandre, Liège, Pays-Bas, Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW). Une partie du rassemblement se fera en français.

PEGIDA a essaimé rapidement depuis ses premiers rassemblements à Dresde en 2014, non seulement partout en Allemagne, mais aussi dans d’autres pays européens. C’est ainsi que PEGIDA Pays-Bas, PEGIDA Flandre, PEGIDA Liège et PEGIDA NRW (Rhénanie du Nord – Westphalie) organisent un grand rassemblement à Aix-la-Chapelle le 13 décembre à 14 h. Une bonne occasion de rencontrer des identitaires et patriotes luttant en Allemagne, en Belgique ou aux Pays-Bas contre l’islamisation de la société.
Des discours, dont une partie en français, des différents responsables, seront ponctués par un défilé (*). Comme souvent en pareil cas, les organisateurs s’attendent à des contre-manifestations de gauchistes et à une importante présence policière.
pegida La télévision interroge le public
Le rassemblement se tiendra à partir de 14 h
Le lieu de rassemblement a changé : il est le Tivoli sur la place située devant le stade de football. (Adresse : Krefelder Strasse 205, 52070 Aachen, Allemagne). le 13 décembre prochain.
Si vous souhaitez vous y rendre, Aix-La-Chapelle est facilement accessible depuis Paris, Lyon ou Marseille en train. Il faudra peut-être changer de train à la gare Centrale d’Aix-la-Chapelle pour se rendre à la gare du Sud d’Aix-la-Chapelle (10 min.). Vous pouvez également prendre l’avion jusqu’à Bonn, puis le train vers Aix-la-Chapelle.
Pays-Bas. PEGIDA a tenu son premier rassemblement aux Pays-Bas ce 11 octobre 2015, à Utrecht
Les mouvements PEGIDA hors d’Allemagne sont très actifs. Aux Pays-Bas, le mouvement a débuté Utrecht puis à Rotterdam. En Belgique, deux organisations sont liées à PEGIDA Allemagne : PEGIDA Flandre organise des manifestations, bien que la première ait été interdite. PEGIDA Liège/Lüttich (Liège en français, Lüttich en allemand) a voulu manifester en novembre 2015, mais la manifestation a été interdite par le maire socialiste. Les autres PEGIDA existant en Belgique ne sont pas reconnus par le mouvement PEGIDA.
Lutz Bachmann, la figure de proue de PEGIDA (Dresde)
(*) Les drapeaux de pays et régions sont autorisés. Sont interdits, les drapeaux ayant trait aux idéologies totalitaires et à l’islam, ainsi que le drapeau palestinien, les armes, couteaux, bouteilles, l’alcool, les objets dangereux. Les banderoles sont autorisées. Les tee-shirts de partis politiques sont interdits.

Régionales : le thème de l’identité à l’honneur

08/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Après l’emballement habituel qui suit la sortie des résultats, quelques analyses plus profondes apparaissent désormais.

Et la première de ces dynamiques est bien évidemment ce succès du Front National
27.96 % des suffrages exprimés ! C’est le score du Front National au niveau national selon le ministère de l’Intérieur. Une première place inédite. Le FN dépasse même la coalition Les Républicains, Modem, UDI, ce qu’il n’avait pas réussi à faire aux départementales de mars dernier.
Le vote Front National a été particulièrement fort dans ses bastions : le Nord-Pas-de-Calais/Picardie et la Provence-Alpes-Cotes-d’Azur. Et le plébiscite est encore plus fort dans les villes administrées par le Front depuis 2 ans : 50 % à Fréjus, au Luc, à Cogolin ou encore à Hénin-Beaumont. 45 % à Béziers, 40 à Villers-Cotterêts. Des résultats qui devraient encourager les maires de ces villes.

Les sondages à la sortie des urnes ont montré que l’élection s’est jouée sur le thème de l’identité
Le vote Front National est une preuve de cette « identitarisation » des débats. Mais pas que ! En Corse, 30 % pour le Parti régionaliste. En Bretagne, la liste des Bonnets rouges de Christian Troadec a presque atteint les 7 %. Quant à l’Est, les Révoltés ont recueilli près de 5 % des voix. Une force électorale que même le jacobin Florian Philippot a reprise dans son discours de remerciement.
Le souverainisme a aussi été mis à l’honneur avec les 4 % de Nicolas Dupont-Aignan au niveau national et un pic à 6 % en Ile-de-France.

Poussée difficilement contenue par les Républicains
Au moment de son élection à la tête des Républicains, Nicolas Sarkozy avait affirmé, je cite : « Je suis le meilleur rempart contre le Front National ». Force est de constater que ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, les Républicains ont compris qu’ils ne représentaient plus l’opposition légitime.
Les médias aussi ont joué leur rôle à la perfection : dimanche soir, certains plateaux ne comportaient aucun représentant du FN…

le FN premier chez les 18-24 ans ! Génération Identitaire n’est pas un concept, c’est une réalité politique !

07/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Marion Maréchal Le pen a raison de placer son bon score au premier tour des régionales sous le signe de la jeunesse, quand elle parle de la mort du vieux monde politique. Sa propre jeunesse, bien sûr, mais surtout celle de ceux qui la soutiennent elle et le FN. Selon une étude d’Ipsos/Sopra Steria parue avant le premier tour des régionales, le Front National est en effet le premier parti chez les 18/24 ans avec 35 % d’intentions de vote mais aussi des 25/34 ans à 28 %. La percée du FN semble donc signer la montée en puissance de la nouvelle génération. pour relativiser ces score, il convient de noter que selon l’étude, 65 % des 18-24 ans ne comptaient pas voter lors du premier tour.

Hors-série de la NRH sur les racines européennes

07/12/2015 – CULTURE (NOVOpress)
Fondée par le regretté Dominique Venner, la Nouvelle revue d’Histoire (NRH) demeure une référence de sérieux et de plaisir de lecture. Le hors-série consacré aux peuples fondateurs d’Europe intéressera quiconque se passionne pour l’identité française et européenne.

Lyon : la procession catholique du 8 décembre organisée par les Identitaires annulée par le préfet

04/12/2015 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Plusieurs de nos bulletins de réinformation vous ont parlé du récent guide de l’Association des maires de France (AMF), prônant l’interdiction des crèches de Noël dans les mairies. Rappelons que l’AMF est présidée par François Baroin, ancien ministre de Sarkozy et par ailleurs fils de Michel Baroin, ancien Grand-maître du Grand Orient. Dernier épisode en date de l’offensive laïciste contre notre pays : le préfet de la région Rhône-Alpes, Michel Delpuech, vient d’interdire la traditionnelle procession en l’honneur de la Vierge Marie organisée par les Identitaires le 8 décembre prochain.
Selon le préfet, « Les organisateurs véhiculaient des messages contraires aux valeurs républicaines et incitaient au rejet, voire à la haine d’une partie de la population ». Cette interdiction arrive après l’annulation par le maire de Lyon, le Frère Gérard Colomb, de la Fête des Lumières proprement dite, dans la capitale des Gaules. Par ailleurs, suite aux « conseils de prudence » de la préfecture de police de Paris, les Parisiens devront se passer du traditionnel sapin qui trônait chaque année devant Notre-Dame. Les francs-maçons ont tout lieu de se féliciter de la tournure que prennent les événements dans notre pays depuis les attentats du 13 novembre.


Les stades de foot, laboratoires de la « kosovarisation » de la France ?

Source : OJIM
Sans remonter bien loin, on rappellera le match « amical » France-Algérie, interrompu à la 76e minute, un soir d’octobre 2001, pour cause de débordement de spectateurs sur la pelouse du Stade de France.

Où l’on apprend qu’après l’affaire de la « sex tape », dans laquelle Karim Benzema aurait participé à une obscure opération de chantage visant son confrère Valbuena dont les ébats filmés auraient fuité, l’attaquant du Real Madrid se fait encore remarquer pour un crachat venu ponctuer « La Marseillaise » en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, peu avant le début du Clasico face au Barça.
Il y a quelques jours, l’édile bastiais Gilles Simeoni suspecta le SC Bastia de vouloir faire l’économie d’un tel hymne-hommage juste avant le match devant l’opposer au Gazélec Ajaccio, au stade de Furiani. Finalement, l’hymne national fut entonné et Bastia battu par Ajaccio 2 buts à 1.

La futilité apparente de ces événements s’estompe, néanmoins, lorsqu’on les remet en perspective. Sans remonter bien loin, on rappellera le match « amical » France-Algérie, interrompu à la 76e minute, un soir d’octobre 2001, pour cause de débordement de spectateurs sur la pelouse du Stade de France. Alors que les Bleus écrasaient littéralement leurs adversaires sous le poids tutélaire de leur victoire en Coupe du monde, trois ans en arrière, des « Français » de greffe, arborant le drapeau bicolore à croissant rouge étoilé, ont éructé leur rancœur contre une France qu’ils abhorraient dès leur prime enfance. Sur les mines hagardes du Premier ministre d’alors, Lionel Jospin, et de son ministre communiste des sports, Marie-Georges Buffet, se lisait une componction de circonstance mêlée d’indifférence glaciale.

Lire la suite

En Autriche, la mobilisation des identitaires ne faiblit pas contre les clandestins