Corée du Nord : King Jong-Un donne son feu vert pour des frappes nucléaires contre les Etats-Unis

Corée du Nord : King Jong-Un donne son feu vert pour des frappes nucléaires contre les Etats-Unis

04/04/2013 – 12h00
PYONGYANG (NOVOpress) –
La Corée du Nord a franchi dans la nuit du 03 au 04 avril une nouvelle étape dans les provocations, en annonçant avoir approuvé le projet d’opérations militaires nucléaires contre les États-Unis.

Dans un communiqué cité par l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, l’état-major général de l’armée nord-coréenne déclare officiellement à Washington que les Américains seront « écrasés »« L’opération impitoyable » des forces nord-coréennes « a été définitivement examinée et ratifiée », affirme l’armée, selon qui une guerre pourrait éclater « aujourd’hui ou demain ».

Lire la suite

Corée du Nord : les goulags maintenant visibles sur Google Maps

Corée du Nord : les goulags maintenant visibles sur Google Maps

Capture d’écran de la carte de Corée du Nord sur Google Maps indiquant un goulag. Crédit : DR

29/01/2013 – 14h15
PYONGYANG (NOVOPress) – Le géant américain Google a actualisé une carte de la Corée du Nord identifiant les sinistres camps dans lesquels le régime communiste interne ses opposants, ainsi qu’un centre de recherche nucléaire.

Lire la suite

Pyongyang va renforcer son potentiel nucléaire

Pyongyang va renforcer son potentiel nucléaire

Le mausolée des deux précédents maîtres de la Corée du Nord, Kim Il-sung et son fils Kim Jong-il.
Kim Jong-Un, le petit-fils de Kim Il-sung, est actuellement à la tête du pays : la première dynastie dictatoriale communiste.

23/01/2013 – 20h45
TOKYO (NOVOpress) – La Corée du Nord vient d’annoncer son intention de renforcer son potentiel militaire et nucléaire, faisant ainsi une croix sur les négociations sur la dénucléarisation de la péninsule, comme l’a annoncé mercredi l’Agence télégraphique centrale de Corée du Nord. « Nous adopterons les mesures nécessaires afin de renforcer notre puissance militaire, notamment les systèmes de dissuasion nucléaire », indique l’Agence dans un communiqué officiel du mardi 22 janvier.

Lire la suite

Le modèle japonais à l’épreuve des crises de Fukushima et de la Corée du Nord [vidéo]

Le modèle japonais à l’épreuve des crises de Fukushima et de la Corée du Nord [vidéo]

Emmanuel Lincot reçoit Édouard Pflimlin (www.fenetreeurope.com) pour un entretien portant sur le modèle japonais à l’épreuve des crises de Fukushima et de la Corée du Nord.

À propos de l’auteur

Emmanuel LincotEmmanuel Lincot

Directeur de la Chaire des Études Chinoises Contemporaines (Institut Catholique de Paris). Politiste, sémiologue et sinologue de formation, il s’intéresse aux enjeux contemporains de la Chine tant dans les domaines politiques que culturels. Enrichi par une longue expérience de terrain en Asie, il mène une activité de conseil auprès de multinationales et des services de l’État.

[box class= »info »] Source : Realpolitik.tv. [/box]

La Corée du Nord a livré des armes à la junte birmane

La Corée du Nord a livré des armes à la junte birmane

05/09/11 13h30
PARIS (NOVOpress)
– C’est l’une des nombreuses révélations des publications de notes diplomatiques effectuées par Wikileaks, la Birmanie a exporté du riz en Corée du Nord en échange de livraisons d’armes.

Le document de l’ambassade américaine à Rangoon date de 2009, et affirme que la junte birmane a exporté quelque 20 000 tonnes de riz en Corée du Nord via la Myanmar Economic Holdings Ltd, une entreprise contrôlée par la junte. En échange de ces produits alimentaires, le régime communiste de Corée du Nord aurait fourni des armes aux militaires birmans.

Le document précise aussi que le riz exporté était de « très mauvaise qualité, quasiment impropre à la consommation ».

Ces révélations confortent l’idée de relations resserrées entre les deux dictatures, relations qui avaient déjà été pointées du doigt dans le cadre d’un possible développement d’un programme nucléaire commun.

Un rapport des Nations unies avait par ailleurs affirmé en novembre que la Corée du Nord vendait des armes nucléaires et balistiques en Birmanie, ainsi qu’en Iran et en Syrie.