24/10/2012 — 19h30 BRUXELLES (NOVOpress via le bulletin de Réinformation) — Depuis six jours, la police belge n’a plus les moyens d’envoyer ses contraventions. Plusieurs milliers d’enveloppes de convocations et de PV attendent d’être envoyées faute de moyens...