L’Institut Iliade – Exposition et concours photo : la nature comme socle

30/09/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Premier pilier de la triade homérienne formulée par Dominique Venner, cette formule – la nature comme socle – dessine un rapport à la nature et au monde propre aux peuples européens. De manière consciente ou non, les Européens se savent à la fois de la Nature et dans la Nature.

L’Institut Iliade propose ainsi un concours photo : “Paysages grandioses ou communion intime avec le sauvage, beauté délicate ou nature imposante, vous aurez à cœur d’illustrer dans les photographies que vous nous proposerez votre vision de ce rapport unique des Européens avec la Nature.”

Tournée :

Paris. Dates : du 5 au 8 novembre 2020
Lieu : Atelier Gustave, 36 rue Boissonade 75014 Paris

Nancy. Dates : du 3 au 17 décembre 2020
Lieu : Librairie les 2 Cités, 6 Grande Rue 54000 Nancy

Principe du concours

Le jury, composé d’artistes, de critiques et de membres de l’Institut Iliade, sélectionnera les meilleures photographies reçues en fonction du respect du thème et sur des critères esthétiques.
Ces photos feront l’objet d’une exposition qui se tiendra à Paris en novembre 2020 avant de partir en tournée à travers la France et l’Europe.

Une première sélection de photographies a été projetée lors du colloque annuel de l’Institut Iliade le 19 septembre 2020 à la Maison de la Chimie à Paris.
Cette exposition photo, et le concours qui la précède, sont organisés dans le cadre de la Carte blanche de l’Institut Iliade, qui a pour but de promouvoir l’art européen et de soutenir les jeunes artistes européens en leur proposant d’exposer et de vendre leurs œuvres lors des manifestations de l’Institut Iliade.

Pour en savoir plus : https://institut-iliade.com/exposition-et-concours-photo-la-nature-comme-socle/

Une photo de femmes voilées primée au concours des transports de Metz !

Photo primée Metz transports

29/04/2016 – METZ (NOVOpress) : Il n’y avait qu’un prix et c’est une photo de femmes voilées posant autour d’un livre à la couverture manquée qui l’a remporté au concours « Lecture en bus » organisé par Le Met’, le réseau de transports publics de Metz et de son agglomération. « Bravo à Hind Bou », s’extasie Le Met’ sur sa page Facebook, sans en dévoiler plus sur cette « Hind Bou » alias Diaf, une habitante de Metz originaire de Batna, en Algérie, et qui, sur sa page Facebook, se laisse à peine apercevoir sous un voile…

Le Met va donc offrir à « Hind Bou » le prix annoncé : une liseuse « Kobo FNAC» 6 pouces très haute définition d’une valeur de 129,99 €. Oui, vraiment, bravo à Hind Bou pour cette provocation qui a séduit le jury…

Au fait, qui composait donc ce jury ? Difficile de le savoir car, bizarrement, le règlement du concours a disparu. De même qu’ont été supprimés les commentaires – pas vraiment élogieux – qui avaient suivi l’annonce de ce choix…

Ce réseau de transports est exploité par une société détenue majoritairement par la communauté d’agglomération de Metz-Métropole, présidée par le centriste Jean-Jacques Bohl. On peut essayer de le joindre à Metz-Métropole, sinon à la mairie de Montigny-lès-Metz : c’est lui le maire.