En Hollandie, «Tout va très bien, Madame la marquise!»

22/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
L’actualité est claire. Nos sociétés européennes vivent des instants plus que délicats. Malgré la Novlangue, ceux qui veulent voir ce qui se passe réellement aujourd’hui comprennent que l’Occident joue dangereusement avec son identité.

« Tout va très bien, Madame la marquise. » Notre pays se porte à merveille. La société française est soudée comme jamais avec un communautarisme toujours de plus en plus violent.
Notre belle nation n’a jamais été aussi bien représentée dans le monde qu’aujourd’hui avec une classe politique plus que vertueuse.
Notre président est le modèle incarné du héros des temps modernes. Son esprit vif brille aux quatre coins du globe.
Notre République laïque facilite au nom de ses valeurs et des droits de l’homme l’installation et l’implantation durable sur notre sol de l’islam, la plus belle religion au monde connue pour ses nombreux messages de tolérance et de respect.

eglise-vs-mosquee

L’Europe, en rang derrière madame Merkel, dissout dans la joie et la bonne humeur les sociétés européennes avec une politique d’accueil des migrants complètement hallucinante.

Mais tout va bien.

L’honneur est sauf, notre bonne conscience sort indemne des soubresauts de l’actualité. À tous les échelons décisionnaires, le même message a été enregistré. Lorsque la réalité choque, il suffit d’employer la novlangue et tout disparaît. C’est magique et réconfortant.
Souvenons-nous, il y a un peu moins d’un an, les villes de Nantes et de Dijon ont connu deux attaques islamistes à la voiture bélier. L’un des terroristes a signé son acte en criant « Allah Akbar » pour éviter tout malentendu. Et bien, figurez-vous qu’il ne s’agissait absolument pas d’actes terroristes ! À l’époque, nous avions été rassurés en apprenant qu’il s’agissait de simples déséquilibrés. La novlangue est merveilleuse.

Lire la suiteEn Hollandie, «Tout va très bien, Madame la marquise!»

IFCM : un institut de la civilisation musulmane payé avec nos impôts ?

20/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Bernard Cazeneuve avait récemment fait le déplacement pour célébrer les 20 ans de la Grande Mosquée de Lyon. Le ministre de l’Intérieur avait alors déclaré à cette occasion :

Le gouvernement soutient votre projet (d’Institut français de civilisation musulmane, IFCM) : la richesse de la civilisation musulmane doit être connue et mieux diffusée en France.

La plupart des collectivités locales (Ville de Lyon, Région, Département) semblent prêtes à verser une subvention si l’Etat fait de même. L’IFCM devrait alors abriter notamment un musée des Arts islamiques, une grande bibliothèque et des salles de conférence.

Les Identitaires lyonnais a décidé de mener une campagne pour dénoncer ce projet islamique financé par nos impôts.


Le combat d’un directeur d’IUT contre le communautarisme

17/10/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Tabassé pour avoir voulu s’opposer à la dérive communautaire d’une association étudiante islamique, Sameul Mayol, directeur d’IUT au sein de l’université Paris XIII ne pouvait être présent sur le plateau du Grand Décryptage du 14/10/2015. L’émission conserve pourtant tout son intérêt quant au communautarisme et aux dérives communautaristes dans les universités françaises. <0oppos/strong>


Le Grand Décryptage du 14/10/2015 par ITELE

Canada : il deviendra illégal de s’opposer au multiculturalisme !

Source : FIGAROVOX/TRIBUNE

NDLR Avec un coup d’avance sur nous, les Canadiens progressent dans la société multiculturelle et sa promotion juridique liberticide. Le projet de loi contre l’islamophobie actuellement en discussion rappelle bien des débats français sur ce que l’on peut et ne peut pas dire. L’analyse du sociologue canadien (Ph. D) Mathieu Bock-Côté résonne donc comme un cri d’alarme, non seulement pour nos cousins, mais aussi pour nous.

Alors qu’un projet de loi contre l’islamophobie est en discussion au Parlement québécois, Mathieu Bock-Côté s’élève contre l’interdiction progressive de toute contestation du modèle multiculturel.

Au mois de juin dernier, le gouvernement du Québec, dirigé par le Parti libéral de Philippe Couillard (fédéraliste) présentait le projet de loi 59 (PL 59), visant officiellement à lutter contre les « discours haineux ». On l’aura compris, il s’agissait, plus particulièrement, de lutter contre « l’islamophobie », qui contaminerait apparemment de grands pans de l’opinion publique.

On ne pourra plus se questionner sur la responsabilité de l’islam dans sa difficile intégration aux sociétés occidentales. Chose certaine, ce sont de tels esprits qui s’empareront de cette loi pour faire régner la leur.

Le projet de loi est ces jours-ci examiné en commission parlementaire et suscite une inquiétude de plus en plus marquée, surtout, on s’en doute, chez ceux refusent l’aplaventrisme devant l’idéologie multiculturaliste. Ses partisans, quant à eux, brandissent l’étendard d’une société vraiment inclure.

Pour l’essentiel, le PL 59 accorderait aux individus le droit de porter plainte non plus seulement en leur nom propre, s’ils se sentent diffamés, mais au nom d’une communauté qu’ils croiraient victime de propos haineux, sans qu’on ne sache comment définir les propos en question. La Commission des droits de la personne et de la jeunesse (CDPDJ), qui est un peu l’équivalent québécois de la défunte HALDE, serait alors responsable d’enquêter pour identifier les contrevenants. Elle pourrait non seulement punir ceux qui s’en rendraient coupables en en leur distribuant des amendes salées, mais établir un registre public des délinquants et censurer les publications qui accueillent un tel discours. La CDPDJ détiendra pratiquement le pouvoir de censurer les médias qui ne se soumettent pas à sa vision.

Lire la suiteCanada : il deviendra illégal de s’opposer au multiculturalisme !

Cameron sur le terrorisme islamique : clair et ferme !

David Cameron aux musulmans sur le sol anglais : « soyez plus britanniques »

Source : atlantico.fr
Et Cameron donna l’explication la plus claire du terrorisme islamique et de l’extrémisme jamais osée par un leader politique… mais pourquoi tant de réticences en France à dire la même chose ?

À travers un discours ferme, David Cameron s’est exprimé lundi 20 juillet sur la lutte contre le radicalisme islamique et le terrorisme. Le premier ministre britannique s’est employé à attaquer certaines explications populaires qui considèrent que le terrorisme est le produit de la pauvreté, du manque d’éducation, voire d’une maladie mentale. Son discours balaye ces arguments en objectant que bien des terroristes avaient grandi dans des familles prospères et suivi un enseignement dans des universités occidentales.

Alors que la société britannique repose sur un système communautariste, David Cameron n’a pas hésité à pointer du doigt les dangers de la ségrégation qui favorise la diffusion d’une idéologie extrémiste et le processus de radicalisation : Nous devons nous pencher sur le problème de la ségrégation, car lorsque les gens grandissent et sont scolarisés entre eux, sans contact avec des personnes de milieux différents, cela conduit à la division a-t-il précisé, tout en notant « de nombreuses voix musulmanes fortes, positives ».
Certaines chaînes étrangères sont également responsables de ce fondamentalisme religieux et de la violence qui en découle, à travers la diffusion « de contenu extrémiste » et une large place accordée dans les programmes aux « prêcheurs de haine ».

Lire la suiteCameron sur le terrorisme islamique : clair et ferme !

Immigrationnisme : comment Cazeneuve affaiblit la France

02/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Ivan Rioufol signe une tribune pleine de bon sens sur le rôle morbide de Cazeneuve, l’un des plus fervents porte-parole de l’immigrationnisme et du communautarisme dans ce gouvernement qui n’en manque pourtant déjà pas.