A Cannes, nouvelle édition du Festival des braquages

A Cannes, nouvelle édition du Festival des braquages

08/05/2013 – 19h50
CANNES (NOVOPress) –
Cannes, ce n’est pas seulement le recto festival de cinéma, stars et glamour, c’est également et surtout le verso insécurité et braquage des commerçants.

C’est contre cette violente réalité que plusieurs commerçants de Cannes ont lancé pour la seconde fois un Festival des braquages (qui dispose de son site Internet), lors d’une conférence de presse qui s’est tenue lundi. Conférence de presse reprise le lendemain dans la presse, notamment Nice-Matin.

Lire la suiteA Cannes, nouvelle édition du Festival des braquages

Bordeaux : un projet de « salle de shoot » bientôt finalisé ?

01/09/2012 — 16h45
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) —
Si la polémique autour des propos du député socialiste Jean-Marie Le Guen justifiant le bien-fondé des salles d’injection de drogue est récente (voir Novopress ici), un projet bordelais est sur les rails depuis de nombreux mois).

Lire la suiteBordeaux : un projet de « salle de shoot » bientôt finalisé ?

Italie : des commerçants pakistanais rackettés par un gang marocain

Italie : des commerçants pakistanais rackettés par un gang marocain

30/09/2011 – 17h30
ROME (NOVOpress) –
Ils faisaient régner la terreur parmi les commerçants étrangers de Foggia, dans les Pouilles, auxquels ils extorquaient des marchandises et de l’argent sous la menace. La police les a finalement arrêtés après la plainte d’un épicier pakistanais. Il y a un mois, ils avaient débarqué dans sa boutique armés d’un couteau, s’étaient emparés de 120 euros, avaient brisé une vitrine, et avaient menacé leur victime d’enlever un de ses jeunes enfants s’il osait porter plainte. La semaine dernière, ils avaient fait exploser une bombe artisanale dans un commerce alimentaire, provoquant des dégâts matériels. L’enquête a révélé que le magasin appartenait au même épicier.

Mohammed Derfoufi, 24 ans, son frère Badreddine, 21 ans, et Idriss Oiaamuoi, 27 ans, trois Marocains en situation irrégulière et sans domicile fixe, ont été arrêtés, sous l’inculpation d’association de malfaiteurs aux fins d’extorsion et de vol aggravé, et ont été reconnus par les victimes. Les enquêteurs pensent qu’au moins deux autres Maghrébins ont participé à ce racket.

La société multiraciale est donc la société multiraciste.

[box class=”info”] Sources : corrieredelmezzogiorno.corriere.it/ilgrecale.it[/box]