Tag Archives: Chine

La Chine poursuit son réarmement et nourrit des tensions en Asie

La Chine poursuit son réarmement et nourrit des tensions en Asie

08/03/2014 – PEKIN (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
La croissance économique n’est pas la seule à être régulière d’année en année en Chine, les dépenses militaires aussi progressent de manière soutenue. Pour l’année 2014, Pékin a annoncé une augmentation de 12 % de ses dépenses d’armement, pour atteindre un montant de 95 milliards d’euros environ.

Si cela reste quatre fois inférieur aux dépenses militaires américaines, les Etats‑Unis considèrent ces chiffres comme étant faux. Les réelles dépenses seraient alors de 1,2 à 2 fois supérieures au montant officiel.

Cette attitude suscite par ailleurs des tensions vives en Asie et en Extrême‑Orient. Si le Japon s’est engagé dans le pacifisme en 1945, le gouvernement actuel entend accentuer la rupture avec ce passé de neutralité. Ainsi, le gouvernement nippon a aussi prévu une augmentation de ses dépenses militaires de 5 % pour la période 2014‑2019, soit 175 milliards d’euros au total.

Photo : le Liaoning, premier porte-avions chinois, il a été acheté inachevé à l’Ukraine, sur cette photo on le voit avant d’être terminé et équipé en Chine. Crédit : U.S. Navy, via Wikipédia, domaine public.

“La guerre des monnaies”, demain soir 28 février sur Méridien Zéro

Pour écouter Méridien Zéro, c’est ici.27/02/2014 – PARIS (NOVOpress) – Vendredi 28 février, dans son émission qui sera diffusée de 21 heures à 23 heures, la webradio Méridien Zéro reçoit François Sainz gérant des éditions “Le retour aux sources” accompagné de l’équipe du livre “La guerre des monnaies – La Chine & le nouvel ordre mondial” :

– Jean-François Goulon : Auteur (“Le conflit israélo-palestinien – des origines cananéennes de la Palestine à sa demande d’adhésion à l’ONU”), traducteur de nombreux essais chez “Le Retour Aux Sources” (dont “Les secrets de la réserve fédérale” de Eustace Mullins), Directeur de la Rédaction du site Questions Critiques (Site spécialisé en géopolitique)
– Lucien Cerise : conférencier sur les problématiques d’ingénierie sociale, auteur de “Oliganarchy” & “gouverner par le chaos”
– Antony Bonamy : collaborateur des éditions “Le retour aux sources”, Spécialiste de la Chine et agent de l’auteur Hongbing Song.

A la barre Jean-Louis Roumégace. A la technique, Lord Tesla.

Pour écouter Méridien Zéro, c’est ici.

L'armée chinoise confrontée à un problème de... poids et de taille

L’armée chinoise confrontée à un problème de… poids et de taille

21/02/2014 – PÉKIN (NOVOpress) – L’armée chinoise est confrontée à un problème inédit : en 20 ans, ses soldats sont devenus plus grands et plus gros. C’est du moins ce qu’indiquent les résultats d’une étude très officielle lancée en 2009 auprès de 20.000 militaires.

En une génération, la morphologie de la population chinoise a changé d’une façon conséquente : les hommes sont devenus plus grands en moyenne de 2 cm, et un peu plus larges de 5 cm. Conséquence inattendue pour la plus grande armée du monde : les équipement posent problème. Conçus selon les standards physiques d’il y a 30 ans, tanks, transports de troupes, armes, uniformes, deviennent trop petits pour les troupes. Les résultats de cette étude serviront à modifier la conception tant des véhicules que des armes et des uniformes.

Source : Russia Today

Crédit photo : schmeeve via Flickr (cc)

L’État français organise la sinisation de PSA

L’État français organise la sinisation de PSA

20/02/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de Réinformation) – C’est un mariage à trois, inédit qui a été officialisé mercredi 19 février. En effet, PSA Peugeot‑Citroën, constructeur automobile français historique, a annoncé l’entrée à son capital de l’Etat d’une part, et du constructeur chinois Dongfeng (son logo en Une) d’autre part.

La famille Peugeot ne sera plus le premier actionnaire du groupe. Ce constat est historique. Depuis 1810 c’est la famille Peugeot qui dirigeait majoritairement son groupe. Désormais, l’Etat et le constructeur chinois détiendront chacun 14 % du capital. Autant que la famille Peugeot, qui en détenait encore 25,4 % avant cette opération.

Lire la suite

Kim Jong Un a fait dévorer vivant son oncle par 120 chiens affamés

Kim Jong Un a fait dévorer vivant son oncle par 120 chiens affamés : un canular ?

09/01/2014 – 15h25
PÉKIN (NOVOpress) – L’exécution du numéro deux du régime Coréen a pris la Chine de court qui a largement manifesté son mécontentement. Pour signifier sa réprobation Pékin a autorisé la publication détaillée de la mise à mort de Jang, l’oncle du dictateur Kim Jung Un, dans sa dernière édition du Wen Wei Po, le journal du parti.

D’après cet article, en rupture avec l’habitude de fusiller les prisonniers à la mitrailleuse, Jan aurait été dénudé et jeté dans une cage avec cinq de ses principaux collaborateurs. Puis 120 molosses affamés depuis trois jours ont été lâchés sur ces victimes et les ont entièrement dévorées devant plusieurs officiels du régime. Cette mise à mort est connue sous le nom de “quan jue”, ou exécution par chiens.

Mise à jour – 19h20 – Lire sur Slate.fr L’oncle du dictateur nord-coréen Kim Jong-un, nu et dévoré par 120 chiens affamés pendant trois jours. L’histoire était suffisamment glauque pour faire –rapidement– la une des sites et journaux vendredi 3 janvier. Même si, comme l’a relevé Slate.fr, elle était probablement fausse –la source originelle, le journal hongkongais Wei Wei Po, étant peu réputé pour sa fiabilité. Et voilà qu’un blogueur de Taïwan, Trevor Powell, a reconstitué la chaîne qui a abouti à la médiatisation de cette fausse nouvelle: tout est parti d’un «tweet» satirique, posté sur Weibo le 11 décembre 2013 par le compte Pyongyang Choi Seongho, juste après l’exécution de Jang Song-thaek –l’oncle en question.

Crédit photo : DR

La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

Paysannes du Yunnan (Chine) repiquant du riz.

26/11/2013 -10h30
PEKIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
On assiste depuis quelque temps à une révolution silencieuse en Chine : le rapport de l’empire du milieu à l’or a beaucoup évolué. Ses réserves actuelles sont telles que la Chine pourrait se détacher de la dépendance au dollar américain, et, c’est là le plus incroyable, acheter le pétrole directement en yuan.

Mais la réforme, qui apparaît comme plus importante, et qui fut quasiment passée sous silence par les médias français, est celle qui concerne le rapport des citoyens chinois à la terre, et notamment à la possession agricole.

Lire la suite

Photo du jour : Mont Hua (Chine)

Photo du jour : Mont Hua (Chine)

Le Mont Hua est l’une des cinq montagnes sacrées de Chine, aussi connue sous le nom de montagne de l’Ouest, dans la province du Shaanxi (centre de la Chine). Le parc paysager du mont Hua a été proclamé parc national le 8 novembre 1982. Le sentier qui le longe est particulièrement connu des amateurs de sensations fortes : à déconseiller aux personnes ayant peur du vide !

Source : Aaron Feen via Flickr (cc)

Le Mékong : un enjeu stratégique pour six nations

Le Mékong : un enjeu stratégique pour six nations

Le Mékong est l’un de ces fleuves de l’Asie qui prend sa source au Tibet, qui s’écoule sur prêt de 4350 km dont la moitié à travers la Chine et qui traverse la Birmanie, le Laos, le Cambodge, le Vietnam.
Le Mékong permet à la Chine d’avoir accès à l’Asie du Sud-Est via la province méridionale du Yunnan, qui a bénéficié de subventions très importantes pour l’aménagement d’un très grand nombre d’infrastructures, le but étant de faire du Mékong un Rhin asiatique à dominante chinoise.

Lire la suite

Danone et Nestlé font le dos rond pour garder leurs positions sur le juteux marché chinois des laits infantiles

Danone et Nestlé font le dos rond pour garder leurs positions sur le juteux marché chinois des laits infantiles

08/07/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Après l’ouverture par Pékin d’une enquête pour entente sur les prix entre les fournisseurs étrangers de lait infantile, il n’aura fallu que quelques jours pour que les géants Danone et Nestlé s’engagent à baisser leurs prix. Est‑ce l’aveu de l’entente suspectée par les autorités chinoises, ou une simple manœuvre pour se maintenir sur le lucratif marché de l’Empire du milieu ?

Lire la suite