Tag Archives: chances pour la France

Zones de non-droit I-Média

I-Média : Emeutes de Mantes-la-Jolie, cachez ces zones de non-droit !

26/11/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Zones de non-droit à Mantes-la-Jolie ! Depuis une dizaine de jours, la police ne peut plus accéder au quartier du Val-Fourré sans que des voyous ne provoquent une émeute. Zone de non droit, «no go zone », une expression inacceptable pour la presse mais qui reflète pourtant la réalité. Tel est le sujet principal de cette nouvelle édition de I-Média, l’émission de décryptage des médias de Jean-Yves Le Gallou sur TV Libertés.

Egalement au sommaire :

Le Zapping d’I-Média

• Pour Raphaël Enthoven, c’est par islamophobie que l’Église modifie la traduction d’un mot du Notre-Père.

Le 21 novembre, le philosophe s’est livré à une interprétation très personnelle de la nouvelle traduction du Notre-Père : « Tous les fidèles francophones qui diront le Notre-Père ânonneront quotidiennement à mots couverts : chez nous, Dieu ne soumet pas, nous ne sommes pas du tout des musulmans. » La chronique a suscité une vive réaction sur les réseaux sociaux, mais le jeudi 23 novembre Raphael Enthoven a fait sa chronique sous forme de mea culpa : la chronique du mardi n’était « pas bonne, mauvaise et surtout maladroite ».

• Allemagne : l’immigration pomme de discorde

L’avenir d’Angela Merkel serait compromis. La chancelière n’est pas parvenue à unir les partis pour créer son gouvernement. Pour les médias, la faute en incombe aux électeurs qui ont mal voté, mais aussi au FDP qui refuser de négocier avec la CDU. Mais la question de l’immigration, pomme de discorde en Allemagne a été évincée par les journalistes.

Les Tweets d’I-Média

• Samuel Laurent, responsable des « décodeurs », dresse sur Twitter la liste des sujets polémiques de novembre : prières de rue à Clichy, écriture inclusive, cigarette au cinéma, Sud éducation dans le 93. Des faits d’actualité qualifiés par le journaliste de polémiques pour interdire ou dénigrer des débats d’actualité.

• Les gros d’internet censurent les médias russes
Les grands acteurs d’internet dans une lutte acharnée contre les médias russes. Google, Facebook, Twitter, veulent lutter contre Russia Today et Sputnik. Mais la liberté d’expression sera la première victime.

Clandestins Rungis

Des clandestins font grève et obtiennent tout ce qu’ils voulaient !

11/04/2017 – FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie: Depuis plusieurs semaines, 128 clandestins occupaient un bâtiment du marché de Rungis. Travaillant pour la plupart en intérim dans ce marché, ils réclamaient une régularisation de leur situation. Leur slogan :

« On bosse ici, on vit ici, on reste ici. »

Soutenus par la CGT, ils ont finalement reçu de la préfecture du Val‑de‑Marne un récépissé avec autorisation de travail durant six mois, préalable à l’obtention d’une carte de séjour d’un an. Leurs dossiers sont à l’étude pour obtenir plus, c’est-à-dire une « régularisation » définitive, avant, bien entendu, de réclamer la nationalité française…

calais-chretiens-migrants

Calais : sus aux chrétiens !

En attendant leur évacuation vers des centres pour mineurs partout en France, où ils seront pris en charge à nos frais par les services de l’aide sociale à l’enfance et pourront ainsi donner libre cours à leur christianophobie, quelque 80 mineurs clandestins afghans de la « Jungle » ont entrepris, mardi après-midi, de détruire l’église improvisée des migrants érythréens et d’en lyncher les fidèles.

Selon un extrait de la synthèse quotidienne de la Sécurité publique, cette attaque ouvertement antichrétienne, qui a fait 11 blessés parmi les clandestins, s’est déroulée en deux temps. Vers 17 heures, d’abord, « un groupe de 70 à 80 jeunes afghans » s’est lancé à l’assaut de l’église catholique des Erythréens, provoquant alors « une importante rixe » et « obligeant les CRS à faire usage de moyens collectifs afin de disperser les assaillants ». Ceux-ci ayant été repoussés au bout d’une quarantaine de minutes, une centaine de fidèles érythréens ont décidé de dormir dans l’église, « afin d’en assurer la surveillance et la protection ».

Or, vers 18 heures, les clandestins afghans, plus nombreux encore, sont revenus à la charge et ont provoqué de nouveaux affrontements violents avec les Erythréens, nécessitant une seconde intervention des forces de l’ordre. Il faudra attendre 21 heures et la mise en place d’un dispositif policier assurant la sécurité de l’église pour que le calme revienne enfin dans la « Jungle ».

Etant donné l’ampleur et l’extrême violence de ces affrontements, les médias pouvaient difficilement passer totalement sous silence ces événements. Et ils en ont effectivement parlé. Mais, bien sûr, suivant leur méthode habituelle. En cachant l’essentiel. En se bornant à parler de « heurts à proximité de l’église ». En jetant dans le même sac agresseurs et victimes. En dissimulant les motivations réelles des assaillants afghans, qui n’étaient autres que de détruire un lieu de culte chrétien et de lyncher ses fidèles. Bref, en transformant de manière scandaleuse une attaque ouvertement antichrétienne en banale « rixe entre migrants ».

Franck Deletraz

Article paru dans Présent daté du 4 novembre 2016

Le bobard du jour est rafraîchissant

26/02/2016 – MÉDIAS (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Un superbe Bobard que nous devons à L’Express. Début juillet 2015, dans plusieurs cités du 9-3, des « chances pour la France » ouvrent les bouches d’incendie pour se rafraîchir, créant d’importants geysers d’eau sur la voie publique, avec inondations, coupure d’eau dans les appartements, interruption de la circulation, risques de manque d’eau en cas d’incendie, etc.

L’Express rend compte de ces pratiques délictueuses, mais choisit d’illustrer son article avec une photo où l’on voit… trois charmantes jeunes femmes blondes à la peau blanche, en train de s’asperger avec de gentilles bouteilles d’eau ! Surtout pas d’amalgame, on vous dit ! Sérieux, L’Express ? Sans doute… Mais, comme on dit à la SNCF : « Attention ! Un Express peut en cacher un autre ! »