Arabie Saoudite : la critique de l’islam mène en prison

Arabie Saoudite : la critique de l’islam mène en prison

05/01/2013 – 16h00
RIYAD (NOVOpress) – Une pétition a été lancée en faveur de Turki Al-Hamad (photo ci-dessus). Cet écrivain a été arrêté le 24 décembre dernier sur ordre du ministre de l’intérieur saoudien. L’intellectuel avait dénoncé sur Twitter un « nouveau nazisme qui se profile dans le monde arabe et qui est l’islamisme extrême », regrettant le « fossé » qui se creuse entre le « monde contemporain » et les pays musulmans. Les signataires de la pétition demandent une « libération immédiate et inconditionnelle » de Turki Al-Hamad.

Lire la suiteArabie Saoudite : la critique de l’islam mène en prison

États-Unis : la Bible corrigée « pour exclure les interprétations homophobes » – par Flavien Blanchon

États-Unis : la Bible corrigée « pour exclure les interprétations homophobes »

18/12/2012 — 12h00
WASHINGTON (NOVOpress) —
« Une Bible fabuleuse ». « Imprimée et reliée aux États-Unis sur du papier épais de qualité supérieure. C’est la Bible parfaite pour les cérémonies, l’étude, le sermon, pour offrir en cadeau ou simplement pour exposer à la maison ou à l’Église ». Seulement 34 dollars 95 sur Amazon !

Il s’agit d’une réédition corrigée de la King James Bible (du nom du roi Jacques VI d’Écosse devenu Jacques Ier d’Angleterre), la traduction de référence dans la culture anglicane, dont le quatrième centenaire a été célébré l’année dernière. Le roi Jacques ayant eu un goût marqué pour la compagnie de beaux jeunes gens, cette nouvelle édition a été finement rebaptisée The Queen James Bible (photo ci-dessus)…

Lire la suiteÉtats-Unis : la Bible corrigée « pour exclure les interprétations homophobes » – par Flavien Blanchon

“La France a un incroyable talent”: SOS Racisme fait la police de la pensée

23/11/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) —
Le fait que l’un de ses fondateurs soit désormais Premier secrétaire du PS (Harlem Désir) semble donner des ailes à SOS Racisme pour contrôler encore plus les pensées et appliquer une censure contre tout ce qui peut passer comme une critique de l’idéologie du vivre-ensemble.

Dernière preuve en date, le fait que le lobby « antiraciste » s’attaque à des candidats de l’émission “La France a un incroyable talent”, pour des paroles d’une ancienne chanson.

Lire la suite“La France a un incroyable talent”: SOS Racisme fait la police de la pensée

Censure par la préfecture des Alpes-Maritimes : Jean-Marie Le Pen s’insurge

Censure par la préfecture des Alpes-Maritimes : Jean-Marie Le Pen s'insurge

20/11/2012 — 21h00
NICE (NOVOpress) — Révélée il y a quelques jours par Novopress, la censure de la présence de Jean-Marie Le Pen sur les photos de la préfecture des Alpes-Maritimes diffusées sur les réseaux sociaux n’a pas manqué de faire réagir le président d’honneur du Front national. Dans un communiqué, Jean-Marie Le Pen indique : “pupille de la Nation, député européen de la circonscription Sud-Est et conseiller régional élu dans les Alpes-Maritimes et président du groupe des 20 conseillers Front national au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-D’azur, [je] dénonce la piteuse manœuvre du préfet des Alpes-Maritimes qui a fait retirer ma photo du groupe des officiels lors de la cérémonie du 11 novembre au Monument aux morts de Nice.”

Crédit photo : Manuel via Wikipédia (cc).

À Oxford, les étudiants de droite deviennent une minorité protégée

À Oxford, les étudiants de droite deviennent une minorité protégée

19/11/2012 — 10h00
OXFORD (NOVOpress) — Les Junior Common Rooms des collèges d’Oxford (équivalents des BDE des grandes écoles françaises) ont l’habitude des motions canularesques, dont le journal étudiant, Cherwell, se fait fidèlement l’écho : ainsi, au début du mois, quand Merton College a décidé d’adopter un tapir du zoo plutôt que d’acheter une tortue, mascotte traditionnelle des collèges.

Lire la suiteÀ Oxford, les étudiants de droite deviennent une minorité protégée

“Qui veut la peau de François Desouche ?” [audio]

"Qui veut la peau de François Desouche ?” [audio]

Pierre Premier, animateur du site fdesouche.com, était reçu le 16 novembre 2012 par Pierre-Alexandre Bouclay dans le Libre Journal de l’identité de Radio Courtoisie. Pierre Premier était l’intervenant de la deuxième partie de l’émission qui était consacrée aux attaques contre le site François Desouche.

Lire la suite“Qui veut la peau de François Desouche ?”

Jean-Marie Le Pen enlevé de la photo diffusée par la préfecture des Alpes-Martimes sur les réseaux sociaux

15/11/2012 — 15h20
NICE (NOVOpress) — Les grandes heures du stalinisme, où on enlevait ceux qui étaient tombés en disgrâce des photos officielles, sont-elles de retour ? En tout cas, la préfecture des Alpes-Maritimes ne fait pas dans la dentelle.

C’est un journaliste de l’édition niçoise du quotidien Métro qui nous l’indique. En effet, il fait remarquer que sur la photo de la cérémonie officielle pour le 11 novembre (ci-dessus), diffusée par la dite préfecture sur les réseaux sociaux, Jean-Marie Le Pen, pourtant présent, a disparu.

La censure c’est maintenant ?

Les journalistes de “Complément d’enquête” ne souhaitent pas diffuser les images de l’incident avec Philippe Vardon devant une mosquée

Les journalistes de “Complément d'enquête” ne souhaitent pas diffuser les images de l'incident avec Philippe Vardon devant une mosquée

Olivier Sibille et son équipe de Complément d’enquête interrogeant de jeunes militants lors de la Convention Identitaire. Crédit photo : DR

09/11/2012 — 14h00
Nice (NOVOpress) — Voici une semaine, NOVOpress rapportait l’agression (verbale, mais manifestement il s’en est fallu de peu pour que cela ne prenne une toute autre tournure) dont Philippe Vardon – porte-parole de Nissa Rebela et membre de la direction du mouvement identitaire – avait fait l’objet alors qu’il était interrogé par une équipe de Complément d’enquête devant la mosquée de la rue de Suisse à Nice. Une mosquée, rappelons-le, devant laquelle les musulmans priaient en bloquant la circulation jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction de leur exigences, c’est-à-dire rachat des locaux par la municipalité de Christian Estrosi qui leur loue désormais à prix modique (Nissa Rebela a engagé une procédure à ce titre devant le tribunal administratif).

Lire la suiteLes journalistes de “Complément d’enquête” ne souhaitent pas diffuser les images de l’incident avec Philippe Vardon devant une mosquée

La fin de l’Internet illimité

La fin de l’Internet illimité

12/10/2012 — 18h00
PARIS (Novopress via le bulletin de Réinformation) — Selon la confidentielle Lettre A de cette semaine, Orange « prépare activement des offres de débits différenciés ». Ce qui revient à dire que des formules d’abonnements Internet « à tiroir » verront le jour : un forfait de base pour l’accès aux moteurs de recherche et aux réseaux sociaux.

Mais pour avoir par exemple accès à des plates‑formes vidéos, il faudra payer plus cher. Et encore plus cher pour utiliser Skype, ou des logiciels de téléchargement, etc. Cette « formule différenciée » sonne la fin de l’Internet illimité.

Plus grave, Orange pourrait faire appel à la technologie dite du « Deep packet inspection » dont le principe repose sur l’inspection des connexions Internet pour en déterminer leurs contenus, pratique très bien connue des dictatures. Une phase de test aurait été menée en concertation avec la Cnil, organisme pourtant censé défendre la vie privée sur les réseaux. Des tests réalisés « pour mieux cerner la consommation réelle et trouver des axes de différenciation des services ».

Crédit photo : DR

Angleterre : Huit mois de prison avec sursis pour avoir employé le mot « moricaud »

Angleterre : Huit mois de prison avec sursis pour avoir employé le mot « moricaud »

29/09/2012 – 13h50
LONDRES (NOVOpress) —
Huit mois de prison avec sursis, plus 240 heures de travaux d’intérêt général. C’est la peine dont a écopé hier Michael Coleman, un militant du British National Party et ancien conseiller municipal de Stoke-on-Trent, dans le Staffordshire. Pour la BBC, la condamnation est même trop clémente : « Le membre du BNP Michael Coleman échappe à la prison », note avec regret le journaliste.

Le crime abominable de Michael Coleman ? Avoir employé sur son blogue le mot darky, moricaud, pour accuser la municipalité de Stoke-on-Trent « d’inonder cette ville de musulmans et de Noirs, selon un programme complet de substitution de population. L’entrée pour les moricauds, la sortie pour les Blancs ».

Lire la suiteAngleterre : Huit mois de prison avec sursis pour avoir employé le mot « moricaud »

Jean-Marc Ayrault s’en prend à son tour à l’écrivain Richard Millet

Jean-Marc Ayrault s’en prend à son tour à l’écrivain Richard Millet

12/09/2012 – 16h00
MARSEILLE (NOVOpress Breizh) – En déplacement à Marseille, Jean- Marc Ayrault s’en est pris à son tour à l’écrivain Richard Millet (photo), l’auteur de Langue fantôme, suivi d’un Eloge littéraire d’Anders Breivik (éd. P.-G. de Roux), dont la publication a déclenché la fureur des milieux bien-pensants qui n’ont pas hésité à demander – pour l’instant sans succès – qu’il soit licencié de son poste d’éditeur chez Gallimard. Une intervention qui soulève la question de l’état de la liberté de pensée en France en 2012
.

Lire la suiteJean-Marc Ayrault s’en prend à son tour à l’écrivain Richard Millet

YouTube censure un poème de Frédéric Mistral

YouTube censure un poème de Frédéric Mistral

05/09/2012 — 19h30
PARIS (NOVOpress) — Alors que le site de partage de vidéos Youtube recèle de vidéos suintant la haine contre les Français en particulier et les Blancs en général, ce site vient de censurer la diffusion du poème Au Pople Nostre (1) du félibre Frédéric Misral pour… “incitation à la haine raciale”. La preuve en images.

(1) La traduction en français figure au bas de cette page Internet.

censure-poeme-mistral-youtube

censure-poeme-mistral-youtube-2

Allemagne : Les Turcs font censurer un rapport de police sur la criminalité immigrée

Allemagne : Les Turcs font censurer un rapport de police sur la criminalité immigrée

27/08/2012 — 17h00
BONN (NOVOpress) — C’est une histoire de censure ordinaire, comme il en arrive des dizaines de fois tous les jours, dès qu’il est question d’immigration, dans les rédactions et les administrations de tous les pays d’Europe. Mais la censure s’exécute le plus souvent anonymement et dans l’ombre. Il est rare qu’on puisse comme ici, grâce aux documents officiels découverts par le site allemand Politically Incorrect, savoir exactement selon quel mécanisme, et à l’initiative de qui, un document officiel a été caviardé et la vérité supprimée.

Lire la suiteAllemagne : Les Turcs font censurer un rapport de police sur la criminalité immigrée

Maroc : douter de Mahomet mène en prison

Maroc : douter de Mahomet mène en prison

25/07/2012 – 12h00
CASABLANCA (NOVOpress) –
La religion musulmane semble incompatible avec la liberté de penser. Nouvel exemple en provenance du Maroc. La police de Casablanca vient de faire une descente au domicile d’un jeune Marocain et l’a arrêté. Le motif ? Le jeune homme serait « fortement influencé par les écrits de Darwin » et aurait « reconnu son athéisme », rapportent les sites Achekayn.com et Hespress.com.

Lire la suiteMaroc : douter de Mahomet mène en prison

La grande peur des bien-pensants : Médias, grande offensive contre les “réacs”

La grande peur des bien-pensants : Médias, grande offensive contre les "réacs"

Sale temps pour la presse ! Il semble bien fini, le temps des mousquetaires réacs qui faisaient la une des dossiers de « Marianne », du « Figaro magazine » ou de « Valeurs actuelles ». Le grand nettoyage des journalistes de droite a commencé dans les médias

«Les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux… » chantait Brassens. Il avait bien raison ! Personne ne peut dire s’il s’agit de pressions du pouvoir, de l’effervescence des lobbys ou d’un conformisme médiatique qui précéderait les désirs supposés de l’Elysée… Mais une chose est sûre: à la rentrée de septembre, le ménage aura été fait dans les rédactions et les journalistes de droite ou tout simplement libres y seront une espèce en voie de disparition.

Fin juin, Eric Zemmour a été placardisé à RTL. Ses fameuses Chroniques du matin, qui permettaient aux patriotes de se lever du bon pied, ont été éjectées de la grille des programmes. Pour éviter les accusations de soumission au pouvoir, le patron de la chaîne, Yves Bigot, n’a pas évincé le journaliste, mais a fait le choix plus subtil de le remiser dans la tranche du weekend, quand les Français font tout, sauf écouter la radio! Face au vent de protestation qui s’est levé, la direction de la radio a finalement transigé: Zemmour restera bien à l’antenne et dans la matinale, mais seulement deux fois par semaine…

Coïncidence ou pas, cette voie de garage a été annoncée peu après un éditorial au lance-flammes, dans lequel Zemmour accusait le tout nouveau ministre de la Justice, Taubira, d’avoir « choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais. »

Dans le même genre, début juillet, nous apprenions la disparition de la revue « Médias » (image en Une), de Robert Ménard. Depuis deux ans, celui-ci a perdu 80 % de ses annonceurs, qui trouvaient le ton du magazine trop « sulfureux »: autrement dit, trop à droite ! Car au lieu d’ouvrir ses colonnes exclusivement à la gauche, Ménard a cru qu’il pouvait aussi donner la parole à des personnalités non-conformistes. Sans pour autant les ménager, il a ainsi interrogé notre ancien dessinateur, Konk, l’écrivain Denis Tillinac, la journaliste Elisabeth Lévy, mais aussi – dans le dernier numéro – l’historien Reynald Secher, le chroniqueur du « Figaro » Ivan Rioufol ou le philosophe Alain de Benoist… Un tableau de chasse qui n’empêchait pas Ménard de donner la parole à des parangons de conformisme comme Pascale Clark, Jamel Debbouze, Serge July ou Marc-Olivier Fogiel. Hélas, c’était déjà trop: les annonceurs ne passent leur pub qu’à condition de voir couler le robinet d’eau tiède.

Par ailleurs, les malheurs du fondateur de Reporters sans frontières ne sont pas terminés: le 12 juillet, il a appris que son émission quotidienne « Ménard sans interdit », qui faisait le succès d’iTélé, était également supprimée. Le journaliste n’invoque pas de pressions directes du pouvoir, mais plutôt la lâcheté régnant au sein de sa corporation: « Le manque de courage, la peur de déplaire, les pressions éventuelles. L’ère du temps est au conformisme, pas à l’impertinence. Ils veulent des débats, mais sans les risques du débat, de l’impertinence mais sans les risques de l’impertinence, de la liberté mais sans les risques de la liberté. »

Il se pourrait que la décision de liquider l’émission ait été prise à la suite d’un entretien saignant avec Louis-George Tin, le 18 juin. Le président du CRAN s’y était littéralement fait pulvériser sur les questions de « diversité » à l’Assemblée nationale. Durant l’émission, le militant de la cause noire avait déclaré: « Je crois que le quota de Ménard est dépassé ». A-t-il été exaucé par la direction d’iTélé ?

Condamnations sur les non-dits

La chaîne d’information nie toute démarche « politique » ou liberticide et se défend en brandissant le maintien, à la rentrée, d’Eric Zemmour ou du mou Alexis Brézet, nouveau directeur des rédactions du « Figaro » Sauf que ces deux-là ne seront que des débatteurs, et en aucun cas des interwieveurs ou des animateurs. La nuance est de taille.

Dans un autre genre, c’est Radio Courtoisie qui vient d’être mise en demeure par le CSA pour une émission du 21 mai, dans laquelle Henry de Lesquen, président de « la radio de toutes les droites », aurait « affirmé l’existence de “races inférieures” et de “races supérieures” », remettant en question « les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République ». En réalité, alors que les associations antiracistes reprochaient à François Hollande de se référer à Jules Ferry, Henry de Lesquen s’était contenté de citer le fameux discours prononcé par l’homme de gauche devant la Chambre des députés, le 28 juillet 1885: « Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures… (…) Elles ont le de voir de civiliser les races inférieures. »

Sans valider la thèse de Ferry, le patron d’émission avait ensuite répondu aux lobbys antiracistes expliquant le retard de l’Afrique par la colonisation et sa prétendue exploitation par les Blancs. Il avait notamment cité une étude parue en 2008 dans la célèbre revue scientifique « Medical Hypotheses » où Arthur R. Jensen, un des spécialistes mondiaux de l’intelligence humaine, exposait les importantes différences de QI entre « Noirs d’Afrique », « Noirs américains » et « Blancs d’Europe ou des Etats-Unis » « sachant, détaillait Henry de Lesquen, que le QI est très corrélé à la réussite éducative ». Mais les précautions oratoires, les arguments et les nuances ne valent rien quand on se retrouve dans la ligne de mire des bien-pensants. La décision du CSA le condamne donc pour appel à la discrimination en vertu d’un raisonnement au troisième degré : bien qu’il n’ait pas formellement appelé à la discrimination, il aurait tenu des propos « nourrissant des stéréotypes raciaux », lesquels sont « susceptibles d’encourager des comportements discriminatoires. » C’est, comme disait si bien Zemmour, du temps qu’il avait encore le droit de l’ouvrir, « la police des arrière-pensées »! Il faudra s’y faire.

En tout cas, une qui ne se plaindra pas de l’arrivée de la gauche au pouvoir, c’est Audrey Pulvar. Si la compagne du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a fort légitimement perdu son poste de chroniqueuse politique à « On n’est pas couché », sur France 2, le moins qu’on puisse dire est que, contrairement à ses confrères de droite, elle retombe plutôt bien sur ses pieds: Matthieu Pigasse, directeur général de la banque Lazard et propriétaire des « Inrockuptibles », vient de lui offrir… la rédaction en chef du magazine des bobos branchouilles. Une véritable autoroute pour faire carrière à l’heure socialiste.

Patrick Cousteau

[box class=”info”] Article de l’hebdomadaire “Minute” du 18 juillet 2012 reproduit avec son aimable autorisation. En kiosque ou sur Internet.[/box]

Crédit image en Une : copie d’écran d’une partie de la page d’accueil de la revue Médias dont il est question dans l’article.

La grande peur des bien-pensants : Médias, grande offensive contre les "réacs"

[Lu sur le Net] Google dénonce les tentatives de censure politique

[Lu sur le Net] Google dénonce les tentatives de censure politique

20/06/2012 — 09h30
Via LE FIGARO Dans un rapport rendu public, le géant américain remarque une hausse conséquente des demandes de suppression de contenus de la part d’États.

Au risque de déranger, la firme de Mountain View joue la transparence. Google a publié dimanche son 5e «rapport de transparence» qui, depuis 2010, indique en particulier le nombre de demandes de suppression de contenus reçues de la part de gouvernements ou de tribunaux. La période analysée est comprise entre juillet et décembre 2011.

Comme le rappelle le géant informatique, «certaines demandes de suppression de contenu sont dues à des allégations de diffamation, tandis que d’autres sont basées sur le non-respect des lois locales interdisant l’incitation à la haine ou la pornographie». Mais certaines demandes de suppression sont autrement plus politiques, ce que Google considère sur son blog comme «alarmant». Pas seulement car la liberté d’expression «est en péril» selon la firme, mais surtout car certaines de ces demandes proviennent de pays démocratiques qui ne sont généralement pas «associés à la censure».

[…]

En France, les autorités ont mis en cause 58 liens, textuels ou vidéos, et Google a accédé à plus de la moitié des sollicitations appuyées d’une demande de la justice. […]

Bernard Lugan : Pour le rétablissement des duels en matière de presse ! [vidéo]

Bernard Lugan : Pour le rétablissement des duels en matière de presse ! [vidéo]

Honni ou ignoré par les grand médias français — mais reconnu à l’étranger —, l’africaniste Bernard Lugan ferraille gaiement contre les idées reçues et le panurgisme galopant.

Bernard Lugan est interviewé dans le dernier numéro de la revue Médias (printemps 2012).
Un extrait en vidéo :

Arabie saoudite : bienvenue dans la « communauté de l’amour »

Arabie saoudite : bienvenue dans la « communauté de l’amour »

22/05/2012 – 11h00
RIYAD (NOVOpress) – 
A l’occasion du septième anniversaire de son accession au trône, Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, le roi d’Arabie saoudite, a déclaré : « Nous espérons avoir dans notre communauté de l’amour, de la sincérité et de l’unité. Je prie Allah de m’aider à m’acquitter de mes fonctions de la meilleure manière et d’une manière qui lui plaît ». En écho à cette déclaration, Sheikh Salah Al-Bedair, l’imam et prêcheur de la mosquée de Médine, a ajouté : « Nous souhaitons que le roi Abdallah reste un gouverneur partisan des plus pauvres, de la prévention de l’injustice et des opprimés ».

Il y a quelques mois, le site Le Figaro.fr  notait que « le roi Abdallah continue de distribuer des milliards pour apaiser un mécontentement encore contenu parmi les étudiants et les chômeurs, principaux exclus de la rente pétrolière ». Une dictature islamique où chaque blogueur doit demander un permis pour s’exprimer sur internet. En 2010, plus de 250 000 sites d’information ont été censurés, tandis que les médias qui critiquent le gouvernement, les personnalités religieuses et politiques du pays, sont menacés de sanctions. Sans oublier le sort des non-musulmans qui croulent sous les interdictions : ils doivent pratiquer notamment leur religion en secret et n’ont pas le droit de fréquenter les « villes saintes ». Arabie saoudite, une « communauté de l’amour » ?

Image : drapeau de l’Arabie Saoudite. Crédit photo : erjkprunczyk, via Flickr, licence CC.