“Choisir Béziers” : “L’esprit de résistance” (vidéo)

19/02/2014 – BEZIERS (NOVOpress) – La liste “Choisir Béziers” a présenté lundi soir, devant une nombreuse assistance, son projet “centre ville” pour les prochaines élections municipales de Béziers. Sur le plan culturel figurent plusieurs buts dont la réhabilitation du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Mais le cœur de ce projet culturel est la mise en valeur du joyau de la ville, la cathédrale Saint-Nazaire, en la dégageant. Pour illustrer ce dessein, “Choisir Béziers” a réalisé et projeté une vidéo présentant ce que pourrait être dans ces conditions un spectacle « son et lumière » sur la Cathédrale et l’ancien Palais des évêques autour du thème « L’esprit de résistance » (vidéo ci-dessus).

Cette liste est menée par le journaliste politiquement incorrect Robert Ménard, fondateur en 1985 et secrétaire général jusqu’en 2008 de Reporters sans frontières, puis plus récemment fondateur du site d’information Boulevard Voltaire.

Vendredi 24 janvier, conférence de Jean Sévillia à Béziers sur les sursauts français

vendredi 24 janvier, conférence de Jean Sévillia à Béziers sur les sursauts français

20/01/2014 – 15h00
BEZIERS (NOVOpress) –
Vendredi 24 janvier, conférence de Jean Sévillia à Béziers sur l’histoire des sursauts français. Cette conférence aura lieu au grand auditorium de la médiathèque André-Malraux à partir de 19 heures. A l’issue, Jean Sévillia dédicacera son dernier ouvrage “Histoire passionnée de la France”.

Robert Ménard : “Le fil conducteur de ma vie : me battre pour la liberté d’expression de tous”

Robert Ménard : "Le fil conducteur de ma vie : me battre pour la liberté d’expression de tous"

21/12/2013 – 16h00
BEZIERS (NOVOpress) –
Défenseur acharné de la liberté d’expression, que ce soit au sein de Reporters sans frontières ou dans d’autres cadres, journaliste poil à gratter victime de la bien-pensance, Robert Ménard a décidé de se jeter dans l’arène politique en se présentant à la mairie de Béziers. Novopress l’a rencontré à cette occasion.

Vous avez accepté de présider le “comité de soutien aux 4 de Poitiers”, ces 4 jeunes militants identitaires mis en examen et placés sous un régime de contrôle judiciaire strict leur interdisant toute activité politique notamment depuis l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers en octobre 2012. Pour vous, cette démarche s’inscrit-elle d’une certaine manière dans la continuité de vos engagements passés au service de la liberté d’expression ?

Tout à fait. En acceptant de présider ce comité de soutien, il ne s’agissait pas dans mon esprit d’acquiescer à l’initiative des militants identitaires mais de protester contre le sort qui leur était réservé. Et surtout de m’élever contre le « deux poids deux mesures » qui caractérisait, une fois de plus, le traitement par la justice de militants classés par elle à l’extrême droite. Je vous rappelle qu’à la même époque, les Femen, qui s’étaient introduites dans Notre–Dame de Paris et avaient endommagé les nouvelles cloches, n’avaient pas fait l’objet du moindre contrôle judiciaire… Je suis révolté contre ces différences d’attitude des magistrats selon qu’il s’agisse de militants dont ils partagent ou non les engagements.

Vous avez raison, c’est au fond le fil conducteur de ma vie : me battre pour la liberté d’expression de tous, quels qu’ils soient, que j’approuve ou non leurs choix et leurs idées. Je l’ai fait pendant 23 ans à la tête de Reporters sans frontières. C’est pour cela que nous avons créé, avec Dominique Jamet, le site Boulevard Voltaire. S’y expriment des personnes avec lesquelles je suis en profond désaccord. Mais j’aime à les lire et à polémiquer avec elles si nécessaire… Seules limites à cette liberté de dire et d’écrire : les appels à la violence et les attaques ad hominem. Pour le reste, c’est carte blanche…

Lire la suiteRobert Ménard : “Le fil conducteur de ma vie : me battre pour la liberté d’expression de tous”

Philippe Bilger “soumet à la question” Robert Ménard [vidéo]

Philippe Bilger "soumet à la question" Robert Ménard

12/12/2013 – 09h00
PARIS (NOVOpress) – Philippe Bilger, ancien juge d’instruction, puis avocat général, maintenant à la retraite, défenseur de la  liberté d’expression, à réalisé une longue interview vidéo de Robert Ménard.

Dans cette interview Robert Ménard explique la cohérence de son cheminement de fondateur de Reporters Sans Frontières et à sa tête (1985-2008), ensuite journaliste et fondateur du site d’information Boulevard Voltaire (2012). Puis actuellement candidat à la mairie de Béziers avec le soutien, entre autres, de Debout la République, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, et du Front national.

Robert Ménard répond également à des questions sur son parcours familial, en des termes émouvants.

Béziers : peur sur les urnes

Béziers : peur sur les urnes

Sondage en ligne réalisé par le Midi libre suite au retrait de Raymond Courderc comme tête de liste UMP pour les élections municipales à Béziers. Crédit photo : DR

25/08/2016 – 16h00
BEZIERS (NOVOpress) –
C’est un bel exercice de passe-passe auquel ont pu assister les soutiens biterrois de Raymond Couderc samedi dernier. Le maire sortant, réunissant les partisans et sympathisants de son association « Vive Béziers », a annoncé, trémolos dans la voix et l’œil humide, son intention de ne pas briguer un quatrième mandat en 2014 et aussi rassurer ses fans, ce n’est pas un problème de santé qui a motivé sa décision. Et en bon magicien, il a sorti du chapeau pour le remplacer au pied levé, le député biterrois Elie Aboud, son ancien premier adjoint ! Surprenant pour quelqu’un qui annonce depuis deux ans vouloir repartir à la conquête des urnes.

Lire la suiteBéziers : peur sur les urnes

Béziers: les riverains de la mosquée rue Raspail sont plus qu’excédés

Béziers: les riverains de la mosquée rue Raspail sont plus qu'excédés

15/06/2014 – 12h00
BEZIERS (NOVOpress) – Ouverte depuis 10 mois et inaugurée en grande pompe (ou plutôt en chaussettes) fin avril par les élus locaux, la nouvelle mosquée de Béziers (ci-dessus) n’en finit pas de créer des problèmes. Ce sixième lieu de culte musulman biterrois, situé rue Raspail en centre-ville, est devenu depuis quelques jours un véritable problème pour les riverains excédés. Incivilités, menaces verbales et physiques, tentative d’intimidation. Certains voisins se sont même senti le courage d’aller porter plainte auprès du commissariat de police pour « menaces de mort ». Leurs crimes : avoir osé demander qu’on ne se gare plus devant leur garage, les empêchant ainsi de quitter leur domicile.

Lire la suiteBéziers: les riverains de la mosquée rue Raspail sont plus qu’excédés