États-Unis : l’Empire le plus stupide de l’Histoire ?

Source : le Saker Francophone
Un peu de légèreté, c’est le week-end… mais sous ses dehors potaches, cette (longue) perle de l’écrivain Russe Dmitry Orlov analyse très justement la politique des États-Unis au Moyen-Orient. À lire d’urgence !

La dérive de l’Empire vers de plus en plus d’idiotie m’a sauté aux yeux, ces dernières semaines. C’est l’Empire le plus stupide du monde. Il l’était certes déjà. Voici que les développements récents manifestent un saut quantique dans son niveau de bêtise.

Le premier élément de l’extrême bêtise a fait surface quand le général Lloyd J. Austin III, le chef du Commandement central des États-Unis, a déclaré lors d’une commission du Sénat que seul un très petit nombre de combattants syriens formés par les États-Unis sont actifs au combat, peut-être aussi peu que cinq [Même 4 ou 5 ?? selon le général pour être précis, NdT]. Le plan de formation et d’équipement a coûté 500 millions de dollars. cela fait 100 millions de dollars par combattant, mais bon, OK, parce que tout est bon tant que les contractants de l’armée qui assurent la formation sont payés. Les choses sont devenues encore plus stupides quand il s’est avéré plus tard que ces quelques combattants avaient même obtenu des voitures volées par ISIS / al-Qaïda en Syrie (quel que soit le nom qu’ils se donnent actuellement). Ils ont donc obtenu leurs véhicules et leurs armes via des prises de guerre d’ISIS.

Le précédent rôle du général Austin était celui du lieutenant-général Casey dans le film Mars Attacks de Tim Burton!

C’était déjà un rôle très stupide, mais son rôle actuel est un véritable avancement de carrière, à la fois en terme de rang et en terme de niveau de bêtise.

Lire la suite sur le Saker Francophone

Bombardements russes sur les alliés américains en Syrie, incident militaire entre l’Arabie saoudite et l’Iran, retrait des Palestiniens des accords d’Oslo : le Moyen-Orient est-il au bord de la déflagration menant à la 3ème guerre mondiale ?

09/10/10/2015 – MONDE
Le Moyen-Orient a toujours été considéré à juste raison comme une poudrière. Les derniers développements de la situation sur le terrain rendent ce lieu commun encore plus actuel. les incidents entre grandes puissances (USA, Russie) et puissances régionales (Iran, Arabie Séoudite, Israël, Turquie…) aux intérêts antagonistes, se multiplient au point de faire craindre une déflagration pouvant mener à la 3ème guerre mondiale ? L’analyse croisée de Roland Lombardi, spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, et de Roland Hureaux, universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), parue sur Atlantico, est très éclairante sur les enjeux et objectifs des acteurs de la région.

http://www.atlantico.fr/decryptage/bombardements-russes-allies-americains-en-syrie-incident-militaire-entre-arabie-saoudite-et-iran-retrait-palestiniens-accords-2362242.html

Un 11 septembre à la française ? Les services se disent impuissants à le prévenir

02/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Ce n’est pas la première fois que la sonnette d’alarme est tirée. Cette fois, c’est l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic qui nous avertit : l’État islamique envisage une attaque en France de grande envergure. « Le pire est devant nous ». Des propos corroborés par les professionnels du renseignement. Tous sont très inquiets de l’indigence des moyens de lutte antiterroriste.

Dans un entretien accordé à Paris Match, Marc Trévidic, ancien juge antiterroriste n’y va pas par quatre chemins :

La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu’alors. D’abord, nous sommes devenus pour l’État islamique [EI] l’ennemi numéro un. La France est la cible principale d’une armée de terroristes aux moyens illimités.

L'attaque sur Charlie Hebdo filmée en direct
L’attaque sur Charlie Hebdo filmée en direct

La France est une cible de choix, toujours en pointe dans le combat contre le djihad, prônant laïcité et/ou revendiquant des racines chrétiennes, livrant des armes à des pays « mécréants » et soutenant Israël… les prétextes ne manquent pas.
C’est de plus une proie facile, explique Trévidic, du fait de la simplicité

opérationnelle de renvoyer de Syrie en France des volontaires aguerris, des Européens, membres de l’organisation, qui peuvent revenir légalement dans l’espace Schengen et s’y fondre avant de passer à l’action.

Lire la suiteUn 11 septembre à la française ? Les services se disent impuissants à le prévenir

« holocauste nucléaire » : L’État islamique veut exterminer 500 millions de personnes

L'État Islamique exécute 116 de ses propres combattants qui tentaient de « rentrer à la maison »

Source : Daily Mail, traduit par Atlantico
Selon un journaliste allemand ayant passé du temps au sein de l’organisation terroriste, l’Occident ne mesure pas la gravité de la situation.

L’Occident ne mesure pas l’ampleur de la situation, l’État islamique est beaucoup « plus dangereux et organisé » que nous le pensons selon Jürgen Todenhöfer, un journaliste allemand qui a passé plusieurs jours au sein de l’organisation terroriste en Irak et en Syrie. Celui-ci affirme que le groupe terroriste aurait bien l’intention de déclencher une sorte de tsunami nucléaire contre l’Occident et d’éradiquer « tous les non-croyants ». En outre, l’État islamique voudrait balayer l’ouest de la surface de la Terre avec un « holocauste nucléaire » et prévoirait d’exterminer 500 millions de personnes.

Tous les chiites, Yazidi, les hindous, les athées et les polythéistes doivent être tués

selon Jürgen Todenhöfer. Le journaliste considère qu’il s’agit de l’organisation terroriste la plus dangereuse au monde. L’Occident « ne mesure pas la menace, à laquelle il fait face », et sous-estime le risque « considérable » que représente l’Etat islamique.

Jürgen Todenhöfer raconte qu’il a échangé pendant des mois avec l’organisation terroriste via Skype, avant que celle-ci n’accepte de le recevoir.
« J’avais vu les terribles vidéos de décapitations », explique le journaliste. « C’est justement ça qui m’a posé le plus gros problème lors de mes négociations. Au cas où, j’avais fait mon testament avant de partir ». Le journaliste allemand décrit la vie sous le califat comme un enfer. « Les gens vivent dans des casernes, dans des maisons bombardées. Je dormais sur un matelas en plastique à même le sol, j’avais de la chance ». Selon lui, les vidéos de décapitations servent à asseoir l’autorité du groupe sur la population.

Je ne vois personne capable de les arrêter. Seuls les Arabes le peuvent. Je suis revenu très pessimiste

a déploré Jürgen Todenhöfer. « Ils sont extrêmement brutaux. Non seulement ils coupent des têtes, mais ils parlent également d’une stratégie de nettoyage religieux. Voilà leur philosophie officielle : ils parlent de 500 millions de personnes qui doivent mourir ». Les Occidentaux et tous les musulmans qui approuvent la démocratie devraient être tués selon le groupe extrémiste. Plus grave encore, Jürgen Todenhöfer explique que l’État islamique est certain de gagner ce combat.

Il y a un enthousiasme presque palpable et une confiance que je n’ai jamais vus dans d’autres zones de guerre.

Islamo-terrorisme: 3 “français” de plus sur la liste noire américaine

01/10/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Une ancienne de Forsane Alizza, le groupe islamiste récemment condamné, un ancien de la filière des Buttes Chaumont des frères Kouachi et un individu apparu sur une vidéo de l’État islamique mettant en scène des égorgements, voilà les trois chances pour la France que les USA viennent d’ajouter à leur liste noire du terrorisme du département d’État américain et du Trésor. Portraits.

A suivre, Émilie, fille de gendarme devenue égérie djihadiste. Un portrait complet sur BFMTV et une vidéo ci-dessous

Lire la suiteIslamo-terrorisme: 3 “français” de plus sur la liste noire américaine

Hommages à Hervé Gourdel, victime de l’État islamique en Algérie

21/09/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Il y a un an, le guide de montagne Hervé Gourdel était enlevé dans le massif du Djurdjura en Algérie par les terroristes du Jund-al-Khilifa. Ce groupuscule islamiste qui venait de prêter allégeance à l’Etat Islamique (Daesh) annonçait son meurtre, probablement perpétré pour prouver leur détermination à leurs mentors islamistes. Plusieurs hommages sont rendus à Hervé Gourdel ces prochains jours.

Boko Haram frappe encore : le Cameroun au bord de l’explosion

18/09/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Face aux violences qui tombent sur son pays, le président du Nigéria s’est rendu en France afin de discuter avec François Hollande d’une aide possible, pour lutter contre Boko Haram, qui dévaste le nord ouest de l’Afrique. Après sa naissance au Nigéria, le mouvement islamiste s’attaque au nord du Cameroun. Depuis janvier 2015, Boko Haram a tué 380 civils et des dizaines de membres de la sécurité camerounaise. Les actions extrêmes du groupe islamiste se font par opposition au gouvernement, qui a introduit des mesures telles que l’interdiction de la burqa.

Amnesty International dénonce cette escalade de la violence

Le rapport d’Amnesty International, publié ce mercredi, fait état de violentes attaques et exactions commises par Boko Haram contre la population. Il dénonce d’autre part la réaction du gouvernement camerounais, ses « crimes de droit international » et « les violations des droits humains », commis par ses forces de sécurité. Cependant, le président du Nigéria, Buhari, affirme que l’organisation internationale n’a pas fourni de preuves suffisantes et demande que ces problèmes soient réglés par les pays concernés.

Boko Haram détruit l’entente religieuse fragile qui régnait au Cameroun entre soufites et chrétiens

Le Cameroun, par les attaques répétées de Boko Haram, vit dans un climat d’insécurité et de bouleversement religieux. En effet, la montée de l’islamisme, mais aussi l’arrivée d’églises pentecôtistes, qui rejettent le catholicisme, et les relations avec les églises protestantes déjà existantes modifient le paysage religieux et accélèrent la crise camerounaise.

Pourtant en Europe, on préfère encore se voiler la face, et ne pas voir la vraie cause de ces troubles

Le journal Le Monde écrit dans ses pages, je cite : « La lutte contre la menace du radicalisme religieux au Cameroun doit aller au delà de la lutte antiterroriste ». Mais c’est oublier que ce climat d’insécurité et de conflits religieux se développe avec l’arrivée de l’islamisme qui répand la terreur et se bat contre toute religion autre que l’islam radical.

Crédit photo : Capture d’écran d’une vidéo publiée par Boko Haram en 2014

Attentat en Isère : “comme si j’avais enfanté un monstre”, confie la mère de Yunes-Sébastien

01/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)


Attentat en Isère : "comme si j'avais enfanté… par Europe1fr

Crédit photo : capture d’écran du site de l’Est Républicain montrant la photo de Yunes-Sébastien V-Z, à qui Yassin Sali a envoyé son selfie macabre


Attentat islamiste de Sousse : premiers portraits, premières arrestations

29/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Un jeune homme bien tranquille, autoradicalisé, selon les premiers portraits dressés par les médias de l’auteur de la tuerie de Sousse (38 morts, 39 blessés). Pourtant les autorités tunisiennes procèdent à des arrestations.

Un film amateur le montre quitter tranquillement la plage d’El-Kantaoui, près de Sousse, après son carnage (38 morts, 39 blessés), la kalach pendant négligemment à son bras. Seifeddine Rezgui, étudiant de 23 ans se dirige vers la ville, où il sera abattu peu après par la police, un témoin de cette dernière scène le décrivant comme « sous l’emprise de morphine ». Nous ne saurons peut-être pas si le terroriste s’était shooté avant de commettre son acte, ce qui est sûr, c’est sa motivation : il était là pour descendre de l’infidèle au nom de l’État Islamique (qui a revendiqué l’attentat), ayant même demandé aux employés musulmans de l’hôtel Riu Imperial Marhaba de quitter les lieux pour ne pas prendre de balle perdue. Certains se sont pourtant interposés, faisant bouclier entre les touristes et le tireur.

Lire la suiteAttentat islamiste de Sousse : premiers portraits, premières arrestations

Attentat islamiste en France : Yassin Salhi avoue avoir tué et décapité son patron

29/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Après 48 heures de garde à vue, Yassin Salhi a avoué dimanche aux enquêteurs avoir tué son patron vendredi. On sait aussi qu’il a envoyé une photo de la tête de sa victime à un “Français” parti en Syrie. Cette aurait été envoyée avec l’application WhatsApp pour laisser “une trace de son geste”.

Une source proche de l’enquête s’interroge :

La question est de savoir si Yassin Salhi a envoyé cette photo à la personne qu’il connaissait la plus proche des cercles djihadistes pour valoriser son acte criminel, ou s’il s’agissait d’une démarche de revendication réfléchie, voire encouragée depuis l’étranger.

Son ancien professeur de sport – qui l’a initié aux sports de combat – a livré le témoignage suivant :

Lors des combats en face à face, il se laissait taper sans réagir, sans même protéger son visage. Et puis, au bout de quelques minutes, il explosait de colère et frappait dans tous les sens avec une rage inouïe. Il était dangereux, pour lui-même et pour les autres. Il ne se battait pas: il faisait la guerre.

Yassin Salhi lui aurait confié avoir voyagé durant “six mois en Syrie” entre 2010 et 2011, période durant laquelle il aurait étudié “dans une école coranique”.