Bock-Côté : « Après chaque attentat, le premier réflexe des humanistes est de crier « Pas d’amalgame ! ». Mais aujourd’hui les mêmes souhaitent censurer tous les artistes russes. Où est le « Pas d’amalgame » ? »